AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue. Dim 27 Avr - 12:29

On vient de et il est 6H-8H 04-06h

Sa réaction te fait encore plus rire, il met quelques secondes à comprendre qu'effectivement il parlait dans son sommeil, déclarant son amour passionné pour les plantes. Après tout il en a parfaitement le droit et ça te permet de rire, quelque chose que tu ne te souviens pas avoir déjà fait, pas depuis que tu es ici. Tu essuies une larme au coin de ton œil avant de retrouver une respiration normale et d'arriver à te calmer. Une fois que vous êtes debout tu te dits qu'il va bien falloir vous mettre en route. Après une courte réflexion tu décides de récupérer le contenu de tes poches et de laisser ta veste dans la cabane, elle ne fera que t'encombrer. Tu décides d'ailleurs aussi de laisser sur la table le tube de mascara qui t'es carrément inutile, la pince à cheveux finit par tenir ta frange et un coup d’œil à la photo t'apprend que même avec plus de lumière elle est trop gribouillée pour que tu l'identifies.

Un dernier regard à l'intérieur, tu as libéré de leur bocal les dernières lucioles, qui ne vous auraient plus été utiles de toute façon, ta veste est posée dans un coin, tu laisses un peu de toi ici, tu y reviendras sûrement, rien que pour la pseudo sécurité que ce lieu t'apporte. Tu sais qu'il vérifie si tu vas bien, comme tu vérifies qu'il va bien.

- Au moins on sait quelle corde il faut prendre cette fois.

La porte est fermée et votre marche commence, tu retrouves l'humidité de la jungle et tu attends qu'il ait le pied posé à terre pour avancer, tu préfères l'avoir constamment dans ton champ de vision.

- Il me semble que la végétation est plus dense par ici, on va peut être pouvoir trouver quelque chose, des indices, d'autres habitants, quelque chose.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue. Lun 28 Avr - 1:45


Si ça se trouve demain en te réveillant
Tu seras mort
04H-06H
Origine
Promenons-nous dans la jungle puisque les lianes nous épargnent. Si il le voulait, l'marais nous noierait. Mais comme il l'fait pas, on en profitera.

Le soleil commence à se lever mais la situation n'a pas évolué. Les secondes s'écoulent sans qu'elle ne puisse les comptabiliser ; ses pieds sont trempés, son corps poisseux, ses articulations douloureuses, son esprit embrumé. La fatigue la gagne, elle est physiquement épuisée. Elle n'a pourtant pas sommeil – privilège d'un antérieur dont l'accès lui est toujours refusé ? Cependant, les autres besoins primaires se manifestent, la soif menant ce joyeux cortège. Au fil de sa marche un changement de décor s'est opéré mais la chaleur et l'humidité persistent, elle a besoin de se désaltérer ; de rafraîchir ses pensées.

Survivre sans pourquoi nécessite un comment. Une halte s'impose, des questions importunes commencent à s'élever. Abandonner cet étrange personnage à son sort avait-il vraiment été une décision éclairée ? La direction choisie était-elle la plus raisonnable ? Ce chemin n'avait-il pas déjà été emprunté ? Observer l'environnement ne l'aide pas. Dans cette forêt d'identiques les repères se perdent et se confondent, provoquant son propre étourdissement. En un retour moqueur, une formule s'impose : N'y a-t-il donc personne ?

...chose.

Cette résonance si semblable à la voix humaine est-elle une illusion ? Elle ne veut trop y croire mais elle la suit, accélère pour ne pas perdre sa trace ; oubliant toute discrétion, toute prudence. Est-elle en train de courir ? Le contenu de ses poches sautille, la bouteille évite de justesse les troncs dressés sur son chemin. Son souffle se raréfie alors qu'elle aperçoit enfin deux silhouettes. Elle ralentit en conséquence et retrouve progressivement un rythme cardiaque convenable en franchissant les quelques mètres la séparant des inconnus.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue. Lun 28 Avr - 18:33

Judas:
 


Au moins on sait quelle corde il faut prendre cette fois.


Après avoir rit pendant un temps, vu et apprécié ce rire tant sur son faciès que celui de sa compagne et effectué quelques menues tâches, vous voilà repartis. D'abord, Blanche-Neige a remarqué ce que Belladone a fait, c'est-à-dire laisser quelques affaires ici, que ce soit pour leur inutilité ou le semblant d'appartenance que ça apportait à la maison, il en fit de même, choisissant soigneusement parmi son attirail: il ne tenait pas à laisser quelque chose de trop ... Personnel, ni de trop utile. Deux cigarettes, et une page vierge de son carnet. Il donnerait l'espoir à ceux qui passeraient. Il écrivit d'une main revigorée.


Bout de papier a écrit:
Vous n'êtes pas seuls
Attention village p-e encore piégé

Blanche-Neige.


Bon, ça faisait un peu cliché, mais il savait que quelqu'un reviendrait, et lirait ce bout de papier, un jour, peut-être. Et trouverait la veste de Belladone, aussi. Il se mit en route, descendant par la corde qu'ils connaissaient tous deux.
Il me semble que la végétation est plus dense par ici, on va peut être pouvoir trouver quelque chose, des indices, d'autres habitants, quelque chose.
L'idée est bonne, je refuse de retrouver ce satané serpent de toute manière, allons-y.


En effet, la végétation est plus dense. Tes sens sont plus aiguisés, maintenant que tu as dormi un peu. Et tes sens t'indiquent que vous n'êtes pas seuls, vous non plus. Mais ça, tu l'avais déjà deviné. Quelque chose approche, et malgré les bruissements de la jungle, des feuilles qui s'écartent et des branches qui cassent ne peuvent pas passer inaperçus. Le couteau, d'instinct, est sorti. Blanche-Neige le tenait lame en avant, se voulant défensif et -d'instinct peut-être- capable de répondre à un coup.
Un seul. La panique le prendrait après coup.
Et au fond de son petit crâne, il le savait.




Qui va là ?!, hurla le loup blanc à l'innocente Judas qui approchait plus lentement désormais.

_________________



Et guess what, j'ai même des cadeaux parfois !

De la part de plein de monde:
 
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Re: Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue. Lun 5 Mai - 11:26

Spoiler:
 

Neige pense à quelque chose de très rusé, quelque chose que tu trouves astucieux et surtout une chose à laquelle tu n'as pas pensé : le fait que quelqu'un puisse entrer ici. Et quelque part tu as du mal avec cette idée, tu ressentirais ça un peu comme une intrusion. Mais cette note est également un moyen de marquer aussi son territoire, et de redonner espoir aux possibles autres perdus. Une fois le tout bouclé tu le suis sur la corde afin de descendre correctement. Tu souris à la mention du serpent, c'est sûr, tu préférerais éviter de retomber sur lui toi aussi.

- Pourtant il avait l'air si gentil et si serviable, je ne te comprends pas.

Le jeu, toujours. Et ça passe par l'humour, parce qu'il ne sert à rien d'être abattu, d'abandonner, de se laisser aller. Mais tu te tends bien vite, en même temps que ton compagnon d'ailleurs. Vous avez tous les deux entendu quelque chose approcher et vous avez tous les deux la même réaction défensive. Ta main est venue agripper le manche du poignard que tu ne sors pas, pas tout de suite, tu voudrais déjà identifier la chose qui va vous tomber dessus. Neige a déjà posé la question à un million, ce n'est pas la peine que tu te mettes aussi à crier, alors d'instinct tu te positionnes dos à lui pour pouvoir être plus opérationnels et couvrir le plus d'ouvertures possibles.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue. Lun 5 Mai - 19:30


Je partirais bien en courant
Mais mes jambes refusent
04H-06H
ft. une lame
et deux têtes blondes
Ne jamais quitter l'ombre. Les circonstances interdisant le souvenir, elle reçoit cependant cette injonction comme une évidence. Ainsi dévoilée par négligence, et surtout par la folie éphémère prenant nom de volonté mais l'empêchant désormais d'en user, elle se fige. Son regard s'accroche à la lame avancée à son égard et elle constate avec amertume qu'elle ne peut rivaliser en cet instant.

La brève question lui parvenant a des échos d'inconnu, ce ne sont pas ces sonorités qu'elle a pourchassé. Ils sont deux, elle l'a vu. Ses paupières papillonnent encore légèrement suite à l'effort fourni par sa course mais le mouvement ne lui a pas échappé. Instinctivement, elle cherche une issue, un chemin par lequel elle pourrait s'échapper si l'agressivité se confirmait. Mais la chaleur et la soif l'accablent et, forcée de reconnaître son incapacité à fuir dans l'immédiat, elle poursuit son approche ; précautionneusement, ne laissant qu'un filet de voix s'échapper de sa position :

Quelle interrogation émettre,
Ne suis-je donc point descriptible ?
Être de chair, faible au paraître,
Fragile, à l'apparence nuisible,
Prompt à se compromettre,
Représentant l'humain risible.

Observez donc, constatez le fait,
Seule, épuisée, non même armée.
Vous m'accueillez ici par l'acier,
Prêt à m’occire, comme moi à fuir.
N'allons-nous d'ores nous assagir,
Oublier l'ire, peut-être même rire ?

Votre trépas ne m'anime pas,
Ma survie vous gênerait-elle ?
Les conditions nous en appellent,
Rangez cette haine irrationnelle,
Baissez vos armes, saluez-moi ;
Bien le bonsoir, je suis Judas.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue. Mer 7 Mai - 18:00

Dos à dos, la nature ne peut rien leur faire.


C'est ainsi qu'il se sentait, tel un scène de film où ils seraient entourés par d'innombrables dangers. Elle avait la main sur son poignard, décidément plus long que sa ... Lame, et se tenait prête. Cependant, si l'assaillant venait à elle, aurait-elle le temps de dégainer et de frapper, ou parer ? Rien n'est moins sûr. On ne sait même pas si l'opposant est humain.

Les bruissements de feuille se poursuivent, s'approchent. Neige prend Bella par la main pour l'orienter: maintenant qu'il est totalement alerte, il se rend compte, d'abord qu'hurler à la mort était la pire des idées, et qu'ensuite, il sait d'où vient le son: de sa gauche. Il aurait été mal positionné, et Belladone aussi. Alors il se permet de lui adresser un petit signe de tête, pour lui désigner ce que ses oreilles lui ont désigné.


Une voix.
À travers les ténèbres et surclassant celle de Dame Nature, une voix s'élève. Une vois faible, énigmatique, qui n'a rien de surnaturelle. Au fur et à mesure que découle la voix de l'invité surprise, la vigilance de Blanche-Neige décroît: c'est un tort qu'il ne pourrait se permettre si l'hostilité était de mise. Sa main peu à peu perd en fermeté, tandis que toutes ses capacités cognitives sont employées à déchiffrer le message de paix -ou tout du moins, de trève-. Pas armée, oui, humaine, fragile, désintéressée par le conflit, ce sont les mots-clefs de la dénommée Judas. Et il n'en faut pas plus.

Un coup d’œil à Belladone. Puis il baisse le bras, finalement. Quelle folie, après avoir vu un serpent qui parle. Mais son inconscient le renseigne bien: si il avait été question d'une bête hostile, il y a longtemps qu'elle lui aurait sauté au cou. Sa lame doucement se calme, tandis que sa voix, moins agressive mais prudente, s'élève à son tour.
Désolé, je suis pas poète dans l'âme ... Viens donc, Judas, on voulait juste se protéger de ... De n'importe quoi, ici. On a des baies, si j'en crois tes dires tu ne diras pas non.


Murmure à sa collègue:
Garde la main sur le couteau. Il fallait que je baisse le mien.
Grand souffle, espoir, détermination. Le couteau finit dans son logis initial.
Et une troisième aventurière rejoint le clan des Cheveux-Clairs. Et leur nourriture.

_________________



Et guess what, j'ai même des cadeaux parfois !

De la part de plein de monde:
 
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Re: Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue. Mer 14 Mai - 11:40

Tu entends quelques bruissements sur un côté mais le cerveau a à peine le temps de faire son travail que ton coéquipier t'oriente déjà dans la bonne direction. Au moins, tu sais qu'il a de bons réflexes et une ouïe développée pour deux. Tu ne dégaines pas ta lame, tu attends de voir, une seule sortie est suffisante pour jauger, si tu juges ensuite que c'est dangereux, alors tu aviseras.

Mais la personne qui arrive en face de vous n'a pas l'air aux premiers abords, dangereuse. Tu as du mal à démêler son laïus, tu ne retiens que son pseudonyme, Judas, et ses apparentes intentions innocentes. Tu regardes Neige en coin, tu le vois baisser sa garde légèrement mais sa voix reste prudente et tu acquiesces à ses paroles.

- Excuse les attitudes menaçantes qui ne sont pas contre toi juste, contre... ça.

Tu embrasses d'un mouvement de bras l'environnement, la jungle, les bestioles, les serpents, la fumée, les chenilles, les moustiques, les Daredevil. Comme l'a suggéré Neige tu gardes quand même la main sur le poignard, pas menaçante mais pas forcément crédule non plus. Tu lui murmures en retour.

- C'est plus sûr en effet, mais vu son état elle ne représente pas un gros risque pour le moment.

Et tu ne penses pas non plus que ce soit feint, la déshydratation à ce stade reste quelque chose de difficile à imiter. Tu te demandes depuis combien de temps elle est arrivée et si elle a avalé quelque chose depuis. Tu te demandes si elle en sait plus sur cet endroit, si elle pourrait vous renseigner mais bizarrement tu en doutes.

- Le jus des baies devrait te désaltérer un minimum, nous sommes aussi à la recherche de vivres. Malgré tout, on a croisé pas mal de... D'énormités on va dire, je te conseille d'être prudente et relativement respectueuse de la nature ici.

Cous d’œil furtif à Neige, tu penses notamment au serpent, une rencontre est bien suffisante, tu aimerais même éviter d'avoir à le recroiser à nouveau, surtout s'il a quelque chose à vous reprocher. Par contre tu es prête à attendre qu'elle mange et se repose quelques temps mais tu ne veux pas non plus rester ici indéfiniment.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue. Ven 16 Mai - 13:01


If ye love them which love you, what thank have ye ?
For even sinners love those who love them
04H-06H
ft. l'apaisement
aux relents
de méfiance
Ils s'excusent, ils t'accueillent. Ils t'avertissent du danger. Tu en perçois déjà l'existence ; chaque pas s'imposant en épreuve, chaque mètre alourdissant le précédent de promesses funestes pour quiconque s'abandonnerait à l'hésitation. Ils ne répliquent pas à ta présentation mais, ils ont abaissé leurs armes ; mieux ils t'offrent leurs victuailles. Et tu vas les accepter, tu vas allégrement profiter de ce qui t'est proposé. Ils pourraient te piéger pourtant.

Comment réagirais-tu à leur place ? Une personne inconnue surgissant brusquement d'un environnement hostile, quémandant de l'attention à défaut d'oser espérer ton aide. Oh, mais, n'avons-nous pas déjà la réponse ? Tu fuirais. Tu ignorerais l'appel et tu t'empresserais de t'éloigner de ce que tu établirais comme nuisible à ta propre survie. Penses-tu qu'il ait survécu ? Ne ressens-tu pas un quelconque remords à la perspective de tes propres actions face à la leur ? Non ; non, évidemment. Si la situation se représentait, tu agirais pareillement. Tu ne le connaissais pas pourrais-tu soulever. Mais, l'aurais-tu connu, ne nies pas que le résultat ne s'en serait vu modifié. Dis-moi, à combien évalues-tu le prix de cette liberté que tu brandis dans la vaine tentative de taire les soupirs de ta si vieille amie ? Quel nombre sacrifierais-tu au privilège de ta seule persistance ?

Oh non, je n'aurais pas offert mes baies au premier rescapé s'extirpant des branches. Peut-être sont-elles empoisonnées ? Ils paraissent cependant sincères en leur offre, en leur proposition d'une aide éphémère mais véritable. Combien de temps encore pourrais-je marcher sans leur appui ? Ils ne me font pas confiance mais ils ne me craignent plus. Et j'en profiterai, oui. Il faudrait être bien sot pour refuser une telle occasion. Peut-être fuirais-je par la suite. Sans doute pillerais-je ces ressources sans la moindre hésitation si l'occasion s'en présentait. Mais ces suppositions appartiennent au futur, les certitudes ne s'établiront qu'au passé. Nous verrons alors ; si tu avais raison, ou si j'avais tort.

Comme il est aimable de trouver en ces lieux
Des aventuriers à l'esprit assez pieux
Pour trouver en leur être, et malgré le milieu,
La force de donner et offrir de leur mieux
Les récoltes d'un travail, certainement laborieux,
Par un élan, si doux, si miséricordieux.

Et comme cette offre m'honore.
Moi qui n'ait pourtant crédit
Ni présents, non encore moins trésors,
Ni apports sur lesquels prendre appui,
Mais ne souhaitant la mort,
Acceptant volontiers cette providence bénie.


Peut-être pourrions-nous nous questionner quant à la raison d'un tel langage si la réponse à toutes nos interrogations ne se soldait pas inexorablement d'une incapacité à les satisfaire. Cette dernière tirade accentue sa fatigue et elle se tait donc, se positionnant simplement au plus près de ses nouveaux compagnons d'infortunes ; réduite à la dépendance.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue. Jeu 22 Mai - 19:26

Les remarques fusent, et les événements s'enchaînent. Encore un poème de la part du (de la ?) traîtresse, une offre que n'importe qui sur cette île accepterait de la part de la Belladone, et enfin les ténèbres s'écartent pour laisser sa silhouette encombrer leurs pupilles accoutumées à l'obscurité. Bienvenue parmi nous.
Bienvenue chez les gagnants de la course à la survie.


A l'approche de la jeune et grande femme, il ne lâche pas son arme, non même si il sait qu'un mouvement brusque le surprendrait et il n'aurait le temps de rien faire si elle savait se battre correctement. Savait-il seulement se défendre ? Après avoir été capturé par un réseau plutôt étrange par le passé, probablement. M'enfin bref, c'est toi qu'on regarde Judas, pas Blanche-Neige. Une autre princesse dans le groupe.


Décidément, c'est la journée des cheveux longs et clairs. Deux blancs et une blonde, si on en croit la teinte légèrement plus foncée que les deux protagonistes déjà présents. Des traits minces, un léger sourire, pas trop de formes mais elle a l'air de pouvoir se débrouiller côté physique. Une paire de mains de plus ne seront pas de refus.
La course à la survie énoncée plus haut s'annonce palpitante. Combien de survivants ? L'île était-elle grande ? Était-ce seulement une île, ou un continent ? Pourrait-on prendre contrôle des ressources ? Tant de paramètres qui, au fond, rendaient la chose intéressante tant que vitale. Au moins, il prendrait du plaisir à essayer d'élaborer des plans de survie et d'y aller comme d'habitude, à l'instinct. Apparemment, mettre sa vie en jeu était son train-train quotidien, pourquoi changer une équipe qui fait match nul ?


Ils peuvent se remettre en route.
Il ne lâche pas son arme, mais lui laisse une place dans le groupe.
Signe d'accueil mais pas de bienveillance à son égard. Méfiance malheureuse.
On devrait continuer, tiens prends-en un peu avant de tomber de fatigue., lui dit-il en lui tendant une poignée de la précieuse denrée. On ne peut pas s'arrêter trop longtemps, surtout avec le bruit qu'on- enfin, que je viens de faire. Avançons lentement, mais sûrement, tout le monde est d'accord ?

_________________



Et guess what, j'ai même des cadeaux parfois !

De la part de plein de monde:
 
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue. Dim 1 Juin - 16:36

Avancer, avancer ... Non, ce ne sera plus la peine. Vous ne l'avez pas vu tout de suite, mais une légère brume a commencé à s'échapper de la source. Puis de la roche. Puis des arbres eux-mêmes. Insidieuse, elle s'étend petit à petit, vient combler le moindre espace vide, vient étouffer tous les sons.

En moins de quelques minutes, tout semble avoir disparu, englouti par cette brume dense. Comme si elle vous avez avalé, vous voilà privé de toutes vos sensations. Vous ne voyez plus. Vous n'entendez plus. Vos pieds ne semblent même plus toucher le sol. Inutile de vous débattre, elle est plus forte que vous. Elle est intraitable. Irrésistible.

Et puis, délicatement, vos pieds semblent retrouver le sol. La brume se fait moins oppressante, se délite quelque peu. Mais elle reste bien présente tout autour de vous, vous empêchant de distinguer votre nouvel environnement, de savoir s'il y fait nuit ou jour. Il est  6H-8H 6H-8H. Bienvenue dans un nouveau round.

Blanche-Neige:
 

Belladone:
 

Judas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue.

Revenir en haut Aller en bas

Épisode 4: Les aventuriers de la source perdue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L’île perdu et son histoire
» Les Aventuriers de la Cité Perdue
» Les aventuriers de l'arche perdue
» [PC] Counter Strike : Source
» Plus claire que ca, c'est de l'eau de source!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: La Forêt Vierge :: La Source-