AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Dim 1 Juin - 23:33

 6H-8H 06-08h

Tu ne comprends pas, tu sais juste que tu n'aurais jamais du laisser sa main. Même pour quelque danger que ce soit, même si ta propre vie était menacée, tu n'aurais pas du lâcher sa main. Mais tu l'as fait, tu as été aveuglée par le réflexe de protection, tu as voulu apporter ton aide à une étrangère, et tu rouvres les yeux. On ne t'y reprendra plus, tu ne t'attacheras pas plus. Mais c'est trop tard, tu ressens déjà ce manque. Cette envie, ce besoin de le retrouver. Tu es embourbée dans le brouillard et tu hurles, son nom, son patronyme, qu'importe.

- NEIIIIIIIIIIIIIGE. Neiiiiiiige, Neige, réponds, Neige !

Tu es perdue, tu veux pleurer, ta voix se brise, tu ne vois rien. La brise se discipe un peu, mais tu ne veux pas voir, pas savoir. Tu la connais cette brume, tu l'as vu sur Psyché. Et les larmes s'accumulent dans tes yeux, la rage te prend aux tripes. Ça ne devait pas se passer comme ça. Tu devais le garder auprès de toi, mais il est parti. Et tu craques, tu hurles son nom, tu inspectes la brume. Il doit être là.

Tu serres les poings, tu dois le trouver, tu dois le chercher. C'est ton seul repère, c'est le seul qui t'apaise et le seul qui te comprends, c'est le seul dont tu as besoin avec Psyché. Et tu les trouveras. Mais pour l'instant d'autres sont là...

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Survivant en carton
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 8h-12h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Survivant en carton
Messages : 166
Date d'inscription : 30/11/2013
Age : 22
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Lun 2 Juin - 6:37

Douce folie. La brume te prend dans ses bras et t'enveloppe comme une vulgaire poupée de chiffon. Les heures passent, tu n'arrives pas à savoir si tout bouges autour de toi ou si tu bouges. Qu'importe. Tu sais que te débattre ne sers à rien.

Tes yeux fermés... tu arrives en terre inconnu. Et en plus, une voix suraigue te crève les tympans avec ses pleurs. Tu te lèves et ton regard se pose sur la blonde. Regard blasé et froid. Tu t'en fiches bien d'elle. Tu n'as rien à lui dire et te retrouver en plein milieu d'une forêt ne te rassure pas.
Tu pestes entre tes dents. Tu n'as pas vraiment de temps à perdre surtout que les rayons du soleil apparaissent doucement entre les branches des arbres. Tu regardes la demoiselle une dernière fois. De toute façon, même si tu ne la connais pas. Vu son expression et ses hurlements, tu en déduis qu'elle est aussi paumée que toi. « Il n'y a que des paumés sur cette île. »

C'est ta seule pensée. Mais tu ne vas pas mourir ici de toute façon. Tu comptes bien découvrir la vérité seul. Toujours seul. Tu n'as besoin de personnes. La solitude sera ton seul allié.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 30
Date d'inscription : 07/05/2014
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Lun 2 Juin - 20:42

     6H-8H 6 à 8 heures

    Il venait à peine de s'éveiller, de commencer à regarder autour de sois et voilà qu'il devait à nouveau fermer les yeux. La brume, aux alentours, une purée de pois. Il papillonna des paupières, les sourcils froncés, une sensation étrange au fond de la bouche, comme après un long sommeil et une gêne diffuse. Un appel. Il porta ses doigts à ses lèvres.

    Un autre appel, cette fois vocale, et qui ne lui était pas destiné. Il y avait des gens présents dans cette brume, qu'il ne voyait que difficilement dorénavant. Une femme, gracile mais peut-être dangereuse, un homme avec un visage de fantôme, des nouveaux petits camarades. Dire qu'il connaissait à peine les anciens.

    « Et des râleurs compulsifs, souffla-t-il, pourtant on ne se plaint pas. »

    Les mains dans les poches, il toussa légèrement. Il passa devant l'homme, se pointa devant la demoiselle. Était-elle un peu calmée ? Est-ce qu'elle pourrait parler sans hurler ?
Revenir en haut Aller en bas
Jumeau d'un GPS
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Jumeau d'un GPS
Messages : 140
Date d'inscription : 02/06/2014
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Mar 3 Juin - 14:46

L'Ile a écrit:
Tu es un petit peu tardif, mais il en faut plus pour décourager Ma brume. Elle ne compte pas te laisser de réveiller calmement, sereinement, sur une plage. Non, tu es trop bien pour ça, tu mérites mieux. C'est bien ton moto, non ? Eh bien, tu ne sera pas déçu. Tu n'as encore ouvert les yeux que la brume t'enveloppe, oppressante. Tu flottes un instant à peine dans un étrange néant, et, le temps que tu comprennes ce qu'il se passe, tu as le nez dans l'herbe et les pieds sur les racines. Autour de toi, tout est blanc, mais ce n'est pas uniquement la faute de la brume encore opaque - ou presque. Pour bien commencer ton aventure, je laisse à tes côtés une bague taille XL. Ouvre bien les yeux ...

Une voix stridente au loin, martelant son crâne mieux que ne pourrait le faire un marteau-piqueur au nom et la nature effacés de ses souvenirs.

Les hurlements l’ont toujours agacé.

Mais comme il s’en rendra compte une fois le réveil complet, il a oublié cela aussi.

Il ne se rend presque pas compte qu’en se relevant il attrape machinalement cette bague tellement grande pour lui qu’elle pourrait lui servir de bracelet, il ne se rend presque pas compte qu’il époussette son beau costume, il ne se rend presque pas compte qu’il se recoiffe d’un geste habitué en sifflant d’agacement entre ses dents.
En revanche, il sait que les geignements de cette pimbêche lui tapent de plus en plus sur le système. Il sait qu’il n’a jamais été très patient.

Progressant à tâtons dans la faible luminosité, il finit par apercevoir une silhouette féminine jusqu’à laquelle il progresse, se rend compte plus tardivement que deux autres personnes sont avec elle mais au fond peu lui importe, c’est sur elle qu’il darde son regard froid.

Si on m’appelait avec cette voix désespérée et désespérante, cela me donnerait plutôt envie de fuir pour éviter la surdité. »

La voix ironique, le sourire sarcastique.
Il est perdu, ne connait ni cet endroit, ni ces gens, ni même sa propre identité, mais reste pédant.
Au fond, il cherche. Il tuerait, presque, pour avoir une réponse à cette simple question, cette question dont même un mauvais scénariste devrait avoir honte lorsque le film implique un amnésique.

Quel est son nom ?

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Mar 3 Juin - 16:08

Tu ne veux même pas réfléchir à ce fragment de souvenir que la brume t'a si gentiment laissé. Plus tu en apprends sur toi même et plus tu te dis que quand même, c'était sacrément la merde ta vie. Enfin, tu aurais sûrement réagi autrement dans d'autres circonstances, la montagne d'ironie et de froideur que tu es ou du moins que tu sembles être depuis quelques heures aurait tout simplement ignoré au mieux les trois types que tu arrives à peine à distinguer mais dont les paroles résonnent encore à tes oreilles

Tu fulmines, tu as juste une rage qui brûle au plus profond de toi et qui ne semble pas s'apaiser, une colère qui te fais serrer les poings à en blanchir tes articulations, qui glacent encore plus tes yeux. Tu ne sais même pas où tu es, tu ne sais même pas par où aller pour retourner ou tu étais juste avant.

- Il ne me semble pas vous avoir demandé vos avis. Et de toute manière j'en ai rien à carrer alors MERDE voilà.

Oui, tu n'es pas contente oui. Et même ton caractère froid et distant de base n'arrive pas à canaliser toute cette colère, ce sentiment affreux de perte. Et si tu dois tout brûler pour parvenir à tes fins et bien qu'à cela ne tienne, tu brûleras tout. Enfin, quand tu auras de quoi le faire. En y pensant tu vérifies le contenu de tes poches, vérifiant que tout est bien là. Tes larmes se sèchent et tes doigts effleurent la garde du poignard de ta poche, quand tu tiendras le responsable de ce bazar tu te feras un plaisir de l'éventrer. Tu ne pleures déjà plus, tu es déterminée.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Survivant en carton
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 8h-12h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Survivant en carton
Messages : 166
Date d'inscription : 30/11/2013
Age : 22
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Mar 3 Juin - 16:18

Tu les regardes tous. Lourd soupire. Tu grelottes, trembles? Ton corps à chaud et t'as raison te dit qu'il fait froid. Cette île aura vraiment ta peau. De plus, tu as cette sale impression qu'on rôde autour de toi. Tu pestes entre tes dents. Ton envie de nicotine et de tabac laisse un goût amer sur tes lèvres sèches. Malgré tout le bordel, que vous veniez de créer puisque la blondinette est énervée mais cela t'importe peu. Tu voudrais bien te barrer. Et sans un mot tu te casses. Après tout, t'as pas besoin de pots de colles ou de personnes désagréable se plaignant sans arrêt. Franchement... t'as vraiment pas besoin de tout ça.
Tu vas dans la forêt plus profondément, quitte à risquer sa vie autant le faire à fond. Après tout, tu n'as rien perdre puisque t'as déjà tout perdu.

Hrp:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 30
Date d'inscription : 07/05/2014
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Mer 4 Juin - 16:52

     6H-8H 6 à 8 heures

    La situation semblait tourner au drame familiale, le genre de moment où tout le monde se retrouvait au bout de dix ans sans se voir et qu'ils étaient tous, alors, des inconnues les uns par rapport aux autres.

    Pour l'instant, il se rendait juste compte que l'un des individus quittait le navire et que d'ici quelques secondes, il ne le verrait plus du tout à travers cette brume. Il aurait bien pris la poudre d'escampette lui aussi. Sauf qu'une voix appelée sa moralité se mettait à pousser la chansonnette dans sa tête.

    Et elle lui disait qui'l ne fallait pas laisser une personne seule dans la nature même si elle semblait antipathique. Et que partir ne laisserait pas la demoiselle seule donc pas de problème de ce côté là.

    Plus que deux secondes avant que l'autre disparaisse.

    « Je vous quitte tous les deux après vos agréables paroles mademoiselle. »

    Une pointe désabusée dans la voix, un mouvement las de la main. Il faisait une connerie, c'était certain mais il ne pensait pas être du genre à réfléchir des masses.
Revenir en haut Aller en bas
Jumeau d'un GPS
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Jumeau d'un GPS
Messages : 140
Date d'inscription : 02/06/2014
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Mer 4 Juin - 21:06

Il sursaute légèrement lorsqu’un mot qu’il sait grossier vient émailler le discours de la demoiselle.
Furieusement cocasse qu’il soit capable de se souvenir de la valeur des mots et de l’utilité des objets alors qu’il ne lui reste pas le moindre embryon de souvenir, n’est-ce pas ?

Comme c’est élégant. » commente-t-il d’un marmonnement.

La colère a remplacé la détresse ; il considère cela comme une évolution positive. La rage semble froide, contenue dans des poings serrés aux phalanges blanchies, elle sera sans doute plus silencieuse que des cris éperdus.

Et il pourra se concentrer, enfin, sachant déjà que c’est vain ; il ne se souvient de rien. Pas la moindre bribe de souvenir cohérent, quelques malheureuses images si floues qu’elles ne veulent presque rien dire, pas d’autres voix que ce qui fut sans doute une hallucination dans la brume.

Cette brume poisseuse et malsaine qui absorbe les deux hommes s’éloignant derrière son épais rideau.

Lui n’a pas confiance, ne les suivra pas. Au fond, il sait qu’il n’a que rarement confiance en autre chose que lui-même, il le sait sans même connaître son âge. Pathétique.

Il sait aussi qu’il préfère être suivi que suivre, question de fierté. Reportant son attention sur la demoiselle, il remarque avec satisfaction que désormais seule la détermination transparaît dans son attitude.
Ce qui veut dire qu’elle va s’arrêter de geindre ; génial.

Alors, calmée ? »

Pitié, qu’il arrête de faire le malin pour enfin avouer qu’il a besoin d’aide. Qu’il remballe ce sourire goguenard et ce regard hautain du haut de sa taille moyenne.
Cette fille est plus grande que lui.
Quelle humiliation.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 32
Date d'inscription : 24/12/2013
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Ven 6 Juin - 20:48


Calme ? Mais il ne pourrait l'être plus. La brume, les disparitions, les cris, ça lui fait une belle jambe, à lui. Ou plutôt, une belle canne, comme celle qu'il agite devant les deux naufragés. Pas de manière menaçante, mais comme une invitation à le suivre. Son sourire dit la même chose. Viendrez vous jouer avec moi ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Ven 6 Juin - 21:29

Tu hausses les épaules aux paroles de celui qui vous quitte aussi, comme si tes paroles avaient changé la donne de toute façon. Et comme si tu en avais réellement quelque chose à carrer du fait que ton dialogue ait pu le faire fuir. La remarque du plus petit, le brun t'arrache un sourire en coin, plus sarcastique que jamais. Ah, c'est vrai que les femmes sont censées être douces, polies, courtoises et effacées. Ce qui n'est apparemment pas ton cas.

Ses paroles raisonnent, calmée ? Comme si tu pouvais être calme après tout ça. Surtout que l'autre vient s’immiscer au pire moment. Mais tu le vois comme un défouloir, c'est une bonne occasion de faire sortir toute ta colère, et te faire passer pour une folle finie si l'autre ne le voit pas. Mais l'attitude du vieux te fait penser que ce n'est pas le cas.

- Tu le vois ? Quand on le touche, il nous rend une partie de notre mémoire. Enfin, si c'est vraiment nos vrais souvenirs.

Tes poings toujours serrés, ton sourire en coin s'élargit. La voilà, ta façon de te calmer. Tes muscles se contractent et tu envoies purement et simplement ton poing dans la figure de cet étrange type qui distribue des bribes du passé comme des petits pains.

- Pas élégant non plus, mais maintenant je suis calmée.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Jumeau d'un GPS
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Jumeau d'un GPS
Messages : 140
Date d'inscription : 02/06/2014
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Dim 8 Juin - 20:18

Au début, il sourcille à peine face à l’arrivée d’un nouveau. La brume absorbe les ombres et les murmures, un débarquement impromptu ressemble fortement à celui qu’il a lui-même effectué.
Pas un mot n’est prononcé de sa bouche, mais les manières, la gestuelle, l’apparence générale du nouvel arrivant lui laissent toutefois sur la langue une impression de malaise.

Son attention distraite aux phrases lancées par la demoiselle toujours présente, accompagnée d’un petit acquiescement à la question dont la réponse appropriée lui semble plus qu’évidente, se mue rapidement en focalisation complète.

Mémoire. Souvenirs.

Son désarroi est-il si transparent, lui qui est persuadé –à juste titre- de s’être composé un masque d’une impassibilité impénétrable ?

Nous.

Vu sa faible carrure physique, la réflexion est plus que probablement son point fort, mais il n’a pas besoin de trop la pousser pour comprendre qu’apparemment il est normal ici de ne plus connaître sa propre histoire.

Comme c’est sympathique.

Cela lui en arrache une petite grimace.

Le coup de poing qui suit le fait peu réagir au premier abord. Il ne le sort qu’à peine de ses pensées floues, la remarque sarcastique ne l’intéresse pas, ce comportement indigne ne lui arrache pas de remarque goguenarde.

– « C'est rare qu'une fille branchée ne soit pas prise, mais avec ce comportement, tout s’expliquerait… »

Enfin presque pas.

Il commence à douter de la réalité de la scène.

Peut-être est-ce inconsciemment qu’il a intériorisé le conseil de la demoiselle ; toujours est-il qu’il touche l’homme à la canne. Doucement. D’un index presque craintif.
Pour s’assurer qu’il est vraiment là.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 32
Date d'inscription : 24/12/2013
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Ven 20 Juin - 16:33

Le poing fuse vers le petit bonhomme trop vite pour qu'il puisse l'éviter. Qu'à cela ne tienne. Le coup le traverse comme s'il n'était fait que de vapeur. Avec un petit air désapprobateur, il se recule, agite un index devant le nez de Belladone pour lui signaler que là n'était pas la réaction appropriée. Mais qu'importe. D'une main douce, mais ferme, il attrape son poing, et les images défilent dans l'esprit des deux aventuriers.

Belladone:
 

Aspartame:
 
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Dim 22 Juin - 20:05

Tu ne t'attardes pas sur le jeu de mots assez minable de l'autre, glissant juste un ricanement bas. Ton poing passe littéralement à travers l'espèce de distributeur à souvenirs avant que ce dernier ne t'attrape avec son regard désapprobateur qui ne fait qu'augmenter la colère dans tes yeux. Et les images et impressions défilent, tu as du mal à tout saisir mais tu sais que c'est toi, que ça te ressemble bien. Tu ouvres les yeux, essayant d'assimiler ce que tu viens de voir. Tu n'es pas réellement sûre mais tu attends que le brun se réveille pour confirmer quelques petites choses.

Ce n'est sûrement pas une coïncidence que vous ayez eu des souvenirs en même temps. Tu ne te souviens pas bien de ce à quoi il ressemble, et tu veux confirmer. Alors tu te relèves, juste comme ça en essayant de déterminer le moment de la journée où vous vous trouvez. La brume épaisse empêche tout repère et tu ne sais absolument pas combien de temps il s'est passé depuis que vous avez été séparés avec Neige.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Jumeau d'un GPS
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Jumeau d'un GPS
Messages : 140
Date d'inscription : 02/06/2014
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Mar 24 Juin - 21:10

Un chancèlement. Lui seul lui permet de se rendre compte qu’il ne croyait pas véritablement aux dires de la demoiselle. Un souvenir en échange du plus minuscule contact ?
Bien que prévenu, les conséquences de son geste machinal le laissent aussi blême que muet.

Images imprimées sur sa rétine, voix stridente vrillant ses tympans, même la douleur sur sa joue lui semble réelle.

Les cris.
Le calme trompeur.
La main lancée dans un geste de violence.
Le scénario lui est étrangement familier.

Les cheveux clairs.
Ces centimètres insolents.
Le regard flou mais furibond.
Facile, évident. Trop.
Il a l’impression d’être mené en bateau, que quelqu’un lui ment sans vergogne dans un but qui reste obscur.

Il ne veut pas croire à ce qu’on vient de lui donner, et en même temps, c’est à peu près tout ce qui le rattache à une existence préalable, à une vie avant cette brume et cette forêt, avant la présence de cette fille et des deux autres types déjà presque effacés de son esprit.
Il coule un regard vers la demoiselle.

Son cerveau, dont jamais il ne tolèrerait la moindre défaillance en temps ordinaire, semble vouloir faire endosser un rôle important à la première inconnue venue. Et ce, dans le théâtre de SON existence. A Lui -l’emphase avec laquelle sa conscience lui souffle ce mot suggère d’y ajouter une majuscule ; oh, ce que son égo est immense.

Impossible qu’il ait été lié à ça.

Son regard est plein de mépris, le sourcil est haussé dans un subtil geste de rejet, la moue est suffisante mais surtout débordante d’assurance.
Toutefois, les mains qu’il enfouit posément dans ses poches tremblent légèrement sous le coup du désarroi.
Et ses yeux froids reviennent inéluctablement vers celle aux cheveux pâles et comportement impulsif, celle qui est plus grande que lui.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Jeu 3 Juil - 16:47


Après un bref examen visuel te confirme que c'était bien cette personne dans ton souvenir. Ce qui est particulièrement dérangeant étant donné le flou dans lequel vous êtes laissés. Maintenant que le doute est levé est que tu es sûre de toi tu te permets d'inspecter un peu plus les lieux dans la mesure du possible avec cette brume. La survie d'abord, les questions ensuite. Tu es douée pour enfouir ce dont tu ne veux pas t'occuper pour l'instant dans un recoin de ta tête. C'est exactement ce que tu fais, tu examines ton environnement, tu retiens les informations qu'il t'envoie tout en étant parfaitement conscience de sa présence. Un léger soupir passe la barrière de tes lèvres une fois que tu as à peu près décidé de la direction que tu vas suivre.

Tu finis par te tourner vers l'autre, à moitié amusée par son geste défensif presque inconscient. Tu te demandes bien ce qu'il a pu voir mais manifestement ça devait aussi te concerner. Un éternel sourire ironique sur le visage. Tu ne lui demanderas jamais de te raconter, il est hors de question que tu lui demandes quoi que ce soit d'ailleurs. Tu hausses les épaules en levant les yeux au ciel quand sa moue affiche clairement du dédain. De toute façon, sans souvenirs aucune manière de savoir lequel de vous deux est le meilleur, même si tu es persuadée que c'est toi.

- Je ne compte pas rester plantée ici donc je vais par là euh... Machin.

Non, tu n'as rien trouvé de mieux que Machin, et tu te demandes bien pourquoi diable tu lui as même indiqué que tu partais. Peut être parce que malgré tout c'est la seule personne que tu as rencontrée que tu semblais connaître. Enfin, si tout cela est vrai, évidemment.
Spoiler:
 

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Jumeau d'un GPS
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Jumeau d'un GPS
Messages : 140
Date d'inscription : 02/06/2014
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Dim 6 Juil - 12:52

Qu’il est vexant qu’on lui appose une telle nomination.
Machin.
Inévitablement, il est vexé, pince les lèvres et siffle d’un air désapprobateur.
Cependant. Il n’a rien à lui rétorquer, pas de beau nom exotique à lui envoyer au visage d’un air pédant.
Il aurait beaucoup aimé, pourtant. Pas pour lui plaire, non, plutôt pour qu’elle ravale cette insolence qu’ils ont en commun. Alors, avec un regard absent, il se concentre sur autre chose.

Dans ses poches, des doigts fins rencontrent coupe-ongles et miroir de poche, dont l’existence semble si saugrenue, ici. Résistant plus ou moins péniblement à l’envie d’observer son visage, il poursuit son investigation dans ce veston débordant de classe.
S’y trouvent une montre dont il arrive plus que difficilement à distinguer les aiguilles dans ce crépuscule malsain et un… oh, un paquet de chewing-gum.

Le mot grossièrement cerclé lui saute aux yeux.

— « Aspartame.»

Ca semble important. Ca l’était sans doute, quand il avait encore le fil d’une vie à suivre plutôt que des évènements hachés à subir. Il ne voulait pas de sucre, on lui reprochait de fuir les calories ? Comment savoir.
Ce mot lui paraît suffisamment agréable à l’oreille pour lui servir de nom d’emprunt – du moins pour un temps.

La résolution du problème ne le satisfait pas, et il se refuse à demander le patronyme de l’autre pour faire passer le léger malaise. Cela ne l’intéresse pas. Et puis de toute façon, avec cette brume, il ne sait pas vraiment où elle est.

Merde.

Il avait envie de lui faire une remarque mesquine pour dénoncer la stupidité de sa démarche.

Et il est tout seul. A nouveau.

Rangeant machinalement ses effets, il emboîte le pas à la demoiselle – avant de se rendre compte de ce qu’il fait et de s’arrêter.

Il est tout seul et perturbé. Il ne peut pas décemment ressentir de la curiosité envers quelqu'un comme ça.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Lun 7 Juil - 16:58

Ton sourire si ironique ne s'agrandit qu'un peu plus face à son sifflement mécontent. Tu en humpferais presque de ton air hautain mais tu le laisses chercher dans ses poches, curieuse malgré toi de ce qu'il peut bien posséder. Rien de bien intéressant à priori mais au moins ça te donne une appellation, que ça lui plaise ou pas c'est Aspartame pour toi maintenant. C'est que tu n'aimes pas particulièrement ne pas savoir comment appeler les gens.

- Très bien Aspartame, c'est déjà mieux que Machin, même si il faut avouer que ça t'allait bien.

Et ta fierté t'ordonne de ne pas lui donner ton patronyme, puisqu'il ne s'est même pas abaissé à te le demander. Tu continues de marcher, satisfaite d'entendre ses pas derrière toi. Pas qui s'arrêtent bien vite et te font froncer les sourcils. Tu ne vas quand même pas devoir aller le prendre par la main si ? Il est peut être nouveau et malgré la répulsion viscérale que la solitude provoque chez toi tu n'as pas non plus envie de te trimbaler un assisté, tu as quelqu'un à retrouver toi.

Sauf qu'on ne change pas qui on est et que rapidement tu te sens trop seule pour continuer. Alors dans une moue insatisfaite tu fais demi tour, lentement, très lentement, à reculons presque. Jusqu'à réussir à l'apercevoir de nouveau. Et maintenant tu fais quoi ? Il est hors de question que tu lui demandes de t'accompagner, hors de question. Alors tu croises les bras, envoyant machinalement une mèche de cheveux au delà de ton épaule.

- Je ne resterai pas planté comme ça à ta place, il y a de très gros serpents et des chenilles soporifiques dans les parages. Et moi c'est Belladone.

Tu te frottes les paupières, mécontente. Tu as fini quand même par faire ce que tu ne voulais pas faire. Alors tu recomposes un air supérieur, tu tournes à nouveau les talons sans amorcer le moindre pas, tu ne vas pas l'attendre non plus, si ?

Spoiler:
 

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Jumeau d'un GPS
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Jumeau d'un GPS
Messages : 140
Date d'inscription : 02/06/2014
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Lun 7 Juil - 20:13

Avoue qu’Aspartame, ça claque. Puisque Machin lui allait bien et qu’Aspartame est mieux, c’est forcément génial.
Il est un génie. Quelque peu frustré de ne pas se souvenir de son véritable patronyme et légèrement aidé par un paquet de chewing-gum, mais un génie malgré tout.

Un génie.
Aspartame le génie.

Qui voit la demoiselle revenir vers ses pas avec autant de satisfaction que celle entraînée par son nouveau titre autoproclamé.
Aspartame le génie indispensable. Son sourire est aussi satisfait qu’insupportable.
Il a même l’audace de se muer en ricanement.

— « Des chenilles soporifiques »

Le ton moqueur prouve bien, à lui seul, que c’est une des choses les plus stupides qu’il ait jamais entendues. En même temps, il n’a pas véritablement en mémoire un panel suffisamment étendu de discussions pour permettre une comparaison.

— « Tu sais, Belladone… »

Merde, le tutoiement.
Ca ne va pas.
Mais c’est trop tard. Aspartame ne reviendra pas sur ses mots. Jamais il ne revient sur quoi que ce soit – trop fier pour cela, il en a l’intime conviction.

— « Si tu veux de la compagnie, tu peux quémander la mienne directement plutôt qu’user d’une subtilité plus que douteuse. »

On va dire que c’est un tutoiement méprisant plutôt qu’impoli. Ce n’est pas comme s’ils étaient totalement inconnus… N’est-ce pas ?
Il la rejoint en quelques pas assurés du haut de ses maigres jambes.

— « Ou crois-tu aller ? »

Pas "veux". "Crois". Subtilité.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Mar 8 Juil - 17:06

Son attitude t'irrite au plus haut point. A tel point que tu te demandes justement comment vous avez bien pu vous supporter. Si tout ce que tu as vu est vrai alors ça relève du miracle absolu. Alors qu'il étale sa prétendue science c'est limite si tu ne pries pas pour qu'une chenille soporifique, justement, lui tombe sur le coin de la figure. Mais qu'à cela ne tienne, tu récupères ton masque suffisant et supérieur, tu sais des choses, pas lui. Ton sourire revient, bien plus sournois mais bien moins assuré. Tu renifles, croisant les bras un peu plus fort sur ta poitrine. Tu ne sais pas si c'est parce que vous sembliez vous connaître ou si c'est juste ton caractère mais il n'est pas envisageable que tu perdes à ce jeu là avec lui.

Tu ne peux pas t'empêcher de tiquer au tutoiement qu'il te renvoie. Tu l'as tutoyé la première mais bizarrement tu trouves que ça ne colle pas réellement au personnage. Tu as à peine le temps de te faire ce constat presque navrant que la suite de sa phrase t'arrête net. Alors tu te rapproches un peu, juste assez pour le toiser. Un sourire en coin de nouveau installé sur ton visage. tu sais que tu es douée pour renvoyer les gens dans leurs retranchements, tu sais que tu gagnes au jeu des remarques cinglantes.

- Tu ne m'as pas bien comprise Aspartame. Ce n'est pas que je désire ta compagnie. Plutôt que je me sentirais vraiment mal de laisser quelqu'un si petit et sans défense comme toi derrière.

C'était méchant ça. C'était bas surtout, mais ce n'est pas toi qui l'as voulu. Ce n'est pas toi qui l'a provoqué. Tu te remets à marcher alors que tu entends avec satisfaction ses pas combler la distance, tu n'es même pas étonnée par la formulation de sa question. Et tu ne veux pas savoir si c'est parce que vous vous êtes côtoyés auparavant, ce qui voudrait laisser place au doute concernant un possible lien assez fort pour que tu prennes des habitudes, ou si c'est juste que tu commences à comprendre sa manière de fonctionner.

- Au Village. C'est un endroit sûr, où je pourrais retrouver mes repères et mon compagnon de route. Ce n'est pas comme si tu avais quelque part où aller ou même si tu savais exactement où nous sommes de toute façon.

Le bon sens aurait voulu que tu lui poses la question. Sauf que c'est une affirmation, il est tout aussi perdu que vous, l'inverse n'est pas envisageable, pas pour toi. Parce que ça lui octroierait de la supériorité, et que tu ne lui en laissera pas une once. Regard de glace et regard d'acier, de toute évidence vous n'êtes pas faits pour vous entendre à la base. Et c'est ça qui te perturbe, qui te fait froncer les sourcils et détourner les yeux, préférant les fixer droit devant toi. Il ne manquerait plus que tu trébuches sur un racine.

Spoiler:
 

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Sam 12 Juil - 16:43

Parfois la vie vous laisse de drôle de cadeau sur le bord du chemin... Enfin, quand je dis la vie...

Même avec cette brume, tu peux le reconnaître Belladone. Tu n'as pas pu oublier ce blond à la grande gueule qui vous a abandonné pour explorer l'Ile en solitaire n'est-ce pas ? Oui, Daredevil c'est ça ! Enfin, ce qu'il en reste.

Son corps est allongé sur le sol de la forêt blanche, inerte. Il ne dort pas non. Son coeur a cessé de battre. Et il lui manque un bras. Ses traits figés expriment la peur et la souffrance. Autour de lui des toiles sont déchirées et des empreintes étranges subsistent dans le sol. Sa main restante serre avec force un couteau à cran en bon état qui pourrait vous être bien utile...

En forçant un peu, vous pourrez le récupérer. Vous toucherez alors son corps chaud, preuve que l'étincelle de sa vie s'est éteinte il y a peu. Au cas ou vous auriez encore des doutes, il ne fait pas bon se balader seul sur les terres inhospitalières de l'Ile...

Et maintenant, qu'allez vous faire ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jumeau d'un GPS
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Jumeau d'un GPS
Messages : 140
Date d'inscription : 02/06/2014
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Sam 12 Juil - 21:51

Petit.
Il n’est pas petit. C’est le poids de son cerveau qui l’a empêché de trop s’éloigner du sol.
Le visage d’Aspartame reste impassible, à l’exception de son sourire goguenard qui s’accentue. Elle a beau le toiser de sa grande taille –bien trop banale, il faut l’avouer, être petit est tellement plus original-, il ne cille pas.
Oh, il pourrait s’engager dans la joute verbale, mais la réplique de Belladone lui semble trop dénuée d’intérêt pour le mériter.
Quelle déception.

— « Tu mens vraiment très mal. Et t’abaisser à utiliser des arguments d’une telle facilité ne m’impressionne pas. Je doute d’ailleurs que cela impressionne qui que ce soit. »

Pour la suite, il pourrait avouer ne pas avoir d’endroit ou aller, ou chercher à démentir ; mais quel serait l’intérêt ?

— « Tout comme je doute que tu saches mieux que moi où nous sommes, dans la mesure où tu affirmes toi-même ne plus avoir de repères… Il te manque le fameux Nei… »

Tu ne peux donc rien faire toute seule ? Le sous-entendu aurait été lourd, énorme, transpirant dans l’air et suintant dans la brume.
Mais il se fige dans sa phrase comme dans son mouvement, retient un juron au dernier moment avant de récupérer son calme olympien. Comme s’il avait l’habitude des corps, figés dans un masque de terreur, ou à défaut, de la vue du sang.

Le visage cireux et la posture d’une raideur anormale lui épargnent la vérification du pouls. Il observe machinalement, saisit l’unique poignet disponible du bout des doigts avant de laisser retomber le bras restant, évitant soigneusement le couteau qui ne l’intéresse pas – il ne saurait qu’en faire.

Pas de tâches violacées. Muscles souples. Corps chaud.

— « Moins de deux heures. Nettement moins, sans doute. »

Un simple souffle pour énoncer ce qui lui semble évident.
Il ne vaut mieux pas rester ici. Le nouveau sous-entendu est servi sur un plateau. Rester seul est encore moins envisageable.

Aspartame lance un regard à la demoiselle, lui enjoignant silencieusement de le suivre tandis qu’il se redresse pour se remettre en marche. Il n’a pas envie de pousser davantage l’examen, encore moins de fouiller les poches. Il a peur, il faut bien qu'il se l'avoue, mais hors de question qu'il le montre.
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Sam 19 Juil - 16:48

Tu es déçue, tu pensais pouvoir te distraire un peu s'il avait rétorqué quoi que ce soit d'un peu piquant, mais non. Alors tu hausses les épaules en continuant d'avancer, essayant de t'y repérer comme tu peux. Tu écoutes attentivement ses mots fades, tu n'es pas sûre qu'il soit réellement en position de pouvoir déterminer si tu mens ou pas mais tu ne te départis pas de ton sourire. En soit tu n'as pas menti, tu as dit une partie de la vérité. Tu ne désires pas spécialement sa compagnie, pas plus que celle de quelqu'un d'autre, juste que tu ne veux pas te retrouver seule. Après tu sais pertinemment que tu n'aurais aucun scrupules à le laisser derrière si ton intérêt allait dans ce sens ou si tu n'étais pas seule avec lui. Et ce constat interne te navre, tu es seule avec ce type.

- Tu n'es pas en mesure de savoir si ce sont des mensonges ou non. Mais je pourrais aussi te prendre au mot, dire que je m'abaisse veut aussi dire que je pars de haut, ça pourrait m'aller.

Et ton but n'est pas non plus de l'impressionner, c'est comme si tu avais besoin d'être comme ça, pour ne pas te perdre, pour continuer d'avancer sans avoir à te poser trop de questions, deuxième reniflement.

- Sans savoir exactement où je suis, j'ai au moins un endroit où aller. Ce qui est toujours mieux que toi. Et je sais très bien me déb...

Tu ne finis pas ta phrase, alors qu'Aspartame s'accroupit auprès d'un corps à terre. Tu t'approches, prudente et te figes. Il lui manque un bras mais ce n'est pas un inconnu, pas pour toi. Pas une grande perte non plus mais en tout cas quelque chose qui te fait clairement dire qu'il vaut mieux ne pas partir seul dans cette jungle.

- Daredevil.

Tu t'accroupis, pas vraiment effrayée par un cadavre mais plus dégoûtée qu'autre chose. Dans sa main restante il y a un couteau à cran qu'Aspartame ne touche même pas dans son inspection. Tandis que tu desserres les doigts du mort pour récupérer l'arme tu choisis de lui demander, soudain lasse du jeu du chat et de la souris.

- Tes connaissances médicales sont plutôt larges, tu devais sûrement avoir un rapport avec ce milieu là. Enfin. Ce type là, il était avec nous, il est parti tout seul. Alors si je devais être le plus honnête possible je te dirais que c'est en partie pour ça que je suis revenue te chercher.

Et c'est en partie pour ça que tu lui tends le couteau fraîchement récupéré. Pas question d'être seule mais hors de question de te traîner un boulet, tu espères qu'en dehors du domaine médico-légal  il connaît au moins les bases de l'auto défense sinon tu es mal barrée. Tu échanges un regard entre le gris et le bleu, il faut partir c'est sûr. Tu masques tes frissons tandis que c'est à ton tour de lui emboîter le pas.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Jumeau d'un GPS
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Jumeau d'un GPS
Messages : 140
Date d'inscription : 02/06/2014
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Lun 21 Juil - 20:29

Ce n’est pas parce qu’elle pense être totalement flegmatique qu’il est impossible de décrypter quelque peu le comportement de la plante vénéneuse qui lui sert de compagne de fortune; d'autant qu'elle ne nie pas. Et ce n’est pas parce qu’il ne la connaît pas qu’il n’a pas d’endroit où aller. C’est effectivement le cas, mais ce n’est tout de même pas inscrit sur son visage, dont conserver l’impassibilité lui semble être une de ses qualités premières – parmi les rares qu’il possède.

Ces remarques brûlent ses lèvres et froncent brièvement ses sourcils ; cependant, Aspartame ne rétorquera pas, laissant la fin de leur caustique conversation à charge de la demoiselle. Ce n’est pas que la joute ne l’intéresse pas, mais la découverte d’un cadavre possède la surprenante capacité de redéfinir l’ordre des priorités – même pour quelqu’un d’aussi obtus que lui.

Le nom lâché est rapidement consigné dans un coin de son esprit.
Daredevil.
Lui aussi a du s'inventer un nom. Aucun parent digne de ce nom ne prénommerait son fils ainsi… N'est-ce-pas?

Qu’est-ce que c’est que ce foutu endroit où n’avoir ni prénom ni passé est la norme ?

Au fond, qu’importe dans l’immédiat. Il se contente d’acquiescer d’un air assuré aux suppositions de Belladone quant au côté médical de son histoire… Alors qu’au fond, il n’en sait rien. Son inspection ressemblait à un réflexe de fuite usant de connaissances dont il ignore l’origine.

— « Techniquement, je ne m’en souviens pas. »

L’aveu est jeté du bout des lèvres, Aspartame ne sait pas vraiment ce qui lui a prit. Peut-être en a-t-il assez de chercher à glaner les informations sans poser de questions pour soigner son égo alors que la situation revêt un caractère urgent. Peut-être en a-t-il assez de les voir tous deux jouer aux malins.
Toutefois, il ne peut s’empêcher de tiquer sur la dernière phrase.

— « En partie ? »

Si lui aussi devait être le plus franc possible, il voudrait bien être rassuré. Mais il ne sera même pas honnête avec lui-même, refoulant rapidement cette pensée. Il n’est pas encore suffisamment dévoré par la terreur déformant les traits du mort pour crier sa faiblesse à pleins poumons.

En saisissant le couteau, cet affreux couteau qui lui semble peser si lourd dans sa main, il lui est d’autant plus clair qu’il ne saura pas quoi en faire en quoi d’agression. Vraiment pas. Il lui semble qu’il agirait mieux dans le calme et la précision, avec une lame plus effilée. Il ne lui reste plus qu’à espérer avoir de bons réflexes.

Il ne l’admettra jamais ; cependant, il est content que Belladone soit avec lui.

La brume poisseuse, enveloppant le cadavre alors qu’il s’en éloigne, lui semble criminelle. Ses mots rares, sa démarche vive et son regard nerveux, sondant les alentours avec une stricte attention, trahissent plus que probablement le trouble qu’il s’efforce de cacher.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Mer 23 Juil - 18:54

Les tensions s'apaisent un peu, quoique ce n'étaient pas réellement des tensions, plus un concours pour déterminer un gagnant de rien. Revenir sur ça, en penser ça ne fait qu'accroître la sensation de t'être comportée comme une enfant de mauvaise foi. Et depuis la macabre découverte tu es plus encline à laisser ces jeux à d'autres. Inconsciemment tout ton corps s'est tendu et tes sens se sont accentués. Il prend le couteau, bien. Tu décides de ne pas t'arrêter à sa manière de le tenir qui exprime clairement qu'il n'a jamais eu réellement l'habitude d'en tenir un, si jamais tu y réfléchissais trop tu sais que tu finirais par céder à la panique. Tu as perdu ton sourire, tout ton visage est fermé, trop occupée à calmer tes nerfs et à avancer alors que ta main s'est posée sur ton propre poignard dans ta poche.

Il ne s'en souvient pas, évidemment. Comme tu ne te souviens de rien, ou presque. Et c'est ce presque qui te fais à la limite plus peur que ne rien savoir du tout. Parce que de ce que tu as vu tu étais attachée à des gens. Et tu ne sais pas ce qu'il s'est passé, tu ne sais pas comment les choses ont évolué tu n'as presque même aucune idée de la manière dont toi tu étais avec eux.

- Ça semble être la norme ici. Aucune des personnes que j'ai croisées ne se souvient de quoi que ce soit de concret.

Parce qu'après tout, s'il fait une partie de chemin avec toi tu préfères encore lui dire ce qu'il veut savoir plutôt que de lutter et potentiellement le priver d'informations qu'il pourrait mieux analyser que toi. Même si tu en doutes, pourquoi quelqu'un analyserait-il mieux que toi ? Trop fière pour même reconnaître avoir besoin d'aide. Trop dure pour même avouer avoir peur, être perdue. Il tique sur la partie de ta phrase que justement tu ne voulais pas qu'il remarque trop. Parce que tu as décidé d'être le plus honnête possible. Et être honnête avec soi-même est une chose, l'être avec Aspartame qui te demandes des choses sans même t'en donner en est une autre.

- Je. Tch. Je déteste la solitude. C'est la seconde partie.

Phrases courtes, regarder ailleurs. Au moins tu auras fais l'effort de faire un pas vers lui, tu n'auras rien à te reprocher. C'est ça, tu as fais ça pour toi. Même si un instant tes yeux reflétaient bel et bien la peur d'être seule, livrée à toi même sur cette île inhospitalière. Tu te concentres sur le sol devant toi, tu le suis au bruit de ses pas, tu écoutes les environs et tu resserres ta prise sur le poignard. Tu ne devrais pas dire quelque chose là pour détourner la conversation ? Ouais. Si. Mais tu as beau chercher tu ne sais pas bien ce que tu pourrais dire sans de nouveau glisser sur le terrain désagréable ou revenir sur les aveux gênants qu'il ne te rendra sûrement pas d'ailleurs.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine] Lun 18 Aoû - 12:29

Frrrr.

Un frisson vous secoue les épaules. Il n’y a pas de vent, pas de bruits, vos paroles sont vite étouffées par le linceul blanc qui vous entoure. Vous voilà tout deux armés, bien, bien. Armé pour affronter les danger à venir ? C’est ce qu’on va voir.

ça ne semble être qu’un fin tremblement au début. Une brise légère qui agiterait les toiles qui vous entoure. C’est perturbant alors, de ne pas sentir de vent.
Mais finalement, pourquoi s’y attarder ?
Parce que le phénomène s'amplifie. De simples tressaillements, les toiles se mettent à danser, bouger, s’agiter comme sous l’effet d’une bourrasque. Mais toujours, pas de zéphyr pour vous caresser la peau ; vos poils de bras se hérissent car la situation n’est pas normale.
Le mouvement se fait comme une vague qui vient d’un côté et s’engouffre dans la forêt de l’autre. Au plus fort des mouvements, vous pouvez distinguer comme des aiguilles articulées qui sortent par inadvertances des feuillages morts, un abdomen rond qui pulse dans un jeu d’ombre…
Il n’y a presque pas de bruit. Ce n’est que l’accumulation qui vous permet de distinguer des tic tic tic discrets et répétés, emmêlé les uns dans les autres.

ça passe comme un nuage au dessus de vos têtes, cachés dans les branchages des arbres moribonds. Il pleut les quelques feuilles qui tenaient encore sur les branches étouffées de blancs puis le mouvement s’éloigne, vous délaissant.

Le calme est revenu. La tempête est-elle loin ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine]

Revenir en haut Aller en bas

Episode 5 : Mais tu n'es pas là. [Soldier et Racine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: La Forêt Vierge :: La Forêt Blanche-