AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Run boy run, this world is not made for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Récolte la tempête
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org/
Récolte la tempête
Messages : 64
Date d'inscription : 09/12/2013
MessageSujet: Run boy run, this world is not made for you Sam 11 Jan - 14:12


 0H-2H 00-02h
Réveil dans une nouvelle place
Et ils marchaient vite, si vite. Tout le monde l'avait suivi et le blonde fermait ou ouvrait tantôt la marque. Puis il s'arrêta. La chose avait fait du bruit à nouveau. Ce n'était pas humain. Et mine de rien il était intrigué par cette chose. Il se retourna ses nouvelles connaissances continuaient à "courir" vers la forêt. Il regarda la chose en sable. Il fut pris d'un fou rire. Il était si stupide. Tout cela n'était qu'un rêve lucide. On ne pouvait pas mourir dans un rêve.

Et la chose s'effondra sur le sol. Il continua à rire. Comment avait-il pu croire que c'était la réalité. Il était si stupide. Finalement il se calma et c'est avec un grand sourire qu'il rejoignit ses nouveaux camarades dans ce qui semblait être le début de la forêt. Après tout, si c'était un rêve autant en profiter jusque la fin.

Il entra dans la mangrove. De l'eau lui arrivait au dessus des chevilles, il n'y faisait pas attention, il était déjà trempé de toute façon. Des arbres poussaient dans l'eau. Sa main glissa doucement sur le tronc d'un arbre. Il n'avait jamais vu ça mais c'était merveilleux.
Revenir en haut Aller en bas
La dernière des poétesse
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
La dernière des poétesse
Messages : 44
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Lun 13 Jan - 20:14

La bonne – ou la mauvaise – nouvelle, c’est qu’elle n’est pas seule à foncer en direction de la forêt comme une dératée pour échapper à la chose qui les poursuit. Une chose l’arrête presque au milieu de sa course : l’espèce de rire nerveux qu’a soudain le blond en pantalon de treillis. Il doit prendre tout cela pour un délire, ou un rêve. La jeune fille se retourne brièvement, à temps pour voir ce qui leur coure après s’effondrer et retourner à la poussière. Littéralement. Golem : création artificielle uniquement dévouée à son créateur. Le mot lui traverse l’esprit et s’envole dès qu’elle reprend sa progression, d’un pas beaucoup plus tranquille maintenant que le danger sur la plage est passé. Elle arrive sous le couvert des arbres et faillit s’étaler la tête la première dans la boue lorsque le sable sous ses pieds laisse place à de l’eau un peu visqueuse. Vive l’imperméabilité des Converses… Visiblement, l’endroit est une mangrove, ce qui colle parfaitement avec l’idée qu’elle se fait d’une jungle tropicale pullulante de moustiques et à l’atmosphère si étouffante que faire deux pas sans boire ou s’asperger de répulsif semble impossible. Ça ferait un bon roman d’aventure. Des héros sur une île déserte, en quête de leur sombre passé ! Dans le lot, le blasé, le plaisantin lourdingue, l’inutile un peu crétin et l’antisociale… La brune sans nom grimace : cette situation n’a rien d’un roman et ne tient pas du rêve non plus.

- L’un de vous aurait de l’eau ?  

Pas spécialement la question qu’elle a eu envie de poser mais l’essentiel maintenant, c’est de trouver un moyen de survivre jusqu’au matin, pour y voir plus clair. En y regardant de plus près, c’est vrai que c’est un lieu assez beau. Si on enlève l’eau jusqu’aux mollets, l’amnésie totale et la chaleur, bien sûr…
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 11
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Mer 15 Jan - 12:39

0H-2H 0H-2H, MANGROVE

[...]Mais qu'est-ce c'est ?! Qu'est-ce qu'on fait ?! Où va-t-on ?! Et est-ce qu'on s'en sortira vivant ?!

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Entrés dans ce tout nouveau lieu non-dénué de mystère, la course se termine par un bruit sourd et la disparition de ce qui les suivait.
Ezehkiel, essoufflé et courbé regarde autour de lui histoire d'observer et de mettre en examen d'infimes détails qui faisaient le décor.
Obnubilé par la beauté du lieu, il passe même à coté du rire que lâche le blondinet qui avait ordonné la fuite quelques minutes plus tôt.
Mais il parvient à se concentrer quand la brunette dédaigneuse demande un peu d'eau.

"Retourne sur la plage si ça te tente, de l'eau, y'en a là-bas!"
Toujours conscient que son humour laisse à désirer, il préfère se reprendre immédiatement de façon plus sérieuse "Euh...Désolé. Non, moi j'en ai pas.
Mais j'ai pas vraiment soif. Plutôt faim. Doit bien y'avoir quelque-chose à manger dans l'coin!
"

Eze tente de reculer d'un pas et voilà que ses pieds s'étaient embourbés dans le sol boueux. "Rah! Quelle m...." Le jeune homme impose alors la réflexion en minaudant une mimique exaspérée. Quel est le but de tout ça ? C'est un test ? J'ai peut-être été lobotomisé qui sait... Et ce gros machin, tout à l'heure, qu'est-ce que c'était ? Est-ce qu'il y en aura d'autres ? Quelqu'un nous en veut ?
Les réflexions fusent, mais restent sans réponse.
"Vous croyez qu'on finira par tomber sur un vieux chaman barbu jusqu'aux ch'villes qui nous dira ce qu'on fait là ?"
Encore un léger rire sort à ce moment là de la bouche d'Ezehkiel.
Mais cette-fois, celui-ci est nerveux. Pourquoi ? Parce-qu'à cet instant précis, sa vie, et celles de ses camarades n'ont plus vraiment de sens.

Toujours essoufflé par la course qui venait de se dérouler, et plutôt, disons que l'adrénaline maintenait encore l'essoufflement, le jeune garçon décide de s'écrouler par terre.
Même si le sol paraît relativement inconfortable, Eze décide à ce moment-là de ne plus bouger, tant que rien de constructif ou ne serait-ce qu'un indice sur le pourquoi du comment ne se dessine.
Il pense même à ce moment-là que ses questions pourraient bien rester pour toujours sans réponse, et que si son aventure sur cette mystérieuse île continuait par être parsemée d'écueils et de monstres en tout genre comme celui de tout à l'heure, la seul chose dont il devra se préoccuper, c'est sa survie.

Pas fini d'avoir des surprises à mon avis !....

_________________

Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 5
Date d'inscription : 06/12/2013
Age : 18
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Jeu 23 Jan - 9:56

Ils se retrouvèrent au beau milieu de ce qui semblait être une forêt. Avec un détail en plus : un liquide plutôt dégueulasse qui grouillait entre leurs pieds. C’est là que venait un grand dilemme pour le jeune homme. Garder ses chaussures et les salir, sans être sur de pouvoir les récupérer propres, ni même d’en avoir d’autre avant très longtemps ; ou prendre ses chaussures en mains, et continuer pieds nus jusqu’à trouver un endroit sec, mais risquer de tomber malade. Apres avoir pris une grande inspiration, il fit son choix. Être malade serait très pénalisant pour lui, et pour les autres, sur cette île bizarre. Et de toute façon, c’était trop tard : ses pauvres chaussures tant aimées étaient déjà tout imprégnées de boue.
Autour de lui, les autres se préoccupaient de trouver de l’eau, mais il ne s’en inquiétait pas trop pour le moment. Ils allaient bien finir par trouver un robinet  quelque part dans le coin, enfin… il l’espérait. Par contre, c’est là que venait la question de… MANGER ! Ca lui rappela que, évidement, il avait faim. Il regarda autour de lui à la recherche de quelque chose qui pourrait lui remplir le ventre, mais il faisait trop noir pour distinguer quoi que ce soit. Ils allaient devoir tenir jusqu’au lendemain matin… Snif…
Alors que les quatre naufragés reprenaient leur souffle, Eze fit luire chez lui une petite lueur d’espoir.

-Vous croyez qu'on finira par tomber sur un vieux chaman barbu jusqu'aux ch'villes qui nous dira ce qu'on fait là ?

-Tu crois ? enfin heu… ce serait bien, si c’est pas un membre d’une tribu cannibale… D’ailleurs, lui il pourrait peut-être nous donner quelque chose à manger et à boire, au passage.

Rectification personnelle : ce serait bien, qu’il nous nourrisse, et au passage qu’il nous dise ce qu’on fait là ; respectons le sens des priorités…

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Récolte la tempête
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org/
Récolte la tempête
Messages : 64
Date d'inscription : 09/12/2013
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Lun 27 Jan - 15:32

hrp:
 

 0H-2H 00-02h
Réveil dans une nouvelle place
Le coupant dans ses pensées, la jeune brune demanda de l'eau. Le blondinet prit un sourire sadique. Il y en avait partout de l'eau mais personnellement il n'y s'y tenterait pas. Or s'ils voulaient survivre il allait falloir trouver une source. Sûrement y en aurait-il dans la montagne. Cela faisait tant de choses à penser pour assurer sa survie. Trop de choses. Et pourtant tout semblait si naturel pour lui. Il entendit Ezhekiel traduire à voix haute ses pensées avant de se reprendre, comprenant que personne n'avait réagit à la "blague". Pour sa part, le militaire avait arqué un sourcil.

Réagissant au mot faim, l'estomac du jeune héro se réveilla et gronda. Trouver de la nourriture. C'est vrai qu'il n'avait pas encore pensé à la faim mais il était clair qu'elle était là et bien présente. Pour ce point, le jeune homme ne se faisait pas de soucis, des animaux devaient vivre dans cette forêt et seraient faciles à attraper. Il laissa échapper un "hum" songeur qui se perdit par la voix de Ezehkiel.

Le brun divaguait déjà. Un chaman. Non impossible. Le pire étant que leur nouveau compagnon, le nouveau blond, rentra dans le jeu en parlant de Cannibale. Rien de mieux pour détendre l'atmosphère. Le militaire soupira. Des gamins. Il n'avait que des gamins près de lui. Il regarda le brun s'allonger et ne put s'empêcher de le réprimander.

    "Si j'étais toi je ne m'allongerais pas dans une forêt tropicale, ça grouille de bestioles ces endroits là"

Surtout une mangrove... Il ne dit rien d'autre, explorant des yeux la forêt à la recherche d'une sortie, d'eau et de nourriture.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Lun 27 Jan - 16:11

Spoiler:
 

Tu cherches quelques chose ? Mais es-tu sûr d'y voir assez clair ?

La faible lumière que dispensaient la lune et ses étoiles de compagnies a disparu depuis longtemps, au fur et à mesure de votre course, mangé par un feuillage de plus en plus épais. Tout n'est que nuances noires et grises sombres, les racines aériennes prennent la forme de reptile et là, ce que vous preniez pour une branche s'enfuit sinueusement, glissant et se faufilant. L'obscurité vous englobe totalement.

Quelque chose bondit à votre droite, une autre plonge et s'enfuit. Un feuillages est dérangé et semble se secouer en représaille, quelque chose frôle vos chevilles, un léger sentiment de morsures ou de tété arrivent sur vos jambes, malgré les pantalons épais. Un bruit qui claque, un craquement, froufrou des feuillages...

Ezekiel, allongé, est celui qui ressent le plus ces différentes sensations étranges. Quelque chose de visqueux qui passe le long de ses bras, autre chose de mou qui se faufile entre ses doigts. Vraiment, tu veux rester étendu dans la mangrove ? Vraiment ?
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 11
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Lun 27 Jan - 20:24

0H-2H 0H-2H, MANGROVE

Pas fini d'avoir des surprises à mon avis !....

•••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Un cannibale ? En voilà une drôle d'idée. Cette pensée fait tout de même légèrement frémir Ezehkiel, qui vient de s'allonger dans la bauge immonde qui laisse s'échapper quelques odeurs. D'ailleurs le blondinet m'avise.
"Des bestioles ?! C'est pas ça qui va m'effrayer !"
Eze joue à ce moment-là la carte de l'assurance après le frémissement qu'il avait tenté de dissimuler au mieux.

Sur ces mots, quelque-chose venait juste de frôler le jeune homme. "Ouh, qu'est-ce que c'était ?!!" Eze se lève alors précipitamment, affolé par la vile sensation qu'il venait de ressentir, tout en évitant de regarder son compagnon qui l'avait averti quelques secondes plus tôt, pour éviter un "J'te l'avais dit !"
"Quelque-chose se faufilait le long de ma peau... Ca y est. J'crois qu'je flippe un peu là."
Malgré cet épisode assez perturbant, Eze préfère quand-même se rassurer.
Rien de bien méchant, je suppose...

Quelques secondes de répit et de silence, et voilà que l'étrange se met en scène.
Tout semble se transformer. Ezehkiel se dit à cet instant précis qu'il a désormais une bonne raison de paniquer.
"Qu'est-ce qui se passe, bordel ?!"
La pénombre laisse en plus difficilement entrevoir quoi que ce soit.
Une agitation indescriptible accompagnée d'un bruit incessant. Quel raffut !

"Ah ! Quelque-chose m'a touché !"

Suite à cette première attaque, ce qui était encore inconnu et venait tout juste de s'agiter se met à bondir sur le jeune homme et ses camarades.
Des attaques provenant de tous les angles. Et cela commence même à grimper sur les chevilles d'Ezehkiel. Si bien que ce-dernier se lance alors dans une lutte sans pareil, agitant ses bras et ses jambes comme pour se libérer d'un insecte qu'un copain aurait introduit dans son t-shirt pour s'amuser.

Mais il n'y avait là rien d'amusant. Aucune attention à ce qui se passait pour ses camarades, le jeune homme se débat.

Malgré le vacarme, Eze tente tout de même de soumettre une idée:

"Eh les gars !!! Est-ce qu'on devrait pas courir ?!!!"

Spoiler:
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
La dernière des poétesse
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
La dernière des poétesse
Messages : 44
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Mar 4 Fév - 18:56

"Retourne sur la plage si ça te tente, de l'eau, y'en a là-bas!"

La jeune fille se retient de lui balancer son poing dans la figure. Quelque chose lui dit qu’elle aurait tout à y perdre, surtout maintenant. Eze s’excuse de suite et elle secoue la tête : ça n’a pas vraiment d’importance si elle ne peut pas boire maintenant, ce n'est pas encore vital. Mais ça le sera bientôt et là, ce type aussi devra envisager de s'inquiéter à ce sujet. Ils sont tous dans la même merde. Après tout, c’était son choix de suivre ces trois mecs au lieu de partir seule, comme sa conscience le lui dicte. Non pas qu’elle ait vraiment eu le choix. La chose de sable, ou le golem, peu importe l’aurait tuée. On n’est jamais trop prudent. Le blagueur de service lance une nouvelle idiotie à propos d’un chaman. Cannibale selon les dire de l’autre blond, le crétin toujours aussi anonyme qu’elle et monsieur pantalon de treillis. Je ne cracherai pas sur des infos gratuites, mais vos chamans et votre tribu cannibale, vous feriez mieux de continuer à les rêver, cela n’arrivera pas. La brune s’éloigne de quelques pas en pataugeant dans la boue, sa veste serrée contre elle. Cet endroit est davantage inquiétant que la plage, plus sombre ; les arbres qui se confondent entre eux et les feuillages qui bruissent la font reculer dans la bouillasse. Il lui semble que quelque chose frôle ses chevilles et elle frisonne de peur et de dégoût. Je ne préfère même pas savoir ce qu’il y a dans cette eau boueuse…
Derrière elle, Eze vient de se relever d’un bond – quelle idée de génie de se coucher à moitié dans une eau aussi crade dans une obscurité pareille – et a l’air franchement paniqué. A cause des trucs non-identifiés dans la boue, ou de ce qui fait bouger les feuillages ? Les deux, sûrement. La brune cherche une issue entre les arbres de la mangrove et, surtout, elle cherche à comprendre les raisons de tout ce bordel. Ce qui, en pareille situation n’est pas la plus brillante des idées. Quelque chose lui saute soudainement dessus et elle lâcha un cri et secoue le bras jusqu’à s’en débarrasser. Il fait trop sombre pour qu’elle voit ce que c’est, aussi se met-elle à flipper sérieusement, tout en continuant à se débattre. Eze crie quelque chose, mais, entre les bruits de branches cassées et de l’eau qu’ils déplacent en sautillant sur place, elle n’entend que : « courir ?!!! ». Constructif.

- J’approuve totalement ton idée.

Sur cette remarque prononcée à voix si basse que personne n’a dû l’entendre, la brune entreprend de progresser entre les arbres, sans savoir ni où elle va, ni si c’est très sage de s’aventurer comme ça dans une mangrove à l’aveuglette. Amnésique ou pas, ce ne doit pas être le genre d’endroit où elle aurait pu passer ses vacances.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 32
Date d'inscription : 24/12/2013
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Mer 5 Fév - 15:41

Courir ? Mais pour quoi faire ? C'est en tout cas ce que semble se demander le curieux petit personnage apparu devant Ezekhiel. Pas inquiet pour deux sous, l'air réjoui sous son chapeau haut-de-forme, il ne s'inquiète même pas de mouiller le bas de son pantalon ... car il se déplace à la surface de l'eau. Et devant les yeux ébahis d'Ezekhiel qui est le seul à le voir, il effectue le plus beau des saluts, digne du meilleur des présentateurs de cirque, avant de lui proposer son bras. M'accompagneras-tu pour cette danse ?
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 5
Date d'inscription : 06/12/2013
Age : 18
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Lun 10 Fév - 20:19

La forêt devenait de moins en moins rassurante, surtout pour le jeune homme, qui haïssait plus que tout la boue répugnante, et les endroits sauvages du genre. Les bestioles bizarres, c’est pas son truc. Surtout pas quand ça grouille dans tous les sens comme c’était le cas ici...
Lorsque Ezehkiel proposa de courir, il ne pris pas longtemps pour réfléchir : il continua tout droit, sans regarder derrière, et avança le plus rapidement qu’il pouvait, malgré la boue et la nuit qui le ralentissait. Il en oublia presque qu’il avait faim…

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Récolte la tempête
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org/
Récolte la tempête
Messages : 64
Date d'inscription : 09/12/2013
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Jeu 13 Fév - 14:41


 0H-2H 00-02h
Réveil dans une nouvelle place
Doucement les héros sont plongés dans le noir au grand mécontentement du blondinet. Il aime pas avancer à l'aveuglette, il pourrait tomber sur n'importe quoi. Quelque chose bouge près de lui sur l'arbre, son sang se glace. Le prénommé Ezhekiel est toujours allongé et fait son malin en disant qu'il n'a pas peur des bestioles, le jeune homme arque un sourcil désapprobateur. Doucement un bruit de feuillage dérangé se fait de plus en plus entendre alors qu'il n'y a aucun vent. Oui il n'y a pas à douter : quelque chose ne tourne pas rond dans cet endroit. Tout semble si magique. Irréel.

Le jeune homme retient un aïe lorsque quelque chose le mord. Il scrute le sol espérant que ce n'est pas une mygale ou un serpent mais honnêtement, il n'y voit rien tant il fait noir. A côté de lui, le "courageux" bonhomme s'est relevé d'un coup. Lui aussi a sentit un truc. Le militaire savait qu'il n'était pas fou mais il ne se doutait pas qu'il n'était pas le seul à sentir des choses. Et voilà que le brun recommence à papoter pire qu'une pie, disant des choses que tout le monde avait remarqué et le pire étant qu'il cédait à la panique.

Ses compagnons de voyage commencent petit à petit à chercher à se débarrasser des choses. La petite pousse un cri. Il soupire. Les filles, toujours les mêmes. Quoi que, lui non plus n'aime pas la sensation de suçon et de piqûres. Et voilà qu'ils cèdent tous à la panique prêts à prendre leurs jambes à leurs coups sous le regard fatigué du blondinet qui voit les autres s'enfoncer dans la mangrove plutôt que de faire demi-tour et de revenir sur la plage. Il ne peut s'empêcher de crier.

    "Bande de mauviettes ! Ca sert à rien de courir vous allez foncer directement dans un arbre avec le peu que vous voyez. Venez on va essayer de rejoindre la plage. "

Alors Hurricane est ce qu'on est dégoûté de ne pas être à la tête ou on s'intéresse vraiment aux autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Ven 14 Fév - 11:39

Est-ce qu'ils courent, tous ? Est-ce qu'ils sont en train de se séparer ? Les attaques aériennes continuent, ici quelque chose pique, là, quelque chose se pose après avoir stoppé un vrombissement désagréable. La symphonie de la mangrove s'agite et se stoppe, des curieux ont décidé qu'il était temps de se cacher. Les suçons, eux, sensations de tétées au niveau des jambes, se stoppent au premier mouvement brusque, on peut presque distinguer des filaments de couleurs qui s'enfuient dans l'eau. La vie de la Mangrove s'agite à votre passage, attirée et effrayée de votre présence.

Et soudain, perçant la nuit, un rire amusé, presque enfantin. Deux rires, même, deux voix distinctes qui font écho l'une à l'autre. Elles recouvrent le bruit ambiant et semblent venir de devant les aventuriers. Ou de derrière, peut-être ? Sur les côtés ? Ici, là, ceux qui analysent la situation s'en rende compte, le rire vient de partout.

Le fuirez-vous ? Ou du moins... tenterez-vous...?
Revenir en haut Aller en bas
La dernière des poétesse
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
La dernière des poétesse
Messages : 44
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Dim 23 Fév - 17:14

Dans sa tête, il y a bien un moment où elle se dit qu’il est totalement inconscient de courir à l’aveuglette au milieu d’une forêt grouillante de bestioles mais elle continue. Conne un jour, conne toujours. Impulsive, pas conne, s’il vous plaît. La brune trébuche et le cri du blond la fait se figer au milieu de la bouillasse qui recouvre le sol de la mangrove. Des mauviettes ? Sert à rien de courir ? Retourner sur la plage ? Insulte gratuite. Réflexion intelligente. Remarque idiote. La jeune fille, hésitante, pince les lèvres ; elle ignore quoi faire. Sa méfiance naturelle à l’égard des trois autres lui dicte de continuer seule mais la prudence la plus élémentaire clame le contraire. Bon, je suppose que je vais… D’un coup, elle se retrouve environnée de silence. La forêt s’est tue, d’un coup, comme ça. Nerveuse, elle regarde à droite et à gauche, avec la sensation désagréable d’être observée de tous côtés. La jeune fille marche encore de quelques pas en avant, un tout petit peu plus déterminée à partir dans cette direction maintenant que le couvert des arbres est silencieux, quand tout à coup un rire retentit dans la nuit.

C’est le genre de rire de gamin taré qui, du haut de ses huit ans, vous regarde la tête légèrement penchée sur le côté avec un sourire sadique et un couteau de cuisine planqué dans le dos. Le rire s’intensifie, semble se dédoubler. Le complice du gamin arrive, sans couteau, cette fois avec une batte de baseball en métal et une casquette vissée devant les yeux. La vision est si saisissante dans sa tête qu’elle trébuche en arrière et tombe dans l’eau. J’ai trop d’imagination, il n’y a rien ici et certainement pas des gamins psychopathes. Trempée jusqu’au niveau de la taille et dans le bas du dos, elle bat en retraite vers le blond. Heureusement, elle ne s’en est pas beaucoup éloigné, à peine une dizaine de mètres, et elle peut le rejoindre facilement, même si elle trébuche quasiment à chaque pas. Surprise, elle constate que l’autre blond est en train de filer de son côté. Quel gamin stupide. Sachant qu’il y a deux minutes c’est toi qui fuyais sans réfléchir… No comment please.
Il est toujours impossible de déterminer la source du rire flippant. Cette merde vient de partout à la fois ! Ne pas savoir ce qu’il se passe vraiment la frustre à tel point qu’elle ressent le besoin urgent de tout écrire. Qui sait, ça l’aiderait peut-être à organiser un peu ce bord… Meuf, ici, c’est pas un foutu bouquin ! C’est un endroit merdique, réel et t’es en plein dedans ! La brune se met une claque mentale et lance au blond en treillis :  

- Tu entends ça, toi aussi ?

Ou est-ce que je suis tout simplement en train de devenir folle ? En tout cas, il a intérêt à lui répondre. Chef auto-proclamé ou pas, ce serait franchement vache de la laisser se parler toute seule.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Mer 26 Fév - 10:52

Il court, le jeune brun qui, il n'y avait que quelques minutes encore, ne voulait pas bouger sans savoir où aller. Maintenant, il y va, court sans savoir vers un endroit dont il ne reviendra pas. N'est-ce pas ironique ?

Car quand il s'agite, cherchant à faire fuir l'armée obscure, il peut sentir le choc de son bras qui a touché quelque chose. Alors, un bourdonnement furieux résonne autour de lui, piquant, s'éloignant et revenant à la charge. C'est un insecte ressemblant à une guêpe, juste un peu plus gros que la moyenne, jaune et noire à la taille si fine et à l'abdomen pulsant qui s'est fait frapper dans l'agitation. Sa propre curiosité le rend coupable de tout, mais il n'en a rien à faire et pique, pique, pique...
Et s'en va, vidé de son venin, après six attaques.

Ezekhiel peut sentir les brûlures des piqûres sur son visage, ses mains, bras... Et sur sa gorge. Il sent sa peau qui gonfle, suinte abondamment, le corps cherchant à se protéger. Mais c'est bien trop tard car bientôt, l'air vient à manquer. Bientôt, il ne peut plus parler. Juste s'agiter et convulser, impuissant. Son visage passe de rouge à violet, presque noir. Il étouffe.

Doux souvenir que l'air qui entre dans les poumons, du cerveau qui respire à sa guise, du coeur qui bat avec rythme... Mais les morts n'ont pas de souvenir.

Pardon Illusionniste, l'Île a ses règles que parfois, même toi ne peut combattre.

La mésaventure pour le groupe ne s'arrête même pas là. Car bientôt, Hurricane et Horizon peuvent constater qu'Haribo non plus n'est plus présent. Il ne s'est pas arrêté de courir et très vite, a été engloutit entièrement par l'obscurité ; même le bruit de sa course s'est stoppée. Il ne répond pas aux appels, ni à rien. Il a disparu.

Et les rires se sont arrêtés, témoins de cette scène glauque. Un instant de flottement, de réflexion silencieuses et deux petites voix discutent.

"Ils ne voudront plus jouer.
- Oui, c'est à parier.
- Devons-nous nous en aller ?
- Je pense que c'est approprié."

Puis plus de son, si ce n'est la respiration de la Mangrove, cette dernière continuant à vivre, indifférentes aux malheurs du petit groupe.
Pardon. Du duo.
Revenir en haut Aller en bas
Récolte la tempête
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org/
Récolte la tempête
Messages : 64
Date d'inscription : 09/12/2013
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Mer 26 Fév - 18:24


 0H-2H 00-02h
Réveil dans une nouvelle place
Les suçons se calment doucement. Tout semble à nouveau se calmer dans la mangrove. Le jeune homme n'a pas cédé à la panique et son calme semble avoir agit sur la jeune fille qui se calme elle aussi. D'ailleurs le calme permet à tout le monde de retrouver ses esprits. Le militaire jette un coup d'oeil dans l'obscurité cherchant son groupe des yeux. Les ayant tous trouvés il sourit, aux anges. Il s'apprête à parler lorsque deux rires enfantins se font entendre.

Un regard noir se jette de ses yeux vers ses compagnons afin de les inciter à se taire. Mais personne ne le voit dans la pénombre. De plus, il semblerait que ce ne sont pas eux les acteurs des rires. Une ombre bouge près de lui, il se retourne vivement, prêt à l'attaque, pour constater qu'il ne s'agit que de la jeune femme qui trébuche vers lui. Inconsciemment il lui tend la main tandis que son regard se pose à nouveau sur ses deux autres compagnons.

La jeune femme lui parle. S'il a entendu le bruit ? Oui. Il hoche de la tête. Un bruit attire à nouveau son attention. C'est une toux. Une forte toux qui semble être causée par un étouffement. Il fais attention à ses partenaires pour voir Eze la main sur la gorge. Alors il lâche la jeune femme et se jette sur le jeune homme. Jeune homme qui tombe à terre au moment où le militaire arrive. Le blond presse la poitrine, souffle dans la bouche mais rien. Aucun battement de coeur ne se fait plus entendre. Il ferme les yeux. Perdre ainsi un compagnon, dans le cahos le plus total et la nuit la plus noire. Sa main glisse sur le visage du jeune brun afin de fermer les yeux au mort.

Il ne se relève pas tout de suite. Prend son temps. Il est abasourdi. Dépité de n'avoir rien réussit à faire pour le sauver. Il n'a même pas vu qui l'avait tué ni ce qui s'était passé. Il soupire. Il ne contrôle rien. Il ne sauve personne. Il est... Inutile.
Finalement il se redresse. Le militaire regarde autour de lui, le regard sombre, le visage pâle. Bien sûr il reconnait la silhouette de la jeune femme mais il n'arrive pas à mettre la main sur l'autre garçon, l'autre blond. C'est plus fort que lui. Il crit. Il ne voulait pas crier, il ne voulait pas réveiller la mangrove à nouveau mais la panique commence à venir et il faut la canalyser.

    "hé ! Tu es où le blond ? C'est pas le moment de jouer. Vient ici le Blond ! HE ! SI TU VIENS PAS ON PART SANS TOI ! LE BLOND REVIENT ! LE BLOND TU VAS TE PERDRE SEUL ! LE BLOND JE TE PARLE JOUE PAS !"


N'ayant pas de réponse son coeur se serre. Il l'a perdu lui aussi. Il est hors de question qu'il en perde un autre. Il regarde la jeune femme et se rapproche d'elle à grands pas. Il prend son bras, un peu brusquement, et maugrée.

    "Ba va te faire foutre le blond on s'en va d'ici."


Deux voix enfantines se font entendre. Des enfants ? Ici ? Il se croiraient à Neverland. Il lâche la jeune femme. Il ne va pas laisser des enfants ici. D'une voix douce et rassurante il parle

    "hé les deux gosses. Faut pas jouer ici. Sortez des buissons et rejoignez nous. Jouer ici c'est dangereux vous pourriez être attrapé par les mouvants. Venez on va pas vous faire du mal on veut juste vous protéger. Faites attention à vous les gosses."


Non ce n'est pas un jeu, c'est l'horrible réalité et il a déjà perdu deux de ses compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
La dernière des poétesse
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
La dernière des poétesse
Messages : 44
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Ven 28 Fév - 20:28

Le blond en treillis lui accorde un simple hochement de tête. Ça lui suffit largement pour être rassurée au moins sur un point : elle n’est pas folle. En revanche, les problèmes ne font que commencer. Oui, car à la base ils étaient quatre. Où sont passés les au… ? Ses yeux s’écarquillent et elle esquisse un mouvement de recul. A seulement deux pas, Eze, le visage gonflé comme s’il avait été agressé par un essaim de guêpes, semble éprouver des difficultés à respirer. Doux euphémisme. Le blond se précipite sur le brun au moment où ce dernier s’effondre. La jeune fille pince les lèvres en s’approchant à son tour. Elle observe d’un œil presque froid les piqures d’insecte qui parsèment le visage et le cou du mort. Parce que oui, le temps qu’elle ait franchit l’espace qui la sépare du blond qui tente de ranimer Eze, ce dernier est déjà mort. Intérieurement horrifiée, elle détourne la tête de cette scène macabre. Le blond aura beau s’évertuer à lui faire un massage cardiaque, ça ne le fera pas revenir. D’une voix hésitante, elle marmonne :

- Il a été piqué à mort par des insectes. Peut-être une guêpe.

Dire un truc pareil ne servira pas plus qu’un massage cardiaque. T’es franchement bonne à rien et cruelle quand tu t’y mets, ma pauvre vieille.Sa propre indifférence lui donne envie de vomir. Techniquement, elle devrait au moins éprouver un peu de tristesse face à une mort aussi atroce, même si elle connaissait à peine Eze et le trouvait franchement lourdingue par moments. Elle est distraite de ses pensées par le militaire qui se lève et se met à hurler à l’adresse de l’autre blond qui, lui aussi, est porté disparu. Mais merde, qu’est-ce qu’il se passe à la fin ?! Sa propre respiration s’affole, elle a peur de ce que cette mangrove leur réserve, d’autant plus que les gamins sadiques ont cessé leurs rires. La jeune fille sans nom crispe ses doigts à la veste jetée sur son épaule. Juste avant que l’inconnu en treillis lui saisisse brusquement le bras, elle remarque un petit objet carré dans sa poche intérieur. Pas le temps pour ça, on verra ça plus tard.

"Ba va te faire foutre le blond on s'en va d'ici."

Elle le suit, notant au passage qu’il est plus troublé et paniqué qu’il ne veut le laisser paraître. La brune ouvre la bouche pour lui dire qu’ils devraient éviter de s’enfoncer trop dans la mangrove – après tout, si elle est revenue, ce n’est pas pour rien -, lorsque deux voix d’enfants la font se figer et lui glacent le sang. Les gosses psychopathes ! Les sirènes d’alarmes hurlent dans sa tête. Le blond lui lâche le bras, apparemment inquiets pour la sécurité des « enfants ». Il fait pire que s’avancer vers d’où viennent les voix. Il leur parle ! Oh la putain de mauvaise idée ! La jeune fille crispe ses doigts au T-shirt du blond et le tire doucement en arrière.

- Je sais pas toi, mais ces voix ne m’inspirent pas confiance. Tu trouves ça logique, que deux enfants se ''baladent'' dans cette forêt ?

Bon, si nous sommes là, il pourrait y avoir d’autres personnes, mais des enfants ? Et surtout, ce qu’elle ne dit pas, c’est qu’ils pourraient être à l’origine de ces rires, de la mort d’Eze et de la disparition de l’autre blond.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Ven 28 Fév - 23:52

C'est à peine perceptible et pourtant, réel. Petit à petit, une lueur orangée fait vaciller la silhouette des arbres. Elle s’éteint et puis revient en bleu. Puis de nouveau orange. Elle est partout autour de vous, Visiteurs, vous la voyez, puis ne percevez plus rien. Un doux scintillement discret, fragile comme une flammèche, mais une lumière quand même qui vient faire danser les ombres sur le visage désormais endormi d'Ezekhiel.

« Oh, oh ! Vous voulez bien jouer ?
-Finalement, on peut s'amuser ? »

L'enthousiasme revient dans les petites voix, bien indifférentes aux drames passés, puis un nouvel éclat de rire perse les arbres, de toute part. Les scintillements oranges et bleus s'approchent étrangement, de plus en plus près.

Doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Récolte la tempête
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org/
Récolte la tempête
Messages : 64
Date d'inscription : 09/12/2013
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Sam 1 Mar - 9:17


 0H-2H 00-02h
Réveil dans une nouvelle place
Des doigts doux se ferment brusquement sur son tee-shirt. La jeune femme s'est arrêtée et elle s'est contractée. Non elle n'a pas approuvée que le blond parle aux enfants. Mais merde on ne peut pas laisser des enfants seuls ! La jeune femme met tout de même un point : lui non plus les voix ne lui font pas confiance. Mais après tout des enfants ne sont pas nés pour être méchants, ils sont innocents n'est ce pas ? Et voilà que le jeune homme essaye de se rassurer, se dire qu'il n'a pas entraîné la jeune femme dans un piège. Pour se donner consistance il répond :
    "Et tu trouves ça logique toi qu'on soit ici nous ?"


Hé ouais c'est pas logique ça non plus. Pas plus que la mort d'Eze d'ailleurs. Une piqûre ? Le militaire n'avait pas fait attention dans la pénombre. Il n'avait pas remarqué que le jeune homme s'était fait piqué. Il n'avait pas vu d'insecte non plus.

En parlant de choses pas logiques. Des boules de lumière se déplaçaient révélant les ombres des arbres, jouant avec les silhouettes. La petite lumière se déplace finalement sur le visage d'Eze. Ce qui révèle son visage gonflé par des piqûres toutes plus grosses les unes que les autres. D'un geste protecteur, le blond pousse la jeune femme derrière lui. La protéger de la lumière nouvelle. Ils étaient près de Ezekiel et donc près d'eux.

Puis les deux nouvelles voix d'enfant se font entendre. Jouer ? S'amuser ? Cela n'a pas de sens pour le militaire. Comment des enfants voudraient jouer ici ? Ne devraient ils pas avoir peur au contraire ? Le blond marmonne
    "Ouais tu as raison c'était une mauvaise idée"


Pas content d'avoir été dépassé par une femme hein ? Alors que les lumières s'approchent, le blond prend fermement la main de la fille et commence à la tirer au fond de la mangrove, toujours plus loin. Il marche d'un pas actif bien décidé à mettre le plus de distance entre eux et les lumières. Mais il est tout de même attiré par cet environnement. S'il avait été seul, il serait sûrement resté pour les toucher mais il ne s'agit pas que de lui maintenant, il s'agit aussi de sa seule rescue.
Revenir en haut Aller en bas
La dernière des poétesse
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
La dernière des poétesse
Messages : 44
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Mar 4 Mar - 22:08

Le ton du blond est presque hésitant quand il détourne son argument. Vu le peu de conviction dans sa voix, il cherche juste à se rassurer. Oui, je te l’accorde, ce n’est absolument pas logique que nous soyons ici. Mais ces voix me font franchement flipper, alors si tu t’obstines, tant pis, je me casse toute seule. Le temps qu’elle formule cette pensée, un autre phénomène-pas-normal-du-tout, vient s’additionner à tous autres déjà rencontrés jusqu’ici. Des boules de lumière s’avancent vers eux en voletant doucement. La lumière, qui alterne du rouge au orange, vient éclairer le visage gonflé et méconnaissable d’Eze, et poursuit son chemin vers eux. La brune se sent poussée vers l’arrière : sa vision est à demi bouchée par le dos du militaire. Fragile protection contre les lueurs clignotantes, pourtant, elle apprécie l’intention.

« Oh, oh ! Vous voulez bien jouer ?
-Finalement, on peut s'amuser ? »


Au final, elle est très bien, planquée derrière ce presque inconnue. L’image du gosse au couteau et de celui à la batte de baseball ensanglantée revient la hanter de plus belle. Je. Veux. Vraiment. Me. Tailler. D’ici. Comme en réponse à son désir muet, le blond saisit la main de la jeune fille et la tire loin des lumières, vers le cœur de la mangrove. Ils n’avaient d’autre choix que d’aller par-là, acculés comme ils l’étaient. Même si c’était sûrement une très mauvaise idée. La brune jette un coup d’œil en arrière, pour voir les lumières se rapprocher. Les rires sont revenus aussi. Tremblante de peur ais tachant de garder une contenance, elle serre plus fort la main du militaire et calque son pas au sien. Déjà qu’elle est forcée de dépendre de quelqu’un, autant qu’elle ne joue pas en plus le rôle de boulet. Tout ce qu’elle espère, c’est que ces gamins leur fichent la paix. La stupidité et l'inutilité de sa réplique les surprennent elle-même :
 
- On devrait trouver un moyen de sortir de cet endroit !

Par endroit, elle entend cette mangrove, évidemment. Partir de cette île lui semble pour le moment totalement impossible. Finir comme Eze ou disparaître comme l’autre idiot… est-ce le prix à payer pour s’échapper d’ici ? Eh, wait. Chaque chose en son temps, d’abord comprendre, ensuite agir. La plus grande partie de son esprit n’est pas d’accord avec cette affirmation, alors elle agit. Et elle soutient le rythme effréné qu’impose le blond. Qui restera "le blond" jusqu'à ce qu'ils aient le temps de faire une pause. Point.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Ven 7 Mar - 14:20

Spoiler:
 

Les lueurs s'écartent quand passent les deux aventuriers. Elles ne bougent pas, ni ne suivent, restent immobiles, continuant leur doux scintillements oranges et bleus. Les deux voix s'élèvent une dernière fois, mais cette fois, aucun enthousiasme. La déception a prit la place.

« Oh, c'est finit ?
- Oui, ils sont partit. »

La lumière s'éteint et un léger vent amène le dernier murmure des deux petites voix.

« Un jour, revenez jouer !
- On en sera enchanté ! »

Puis plus rien. Comme s'il n'y avait jamais rien eut, la vie reprend dans la mangrove, aussi simplement qu'elle était partie.
Revenir en haut Aller en bas
Récolte la tempête
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://cuadra-eclipse.forumactif.org/
Récolte la tempête
Messages : 64
Date d'inscription : 09/12/2013
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you Lun 10 Mar - 20:47

Spoiler:
 

Suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Run boy run, this world is not made for you

Revenir en haut Aller en bas

Run boy run, this world is not made for you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Alex Kidd in Miracle World.
» [Bit TV] RETRO GAME TEST Super Mario World.
» World Eaters
» Yu-gi-oh! World Championship 2009
» SMALL WORLD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: La Mangrove-