AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Fauve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 5
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Fauve. Mer 11 Déc - 19:40

:noir : 0h- 2h

Ça faisait un petit moment que je m’étais réveillée. D’un sommeil sans rêve. Noir, sans couleur, que du noir. J’avais levé ma main dans le néant, je n’avais trouvé que le néant. Je me demandais même au début si j’avais vraiment ouvert mes paupières. Mais si. Le sombre, sans clarté. Juste le son des vagues sourdes, le paradoxe du son, l’antithèse du silence et du bruit. Le sable contre ma peau, l’odeur acide, salée. La sensorielle revenait, puis les questions commencèrent à me tourmenter. Que faisais-je ici, pourquoi ? Qui étais-je ? Comment est-ce que je m’appelais ? Pourquoi ne me souvenais-je de rien ?

Les objets à ma disposition ne me rappelaient de rien. Pas même l’arc contre ma poitrine, mon carquois, cette vieille photo, ce pendentif autour de mon cou cachet à l’intérieur de ma cuirasse. Quelle était cette robe longue digne des vieilles filles du Moyen-Âge ? Et ce kit de couturière, à quoi me servait-il à la base ?
Pourquoi mes cheveux étaient si longs, comme une crinière de fauve ? Orangés, comme les flammes ardentes d’un bûcher ? Je m’étais recroquevillée contre moi-même, les genoux entre mes bras, et avais regardé le ciel noir. Je n’avais pas de lumières, je ne savais pas où je me situais. Dans d’autres circonstances, si je savais où je me situais, je savais que je pourrais me débrouiller par moi-même. Mais toute seule, ici, sans une carte et de quoi me nourrir…

L’aventure ici allait être difficile.
Amnésie, hein ? je me sentais comme un fauve qui tournait autour d'une cage. Indécis.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 13
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Fauve. Mer 11 Déc - 20:27

L'Île a écrit:
Alors petite rouquine, te voilà perdue n'est-ce pas ? Pourtant, tu ne t'en es pas encore rendu compte, roulée en boule sur le sable humide de la plage. Mais tes paupières se plissent et tu t'éveilles lentement. Oui, c'est bien, tu émerges ! Bientôt, tu pourras partir à la découverte de Mon Ile. Mon terrain de jeu. Ou de chasse, tout dépend du point de vue. Tu sais, ici, c'est chacun pour soi. Réussiras-tu à sacrifier la vie des autres pour sauver la tienne ? L'instinct de survie prendra t-il le dessus ? Je te confie ce quatrième paquet de mouchoirs en papier pour essuyer tes larmes qui ne manqueront pas de couler après chaque sacrifice...

Enroulée sur elle-même, elle plisse les yeux. Passe sa langue sur ses lèvres et y découvre une étrange saveur de sel. Le bruit régulier des vagues non loin. Elle se redresse, ouvre vraiment les yeux. Sur une vaste plage de sable fin, dans le noir, voilà où elle se trouve. Personne autour d'elle, la nuit est silencieuse.

-C'est quoi cette blague?

C'est pas drôle. Qui a bien pû lui faire ce genre de farce? Elle ne sait pas. Fronçant les sourcils, elle cherche à procéder par élimination. Mais elle n'a personne. Personne à soupçonner. Personne à éliminer de la liste des suspects. Elle ne connaît personne. Je suis si seule que ca? Pause. Je suis qui?

Elle roule des yeux, effarée. Aucun prénom. Aucun nom. Aucune ville. Seulement une scène floue qui s'imprime dans sa mémoire. Trois fois rien, quelques instants. Pas de béquille autour d'elle. Etait-ce vraiment son souvenir?
Elle tombe assise par terre. Attrape le paquet de mouchoirs qui gît auprès d'elle et le range mécaniquement dans le sac qu'elle vient de se découvrir au côté.

-Mais je suis qui?
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 5
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: Fauve. Ven 13 Déc - 11:16

Des lamentations, non loin, me tirèrent de mes songes. Déjà lasse de devoir supporter ma propre conscience, si je devais m'en préoccuper d'une autre, ça n'allait pas être une partie de plaisir. Me relevant, serrant mon arc contre mon bustier de cuir et attachant mon carquois à ma ceinture de même matière, j'ouvris le kit silencieusement et récupérais les bobines de fils et les boutons que je me mis dans mes poches de robe, passai la totalité des aiguilles dans mon bustier de cuir et abandonnai le kit pratiquement vide à terre. Relevant les pans chiants de ma robe, je m'avançai vers l'autre rousse, les bras croisés avant de lui dire à voix tempérée :

« Je n'en sais rien, mais si ça peut te rassurer, je ne sais pas qui je suis neither. »

Je relevai mes yeux en l'air, rejettant mes lourdes mèches bouclées derrière mon dos. Elle semblait vieille, plus vieille que moi en tout cas... Ça allait être problématique si je devais pouliner une sénile. Je repris la parole, décroisant mes bras :

« Attendons si quelqu'un arrive, in case of. »

Je me détournai légèrement pour essayer d'apercevoir une quelconque personne désirant pointer son nez. Et qu'il se dépèche, car je ne comptais pas rester ici indéfiniment : il faut savoir où on se trouve, et agir en conséquence.

_________________



« If you can't walk, run. »

Rebelle speak w/ #cc6645
Revenir en haut Aller en bas
Réveil de l'extrême
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Réveil de l'extrême
Messages : 310
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 25
MessageSujet: Re: Fauve. Sam 14 Déc - 17:59

L'Ile a écrit:
Oh ! Un explorateur ! Un aventurier ! On va s'entendre toi et moi, petit bonhomme ! Il y a tellement de choses à découvrir sur mon île ! Et attention, ici : pas de monsieur Latouche pour rabâcher des leçons ! Non, juste quelques personnes un peu perdues et quelques créatures habitant là. Mais, après Rotule et Néness, si quelqu'un peut apprécier toute la bonhommie de mes bêtes, c'est bien toi ! Allez ! Je te laisse aller explorer tout ça. Un peu comme Tintin et ses découvertes extraordinaires. Oh attends... Il manque Milou... bon pour le cap'taine Haddock, les Dupond et Dupont et autre Castafiore :  je suis sûre que tu trouveras une fine équipe à monter en chemin... mais Milou...
Ok, je n'ai pas de gentil chien mais j'ai un paquet de semences de radis ! Moui, je sais... mais bon, on ne sait jamais ce qui se cache derrière une graine, pas vrai ?


 0H-2H 00h - 02h
Vers l'infini et au delà !

Oh... La lune est magnifique. Vraiment trop belle ! On dirait presque qu'elle va se poser près de moi si je l'attends... Mais ça gratte dans mon cou grrr. Bon allez debout, j'irai chercher la lune plus tard !

Le petit bonhomme se lève d'un bond, si vite que la tête lui tourne une seconde. Il se secoue, gratte son cou, son dos et sa casquette tombe sur le sable de la plage. Il cligne des yeux une fois, puis deux. Rien à faire, il se sent mal à l'aise.


Han mais ça gratte ! Et puis j'ai chaud. J'crois que j'vais enlever tout ça moi !

Il s'exécute avec des gestes vifs. Très vite la veste, le marcel, le pantalon trop large, l'écharpe, les mitaines, les chaussettes et les bottes vont rejoindre le couvre-chef sur le sol. Seul son caleçon qui cache encore sa "virilité" témoigne d'une infime pudeur. Mais il n'y fait pas attention, le reflet de l'astre nocturne sur l'eau a capté son attention et un grand sourire ravi barre son visage enfantin.

Qui est partant pour un bain de minuit ? Moiiiii !

Oui, il parle tout seul. Il n'a pas prêté attention aux deux voix féminines sur la plage à ses côtés. Déjà il plonge dans l'eau limpide bordée de rochers et se prélasse avec un petit rire joyeux. Il se frotte vigoureusement pour se débarrasser de tous les petits grains de sable qui se sont collés à lui.

Trop biiien ! En plus elle est super bonne !

Le voilà qui s'étire avant de se mettre sur le dos pour regarder à nouveau la voûte céleste en battant doucement des pieds comme une grenouille. Sourire et insouciance.

_________________


Merci ma princesse et merci Judas ♥️
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 8
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Fauve. Lun 16 Déc - 18:29

L'Île a écrit:
Alors comme ça, on aime être seul ? On ne veut pas faire confiance aux autres ? On vit sa vie en solo ? Pas de problème. Tu vas a-do-rer mon île... et je sens que mon île va t'adorer ! Tu verras ! Allez, il est encore tôt (ou tard) je vais te laisser découvrir ton nouveau chez toi. Oh et tiens, ça c'est pour toi, parce que je sais que tu aimes les oiseaux. Bon celui-ci ne parcoure pas majestueusement les airs, mais est tout à fait à l'aise sur l'eau. Je te confie ma super bouée canard gonflable : prends-en soin.

"Arrêtez .."
Tel est le premier murmure qui sort de la bouche du jeune homme. Accompagné d'une sensation d'humidité. Evidemment, il sentait ça du nombril jusqu'aux petits orteils ..
L'idée même d'avoir reproduit l'expression 'Se pisser dessus' lui traversa l'esprit, la honte lui prit les tripes et il se mit à vomir.

Après avoir régurgité un repas qui n'avait pas l'air très copieux, il ouvre plus les yeux et regarde de ses yeux la scène.
Il était dans l'ombre, même pas d'oiseau au rebord de la fenêtre.
Juste un canard. Autour de la taille. Encore heureux, si l'eau avait monté, il aurait pu se noyer.
Il se lève, l'eau n'était pas vraiment profonde, en fait il avait carrément pied.
Il lâche un soupir de pitié .. Envers lui même, tant pis.
En réalité, le fait de flotter sans intervention de sa part lui permit de se rendre compte de ce qu'il se passait.

Il ne savait pas QUI il était, OÙ il était ou encore bien ce qu'il faisait ici. Un vent de panique le prend, un bourdonnement sourd et le cerveau en stress lui font vomir son ventre en moins de dix secondes.

"Je suis seul .. C'est pas plus mal .., se dit-il avant qu'un bruit d'animal se fasse au loin, bon, peut-être pas .."

Un bruit d'appel se fit entendre, il décida de prendre une vingtaine de minutes maximum pour trouver quelqu'un où il s'en irait.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 13
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Fauve. Lun 16 Déc - 21:32

Bruit. Cette fille qui arrive, rousse elle aussi. Etrangement vêtue d'une robe longue, couverte d'un bustier mi-corset, mi-armure, elle est plus jeune mais aussi plus paisible qu'elle. Plus posée. Pourtant, elle aussi déclare être amnésique.

Hésitante, elle lui accorde cependant sa confiance. Prend son sac, en fait rapidement l'inventaire. Pas grand chose d'utile, au fond. Elle se relève, prise d'un doute, soulève un peu sa robe pour découvrir sur sa cuisse droite une longue cicatrice blanche qui serpente. Elle l'effleure du bout des doigts, frissonne sous la douleur aîgue mais faible que le geste lui procure et l'étrange sensation que le toucher de cette chair lui apporte.

Citation :
Qui est partant pour un bain de minuit ? Moiiiii !

Un cri l'interpelle. Un enfant. Vivement, elle se relève, se précipite. Ralentit en réponse à sa jambe qui la tire mais continue à avancer. Un enfant s'est jeté à l'eau, insouciant, confiant, visiblement dans son univers. Habite-t-il non loin? Elle l'interpelle.

-Hey, petit! Petit! S'il te plaît, petit, d'où tu viens? Est ce que tu sais où est-ce qu'on est?

Elle regarde l'enfant dans la mer, et achève un peu plus bas.

Comment tu t'appelles?

Elle le regarde inquiète. Il fait bon, bien sûr, et l'eau n'est sûrement pas froide mais elle ne sait rien de ce lieu. Peut-être y a t-il des méduses? Des crabes, des oursins? Pire, peut-être.
Quelqu'un, faites qu'il revienne vite...
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Fauve. Lun 16 Déc - 22:00

Spoiler:
 

L'eau est bonne, tiède à souhait. Mais le petit garçon n'a pas été invité. Il n'a pas demandé la permission avant de se jeter à corps perdu dans l'eau comme si cet endroit lui appartenait. Le jeune homme à la bouée non plus d'ailleurs. La moindre des choses quand on débarque chez quelqu'un est de toquer. Car oui, il est chez quelqu'un. Quelqu'un qui les aurait laissés faire trempette s'ils avaient demandé poliment. Mais ce quelqu'un est très territorial et n'aime pas tellement que l'on fasse une bombe dans son habitat, et encore moins que l'on s'y croît maître.

Des vaguelettes se dessinent à la surface de l'eau claire, mais c'est difficile de bien percevoir la cause de la nouvelle agitation. De loin, les autres ne peuvent pas se douter de ce qu'il se trame, les ondulations se mêlant à celles que créée le petit garçon en écrasant violemment ses pieds dans l'eau. Mais peu à peu les vagues se font plus fortes, rabattant le petit et le jeune violemment sur le rivage. Rien de cassé, juste un avertissement et la forme bleue s'enfonce dans les eaux plus profondes, guettant toujours les intrus.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 5
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: Fauve. Mar 17 Déc - 6:08

La rousse avait décidé de m'écouter. C'était rare les gens qui accordaient leur confiance au premier venu, pour le coup je me demandai si elle ne faisait pas ça par dépit – qu'elle question, bien sur que si, elle fait ça par dépit. Qui ne le ferait pas dans ces conditions ? Amnésiques, la seule chose que nous désirions c'était une compagnie sûre, une qui saurait même nous mener à bien jusqu'à la recherche de réponses. Bien, c'était très bien.

Une voix d'enfant au loin, s'amusant, attira mon attention, et très certainement celle de la grande rousse qui se hâta vers où provenait la voix. Ma vue s'étant habituée à l'obscurité, je pu détailler davantage ce qu'il se passait. Un enfant barbotait dans l'eau, joyeux, dans son élément d'insouciance, pouvais je lui en vouloir ? Un enfant de sa trempe se faisait moins de soucis que d'autres. D'un certain côté, il serait plus prompt à écouter, tout comme il pourrait décamper tout aussi rapidement.

En premier lieu, la plus grande lui demanda s'il était d'ici. Le petit bambin aux cheveux blancs. Cette couleur de cheveux m'étonna. Blanc. J'espérais pour lui que ce ne soit qu'une couleur, car ça pourrait très bien être un signe que quelque chose ne tourne pas rond ici. Mais pas de quoi s'affoler, ce n'était que des cheveux. Tant qu'il n'y avait pas de feux-follets...
Mon regard glissa vers la rive, et je vis dans l'eau une silhouette baignant dans son eau, avec une bouée en forme de canard. J'allai le héler lorsque je vis les vagues ramener d'elles même les deux sur le rivage... Puis plus rien. Les vagues se calmèrent à nouveau, il n'y eut que l'effarement des deux personnes en guise de réponse. Mon regard longea le sol jusqu'à l'eau. Ce n'était pas normal, sincèrement.

« Seriously » marmonnai-je toute seule « on va se marrer, ici... »
Spoiler:
 

_________________



« If you can't walk, run. »

Rebelle speak w/ #cc6645
Revenir en haut Aller en bas
Réveil de l'extrême
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Réveil de l'extrême
Messages : 310
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 25
MessageSujet: Re: Fauve. Sam 21 Déc - 23:37

 0H-2H 00h - 02h
Ptis mensonges et droit d'passage

-Hey, petit! Petit! S'il te plaît, petit, d'où tu viens? Est ce que tu sais où est-ce qu'on est? Comment tu t'appelles?

Le pti d'homme cesse de battre des pieds et plonge sous l'eau, surpris. Sa tête crève la surface quelques secondes plus tard et il dévisage la jeune femme qui lui a parlé. Impossible de discerner clairement ses traits dans l'obscurité, seules ses boucles rousses et sa robe blanche s'impriment sur sa rétine. Il réfléchit un instant avant qu'une certitude s'immisce en lui : il n'a pas de prénom. Wahou, pas cool... Il a beau fouiller, rien ne vient. Il ne peut répondre à aucune de ses questions parce qu'il ne se souvient de rien. C'est l'vide total là... J'peux pas lui dire ça... Elle a l'air gentille mais quand même.

"J'm'appelle Hugo."

C'est le premier prénom qui lui est venu par la tête. Ce n'est pas très bien de mentir mais c'est un peu dangereux de dire la vérité à une inconnue... Il faut mentir encore un peu s'il veut qu'elle le croit. Après tout si je vois qu'elle est gentille pour de vrai je lui dirai ! Il creuse encore un peu dans sa petite tête jusqu'à ce qu'une bribe de souvenir remonte sans pouvoir l'aider à répondre. Ses fringues abandonnées sur la plage lui donnent une idée.

"J'viens d'Finlande."

Il décide de ne pas répondre à l'autre question, faute de mensonge crédible. Alors qu'il essaye de se concentrer pour voir un peu mieux l'adulte sur la plage, une vague le pousse jusque dans le sable. Surpris, il se relève, un peu secoué et la tête tournant légèrement. C'était drôle ça... Il s'époussette et regarde la mer quand il distingue les deux autres silhouettes. C'est celle du garçon dans sa bouée qui retient son attention. Une bouée canard ? Euh... Il décide de s'approcher et tend la main pour l'aider à se relever.

"Ça va, rien d'cassé ?"

Une fois le garçon sur ses pieds, les mots de la seconde jeune fille résonnent à ses oreilles. Tiens, encore une rousse bouclée ! Il rit doucement.

"L'était pas normal c'te vague ! J'crois avoir vu un truc, j'y retourne !"

Il s'approche de ses affaires et fouille. Une bourse avec quelques pièces, une mandarine et... Des semences de radis ? Un nouveau rire s'échappe de ses lèvres. Bon, j'prends ! Et le voilà qui replonge avec ses trois trouvailles, à la recherche de l'habitant du lagon mystérieux. Allez montre toi, j'ai amené un p'tit quelque chose pour toi ! Et il sourit en nageant sous l'eau, malgré cette petite douleur à l'oeil qui se fait déjà sentir mais à laquelle il ne prête pas attention.

_________________


Merci ma princesse et merci Judas ♥️
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 8
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Fauve. Dim 22 Déc - 10:11

Des voix retentissait au loin .. Ennemis ou amis .. Peut-être était-ce des pirates comme on en entend parler aux informations .. Une silhouette s'approchait, il était impossible de voir ce que c'était, vu la taille ça pourrait être un loup ou un autre animal, pas une personne.
Des ombres ou des personnes .. son corps battait de plus en plus vite, il avait la peur au ventre mais plus rien à vomir cette fois..

-"Ça va, rien d'cassé ?"

Un petit garçon. Un tout p'tit mec haut comme trois pommes .. Une belle frayeur pour pas grand chose en somme. N’empêche qu'il fallait se concentrer, dans un endroit perdu ou on ne se souvient de rien, sans mal de crane qui indiquerait une cuite .. Il vaudrait mieux chercher à savoir à qui faire confiance, a quoi faire confiance et affûter un peu l’instinct .. C'était mal parti.

-"T’inquiète, rien de cassé. A part mon honneur .. T'es seul .. ?"

Sauf qu'il ne semblait plus porter attention à lui, il n'avait aucun concentration sur ce qu'il faisait .. L'eau semblait étrangement miroiter, ondulé, comme si quelque chose bougeait dans l'eau mais certainement pas un humain, si ils étaient dans un film d'horreur ça serait vraiment inquiétant.

-"L'était pas normal c'te vague ! J'crois avoir vu un truc, j'y retourne !"

A peine le temps de demander que le garçon était parti en expédition tout seul. Sacré courage. Ou il était juste débile. Un enfant en somme. En tout cas il est perspicace, il a remarqué les vagues .. Peut-être est-il juste petit ? Petit mais futé.

J'ai vraiment l'air d'une poule mouillé comparé a lui ..

Il n'avait vraiment peur de rien. Se rendait-il seulement compte de la ou il était ? Il fallait faire quelque chose. Il décida de suivre le petit garçon, bouée a la taille, tout en gardant 5,6 mètres de recul .. A vrai dire, dans cette sorte de lac .. Non, de lagon, il ne pouvait pas savoir.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 13
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Fauve. Mar 24 Déc - 17:26

Il la regarde fixement quelques secondes et puis il répond. Hugo. Il s'appelle Hugo. Il vient de Finlande. Et il ment. Elle sait reconnaître un gamin qui raconte des salades. Elle fronce les sourcils, réprobatrice, s'apprête à lui faire savoir qu'elle n'est pas dupe et pousse un hoquet de frayeur en voyant une vague plus violente que les autres le ramener sur la plage.

Elle veut courir vers lui mais se contente finalement de se rapprocher en marchant, le voyant échanger quelques mots avec un nouvel inconnu avant de se jeter à nouveau à l'eau.
Inquiète, elle tend la main vers l'endroit où il a plongé avant de se raviser. Il reviendra, et l'eau n'a pas l'air profonde.

Enfin, elle regarde le nouveau venu. Elle jette un regard vers la rousse avant de s'adresser enfin à l'homme.

-Dites.. C'est stupide comme question mais... Est-ce-que vous savez qui ous êtes?
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 5
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: Fauve. Mer 25 Déc - 19:22

Rien de mal. Une petite frayeur, mais rien de bien grave. Le petit bambin aux cheveux blanc qui avait décidé de ne pas nous avouer la vérité - prudent, c'était bien, bien - il avait engagé la discussion avec l'autre barboteur. Dans une bouée en forme de canard.
La rousse semblait réellement perdue - tu m'étonnes - et nous redemanda si nous savions qui nous étions. Comme je n'aimais pas répéter une information déjà avouée plutôt, je m'étais tue en balayant le lagon du regard. Le gamin était retourné dans l'eau. Comme ça. J'eu une appréhension, et un très mauvais pressentiment. Retroussant mes pans de robes, je pris les aiguilles plantées dans mon bustier et retins le tissu dedans, avant de rejoindre en courant le gamin dans l'eau. Je l'attrapai par le bras et le relevai de sorte à ce qu'il se mette sur ses pieds, brave garçon qu'il était.

« Il ne faut pas partir tout seul comme ça. Fais attention. Et que je ne me répète pas. »

L'eau m'arrivant dorénavant aux hanches, je fis attention où je posai mes pieds dans l'eau. Je ne la sentais vraiment, vraimentpas. Je regardai du coin de l'œil le gamin aux cheveux trempés. Quelque chose dans l'eau. Pourquoi j'avais ces pensées stupides et incohérentes " et si c'était un monstre ? ", ça ne collait absolument pas à ma personnalité qui me semblait à priori adroite. Je pris une inspiration. C'était quoi ce caractère brave, à se mettre dans des situations étranges, hein ? Une vraie rebelle.

_________________



« If you can't walk, run. »

Rebelle speak w/ #cc6645
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Fauve. Mer 25 Déc - 19:30

Non seulement son avertissement n'a pas eu l'air de les inquiéter mais en plus une troisième personne s'est décidée à entrer dans l'eau, ils vont finir par l'énerver si ça continue. Les vagues se font de nouveau de plus en plus puissantes, renversant la rousse sur le derrière, formant un tourbillon au centre du Lagon semblable à un siphon d'évier, s'ouvrant comme une gueule béante vers les profondeurs noires du récif. S'aventurer plus loin serait du suicide, ils se retrouveraient piégés dans les eaux capricieuses et fourbes sans espoir de sortie, sans pouvoir respirer ni apercevoir quoique ce soit dans les eaux si agitées.

Profitant du tumulte les aventuriers dans l'eau peuvent sentir des petits pincements et petits pics sur leurs mollets. Ils l'ont agacé, il voulait juste se reposer chez lui et eux arrivent sans crier gare, piétinant ses plates bandes et le réveillant en pleine nuit. Mauvaise idée.
Revenir en haut Aller en bas
Réveil de l'extrême
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Réveil de l'extrême
Messages : 310
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 25
MessageSujet: Re: Fauve. Sam 11 Jan - 16:27

0H-2H 00h - 02h
Tu vas voir si je suis un petit garçon !

Il nage tranquillement, excité a l'idée de ce qu'il va découvrir. Ses mains s'agrippent fermement sur sa mandarine et le sachet de semences de radis qu'il a trouvé sur la plage. Avec ça c'est sûr je vais réussir à amadouer l'habitant du lac ! Oui, tout se passerait bien en somme si cette main ne s'accrochait pas à son poignet.

Il ne faut pas partir tout seul comme ça. Fais attention. Et que je ne me répète pas.

Heiiiiiiin ?? De quoi ?? Non mais oh ça va t'es pas ma maman d'abord hein ! Voilà ce qu'il a envie de crier. En plus à cause d'elle il a lâché le petit paquet dans l'eau. Même à la lumière de la lune elle doit pouvoir déchiffrer la grimace qui se peint sur son visage contrarié. Il retire son poignet d'un geste vif et sec. Il n'est pas faible. Il n'a pas besoin qu'on le protège. Et il le montrera.

"C'est pas parce que t'es plus grande qu'il faut te sentir obligé de m'protéger hein. J'peux l'faire tout seul j'veux pas d'nourrice. En plus chui sûr qu'toi aussi tu t'souviens de rien."

Il lève les yeux vers la lune. L'intervention de la rouquine lui a un peu coupé l'envie d'aller voir ce qui se passe. Au fond, il a envie de lui prouver qu'il est grand, qu'il peut être utile et qu'on peut compter sur lui. Il en est là de ses réflexions quand les vagues reviennent de plus belles et créent un siphon au milieu du lagon.

Sans réfléchir, il se bat contre elles pour tendre la main à la jeune fille qui a été renversée près de lui. Je dois la sortir de là, je dois la sortir de là, je dois la sortir de là... C'est tout ce qui compte à cet instant précis. Quand il arrive à crocheter ses doigts il serre de toutes ses petites forces.


"Le premier arrivé à la plage a gagné !!"

Oui, surtout ne pas avoir peur. Se contenter de grimacer en silence quand on sent la douleur qui émane des jambes allègrement pincées. Et nager jusqu'à être en sécurité avec la fille. C'est ça le plan. Exécution.

_________________


Merci ma princesse et merci Judas ♥️
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 8
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Fauve. Mar 21 Jan - 17:40

"Le premier arrivé à la plage a gagné !!"

S'en était effarant de voir a quel point ce gamin pouvait être fou .. ou courageux ..
Il était vraiment dur à cerner. Il prend des risques puis ..
Elyad soupira : C'est un gamin, pourquoi j'essaie de trouver une quelconque logique ..

Le courant de l'eau devenait encore plus inquiétant, l'eau s'en voulait presque tranchante sur ses jambes. Il laissa la bouée se balader librement, il n'avait rien à lui ordonner après tout. Puis c'est qu'une bouée ..
Il fit de grandes enjambés pour rejoindre la plage, en jouant dans le jeu du gamin.
Une fois arrivé, il faudrait regrouper les affaires, se faire un plan et surtout trouver à manger.
Vomir, ça donne faim .. Même si ça dégoûte.

"-Petit .. T'as pas chopé de poisson ? J'ai l'impression qu'un crabe ou un truc du genre me pince les jambes c'est atroce .."

Des algues, des rochers, des crabes ? A quoi bon ici, c'était un coin paumé .. Sans même savoir pourquoi il était ici, aucune ombre de mémoire lui indiquerait ..
Il chantonnait dans sa tête : Toute la journée, je marche paumé, en essayant de me retrouver ..♪
L'eau était vraiment agité, les sensations devenait plus que gênante.


"Eh Capitaine ? Vous sauriez pas ce qu'a ce lac ?"
Ce surnom lui allait bien au goût d'Elyad, il lui correspondait tant. Après ce petit relachement, la raison lui revient en plein visage, l'endroit était surement dangereux.
C'est qu'une impression le courant ou quoi ? Puis le gosse la, il fait comment lui ..? Je suis bien plus âgé et je galère ..

La galère, il venait d'y entrer et le regrettait déjà ..
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 13
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Fauve. Dim 26 Jan - 9:59

La rousse était perdue. Complètement. Une seule chose était claire en son esprit.
-On ne doit pas rester là.

La rousse -l'autre- a empoigné le gamin. C'est dangereux. Rire discret. Bien sûr que c'est dangereux. Son regard jusque là vague, se précise. Ses idées s'affermissent.
Tous reviennent vers la plage. La rousse est là, au bord, pour les aider. Autoritaire, elle les fixe et s'approche encore de quelques pas. Elle attrape à son tour l'enfant -par la main, cette fois- et commence à s'éloigner du bord. Un regard vers les autres.

-On ne doit pas rester là. La forêt sera sûrement plus sûre.

Enfin, au gamin qu'elle tient par la main:

-N'envisage même pas de bouder ou de résister, c'est absolument pas le moment, compris?

Et, la première, elle se dirige à grandes enjambées vers le couvert des arbres qui n'est après tout qu'à quelques mètres.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Fauve. Sam 15 Fév - 15:43

Ils étaient sortis de l'eau. Il se calmait, ils n'étaient plus sur son territoire. Peu à peu l'eau redevient calme, et lisse qu'un miroir, une ombre s'éloigne et puis plus rien. C'était une belle partie, revenez et on pourra encore jouer.

Mais le jeu n'est pas si innocent. Malgré les tentatives la chute de Rebelle lui a été fatale. Elle est belle mouillée, on dirait qu'elle dort. D'un sommeil dont elle ne se réveillera pas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Réveil de l'extrême
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Réveil de l'extrême
Messages : 310
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 25
MessageSujet: Re: Fauve. Dim 16 Fév - 23:26

0H-2H 00h - 02h
Il court, il court, le furet...


C'est à peine s'il entend les remarques de l'autre garçon, concentré qu'il est sur sa mission. La rouquine ne se montre pas coopérative, elle est certainement assommée à la suite du choc. Alors il la traîne jusqu'à la plage, atteignant le sable essoufflé mais souriant, heureux d'avoir réussi à la sauver. Un coup d'oeil jeté à l'étendue d'eau lui permet de s'assurer qu'ils ne risquent plus rien : tout est calme.

Il laisse sa tête tomber sur son ventre, sa poitrine se soulevant rapidement pour faire entrer l'air dans ses poumons. Il ferme les yeux quand il se rend compte que quelque chose cloche. Alors il cherche, il cherche mais sans succès. Bon sang... Mais qu'est-ce qui va pas... Grr ça m'énerveuh !


" On ne doit pas rester là. La forêt sera sûrement plus sûre. N'envisage même pas de bouder ou de résister, c'est absolument pas le moment, compris? "

Il grince des dents tandis que la seconde jeune femme l'entraîne vers la mangrove sans lui laisser le choix. Non mais je rêve ! Oooohhh !

" Mais ça va pas ?! Je suis même pas habillé ! En plus y a l'autre rousse qui a besoin de se reposer... Et j'ai pas bsoin d'une maman, zut à la fin !"

Il dégage fermement sa main et fait demi tour. Il a été un peu vif mais il ne s'en veut pas. Visiblement c'est la seule façon de se faire entendre pour un petit garçon. Il retourne près de la jeune femme toujours étendue et murmure.

" Tu peux dormir un peu, je reste avec toi c'est promis. "

Il se secoue pour se débarrasser du sable qui colle à sa peau et se rhabille calmement, sans quitter sa compagne des yeux. Il aperçoit quelques coupures sur ses chevilles et redoute de lui avoir fait mal. J'espère que non... Ce que font les deux autres ? Il s'en fout. C'est de ceux qui sont pas bien qu'il faut s'occuper... A cette pensée, il frissonne. Instinctivement, il se penche sur le corps de la belle endormie. Pas de battement. Il tend l'oreille. Pas de battement. Il appuie maladroitement sur le coeur avec ses petites mains tremblantes. Pas de battement.

" Je... Tu... Elle... "

Il déglutit sans parvenir à formuler une phrase correcte. Pourtant dans sa tête, les pensées fusent. Elle est morte. C'est ma faute. Si j'étais pas allé dans l'eau elle serait pas tombé. Y a plus de battement. Elle va être emportée par la vague. Il va la manger.

Il se relève, tenant entre ses mains sa tête qui tourne. Il fixe le corps étendu sur le sable, horrifié, sans oser l'approcher de nouveau. Les larmes coulent et son oeil gauche brûle. Il n'y fait pas attention. Fuis, dépêche-toi ! Cours vers les arbres !

Le petit garçon ne réfléchit plus et suit son instinct. Au passage, il bouscule les deux grands sans même dire pardon et s'enfonce en courant dans la jungle, déjà bien loin...

Spoiler:
 

Et je vais ICI

_________________


Merci ma princesse et merci Judas ♥️
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 8
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Fauve. Lun 17 Fév - 13:49

La rousse .. Elle venait de mourrir. Comme ca, sous nos yeux .. Dèja une mort ?

-"On ne doit pas rester là. La forêt sera sûrement plus sûre. N'envisage même pas de bouder ou de résister, c'est absolument pas le moment, compris?"

A peine elle fait quelques enjambées que le garçon s'énerve, se dégage et fonce sur la défunte. Puis lui parle. Est-il seulement assez âgé pour comprendre la mort ? C'en était presque émouvant. Presque. On ne la connaissait pas en même temps, mais ça reste un humain.

-" Je... Tu... Elle... "

Il n'a pas du supporter le fait qu'il soit le fautif. Et il s'enfuit en nous bousculant, quel effronté ..

-On devrait pas le laisser partir, tu crois ? Je sais même pas si on serait capable de le rattraper .. La rousse la, tu la connaissais ? Ça serait mieux de la bouger de la.. L'enterrer.. En faire quelque chose, mais pas la laisser pourrir ici.

Autant la jeter à l'eau.. Oh oui, il faut récupérer ce qu'elle a sur elle ! Peut-être à manger, n'importe quoi, il faut se tirer d'ici vivant. Autant se mettre la vivante dans la poche. Elle n'a pas l'air méchante en plus..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Fauve.

Revenir en haut Aller en bas

Fauve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Arrivée de la fauve
» Pinscher mâle fauve (non LOF) - nain/moyen - né fin 2010
» Call girl | Pride
» Or en MNM
» Fauve - séjour illégal en Champagne - Troyes le 16/01/1461

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: Le Lagon Sud-