AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La partie continue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: La partie continue. Mar 17 Déc - 23:44

Très bien Neige, j'accepte d'être le cobaye si tu peux m'attraper... Hm. Celle-ci.


C'est quoi cette approche de la chose ? 'Cobaye' ? Rien du tout, m'enfin si un peu, mais quand même ... Et 'Neige' ça fait tellement ... Bon vous me direz, c'est mieux que Blanche. La jolie demoiselle pointe une baie orange et fripée qui résidait un peu au-dessus des autres. T'avais pas plus chiant non ... Je m'en occupe, dit-il alors, mais se faisant interrompre alors qu'il allait probablement passer sa torche à l'autre allumé proclamé leader.


Les noires et rouges sont vraiment pas bonnes, je vous les déconseille !

Psyché venait de hurler tout son dégoût suite à l'ingurgitation de ses jolies baies rouges et noires, et à en croire par les sourcils de Belladone, celle qu'il avait cueilli à la base devait pas être d'un goût super agréable. Il se rattraperait. En attendant, elles avaient l'air de plutôt bien de porter les deux dames, malgré ce dégoût soudain. Il jette cependant quelques regards inquiets ici et là, pendant que la Folle les rejoint enfin, reformant le groupe soudé qu'ils avaient l'habitude d'être depuis quelques minutes.

C'était à prévoir Gamine, prends exemple sur Bella, elle a juste goûté, elle ... Tiens-moi ça, lui dit-il en ricanant rien qu'à voir son visage. Un rire moqueur bien qu'en partie nerveux, mais au moins l'atmosphère se détendait un petit peu. Les moustiques continuaient leurs valses, et lui allait à la pêche aux fruits. Enfin, la pêche, il se contenta de prendre appui sur une rugosité du tronc et de s'accrocher aux branches pour prendre la tant convoitée baie orange, chopant toute une grappe de celle-ci au passage. Ses muscles s'étirèrent et ça lui fit d'ailleurs un bien fou. Elles ont l'air un poil plus appétissantes, bien que peu nourrissantes. Et, une fois revenu au sol, il pose sa main sur la tête de Psyché comme l'enfant qu'elle est, la remerciant et lui reprenant la torche.

Lors d'un échange de marché, il faut toujours montrer au parti opposé sa motivation à aller au bout des choses pour avoir ce que l'on veut. Alors il en cueille une, avant même de leur en tendre une, et la gobe. Puis, les considère en tendant la grappe d'une main, la flamme dans l'autre, et la bouche pleine & occupée




Chacun ch'on tour, ch'est moi qui me colle au cobaye, même chi je trouv' cha' froid comme ekchpression ... Je crache pas, ça m'a l'air mangeable. Désolé pour la première.
Psyché, palme d'or du courage.
Belladone, dindon de la farce.
Blanche-Neige, trop longtemps resté impuni de ses railleries.
Et Daredevil, profiteur à temps complet.
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Re: La partie continue. Mer 18 Déc - 16:48

Un grand sourire s'affiche sur ton visage lorsqu'il te demande si tu n'avais pas plus chiant. A bien y repenser... Non, tu n'avais pas plus chiant mais ça a au moins le mérite de t'amuser comme une gamine. Tu vois Psyché s'étouffer avec sa baie et tu regrettes instinctivement d'avoir pensé à goûter celle de Neige. Instinct qui se révèle exact dès que le jus touche tes papilles, une vive morsure qui déclenche automatiquement un surplus de salive tandis que tu te penches pour recracher tout ce que tu as eu la chance de ne pas avaler.

- Je crois que je vais vomir.

Pour seule réponse à la petite brune qui affirme que ses baies ne sont vraiment pas bonnes. Si seulement tu avais eu de l'eau. Tu restes prostrée quelques minutes attendant la prochaine nausée qui ne vient pas, l'effet étant passé. Tu décolles les cheveux de ton front et de ton dos tandis que les moustiques s'en donnent à cœur joie, étouffez vous avec. Tu regardes alors déplier son corps immense avant d'attraper les baies que tu avais demandé et en enfourner une directement dans sa bouche. Cette homme est fou. Vous venez limite de vous empoisonner et il gobe un autre fruit sans hésitation. Malgré tout la chance a l'air avec lui puisque rien ne se passe et qu'il explique la bouche pleine que c'est mangeable.

- Pour la première baie ce n'était pas vraiment de ta faute, il fallait bien que quelqu'un s'y colle.

Tu attrapes tout en parlant un des fruits récemment cueillis avant de croquer dedans, oubliant momentanément le goût du premier, une nouvelle saveur envahit ta bouche entre le sucré et l'acide, calmant ton estomac auparavant creux. Dans un soupir d'aise tu poses tes fesses sur une grosse racine en grattant machinalement une piqûre.

- Plus qu'à trouver l'eau potable. Vu notre course on pourrait s'arrêter un peu ici avant, histoire de se reposer et de manger ce qu'on peut non ?

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: La partie continue. Jeu 19 Déc - 12:53

«  C'était à prévoir Gamine, prends exemple sur Bella, elle a juste goûté, elle ... Tiens-moi ça.  »

Elle lui sourit et prend sa torche maladroitement dans la main. Il ricane mais elle sait que ce n'est pas méchant, après ce qu'il s'est passé, Psyché pense qu'ils seront peut-être plus soudés. Elle l'espère, ça arrivera.

Et là Blanche-Neige s'étend de tout son long pour aller attraper un fruit haut perché. Elle paraît tellement petite à côté de lui, du haut de son mètre soixante-cinq. Elle lève la tête pour observer le mouvement, ne le quittant pas des yeux, très impressionnée. Il pose la main sur sa tête en reprenant sa torche, elle ferme un oeil.

«  Fallait bien que quelqu'un le fasse ! Et j'ai pas vraiment pensé que ç'aurait pu être mauvais, en fait...  »

Elle termine d'un air songeur, le regard dans le vide.
Donc, il mange une baie de la grappe attrapée, elle ne semble pas néfaste. Psyché s'empresse d'en prendre une et de la mettre dans sa bouche, pour ôter cet arrière goût dégueulasse qui lui reste coincé au fond de la gorge. Elle sourit lorsque ses papilles s'empreignent de la saveur de la baie et en reprend furtivement une autre qu'elle lance vers sa bouche ouverte.

La petite en oublierait presque les moustiques qui la pique ici et là, endroits où elle se gratte machinalement.

«  Plus qu'à trouver l'eau potable. Vu notre course on pourrait s'arrêter un peu ici avant, histoire de se reposer et de manger ce qu'on peut non ?  »

Psyché se détend d'un coup. Ils ont tous l'air tellement plus gentils qu'avant, elle en est joyeuse. 'Lui faut pas grand chose. Elle arbore un large sourire satisfait. Elle parle d'un ton tellement innocent. Elle est innocente.

«  Je suis d'accord ! Et puis peut-être que le serpent pourra nous rattraper pour terminer ce qu'il avait à nous dire ! Sa mine se renfrogne. Et pour manger, je ne sais pas accéder aussi haut que Neige...  »

Elle termine sa phrase sur le ton de la déception. Ce serait cool qu'il la porte pour attraper des baies encore plus haut. À cette pensée, elle esquisse un mini-sourire qu'elle adresse à ses compagnons, ses mains croisées dans le dos. Et encore, elle se gratte les bras..
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: La partie continue. Ven 20 Déc - 20:32

Plus qu'à trouver l'eau potable. Vu notre course on pourrait s'arrêter un peu ici avant, histoire de se reposer et de manger ce qu'on peut non ?

Coup violent derrière la nuque de Blanche-Neige, infligé à lui-même. Foutus parasites de merde qui volent à la recherche de quelque gouttes de sang, allez vous faire mettre bordel de ?!£$#@!!;$ pardon. Petite crise passagère. Reprenons.

C'est que les suggestions pertinentes pleuvent. Un autre sourire en coin dû à la nervosité & à cette réflexion mesquine vient orner son visage, alors que le groupe s'empiffre royalement devant cette belle grappe, qui disparaît à vue d’œil. L'erreur d'en manger une, c'est que ça ouvre l'appétit alors qu'il n'était de base pas là. Alors il en prend une lui, aussi, et c'est en entamant la troisième que la panique reprend le dessus.



Je suis d'accord ! Et puis peut-être que le serpent pourra nous rattraper pour terminer ce qu'il avait à nous dire !
Il n'écouta même pas la fin de la phrase. Il se retint d'exploser, littéralement. Cette, fille, cette fille bon sang ! Est-ce qu'elle veut vraiment re-rencontrer le serpent psychopathe, QUI PARLE qui plus est ?! C'est de la folie. Psyché ouais, c'est clair, tu t'appelles Psyché. Il s'en étouffa presque avec le noyau de sa baie. Et il lui adressa des yeux pleins d'incompréhension, d'irritation, de ... De je ne sais quoi. Il est en colère contre une enfant, mais ce tort-là il s'en rendra compte plus tard. Au post d'après.

Est-ce que t'es sérieusement en train de suggérer d'attendre qu'un reptile schizophrène retrouve notre chemin pour nous annoncer une autre prophétie totalement morbide et mal sentie ?! Tu peux pas être putain de raisonnable ?!


Oups. Blanche-Neige envoie voler les sept nains.
Blanche-Neige est en colère, et l'hyperbolisation vient avec. Il ne la regarde plus, jette un oeil aux alentours, levant les bras, la tête, l'esprit, agitant sa torche de si de là. La colère.



On est sur une île de merde ... Sans passé, sans provisions, avec des animaux mortels qui parlent et des fruits défendus ... Entourés par une végétation sauvage et une faune hostile ... Situation typique de film, feu en maigre quantité, on est dans la merde, l'eau vient à manquer ... Et toi, toi, tu veux y retourner ? Chapeau. Franchement chapeau. C'est un gag.


Essoufflé par la folie de sa pièce, il en oublierait presque que sa torche se consume. Il ne fait que la fixer, droit dans les yeux, des yeux où règnent tant la peur que la folie. Cette fille est une pièce de théâtre. Et il commence à en avoir ras le bol des comportements anormaux.
L'autre s'empiffre toujours.
Et Bella, dans tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Re: La partie continue. Sam 21 Déc - 18:02

Oh là, ça chauffait sévère au royaume Disney, Blanche-Neige pétait une durite contre la petite inconsciente qui avait très intelligemment suggéré un retour prodige du serpent atteint clairement du syndrome de la Tourette. Toi et ton cul posé sur la racine humide continue de manger une baie en attendant que le grand ait fini de parler avant de te lever et d'aller lui poser une main sur l'épaule pour le calmer un minimum, manifestement la petite brune ne devait pas avoir le même sens du danger que le reste de la troupe. En attendant, pas de scissions dans le groupe serait un plus et du peu d'expérience du dialogue avec Psyché que tu as, il valait mieux y aller par moyens détournés, au fond c'est juste de l'inconscience.

- Personne ne retournera nulle part, si jamais le serpent revient on avisera. L'important maintenant c'est de trouver de l'eau potable, un endroit où on pourrait tous se reposer en sécurité et dans le meilleur des cas de quoi s'éclairer de façon durable.

Parce que tu as aussi ta propre colère à gérer, tes propres émotions, surtout après le brillant examen de Neige de votre situation, pas de souvenirs, pas d'eau, deux cas d'empoisonnement à votre actif, et un serpent qui se la joue voyante. Tes doigts tremblent légèrement sur l'épaule de Neige tandis que tu le lâches pour aller ébouriffer les cheveux de Psyché, vu les tensions finalement se remettre en route ne serait pas une mauvaise idée.

- Je propose qu'on fasse quelques provisions de baies et que l'on se remette en route, rester ici indéfiniment n'est pas vraiment une option, on finira peut être par tomber sur une construction humaine ou un truc du genre.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: La partie continue. Dim 22 Déc - 11:25

Elle n'aurait pas pensé que ses mots pouvaient mettre quelqu'un en colère. Elle ne pensait pas à mal, et pendant que Blanche-Neige s'énerve contre elle, son corps se recroqueville sur lui-même et elle baisse les yeux au sol. Ses yeux s'embrument et sa poitrine se soulève. Oui, elle pleure. Oui, ça va peut-être l'énerver encore plus.

Mais elle ne voulait pas ça, elle ne voulait énerver personne, et Bella, elle va s'énerver aussi ? Quand Blanche-Neige a fini de parler, Psyché lance un regard hésitant vers lui. Il la fixe avec un regard de fou. La petite plisse les yeux et déglutit. Non non non... Elle a peur de lui aussi, maintenant. Mais elle ne doit pas avoir peur, non.

Belladone tente de calmer le jeu. Et ça fonctionne, la respiration de la petite ralentit, ses larmes cessent. Elle se frotte péniblement les yeux dans l'humidité ambiante, ça frotte et ça pique. Elle cligne quelques fois des yeux encore. Bella ébouriffe les cheveux de Psyché qui lui adresse un sourire timide.

Des provisions oui, de l'eau oui, tout ça oui. Mais d'abord.
Psyché se tourne vers Blanche-Neige et lui attrape la main de sa main libre, elle le fixe dans les yeux d'une façon assez triste mais sincère.

«  Je... Je ne voulais pas que tu t'énerves. Je pense que j'essaie juste de voir les points positifs de cette situation, bien que j'échoue largement... Je sais que je suis naïve ou innocente... c'est comme si on me l'avait toujours répété, je le sais, oui... Mais je ne peux pas changer et... Elle recommence à sangloter. Enfin... Je suis désolée.  »

Elle se recroqueville à nouveau, sa main libre sous ses yeux. Mais elle aussi, elle a peur, elle aussi, elle craque. Sauf qu'au lieu de s'énerver, elle pleure. Chacun sa méthode. Et ça durera jusqu'à ce qu'on l'arrête, parce qu'elle en a marre. Elle s'écroule dans la bouillasse sur ses genoux et sanglote.
Bon... Ben arrêtez la ou laissez-la en plan, comme vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: La partie continue. Dim 22 Déc - 23:22

Une main sur l'épaule.

C'est ce qui le ramena à la raison, alors qu'il se laissait prendre par la folie, l'incompréhension, la rage, la sauvagerie. C'était Belladone qui était venue remettre les choses en place, et heureusement. Petit à petit, il se rendait compte qu'il perdait les pédales, que cet énervement n'avait probablement pas sa place ici. Parce que Bella, elle, gardait son calme. Parce que la petite se mettait à pleurer. Il n'était pas seul dans ce groupe, eux aussi ressentaient la peur, l'irritation, et pourtant savaient se tenir. Bel exemple, Mr. le commerçant en herbe. Les doigts de la femme tremblent, et ceux de la fille sont trop occupés à sécher ses larmes pour se soucier du retour du serpent ou des bestioles qui lui sucent le sang.


Il resta un moment à l'écart, à se calmer, à s'en vouloir, fuyant le regard des gens. Belladone suggérait des choses et d'autres, mais ça tu t'en foutais. Toi, t'avais failli ruiner l'intégrité du groupe avec ton coup de gueule. Elle aurait pu partir en courant, ou tout envoyer en l'air et faire une grosse connerie ou deux. Fallait que tu l'ouvres. Loup solitaire de mes deux qui n'en fait qu'à sa tête va.
La main de Psyché te dire, une fois de plus, de ta rêverie égoïste.



Je... Je ne voulais pas que tu t'énerves. Je pense que j'essaie juste de voir les points positifs de cette situation, bien que j'échoue largement... Je sais que je suis naïve ou innocente... c'est comme si on me l'avait toujours répété, je le sais, oui... Mais je ne peux pas changer et... Elle recommence à sangloter. Enfin... Je suis désolée.
Il s'arrêta un instant. Plus de folie dans ses yeux, juste de la culpabilité. Après son échappée colérique, il se sentait encore moins bien. Pourtant, c'est une enfant, et comme l'a compris ton homologue féminin, tu dois te montrer rassurant auprès de ceux qui comptent sur toi.

Après tout, ils comptent tous sur toi.
Ses doigts gantés se resserrent doucement sur ceux de Psyché, tandis que son corps frêle s'effondre dans les bas-fonds du marais.
Un sourire désolé, gêné, voire amer vient orner son visage pour quelques secondes.

Excuse-moi. Sincèrement. J'ai craqué ... C'est peut-être moi l'enfant ici. M'enfin bref, j'aurais pas dû, je sais pas comment je peux m'excuser convenablement ...
Je propose qu'on fasse quelques provisions de baies et que l'on se remette en route, rester ici indéfiniment n'est pas vraiment une option, on finira peut être par tomber sur une construction humaine ou un truc du genre.
Je m'occupe des baies dans ce cas, je monte, je prends tout ce que je peux, je vous en balance et on se tire d'ici.


Un profond désarroi l'envahit. Pathétique. Il n'attend pas de réponses de leur part et se met juste à la recherche d'un arbre suffisamment orné pour que ça en vaille la peine. Et juste avant de monter à ce qui lui semblait être une bonne prise, il mit un admirable coup de poing droit dans le tronc d'un autre, adjacent, qui n'avait rien demandé. Un vrai, un dur. Un douloureux.
J'suis vraiment qu'une merde, c'est pitoyable ..., marmonnait-il alors en s'attelant à la tâche.
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Re: La partie continue. Jeu 26 Déc - 21:08

Tes directives ont au moins eu le mérite de faire bouger un minimum les choses parce que là ça commençait sérieusement à craindre du boudin et sévère. Et tu n'aimes pas les conflits, tu n'aimes pas surtout les conflits qui ne servent pas tes intérêts, tu n'aimes pas ne pas maîtriser la situation, tu n'aimes pas ne plus savoir quoi faire. Tu réajustes tes bottes sur tes épaules avant de t'avancer vers Psyché une nouvelle fois pour la relever en douceur, lui faisant un clin d’œil et un sourire.

- Ça va aller va, on va tous craquer à un moment ou à un autre. Quand ce sera moi, ne le prend pas trop mal s'il te plaît, je reviendrai sûrement m'excuser après, comme vient de le faire Neige.

Neige dont je m'approche pour attraper au vol le plus de baies qu'il pourra jeter. Avec lui ce n'est pas comme avec Psyché, quelque part je considère la jeune femme comme une enfant et c'est facile de rassurer un minimum une enfant. Sauf que j'ai juste l'impression que quoi que je dise sur le sujet ne le fera pas aller mieux. Autant qu'il le rumine dans son coin un moment avant que le sujet ne soit de nouveau abordé. Tu as cette impression que vous fonctionnez de la même manière et tu sais que rien ne t'aiderais dans le cas présent. Sauf que tu ne veux pas d'un silence gênant dans le groupe donc levant la tête vers les branches où il se trouve tu lui lances une petite pique, ton sourire en coin habituel collé sur le visage.

- Je sais que tu es un homme et donc monotâche par définition, mais essaies de bien viser quand même je ne vais pas aller patauger dans la boue pour tes beaux yeux.

Tu as laissé ta torche à Daredevil ainsi que celle de Psyché l'invitant silencieusement à venir t'aider dans le nouveau sport national de l'Île : l'attrapage de baies. Les premières tombées finissent dans tes poches, quand elles seront pleines il faudra trouver un autre récipient mais pour l'instant il faut que tu te concentres pour que tu n'en prennes pas une en plein visage par inadvertance. Ce serait bête quand même.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: La partie continue. Ven 27 Déc - 19:48

Il s'excuse. Pendant un instant elle se sent plus boulet qu'autre chose et ses larmes affluent. Mais au fur et à mesure des mots elle comprend que c'est normal, qu'il craque. Ce grand dadet aux airs sûr de lui craque. Tout s'éclaircit alors. C'est une situation de crise dans laquelle ils doivent s'aider les uns les autres et pas craquer comme des sticks fluorescents chacun à leur tour. Bel exemple, Blanche-Neige, bel exemple Psyché. Belladone remonte le niveau. Elle est forte, elle. C'est une femme, elle. Ce n'est pas une gamine, elle. À cette pensée Psyché étouffe un dernier sanglot.

Bella vient l'aider à se relever, elle sourit. Sourire auquel Psyché répond, elle sèche ses joues d'un revers de la main et inspire profondément, remplie de courage et de bonne volonté. La petite hoche la tête aux paroles de Belladone et sourit.

Blanche-Neige va chercher des baies et lorsqu'elle voit Bella s'approcher du tronc pour attraper des baies ayant préalablement laissé sa torche à Daredevil, elle l'imite. Le pauvre, avec trois torches. Elle le regarde d'un air désolé, mais il n'en fout pas une depuis un bon bout de temps. Alors tant pis.  Elle rigole doucement à la petite vanne de Bella.

L'atmosphère a radicalement changé. Belladone devait aussi avoir compris qu'il fallait être gentil les uns envers les autres. Ses yeux étaient encore un peu rouge à cause de l'humidité, ses joues piquaient et les insectes ne la laissaient pas tranquille, mais ce n'était pas grave, parce qu'elle avait confiance en Belladone et Blanche-Neige. D'ailleurs Blanche-Neige... C'est un peu trop long, et Neige, ça fait un petit peu gamin... Elle crie avec les mains en porte voix.

«  Heu... BN ! C'est pas grave ! Je crois qu'il faut juste accepter la situation et faire avec, on a pas le choix, n'est-ce pas ?  »

Elle penche la tête et sourit, ce n'était pas le bon moment pour une phrase pareille, mais elle s'en fichait. Elle voulait montrer sa positive attitude à cet homme peu fier de lui. Elle aimerait qu'il la partage, qu'ils la partagent tous. Ce serait tellement plus chouette.

Sur ce, elle imite encore une fois Belladone en ramassant les baies, mais une fois ses mains pleines elle s'arrête, n'ayant plus de place. Alors elle reste plantée là comme une bien heureuse, fière de sa récolte alors qu'elle n'a presque rien. Aider c'est progresser.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: La partie continue. Sam 28 Déc - 19:24

Ce n'était pas une baie.

Oui, elle a la bonne couleur appétissante, mais ce n'est pas pour autant qu'elle devait être prise pour une baie. Une petite chenille était par là, s'était tranquillement assoupie tandis qu'elle grignotait une baie. Elle aurait souhaité vivre sa vie d'insecte tranquille, faire sa chrysalide et devenir majestueux papillon... mais voilà qu'elle est en boule, au milieu de baies fraîchement cueillie tenue dans la mains de Psyché. Si la peur n'avait pas été là, sans doute aurait-elle pensé être au paradis des chenilles, toute contente d'avoir tant de baie pour si peu d'effort.

Mais voilà, elle a peur. Très peur. Alors, tout ses poils qui parcourt son corps, elle les jette sur la jeune peau tendue qui la tient prisonnière. Et les choses sont-elles si simples ici ? Contre faune exceptionnel, il faut une défense incroyable : si un ou deux poil auraient simplement anesthésiés, toute une pelote endort.

La jeune Psyché est prise de vertiges. De plusieurs, encore. Elle chancelle, sa vue se brouille... puis elle tombe, profondément endormie, lâchant au passage les baies récoltés.

Et la chenille aussi. Un petit plouf dans l'eau et qui sait ce qu'il se passe ? Car de l’arbuste d’où venaient la cueillette miraculeuse, voilà que moult chenilles émergent, mécontentes, menaçantes avec leurs petits poils en pétard.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: La partie continue. Dim 29 Déc - 23:31

Je sais que tu es un homme et donc monotâche par définition, mais essaies de bien viser quand même je ne vais pas aller patauger dans la boue pour tes beaux yeux.


Bah tiens. Et maintenant voilà qu'il se fait taquiner sur son statut de mâle. En regardant là-en bas, il remarquait bien à travers l'obscurité que ce pique se voulait moqueur, et visait à détendre l'atmosphère. Et à priori, ça marchait. Il commençait à se calmer, et à se dire qu'ils auraient tous ce petit moment, et qu'il devrait faire pareil. Alors il lui souriait en coin, lui retournant la monnaie de son compliment.

Si t'étais aussi douée en grimpette qu'en répartie ça serait utile, et puis la boue t'irait bien je pense. En attendant, attrape !
Ceci étant dit il lui envoya une baie bien verte. Elles étaient vraiment là à foison, et c'était pas pour lui déplaire. Il goûtera un peu à tout avant de se mettre à répartir les provisions pour les quatre. En attendant, c'était Psyché qui se joignait à la fête, rattrapant elle aussi quelques menus fruits pour les stocker dans ses maigres compartiments vestimentaires.


Heu... BN ! C'est pas grave ! Je crois qu'il faut juste accepter la situation et faire avec, on a pas le choix, n'est-ce pas ?
Bon, apparemment, elle aussi lui a pardonné d'avoir pété un plomb tout à l'heure. Même qu'elle lui a trouvé un surnom, un diminutif. Distributeur de sourire ? Cohésion de groupe niveau max, que peut-il arriver ? On se sent invincibles. Il sourit, avec assez d'assurance pour faire comprendre qu'il essaie de se resituer en tant qu'adulte parlant à un enfant.


Ouais, on a pas le choix ... Regarde, j'étais énervé mais j'suis quand même grimpé, contrairement à d'autres comme le monsieur musclé aux trois torches, même que j'ai eu droit à une belle remarque de la Bella. On va se marier je crois.
Mais pourquoi diable ris-tu ainsi ? C'était pas très drôle, ça induisait implicitement que tu songeais à une romance dans ce putain de merdier et l'atmosphère était déjà assez détendue, pas la peine de vouloir la retendre à prendre un râteau. Alors explique-moi ?
J'sais pas. Mais ça m'a détendu de dire un truc comme ça. Elle est pareil, et en plus elle a les cheveux blancs. C'cool non ?
Mouais non. Bref, j'arrête la schizophrénie.


Psyché tombe au sol.
Attends quoi ?!
Psyché tombe au sol. Ce qui provoque la soudaine descente de Blanche-Neige, faisant tomber quelques petits fruits sur son passage. Mais il en a déjà les poches pleines, alors ça fera l'affaire, surtout qu'un membre de l'équipe est en jeu. Daredevil aussi s'est approché. Il a fini par réagir. Neige lui reprend la torche des mains pour redresser de son membre libre Psyché et observer les alentours. Tout ce qu'elle avait dans les mains est tombé dans la boue, et dans la boue réside une chenille. Une chenille verte aux poils hérissés; pas de fruits croqués aux horizons, ça ne peut être que ça. Putain, de bordel, de merde.



Putain, réveille-toi ! Elle se réveille pas ... Fais chier ! Qu'est-ce qu'on f-
Quelque chose lui tombe sur l'épaule. Et si il avait pas eu les mains gantées, il serait peut-être tombé lui aussi dans cette torpeur animale en renvoyant dans les arbres ce qui lui était tombé dessus. Et son regard plongea dans l'obscure forêt pour en voir partout. Des bestioles, avec les mêmes poils blancs hérissés, partout, sur les troncs, les feuilles, les racines. On a plus le choix.
On prend ta suggestion Bella.



Bon dieu, réunion de famille ... Daredevil, t'es costaud, prend Psyché sur ton dos, ou n'importe je m'en fous, on s'arrache d'ici !
Puis il se rappelle de ce qui les a, originellement, arrêtés.
Tu m'en voudras plus tard, je sais que ça te fera pas plaisir mais tu pourras m'en coller une plus tard ok ?
Et il souleva Bella du mieux qu'il put avant de se mettre à courir, enjambant sans difficultés les racines de ses grandes jambes et ne ralentissant que pour voir si Daredevil le suivait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 30 Déc - 11:45

Tout allait bien, tout allait mieux. Neige avait reprit ses esprits et semblait de meilleure humeur, Psyché avait pardonné et il paraîtrait qu'elle essaie de faire plus attention à la façon dont elle dit les choses. Il était même question de mariage, chose tellement incongrue sur cette Île qu'elle te fait éclater de rire tandis que tu continues d'attraper les baies pour t'e remplir les poches.

- Trouves moi un prêtre et je dirais peut être oui.

Mais il n'y avait déjà plus de temps pour rire, plus de temps pour se détendre. Parce que Psyché tombe, parce que l'Île elle même semble vouloir vous tirer vers le bas. Le temps que ton cerveau assimile ce qui vient de se passer que le grand aux cheveux décolorés est déjà descendu de son arbre pour ausculter la petite. Et vu son état de panique ça ne doit pas être des meilleures augures.
Tu n'as pas le temps non plus de réfléchir aux prochaines directives, c'est Blanche-Neige qui ordonne cette fois, Daredevil te rend ta torche et porte immédiatement Psyché sur son dos.

Pas le temps de réfléchir, tu as compris la situation ou du moins l'urgence de la situation si bien que tu te prépares à courir. Mais ça c'était avant de te sentir soulevée et de gagner dix bons centimètres d'un coup. Attends, quoi ?
Et voilà que tu te mets à bouger toute seule maintenant. Ah non. Non en fait tu es portée. Portée comme si tu étais trop faible pour courir, assez faible pour ralentir le groupe. Être une femme, ça craint parfois. Mais la remarque de Neige a au moins le mérite de t'indiquer qu'il savait très bien avant de le faire que ça ne te plairais pas. Tu te serais bien débattue mais tu te rends bien compte que ça ne ferait que compliquer votre fuite et ça pourrait possiblement vous faire tomber tous les deux dans la boue et éteindre vos torches. Donc tu fulmines bien sagement en attendant de pouvoir redescendre en toute sécurité.

- Tu parles que je vais t'en coller une, tu t'en souviendras toute ta vie.

Mais un demi sourire flotte sur ton visage, parce que tu as beau ne pas aimer la situation tu sais très bien que c'était au mieux, même chargés les deux hommes courent plus vite. Tu sais que même s'il savait que tu n'aimerais pas ça il l'a fait quand même et c'est autant pour ton bien que pour celui des autres. Alors tu n'y mettras peut être pas tout ton cœur quand tu lui en colleras une. Rapidement le paysage défile et change, tu peux rapidement apercevoir au sol des planches, non plus des branches mais bel et bien des planches.

- STOOOOOOOOP

C'est peut être votre chance, peut être qu'il y ou qu'il y avait quelque chose façonné par l'homme ici. Alors ça vaut le coup de s'arrêter, même brièvement.

Spoiler:
 

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 28
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 30 Déc - 22:56

Psyché s'écroule au sol devant moi soudainement, la raison ? Une putain de chenille. Tch, qui m'a foutu des boulets pareils aux basques ? Et les deux autres glands qui reprennent leurs torches en me demandant de porter l'endormie. Fait chier... Et je fais comment moi pour la porter avec mes deux torches hein ? En gros, c'est "démerde toi coco, moi j'sauve ma peau". Je jette la torche de psyché pour me désencombrer un peu, sauf que je vise mal, et je remarque que le haut de la brune est en train de cramer. Bordel de merde !

Je la choppe pour la lancer dans la flotte, avec un peu de chance elle se réveillera et j'aurais pas à la porter. Je m'approche de l'eau pour voir l'état de ses vêtements, par chance elle n'est pas touché, mais son haut est désormais orné d'un trou laissant voir son soutif - j'en profite au passage pour me rincer les yeux, mais pas longtemps, il y a rien à voir de toute façon. Je la recupère avant de la porter sur mon épaule en mode sac à patate.

Je cherche la direction où sont parties les deux autres, j'aperçois au loin deux lumières, leurs torches. Je commence donc à marcher rapidement dans leur direction, manquant de tomber à cause d'une racine. Je grogne en regardant la brune dormir.

- Sérieux je vais pas te porter longtemps, alors si tu pouvais rapidement te réveiller ça m'arrangerait, j'ai pas que ça à foutre de porter des boulets.

Je finis par rattraper Blanche-Neige et Belladone, m'arrêtant quand la gonzesse hurle stop. Je regarde l'autre mec avant de lui jeter Psyché.

- Au faite, le mec musclé aux trois torches qui en branle pas une t'emmerde, cher princesse hermaphrodite. Va porter une cruche avec deux torches toi.

Si cette dernière se réveille et remarque l'état de son haut, je peux toujours foutre la merde en disant que BN a tenté de profiter d'elle. Batardomètre enclenché.

Spoiler:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: La partie continue. Mar 31 Déc - 11:52

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La partie continue.

Revenir en haut Aller en bas

La partie continue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain
» scenario et déroulement des partie
» partie amicale OCTGN via Hamachi
» Projet de partie SDA, le gouffre de Helm
» Résumé partie XXVI et impressions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: La Mangrove-