AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La partie continue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: La partie continue. Dim 8 Déc - 15:20

0H-2H 0H-2H

Tu approches ta torche de celle de la petite brune pour l'allumer comme les autres, découvrant les visages au passage, plissant tes yeux bleu froid face à cette source de lumière toute nouvelle. Un sourire en coin s'empare de ton visage à la remarque du grand Blanche-Neige, une pince à épiler hein ? Je range le miroir dans ma poche après qu'il se soit soigneusement regardé.

Le sable sous tes pieds nus se transforme peu à peu en une bouillasse aussi visqueuse qu'humide qui t'arrache une grimace de dégoût sans que tu t'arrêtes pour autant. L'humidité colle tes cheveux aux parcelles de peau dénudée, cou, épaules, bras, haut des cuisses. Si ça continue vous allez vous déshydrater avant d'avoir trouvé quoi que ce soit. Tu lèves la tête pour regarder les branches les plus basses, il va bien avoir de quoi bouffer à un moment ou à un autre. Tout comme Daredevil tu gardes une main sur le manche du poignard dans ta poche.

- Et si on trouve un truc, qui va grimper exactement ?

Parce que grimper aux arbres veut aussi dire laisser sa torche à quelqu'un restant en bas mais aussi gagner une monnaie d'échange et potentiellement une supériorité. Coup d’œil aux trois autres essayant de jauger qui serait le plus apte à le faire et qui pourrait représenter une perte minime si jamais il venait à tomber.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: La partie continue. Dim 8 Déc - 16:50

S'enchaîne l'allumage des autres torches à la sienne. La lumière lui fait cligner et plisser les yeux pendant quelques secondes, le temps de s'adapter. Grâce à la lumière elle peut maintenant détailler ses camarades. Bella est assez grande avec de long cheveux blanc. Blanche-Neige, plus grand, cheveux long et blanc également, mais tournant plus vers le gris. Petite ressemblance entre eux deux donc. Décidément, ils sont adeptes de la décoloration. Elle le pense, mais ses cheveux à quoi ressemblent-ils ? Elle ne sait pas, donc elle en saisit une mèche pour regarder et c'est en louchant vers le haut qu'elle les découvre noirs.
Daredevil quant à lui, c'est un tout autre spectacle. Plus extraverti, plus.. Coloré. Comparé aux vêtements sobres des autres, il se détache clairement avec son sweat rouge. Remarque, elle aussi porte une robe rouge. Elle se ravise donc.

Trève de détail.

«  On y va, je suppose qu'en tant que chef je dois ouvrir la route.  »

Elle le regarde s'avancer, pas contre cette idée. C'est rassurant qu'un homme musclé ouvre la marche. Pour elle la jungle, c'est les hommes-singes gentils qui sautent de branche en branche, c'est les mignons tigres, c'est les bons fruits juteux. Mais c'est aussi les serpents, le noir, l'inconnu. Elle en est consciente, c'est déjà ça. Contre son gré ses mains commencent à trembler.

«  J'ai peur...  »

Mais elle gère, elle le dit juste parce que.. Parce qu'elle le dit, point. 'Gamine' lui convient parfaitement bien.

«  Et si on trouve un truc, qui va grimper exactement ?  »

Elle n'a pas de muscle, ni aucune capacité à faire ça.

«  J'aurais jamais les muscles pour monter en haut d'un arbre moi...  »

Sa voix est triste, comme si c'était super grave. Elle lève son regard vers le haut des arbres, l'air grave.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: La partie continue. Dim 8 Déc - 21:44

J'ai peur..


Tels furent les premiers mots qu'il entendit dans cette jungle. Obscure, humide, chaude. Dangereuse. Malgré la luminosité, sa grande taille ne l'aidait pas: combien de fois il crut avoir quelque bestiole dans les cheveux, ou une liane coincée, ou quelque chose qui les suivait. Le mental devait rester fort, et déjà certains mentionnaient leurs craintes. Putain quel merdier. Il aurait bien essayé de la rassurer, mais il devait se rassurer lui-même d'abord. Alors il ne disait rien et fermait la marche de quatre.


Et si on trouve un truc, qui va grimper exactement ?
Très bonne question. Probablement Daredevil, ou lui. Lui n'était pas très musclé, mais il fallait surtout être agile, et là on pouvait parler notamment. Sa grande taille pouvait lui permettre d'atteindre des fruits ou quelque chose d'assez haut, mais les arbres à grimper, à priori il s'y collerait ... S'il y avait vraiment un truc à chercher là-haut.


A priori, je suis le plus grand, si quelque chose est hors de portée j'essayerai, après je doute qu'on puisse voir quoi que ce soit si haut, regardez-moi la taille de ces trucs ...
Déjà, cette omniprésence d'eau salée le laissait douter de trouver quoi que ce soit de comestible qui pousse là-dedans. Ensuite, il tendait sa torche aussi haut que possible, et -lui en tout cas- ne voyait rien d'attrayant, et ne voyait pas la cime de ces fichus arbres. Ils galèrent à avancer, rester immobile c'est s'enfoncer dans ces marécages, lourds et harassants. Ils se sont jetés tous seuls dans la gueule du loup de cette île, mais ils n'avaient pas vraiment le choix. Quoi que.


Quel merdier. Faudrait trouver de l'eau aussi, en passant. Non salée, j'entends ...
Sa gorge manifestait clairement son mécontentement.
Ya plus important, mais quand même ... Pourquoi Blanche-Neige ?
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 28
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 9 Déc - 17:54

La brune sort un "j'ai peur", elle va quand même pas se mettre à chialer comme un gosse ? Je veux pas m'encombrer de chochotte. Les deux autres se plaignent pas au moins. On continue notre marche, quand Belladone évoque le sujet de grimper aux arbres. Personne ne semble décider, en même temps il y a de quoi. Ces arbres ne semblent pas avoir de fin, on ne voit même pas leurs cimes.

- On devrait se concentrer sur l'eau dans un premier temps, on pourra tenir plus longtemps sans nourriture que sans eau. Et vu la taille ce ces arbres, monter en haut pour aller chercher quelque chose relève du suicide, tu te casses la gueule tu crèves direct.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 9 Déc - 18:34

Tu serres la torche et les dents lorsque tu entends la petite brune dire tout haut ses craintes. Vous êtes tous dans le même bateau, tu as tout autant la frousse, tu n'aimes pas sentir la situation t'échapper, tu n'aimes pas dépendre d'un groupe et encore moins dépendre des aléas de mère nature pour ce qui est de la survie. Surtout après la remarque du blond, tu es d'accord sur le principe, seulement l'eau de cette mangrove est salée et tu doutes sincèrement de tomber sur une source d'eau potable. Déjà que de la bouffe ça risque d'être chaud à trouver mais l'eau ça semble carrément improbable.

- Sur le fond tu n'as pas tord. Mais il semble plus probable de tomber sur un truc comestible ici que sur de l'eau potable... Le mieux serait encore de trouver un fruit qui contient de l'eau, ou de quoi nous hydrater.

Mais l'endroit semble si hostile à la pousse que tu doutes sincèrement de tomber sur quoi que ce soit du genre. Tes pieds s'embourbent et menacent de te faire tomber à chaque pas, tu trébuches, réussis in extremis à te stabiliser, tes jambes sont sales jusqu'aux genoux et la flamme de la torche proche de ton visage te tiens chaud et fond rouler des gouttes de transpiration de tes tempes à ton menton.

Il y a de la joie, bonjour, bonjour les hirondelles.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 9 Déc - 18:36

Les branches s’entremêlent, montent haut, narguant les aventuriers par leur côté aériens. La lumière des torches révèle bien quelques tâches colorées, cachées dans les feuillages, mais qu'est-ce que c'est vraiment ? Des fruits ? Peut-être, mais en avez-vous déjà vu des comme ça ? De cette forme, de cette couleur ? Comestibles, nocifs, qui veut tester ?

Et qui veut se rompre le cou ? Car les branches s'élèvent, oui, fines et délicates, une dentelle de feuillage qui laisse passer un rayon de lune occasionnel. Et puis, méfiance, le mousse est si traîtresse, glissante... Alors, qui pour monter ?

Puis, les avez-vous sentit, ces petites bestioles qui se posaient sur vous, vous piquaient un peu de sangs et repartaient, repus, vers les leurs ? Des moustiques qui volent, des mouches qui observent, s’avancent, se lancent dans une agaçante danse autour de vos têtes. Il y en a d'autre, aussi, qui voyant la lumière, se jettent dessus, laissant de leur existence qu'une éphémère odeur de brûlée. Et cette bestioles là, la connaissez-vous ? Et celle-ci ? Peut-être pas, il y en a tant ! Tant et tant d'habitants ici, et vous qui arrivez !

Mais non, vous ne vous en occupez pas. Vous regardez ailleurs, vous levez vos torches par ici, par là, furetant autour de vous, aux aguets.
Vous faîtes bien.
Vous faites mal.
Car ils ont su, eux, qu'il y avait un moment où il fallait fuir. Reprenez-vous et observez : n'y a-t-il pas quelque chose qui cloche ? L'absence d'insectes, oui. Et, oui... oui ? Le silence.

Vous êtes plongé dans un rideau de silence, vous en êtes-vous rendu compte ? Il vous étouffe.
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 9 Déc - 19:15

Et elle aperçoit quelque chose dans le feuillage des arbres. Malgré la hauteur, la lune s'immisce et éclaire brièvement ce qui lui permet de voir des formes. Elle ne comprend pas bien ce que c'est mais ne s'attarde pas plus, ça doit pas être bien important.

Petit à petit, ses bras commencent à lui gratter. Elle se gratte et remarque des insectes. Et normalement, elle continue de gratter. Ca gratte, elle gratte, faut pas chercher plus loin. Les maladies, ça vient après. La torche aussi, ils se jettent sur la seule source de lumière des environs et grésillent au contact de la flamme. Elle s'arrête quelques secondes pour observer le phénomène puis se remet en marche, les pieds dans la bouillasse.

Ca doit être normal, qu'il y ait des insectes vu le climat. Elle n'est pas si aveugle que ça, elle s'en est bien rendue compte. Sa peau colle. De temps en temps elle trébuche et glisse mais rien de bien grave, elle ne tombe pas. À chaque fois elle regarde autour d'elle, espérant que personne ne l'ai remarquée et continue comme si de rien n'était.

Au bout d'un petit temps, elle remarque l'absence de camarades coléoptères ou autres.

«  Les insectes... Ils sont partis...  »

Elle sent que ça n'amène rien de bon, sa voix le prouve. Alors elle s'arrête de marcher et regarde autour d'elle. Elle se sentirait presque aventurière, mais ses genoux flagellent.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 9 Déc - 19:34

Un fruit tombe, juste à ses pieds.


La forme ne l'inspire vraiment pas. Des points rouges, verts sur un truc à peine difforme qui vient de tomber dans l'eau salée. Non pour celui-ci, il n'avertirait même pas les autres de la présence de ce truc au sol. Pour éviter les dégâts collatéraux.

Les moustiques, depuis un moment déjà, lui font une misère. Parce qu'ils ont chaud, que l'air est humide, les quatre aventuriers représentent la seule source de chaleur proche et vivante, alors ils s'en donnent à cœur joie. Et ni ses insultes, ni ses bras ne peuvent venir à bout de ces nuées qui le harcèlent. Même sa torche, mais elle, elle peut s'auto-défendre au moins. Bon Dieu, il a les vêtements longs Dieu merci, même si il a chaud c'est mieux ça que d'avoir des piqûres partout sur le corps. Déjà que son cou en a pris deux ou trois ...

Ils trébuchent tous. Lui, se heurte aux branches les moins hautes, avec son putain de mètre 92. Il doit faire gaffe en haut et en bas, lui, et c'est encore plus ennuyeux. Comme il ferme la marche, il les voit tous galérer, c'est ça qui est drôle. Enfin, 'drôle' ...


Lui, ça n'est pas l'absence d'insectes qu'il remarque.
Il n'y a plus ces petits bruits, si singuliers, que fait une jungle sauvage. Il n'y a plus ce bruissement d'arbres, ces vrombissements d'insecte. Juste leurs pas. Leurs souffles.



Les insectes ... Ils sont partis ...
Shhhhht ... Si y'avait que ça ... Tout est parti ...
Il avait lâché ça comme un murmure. Sa respiration s'était faite plus intense, plus silencieuse, moins saccadée. Il avait peur. Instinctivement, sa main était partie chercher son couteau, dans sa poche. Il se tournait, partout, cherchant d'où viendrait le prochain son.
Il était alerte. Mais il avait peur.

Parce que le prochain son sera décisif.
Et sera peut-être le dernier.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 28
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 9 Déc - 20:04

J'écoute les paroles de la brunette, ne faisant pas trop attention aux fruits étranges. C'est vrai que maintenant qu'elle le dit, il n'y a plus d'insectes... il n'y a même plus rien du tout comme dirait Blanche-Neige. J'ai soudainement un mauvais présentiment... Je sors rapidement mon couteau de ma poche, dépliant la lame.

- Je crois que quelque chose arrive... On devrait pas traîner là.

Bon, maintenant, il manque plus qu'à savoir dans quelle direction on part...

Choose your way.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 9 Déc - 20:13

Tu t'arrêtes net. Il y a quelque chose qui cloche, quelque chose dont tu n'avais même pas remarqué la présence avant que ça ne disparaisse. Un sentiment d'insécurité t'arrive en pleine face. Et ce silence, brisé par les respirations de plus en plus accélérées et profondes. Les trois semblent avoir remarqué l'incohérence subite également.

Ta main se serre autour du poignard tandis que tu le sors lentement de ta poche. Les battements de ton cœur cognent dans tes oreilles. Et le silence, ce silence, qui devient oppressant. Le couteau bien ancré dans ta main, à hauteur de poitrine tes yeux se promènent autour de toi, se posant sur chacun d'entre eux faisant une rapide évaluation des pertes collatérales qui seraient le moins dommageables.

- Faire demi tour voudrait dire se retrouver à un moment ou à un autre dans une impasse, une fois sur la plage aucun moyen de s'échapper. Si on avance encore plus dans la jungle, on ne sait pas ce qui nous attend mais au moins on aura plus de chances de tomber sur de l'eau, des fruits, et une planque.

Toi, en tout cas, tu voudrait aller par là. Mais te retrouver seule dans ce genre de situations c'est pas ton trip. Alors tes pieds ancrés dans la vase tu ne bouges pas, te demandant si ce ne serait pas plus judicieux d'éteindre les torches.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 9 Déc - 20:33

Tout semble menaçant.

Peut-être est-ce l'obscurité ? L'impression que l'humidité grignote petit à petit la flamme des torches ? Ou est-ce la lumière brusque qui fait jouer un mauvais théâtre des ombres autour d'eux ? Menaçant, étouffant.

Et lui arrive avec ses longs anneaux qui, dans un déplacement silencieux, ne provoquent qu'une faible ridule sur l'eau. Il vous coupe la route, pas de retour en arrière possible. Il se redresse, vous faisant face. Un Serpent des Mangroves se révèle à la lumière, de taille normal, peut-être un peu petit avec son mètre soixante-dix. Sa peau luit de la lumière qu’émet la torche de Blanche-Neige. Il ne se cache pas, vous avez tout loisir d'admirer ses belles écailles jaunes et noires.

Dressé, il penche la tête, doucement et se redresse. Il vous salue, poliment. Puis sa langue siffle, des sons sortent. Ils sont pénibles, perçants, agressent les oreilles dans ce lourd silence qui ne fait que l’amplifier !

« Sssssoyez les bienvenus isssssi. J'ai hâte de vous voir en actsssion.»

Et le serpent attend, paisiblement. Sa queue sort et rentre dans l'eau marécageuse, émettant des petits clapotements agaçants.
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: La partie continue. Mar 10 Déc - 10:34

Ca sentait donc vraiment mauvais, les autres le disent aussi. Elle regarde autour d'elle, les coins sombres entre les arbres lui feraient voir des monstres, mais ce n'est que son imagination. Elle secoue la tête et s'accroche à sa torche de ses deux mains, tremblantes.
Belladone a son objectif en tête et l'expose mais... Notre petite ne le sent pas, elle ne peut plus avancer parce que son regard fixe l'eau qui ondule irrégulièrement. Ses yeux s'écarquillent à l'apparition du reptile. Elle lâche un soupire de soulagement, s'attendant à pire. À un monstre.

Son regard est curieux, elle l'observe alors qu'il leur fait signe de la tête pour... Pour ? Dire bonjour? Et comme si c'était la chose la plus banale du monde, elle fait un signe de la tête pour le saluer à son tour. Comme ça ? Sa langue siffle.

«  Sssssoyez les bienvenus isssssi. J'ai hâte de vous voir en actsssion.  »

Sa bouche s'ouvre en grand. Un serpent qui parle !? Ses yeux son grands ouverts, presque admiratifs. Elle fait un pas en avant faire le serpent en tendant sa torche à l'opposer de la bête pour ne pas l'effrayer.
Comme s'il allait avoir peur de ça.

«  Merci beaucoup, ces mangroves t'appartiennent ? Enchantée, moi c'est... Psyché ! Et toi, tu t'appelles comment ?  »

Elle a un peu peur, sa voix est hésitante. Elle parle, avec un serpent. Elle ne se serait jamais imaginer cela. Mais c'est le cas, donc faisons avec. Les autres vont sûrement faire les brutes et l'attaquer sans plus tarder, elle ne veut pas cela. Il n'a rien fait et a même été poli, pourquoi être méchant ? Elle lance un regard menaçant aux trois autres.
Comme si ça allait changer quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: La partie continue. Mar 10 Déc - 19:59

Obscur silence. Pas un bruit, cette pression est insoutenable. Et rien n'arrive. C'est atroce à vivre, encore plus pour la Gamine qui tremble de tout son être. La pauvre. La pauvre n'avance pas. La pauvre fixe ... Derrière lui ? Dans un sursaut il réalise, et se retourne vivement, sa flamme la première. Un serpent. Un serpent qui fait bien la taille de Daredevil, au juger. Il a peur. Pourtant sa main ne devrait pas trembler, face à ce reptile. Sa lumière ne devrait pas vaciller, parce qu'il est en tête face à la bête. Et qu'il est important que la tête soit forte, pour que le corps en soit imprégné.


La surprise se mêle à l'étonnement quand il parle. Il parle. Un serpent qui parle, c'est normal. Il veut les voir en action. Une chasse ? Un jeu malsain ? Qu'est-ce qu'un serpent peut bien vouloir ...


Merci beaucoup, ces mangroves t'appartiennent ? Enchantée, moi c'est... Psyché ! Et toi, tu t'appelles comment ?

Psyché ... Putain oui ça te va bien. Tu viens de converser avec un putain de serpent qui fait ta taille, et tu réagis comme ça. Insouciante. Le bras de Blanche-Neige se veut protecteur, et passe juste devant elle, tandis qu'elle les regarde avec haine et mépris. Elle pense qu'on va l'attaquer, lui faire du mal ? Hors de question. Moi j'ai bien trop peur pour attaquer le premier. Mais quelque chose résonne dans sa tête. Un petit déclic.

Parole. Parole, conscience. Conscience, désirs, envies. Envies, besoin, et besoin égal négociations. Ce serpent parle. Dans un but. Il veut quelque chose. Que nous avons peut-être. Alors on peut peut-être sauver notre peau, et rien que ça, ça te détend un peu. Tu relâches ta garde, peut-être trop, mais si il avait voulu te tuer, tu serais mort.


Blanche-Neige se redresse un peu.
Le temps du marchandage pour notre ami.



On te veut pas de mal, doucement, on peut discuter ... Tu as un nom ? On a quelque chose qui t'intéresse ? Qu'est-ce que tu veux de nous ?
Et voilà. Rien qu'il se met à parler au serpent, lui aussi. On sombre dans le délire total et sincèrement, si ses camarades voulaient fuir, il ne leur en voudrait pas. Sa garde est relâchée, mais pas effacée. Sa main, un peu moins tremblante déjà, est prête à la défense.
En tout cas, contre le serpent.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 28
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: La partie continue. Mer 11 Déc - 20:05

Je fais un pas en arrière en voyant le reptile arriver, ayant un mauvais présentemment. Un serpent qui parle, ça n'existe pas, je pense pas être bourré pourtant. C'est quoi la prochaine blague, un éléphant rose ? Non, trop commun. Ouai, je sais, un aligator rouge. Ouep. Et les autres qui lui tape la discute, l'air de rien. Bordel, il y a que moi qui soit sur mes gardes face à un serpent qui parle ?

Je garde ma main sur mon couteau, prêt à bondir au moindre danger. Je fixe le serpent, sans dire un mot. Non, je ne parlerais pas à un serpent, non je suis pas dingue au point de taper la discute à un reptile sortit de nulle part. Je me contente de rester là, sur mes gardes, aux aguets.

And the snake start to sing.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Re: La partie continue. Mer 11 Déc - 20:23

Alors que vous étiez tous sur vos gardes tu vois premièrement la petite brune se tourner et taper la discut'... À un serpent, haut de plus d'un mètre. Oui. NARMOL. Tout va bien dans le meilleur des mondes, un reptile nous fait face et nous parle, de manière très polie en plus de ça.
Tu es figée, depuis une bonne demie minute à regarder ce truc, les mains tremblantes et les muscles des jambes bandés, prête à détaler.
Mais bien vite tu renonces, s'il n'a pas encore attaqué c'est qu'il n'en a pas l'intention pour l'instant. Tu ranges ton poignard en fronçant les sourcils avant d'apercevoir le regard de la fameuse Psyché, vu qu'elle s'est trouvé un prénom maintenant. Tu t'approches peu à peu de la bestiole, sur te gardes, passes à côté de la brune, lui jetant un regard dur au passage.

- Je te conseille d'arrêter de me regarder comme ça, tout de suite. N'oses même pas me juger alors que tu me connais depuis même pas une heure et j'en ferais de même avec toi.

Et tu continues ta route vers le reptile pour te retrouver au plus proche de lui que tu peux le supporter. Lui jetant une œillade prononcée sans dire un mot, les autres se sont déjà chargés de le questionner et tu n'as rien de plus pertinent à ajouter alors tu préfères te taire plutôt que de jouer à l'idiote.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: La partie continue. Mer 11 Déc - 21:29

Il a un rire. Discret, léger, sifflant. Les clapotis deviennent de plus en plus fréquents. Plus violent, également.

« Plus que ssssça m'appartient, tu t'en rendra vite compte, jeune demoiselle, répond tranquillement le serpent à Psyché avant de se tourner vers Blanche-neige, nous parlons déjà, n'essssst-ce pas ? »

Il bouge de plus en plus. Son corps qui frémit, ondule, puis s'agace, s'énerve. Comme prit de spasmes, il convulse, il envoie de l'eau boueuse aux plus proches. Pourtant, la tête, elle, reste délicatement immobile. Pas un millimètre qui bouge et ne se secoue. Juste la langue qui savoure l'air, juste cette voix dérangeante qui s'élève.

« Oh, il s'agacsssse. » Il sifflote « Il a peur et ne doit pas aimer ça. Il faudra bientôt partir, mais on ssssse recroisera. »

Il hoche la tête, doucement.

« Je veux que vous brisiez mon ennuis. Alors, dîtes moi : de vous quatre, l'un trahira, blessera, rira et agonisera. Qui sssssera qui ?»

Il laisse planer un silence. Si dans le silence, on oublie le corps sinueux devenu fou.

« Il faut partir maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: La partie continue. Jeu 12 Déc - 13:25

Blanche-Neige se met à lui parler aussi, au serpent. Aussitôt son visage s'adoucit, il ne l'attaquera pas. Daredevil non plus, apparemment, il semble ne pas trop savoir que faire. Belladone quant à elle...

«  Je te conseille d'arrêter de me regarder comme ça, tout de suite. N'oses même pas me juger alors que tu me connais depuis même pas une heure et j'en ferais de même avec toi.  »

Elle prononce dans un sifflement.

«  Je ne te juge pas, tu as juste l'air d'une femme assez violente.  »

À ne pas prendre mal, bien évidemment. Et Bella s'approche du serpent.

«  Plus que ssssça m'appartient, tu t'en rendras vite compte, jeune demoiselle, répond tranquillement le serpent à Psyché avant de se tourner vers Blanche-Neige, nous parlons déjà, n'essssst-ce pas ?  »

Elle hausse les sourcils, retenant ses autres questions. Il ne faut pas le harceler non plus, il pourrait prendre la mouche.
Il s'agace.
Il ondule, bouge rapidement, comme un serpent peut le faire. Sauf sa tête qui reste tranquille et sifflotant.

«  Je veux que vous brisiez mon ennuis. Alors, dîtes moi : de vous quatre, l'un trahira, blessera, rira et agonisera. Qui sssssera qui ? Silence. Il faut partir maintenant.  »

Elle se redresse, essaie de se faire grande. Bon, c'est raté, mais au moins elle essaie. Elle fixe le serpent d'un air interrogateur. Elle ne comprend pas ce qu'il veut dire. Est-il en train de dire que ces gens sont méchants et seraient capable de faire une de ces actions ? Et elle, que ferait-elle ?

Mais il semble tout savoir, ce serpent, qui est-il ? Comment cela se fait-il qu'il parle ? Qu'est-ce que je fais là, aussi ? Toutes ces questions sans réponse, elle ne veut pas spécialement savoir. Elle est le genre de personne qui ne cherche pas plus loin que le bout de son nez, est-ce que ça a déjà été mentionné ? Oui.
De toutes façons elle trouvera ces réponses. Ou plutôt, elles lui tomberont dessus.

«  Partir, d'accord, mais pour aller où ?  »

Elle s'implique, fait un pas en avant vers le reptile accompagné d'un geste de main qui s'écarte. Non, elle n'est pas désespérée, elle veut juste savoir. Peut-être qu'il l'aidera !
Haha.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: La partie continue. Jeu 12 Déc - 21:30

Eh bah, les filles ont un bon sens des priorités. On a un truc totalement hors du commun qui se passe sous nos yeux -tu me diras, il y a répondu-, et tout ce qu'elles trouvent à faire c'est se friter. Félicitations pour votre responsabilité, mais on a pas que ça à faire. Belladone s'était approchée, encore plus près qu'ils ne l'étaient, lui et la folle.
Et le chef, pénard, observait, comme un vrai stratège.


En effet, on parle déjà. C'est que ce serpent avait de la répartie. Et ce qu'il dit ne fit que le réconforter dans son effroi: ce serpent, en plus d'avoir des attraits humains, était intelligent et ... sadique. Surtout, il prenait du plaisir à jouer avec nos aventuriers.

Je veux que vous brisiez mon ennuis. Alors, dîtes moi : de vous quatre, l'un trahira, blessera, rira et agonisera. Qui sssssera qui ? Attendez, pourquoi son corps bouge et pas sa tête ? Pourquoi il parle de son corps comme si c'était une autre personne ? On nage en plein délire ... Et c'est quoi cette énigme ? Et pourquoi Psyché trouve ça presque normal d'abord ?! Trop de --


Il faut partir maintenant.
Pourquoi, je ne sais pas, mais il a eu peur. Très peur. Encore plus que tout ce qu'il avait ressenti jusqu'ici. Peut-être parce que quelqu'un qui tenait probablement sa vie entre ses mains lui avait conseillé de partir. Alors il n'avait pas hésité une seconde, et avait fait demi-tour, avant de se rendre compte que la petite allait rester, elle. La folle. On ne peut rien pour les fous, sinon crier plus fort.



Hey Gamine, si tu restes c'est toute seule. T'as entendu le serpent, on doit partir. N'importe où !
Héhé ... C'est que tu commencerait presque à paniquer ? Prends ta torche à ton cou et cours, aussi vite que l'eau boueuse te le permets. Un regard à chacun de tes acolytes, parce que tu espères qu'ils ne sont pas insensés, et que le fait de t'entendre crier pour la première fois, si faiblement soit ce cri comparé à ce que peut faire l'humain, leur a fait comprendre que toi, tu as compris.
Et qui l'aime le suive. Continuons.

Tu as compris que vous ne deviez pas rester.
Avant que le serpent ne redevienne serpent.
Les énigmes, on verra ça plus loin.
Plus loin de lui. Peur. Panique.
Rire. Blessure. Trahison. Agonie.
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 16 Déc - 12:02

Le truc gigote de plus en plus et c'est très inquiétant mine de rien. Ses paroles te glacent le sang qui ne fait qu'un tour avant que tu tournes les talons et aperçoives Blanche-Neige et Daredevil se carapater le plus vite possible. La gamine n'a pas bougé et c'est ce qui fait gueuler le grand chevelu. IL n'a pas tord sauf que toi tu n'essaies même pas la manière douce, tu n'as ni l'envie de voir quelqu'un mourir et encore moins de laisser les allumettes alors tu attrapes la main de la nouvellement nommée Psyché avant de te mettre à courir derrière les deux mecs.

- Navrée pour ne pas t'avoir demandé ton avis mais là, crois moi il vaut mieux courir.

Et tu estimes en avoir appris assez, vu l'état du serpent il n'aurait décemment rien pu te dire de plus. Et ce qu'il t'a dit te suffit d'ailleurs, en espérant que tu ne seras pas celle qui agonise. Un frisson se glisse le long de ta colonne vertébrale tandis que vous vous avancez plus profondément dans la mangrove. C'est à peine si tu vois encore les deux autres devant, les racines se font de plus en plus présentes et la boue est plus fourbe que jamais, tu ne pourras pas encore courir des kilomètres.

Spoiler:
 

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 16 Déc - 19:21

Et de loin, il dit au revoir de la tête, se dandinant à droite, à gauche, comme animé d'une étrange danse et dans l'obscurité disparaît. Seul reste dans vos oreilles les clapotis qu'il produit, de plus en plus frénétiques, puis soudain, plus rien.

Les ténèbres se font de plus en plus épaisse, au fur et à mesure que vous courrez, vous voyez ? Les torches semblent reprendre leurs vivacités et crépitent furieusement. Ce sont vos seules sources de lumière car désormais, la lune n'arrive plus à percer le mur de feuilles, prenez-en soin...

Mais les choses vont-elles si mal que ça ? Vous sentez des choses gluantes passer entre vos jambes, furtives, rapides : des poissons. Colorés ou ternes, c'est selon. De plus, ils sont revenus. Les insectes, vous avaient-ils manqués ? Les bruits de la faunes ont reprit graduellement, votre respirations n'est qu'un des nombreux indicateurs d'occupation de ces lieux. Le silence n'est plus et a laissé place à une cacophonie de vie.
Puis en levant les yeux, vous voyez les arbres qui se sont épaissit, assez pour rester solides en cas d'escalade. Cette mousse, toujours glissantes, saura-t-elle vous arrêter ? Puis les voyez-vous, également, qui pendent au bout de leurs branches souples ? Des formes colorées, étranges et diverses. Des fruits et des fleurs étranges et pourtant tellement tentants. Et des baies, aussi, trouvent chemins vers les hauteurs, à travers les racines aériennes des palétuviers.

Des gaines rouges et noires, des baies toutes noires, des noires veinées rouges, d'autre éclatées, des rouges foncées et d'autres étranges, d'autres bizarre... et tant d'autre encore. Quelque chose qui vous tente ? C'est à votre porté, désormais.

une dernière chose:
 
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: La partie continue. Lun 16 Déc - 20:10

Elle voit le serpent disparaître doucement avant de se faire tirer par le poignet. Cet acte la tire de sa rêverie et elle remarque que les deux hommes avaient dû fuir plus tôt qu'elle, ou on eu le déclic plus tôt, surtout. C'est Belladone qui l'éloigne du serpent, elle regarde en arrière, un peu déçue. Mais finalement, si elle l'a prise avec, c'est que Psyché n'est pas si inutile finalement. Ou alors c'était pour avoir bonne conscience, commentaire qu'elle se gardera de dire tout haut. Bref, le serpent, on oublie maintenant.

Vite, elle tente de dégager son poignet de l'étreinte mais est trop essoufflée que pour y arriver. Endurance zéro. Les insectes refont leur apparition, le bruit de la mangrove reprend vie. Elle doit faire attention de ne pas lâcher sa torche durant sa course. Mais elle commence à ralentir, elle s'arrête, s'en fichant de Belladone ou des autres. Elle manque de s'étaler dans la boue à cause de la mousse si glissante mais se rattrape de justesse en s'appuyant sur un arbre. Un gros arbre.

Reprenant son souffle elle remarque des formes colorées pendre des branches. Des fruits et des baies. Certaines tombées au sol, Psyché en ramasse deux ou trois qu'elle pose dans sa paume en faisant attention à sa torche. Les insectes s'y jettent, brûlants dans une mauvaise odeur qui plane constamment autour. Elle avale sa salive et prononce, essoufflée.

«  Heu... J'ai trouvé ça ?  »

Peut-être sont-ils déjà loin, plus qu'elle. Elle n'a pas fait attention. Elle hausse les épaules sans attendre et se jette à l'eau, croquant la plus jolie. La baie est à la fois rouge et noire, très mignon.
Bien sûr, l'idée que cela puisse être du poison ne lui effleure pas l'esprit. C'est mignon, c'est mangeable, point. Prions donc pour elle. Son innocence la perdra, un jour ou l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: La partie continue. Mar 17 Déc - 20:22

Ils courent. Derrière lui, proche, Daredevil, loin, les deux autres filles. Ils courent, ils courent les furets, bien que leur endurance soit limitée. Son endurance, à lui, a atteint ses limites à priori. Et ce n'est qu'une fois à l'arrêt qu'il remarque que tout est normal.

Tout, est, normal.
Du feu. De la chaleur, de la vision. Des moustiques. Des bruits de faune, de flore, du mouvement. Du bruit. Bon sang, comme il était rassuré d'entendre quelque chose qu'autre que ce maudit serpent, à l'heure actuelle. Il se retourne, et il se trouve que tout le monde s'est arrêté. Ils devaient être assez loin, maintenant que tout était redevenu comme avant. Et c'est adossé à un large tronc que son travail interne commence.

"'Un trahira, blessera, rira et agonisera". Cette phrase était restée au fond de son esprit, et refaisait surface, alors qu'il se demandait parallèlement si enlever ses pompes ne serait pas mieux. Une énigme ? Une assertion ? J'ai placé assertion \o/ Que voulait-il dire ? Il ne pouvait possiblement pas les contrôler, eux ? Un don de prescience ? Le subconscient de Blanche-Neige ne pouvait pas ignorer ce genre de choses, après avoir vu & entendu un serpent qui parle éclipser une jungle entière sur son passage. Il y avait trop d'inconnues. Et pas assez de solutions à ce système.

Heu... J'ai trouvé ça ?
Alors qu'il se retourne, sorti de ses pensées, il voit la Psychopathe croquer dans une baie. Et une fois le regard en l'air, il se rend compte qu'il y a pléthore de fruits, là-haut. En se tendant au plus haut, il arrive, en maintenant son feu à l'écart de toute source inflammable, à en attraper une. Une craquelée. Comme une fève de cacao, mais avec des veines rouges. Et alors que, curieux, il s'apprête à l'avaler d'une traite, sa main se ferme subitement.


Ce serait bête de mourir ici. Surtout pour un fruit, alors que j'ai même pas faim.
Il se ravisa, et se tourna vers Belladone. Peut-être que, elle, avait faim.
Si elle voulait risquer sa vie pour son estomac, autant lui en laisser le choix. Lui, verrait après les autres. Sa panse pouvait patienter.
Le chef, lui, saurait se débrouiller.


Hey Bella, t'en veux ? Moi ça me tente pas, j'suis pas d'humeur à avoir faim. Si t'en veux une particulière dis-le, je peux essayer d'en attraper ...
Pour une fois que sa taille peut servir.
Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 26
MessageSujet: Re: La partie continue. Mar 17 Déc - 20:54

Tu respires de plus en plus difficilement et lorsque tu sens que la Psyché veut se libérer de ton étreinte tu desserres les doigts, la laissant s'en aller, reprenant ta respiration en étouffant un rire euphorique, un rire en grande partie du à l'adrénaline, tes genoux tremblent et tu prends une grande respiration profonde pour calmer les battements de ton cœur. Un coup d’œil pour voir si les garçons se sont arrêtés. Quand tu entends la petite exhiber sa baie un phénomène peu commun chez toi se produit. Tu souris, pas un sourire cruel non, pas un sourire moqueur, pas un sourire en coin. Un sourire plein qui creuse tes fossettes, qui ne dure que le temps d'un battement de cils. Tu essuies les gouttes chaudes qui perlent de ton front en regardant les branches, il y a pléthore de baies colorées qui ressemblent plus à du poison qu'autre chose. Surtout que tu psychotes après l'annonce du serpent, personnellement tu n'as pas très envie d'être celle qui agonise.

Tu es tirée de tes pensées par Blanche-Neige qui te propose de te cueillir une baie. Ouais, dans tous les cas il faudra bien manger. Un sourire de nouveau en coin avant de répondre. Tu ne t'arrêtes pas sur le diminutif, après tout tu te reconnais dedans et c'est le principal.

- Très bien Neige, j'accepte d'être le cobaye si tu peux m'attraper... Hm. Celle-ci.

Tu montres du doigt une baie orange et toute fripée, les toutes noires très peu pour toi, merci. De toute façon elles ont toutes l'air louches alors il faut bien faire un choix et de toute évidence tu préfères économiser ton énergie et saisir l'opportunité de profiter de la grande taille de Neige. Alors qu'il te dépose la baie dans la main tu poses doucement tes lèvres dessus, aspirant le jus pour tester d'abord le goût, foutue pour foutue...

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: La partie continue. Mar 17 Déc - 21:33

Dans le jeux de la chance, qui survit ? Ou est-ce aux jeux de la survie que l'on a de la chance ? Les deux filles goûtent les fruits qu'elles ont choisit, que la mangrove leur offre. Les garçons regardent leur cobayes, oubliant les bonnes manières. La galanterie n'est qu'un vaste et lointain souvenir quand on veut vivre, n'est-ce pas ? Oh, et puis, nous sommes dans une période d'égalité, après tout...

Psyché sent un goût écœurant envahir sa bouche alors qu'elle croque, un goût qui lui met le cœur au bord des lèvres avec violence. Comme si le corps tout entier luttait pour ne pas avaler d'avantage ce fruit : pas de doute, ça a un goût de mort. Elle arrive à recracher à temps pour ne pas s'empoisonner définitivement.

Quant à Belladone, elle qui ne teste que du bout des lèvres le jus de cette étrange fruit fripé, elle a tôt fait de sentir un début de morsure désagréable envahir les rares papilles touchées. Poison aussi, crache, recrache ! Dégueulasse.

Courage, mesdemoiselles, vous n'en mourrez pas. L'île tiens encore trop à ses nouveaux occupants pour les voir dépérir de si peu ! Considérez ça comme... un cadeau. Oh, et ne vous souciez pas de l'arrière goût qui reste en bouche, il partira vite ! Peut-être.
Aurez-vous autant de chance la prochaine fois ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: La partie continue. Mar 17 Déc - 22:30

Lorsqu'elle croque, un goût écoeurant lui parvient jusqu'à la bouche la faisant presque s'étouffer. Son coeur se soulève tandis que son estomac proteste. N'avale pas ça ! Elle crache alors de toute ses forces la baie ainsi que sa salive en se pliant en deux, les bras croisés sur son ventre. Elle toussote une trentaine de secondes, s'étant presque étouffée et ayant presque vomis. Sa tête tourne un peu mais elle se redresse lentement pour regarder s'il y a quelqu'un autour d'elle. Elle pose la paume de sa main libre sur son front en soulevant quelques mèches. Pfiouu, c'est pas passé loin.

Elle n'a pas trop entendu ce qu'il s'est passé, mais se permet de commenter sa découverte, ne réalisant presque pas être passée devant les portes de la mort.

«  Les noires et rouges sont vraiment pas bonnes, je vous les déconseille !  »

Puis bien évidemment, un peu en retard, le tilt. Son coeur s'accélère devant la réalité qui n'était pas si jolie que ça, finalement.

«  On mon Dieu mais.... J'a-, j'ai failli mourir ! Je pense que ces baies sont empoisonnées !  »

Thanks Captain Obvious. Avec précaution, elle se rapproche du groupe de trois en sautillant, essayant de ne pas tomber. Elle reprend son souffle aussi silencieusement que possible et plante ses petits yeux tour à tour dans ceux de ses camarades. Son regard est interrogateur, il demande la suite. Que... Qu'est-ce qu'on fait ?
Peut-être que son regard haineux de devant le serpent n'est toujours pas passé, mais soit. Il lui reste deux autres baies dans la main qu'elle s'empresse de jeter de toutes ses forces, dégoûtée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La partie continue.

Revenir en haut Aller en bas

La partie continue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» simple bilan partie a 1000 points contre un nain
» scenario et déroulement des partie
» partie amicale OCTGN via Hamachi
» Projet de partie SDA, le gouffre de Helm
» Résumé partie XXVI et impressions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: La Mangrove-