AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

» Réflexion personnelle : L'eau ça mouille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 32
Date d'inscription : 24/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Ven 3 Jan - 15:35

Il y a quelqu'un. Mais seul Moustique peut le voir. Le personnage se détache dans la nuit. Un vieil homme respectable avec un haut de forme et un costume en queue de pie. Il semble s'amuser. Appuyé à sa canne d'une main, il réajuste son monocle de l'autre et observe la scène le sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier à la chaussette
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier à la chaussette
Messages : 658
Date d'inscription : 16/10/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Ven 3 Jan - 15:55

Spoiler:
 

Il a eut une grimace amusée à la remarque de Swatch, compatissant à la douleur, puis a rigolé un « J'espère qu'on n'en n'arrivera pas là quand même. » avant de rejoindre le reste du groupe, attrapant la torche qu'on lui tendait. Il cherche un peu Birdy du regard, les paroles de ce derniers ont remonté dans son pauvre cerveaux et il veut y répondre. Y répondre quoi au juste ? Il n'y a pas grand chose à répondre. Ou un « merci » peut-être ? Merci se sera bien. Puis il se souvient de l'histoire des chaussures. Bah, l'oiseau ne va pas tarder sourit l'insecte, il faut juste ne pas marcher vite.

Alors, ils commencent à avancer, doucement, sombrement, presque à reculons, vers la jungle qui s’étend devant eux. Son ventre gargouille encore un peu, il regarde s'ils n'ont rien oublié dans leur camps de fortune. À la place, il voit un type. Ses yeux s'arrondissent de ne pas l'avoir remarqué avant.

« Ah, y'a quelqu'un d'autre ! » Alors, chevaleresque, sans chercher à comprendre l'étrangeté de la situation, Moustique s'approche. Il sourit au type et le hèle « Hey, bonjour ? On est perdu, vous pouvez nous aider ? Ou vous êtes peut-être perdu aussi, vous voulez venir avec nous ? »

Il est bizarre ce vieux. Mais un groupe de quatre jeunes amnésiques, n'est-ce pas d'avantage étrange ?
Plus étrange qu'un Moustique qui parle seul, hein ?

_________________


Avatar et signature par Judas ! Un gros merci à elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Ven 3 Jan - 16:10

Une fois les chaussures ramassées, le jeune homme revint vers le petit groupe, soupirant au hurlement. Les chaussures seront probablement inutiles, désormais, il ne pourra pas vraiment marcher avec une cheville rongée par sa propre stupidité.
Tandis qu'il approche des débris du feu, il remarque que la jeune blonde autoritaire à éteint les flammes. Le vers luisant n'avait fait que se défendre, il ne désirait que la chaleur d'un feu... Il resta pensif, les yeux posés sur la créature, avants de s'accroupir lentement près d'elle, tendant doucement ses doigts squelettiques, flattant les frêles antennes en signe amical. Son bras est chaud, son corps l'est également, malgrès ses recoins osseux d'épouvantail, alors, tant qu'à faire, peut-être pourrait-il lui servir d'abris temporaire...
La voix de Moustique résonne alors non-loin, près de Swatch. Il y a quelqun..
Mais où ? Les yeux spectrals de Birdy balayent l'horizon, le visage redressé, le duvet de sa nuque se hérissant lentement. Personne... Sa vision de nuit est bonne, surtout avec un telle lune, mais il ne voit rien..rien de plus qu'un horizon oppressant entre mer d'encre et jungle humaine.
-"Moustique, je ne vois personne. Peut-être est-ce..quelqun de cette île.. Soit prudent s'il te plait..." Ces derniers mots sont plus une prière murmurées, tandis que ses yeux restent posés sur la mince silhouette de l'adolescent. Il se sent curieusement attaché au petit brun, et tandis que les blonds, en comparaison, lui seraient presque à demi indifférents, il ne voudrait pas le voir emporté. Et le jeune homme croit aux esprits et aux forces du voodoo. Il sait qu'elles sont des deux bords, comme toute chose, et devoir rencontrer leurs chemin ne le rassure pas.
Revenir en haut Aller en bas
Robin des bois en herbe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Robin des bois en herbe
Messages : 143
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 18
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Ven 3 Jan - 16:57

Le groupe avance doucement, on peut ressent presque une crainte se dégager des quatre personnes. Mais pourtant, pour rien au monde quelqu'un le dirait. Swatch a sa cheville rongée, quelle idée de la plonger dans l'eau salée... Maintenant c'est Moustique qui commence à parler tout seul. Il tape la discute avec quelqu'un qui serait à la lisière de la forêt. Il l'invite même à venir avec le groupe, comme ça. Certes quand nos quatre moussaillons se sont rencontrés ils ne se connaissaient pas, mais étaient tous dans le même pétrin. Là ce soi-disant "homme" sort de nul part et Moustique est le seul à le voir on dirait. Peut-être a t-il été piqué par une bête ? Manquait plus que ça...
« Moustique, je ne vois personne. Peut-être est-ce... quelqu'un de cette île... Soit prudent s'il te plait... » Ah merci, Babouche n'est donc pas la seule à ne pas voir cette personne. « Oui enfin, si Moustique est le seul à le voir, il ne risque pas grand chose. C'est surement une hallucination due à la faim. Dit, tu ne t'es pas fait piqué par hasard ? On sait jamais... »

_________________


Signature Swatch & avatar Judas.♥️
#3E626A
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Lun 6 Jan - 19:46

Tandis que les autres se prélassent dans les braises comme des salamandres la première vibre au rythme des caresses de Birdy, elle se frotte aux longs doigts du jeune homme. Remuant des antennes et couinant comme une orpheline, elle apprécie la chaleur de l'humain, elle la cherche.
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Jeu 16 Jan - 19:33

J'ai encore l'esprit totalement embrumé par la douleur. J'avance lentement, fixant le sol. Je ne comprend pas trop ce qui se passe autour de moi Je crois que mes trois autres compagnons ne sont pas loin. Je suis devant ou derrière eux ? Sûrement derrière, malgré le fait que je fais de mon mieux pour ne pas trop les pénaliser, je n'avance pas très lentement. J'entends la voix de Moustique, devant moi, pas très loin. Enfin, je pense. Il interpelle quelqu'un. Hein ?! Comment ça quelqu'un d'autre ? Quelqu'un qui pourrait nous aider ? Quelqu'un qui saurait où l'on est ? Je lève la tête, mais ne distingue rien. En même temps j'ai la vue un peu brouillé par les larmes de douleur que je tente de retenir. La voix de Birdy raisonne. Il ne voit personne. Moustique est-il en train d'halluciné ? Peut être que les coco que nous avons mangé n'étaient pas nettes... Et puis la faim y joue peut être un rôle. Babouche demande si Moustique ne s'est pas fait piquer. Quand aurait-il pu se faire piquer ? Et puis il n'a pas été foncièrement méchant avec les bestioles, y a qu'à moi l'abruti de service qu'elles s'en sont prises. Je boite, tente de m'approcher de Moustique.


    « Tu es sûr qu'il y a quelqu'un ? Tu crois qu'il peut nous aider ? »


Comment ça tu crois qu'il peut nous aider ? Qu'est ce que je raconte ?! Moustique est le seul à le voir apparemment, en quoi une hallucination pourrait nous aider ? Mes pensées me semblent flous. Dans un bordel pas possible. Je me perd dans les méandres de mon cerveau. Quelqu'un a t'il prit mes chaussures ? Arrête d'en revenir toujours à tes chaussures Swatch !


    « Mes chaussures... »



Bordel, la ferme avec tes chaussures on avait dit ! Imbécile de cerveau. J'ai l'impression d'avoir deux personnes dans ma tête tellement c'est le chaos.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 32
Date d'inscription : 24/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Ven 17 Jan - 22:57

Ces humains... Ils ne croient que ce qu'ils voient ! Ce qu'on agite au bout de leur nez en somme. Sauf le moineau peut-être... Il laisse échapper un éclat de rire silencieux. Enfin, le petit bonhomme a bon fond ! Un gentil garçon à n'en pas douter ! Enfin garçon, garçon... Bref, il le découvrira bien assez tôt. Le vieil homme s'avance vers lui et gratte le sommet de son chapeau comme il l'aurait fait avec son crâne.

Il s'arrête juste devant Moustique, hissé sur la pointe des pieds, et pince sa joue de ses longs doigts fins. Un pichenette sur le nez du bout de l'ongle, un coup de canne dans la cheville et un grand sourire. Puis il se fige, la main derrière l'oreille pour lui faire signe d'écouter.  Et lentement Moustique retrouve un bout de sa mémoire...

Enjoy ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier à la chaussette
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier à la chaussette
Messages : 658
Date d'inscription : 16/10/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Ven 17 Jan - 23:56

« Hein ? Heu, je... »Sa voix se perd dans un murmure.

Aider ? Il n'en sait rien et n'est soudainement pas sûr d'avoir le cran qu'il faut pour demander. Cette histoire de type qu'il est seul à voir, ça refroidit son enthousiasme au point de lui provoquer un violent frisson malgré la température quasi-tropical, puis un rire nerveux. Un regard vers ses comparses tandis qu'ils parlent, cherchant du regard un signe de mauvaise blague, un autre vers l'homme qui a approché en attendant, cherchant un signe de mirage. Mais non, rien de ces deux souhaits. Il déglutit de le voir si bien, si près, de sentir le toucher, le léger coup et soudain, se sent partir.

Sa main cherche à quoi agripper, trouve, crispe compulsivement les doigts dessus. Il s'affaisse, tremblant, tombe à moitié assit, en douceur, les yeux vides, la respiration lente qui siffle entre ses lèvres entrouvertes. Vit son souvenir.

Ou alors, peut-être que c'est le jeune cerveau qui refait des siennes. Devant ses images qui défilent, il lâche de nouveau les commandes, seul une bride de subconscient maintient encore le Moustique droit. Il est tout admiratif, le cerveau, lâche un « Oooooh ! » émerveillé qui s'exprime à travers son humain d'un sifflement plaintif. Il a les yeux qui brillent, si tenté qu'un cerveaux puisse vraiment avoir des yeux. Et puis il y a cette dernière parole. « Prête » ? « Condition ? » C'est mettre le doigts sur quelque chose qui le turlupine depuis le début. Mais c'est une femme qui parle, qui le met à terre, le Cerveau se braque. Oui c'est ça. La femme aux émeraudes s'est trompée en parlant. Magnanime, il se dit que ce n'est pas grave, ça arrive à tout le monde de se tromper.

Et encore, ce dérangement qui le suit qui revient. Lui qui refuse de voir. Moustique restera homme encore un peu.

Ou Mauviette, alors.

_________________


Avatar et signature par Judas ! Un gros merci à elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Sam 18 Jan - 19:28

Un sourire discret vint orner les lèvres de velours élimé du jeune homme, tandis qu'il glissa ses doigts de squelette sous le corps de l'insecte segmenté et lisse, la soulevant délicatement pour la déposer au creux de son épaule, ses mèches filasses de sel entourant la cuirasse soyeuse de sa nouvelle protégée.
Il redressa alors les yeux vers Moustique, observant le frêle brun en ombre chinoise devants la mer.
La voix de Swatch, emprunte de douleur, l'interpelle, tandis qu'il se redresse, les chaussures à la main.
Le jeune visage du blond brille à la lueur spectral de la lune, non plus de l'eau de mer , mais bien de la sueur de sa douleur, sans doute sourde et vrillante, à s'enrouler telle une vipère sordide autour de son tibia, sur le réseau des nerfs.
Ses chaussures, il les avais, même s'il doutait de la capacité du jeune homme à se déplacer désormais. Ses pieds nus s'enfoncèrent dans le sol, tandis qu'il le rejoint, s'agenouillant en saisissant la cheville de Swatch, les lui enfilant prudemment. Le sang coulait, le sel ayant creusé la plaie d'une façons extraordinaire. Il se releva, observant son expression crispée mais masquée de rire.
-" Il faudra que tu acceptes notre aide pour continuer. S'il le faut je te porterai.." Un bruit mat le coupa, tandis qu'il se retournait vers son brun, surprit.
Pour le retrouver de nouveau sur le sol, l'air hébété, souffrant, comme sous l'effet d'une drogue quelconque aux conséquences psychiques terribles et délirante. Encore une course, et le garçons-perruche s'accroupis près de lui, saisissant ses épaules minces dans les mains, le regard inquiet.
-"Qu'y a t-il, il t'a touché ?.." Sa voix est basse, douce mais inquiète, tandis qu'il craint une manifestation de cet "esprit", espérant que cet enfant ne soit pas maudit par quelque chose de plus puissant que lui. Inconsciemment, il cherche le toucher de sa nouvelle amie, se rassurant de la caresse de la carapace sur son cou de cygne brisé.
Revenir en haut Aller en bas
Robin des bois en herbe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Robin des bois en herbe
Messages : 143
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 18
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Lun 20 Jan - 18:20

Cette île est vraiment flippante, là c'est clair et net. Swatch semble avoir perdu la tête, il panique pour peu de choses et semble avoir une voix intérieure. En effet, notre chausson remarque que souvent, le jeune homme semble prit d'une panique puis d'un seul coup, se résigne de ce sentiment et semble passer vers la colère, comme s'il regrettait ce qu'il avait dit. Manquait plus qu'un schizophrène dans le groupe... Pire encore, le petit insecte qui depuis le début semblait douillait, tombe à genoux après sa rencontre avec l'homme imaginaire. On pourrait presque croire qu'il cauchemarde, mais les yeux ouverts.
Babouche ne sait plus où donner la tête. Heureusement que Birdy semble encore en bon état. S'il commence a avoir des comportements bizarres, je vais devenir folle également. Autour d'elle sa s'agite, mais elle a du mal à suivre tous les mouvements. Serait-ce l'effet de la jungle ? Aucune idée.

On dirait presque que l'oiseau est un père. Il enfile les chaussures à Swatch et, quand il se rend compte de la crise de Moustique, accourt vers lui pour lui porter secours. On dirait qu'un lien s'est tissé entre les deux personnes ? De l'amour, de l'amitié ? Babouche ne s'y connait pas trop dans ce domaine.
« Dîtes, vous trouvez pas qu'on se comporte de plus en plus bizarrement ? Comme si la jungle nous influençait... » Ouai, réflexion totalement pourris.

_________________


Signature Swatch & avatar Judas.♥️
#3E626A
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 26 Jan - 15:34

Une ombre s'approche de moi. Je ferme et je réouvre les yeux dans l'espoir de voir un peu pus clair et d'effacer le brouillard qui m'empêche de bien distinguer ce qui m'entoure. C'est Birdy qui s'approche. Je crois qu'il a mes chaussures dans la main. Une fois à coté de moi, il se penche et m'enfile mes baskets. Je me sens comme Cendrillon. Cendrillon... Cendrillon... Tiens c'est qui cette Cendrillon ? La voix du moineau me sort de mes pensées.


    « Il faudra que tu acceptes notre aide pour continuer. S'il le faut je te porterai.. »


Je lui fais un petit sourire forcé avant de lui répondre.


    « Je pense que pour l'instant, je peux me débrouiller seul, je ne veux pas être trop un fardeau pour vous. Mais merci. »



Puis un bruit sourd retentit. Je me retourne rapidement, réanimant par la même occasion le feu qui s'était légèrement apaisé sur ma cheville. Moustique est par terre. Merde, que c'est-il passé ?! Birdy se précipite vers le petit brun. Je me lance à sa suite, beaucoup plus lentement à vrai dire. J'essaie de m'accroupir, mais la chair de ma jambe se tend à cet effort et je ne peux retenir un cri de douleur. Tant pis, mieux vaut rester debout.


    «  Dîtes, vous trouvez pas qu'on se comporte de plus en plus bizarrement ? Comme si la jungle nous influençait... »



La voix de Babouche retentit derrière nous. Elle n'a pas tout à fait tort, plus le temps passe plus des choses étranges se passent. Nos ventres qui crient toujours famine même après avoir manger, les vers qui sortent des noix et maintenant Moustique. Je n'irais pas jusqu'à dire que la jungle nous influence, mais en tout cas il se passe des choses vraiment étrange par ici et je suis partagé entre l'envie de savoir et l'envie de fuir loin de ce bordel.


[ HJ : Désolée du retard, j'attendais que l'île poste mais en fait, non elle ne poste pas xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier à la chaussette
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier à la chaussette
Messages : 658
Date d'inscription : 16/10/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 26 Jan - 21:13

Il revient. Les images s'estompent et lui se débat pour en partir plus vite, pour que l'expérience s'arrête. Moustique se concentre comme un fou pour revenir à ce qu'il définit être sa réalité. Le sable qui a heurté ses genoux, le bruit des vagues, la voix de ses compagnons.
Les yeux bleus de l'oiseau.
Il reprend vie aussi soudainement qu'il l'avait perdu, inspirant un air salin trop brusquement, se mettant à tousser, ses yeux pleurant de concert en représailles à l'écarquillement.

Il se relève d'un coup, fait avec brio un petit pas de danse, le « patombésurjamb'flageolante », et cherche du regard le vieux de tout à l'heure. Sans le trouver.

« Il n'est plus là ! » Il tourne sur lui même, malhabile, cherche encore. « Plus là ! » Il secoue la tête. « C'était... » Se la gratte compulsivement, du bout des doigts, agitant ses boucles brunes. Il faut se reprendre, se calmer. Les échos des questions passées lui reviennent et regardant Birdy, il hoche la tête.

« Il m'a touché, oui. Il... » Moustique hésite. C'était pas très glorieux, tout ça. Ses joues s'empourprent, mais c'est pas le moment de faire sa chochotte. « Il m'a pincé la joue, fait une pichenette et donné un coup de canne. Un petit coup de canne... à la cheville. » Là, c'est dit d'une traite, histoire de ne pas s'attarder dessus. Des joues, le rouge est passé à tout le visage.
« Mais c'est pas ça le plus bizarre. Juste après, j'ai vu des trucs... images. Ça ressemblait à... à un espèce de rêve. J'étais dedans et...y'avait une femme aux yeux verts et on... on discutait. »

Puis elle le mettait à terre. Facilement. Trop facilement. Il ne veut pas l'avouer, se ment à lui même en se disant que c'est vraiment la preuve du rêve ; une femme ne peut mettre si facilement un homme à terre, pas vrai ? Pourtant, la douleur de la chute lui a semblé si réelle... Il ne veut plus y réfléchir. Secoue la tête, comme pour chasser ce soucis, le ranger dans un coins de sa cervelle pour y réfléchir quand le moment sera mieux venu. Se concentrer sur le présent.

« J'ai toujours faim. »

Là, mais est-ce vraiment plus glorieux ?

_________________


Avatar et signature par Judas ! Un gros merci à elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Jeu 30 Jan - 20:30

Le jeune moustique se releva bien vite, mais Birdy glissa les mains sous ses bras en le voyant faillir. Les yeux perdus du jeune garçons se perdent dans les limbes aérienne pour n'en voir que du néant, le supporte sur lequel ses pupilles cherchaient à s'appuyer semblait disparus.
-"Il n'est plus là! Plus là! C'était..." Ses iris se plongent dans leurs jumeaux, tandis qu'il reprend, ses joues pâle se colorant d'une teinte d'un carmin humainement indécent. Il m'a touché, oui. Il... »  « Il m'a pincé la joue, fait une pichenette et donné un coup de canne. Un petit coup de canne... à la cheville.Mais c'est pas ça le plus bizarre. Juste après, j'ai vu des trucs... images. Ça ressemblait à... à un espèce de rêve. J'étais dedans et...y'avait une femme aux yeux verts et on... on discutait."
  L'oiseau de nuit hoche lentement la tête, desserrant sa prise pour finir par le relâcher, revenant effleurer les douces antennes de sa nouvelle compagne. Il y avait donc un étrange esprit qui rendait leurs souvenirs ? L'idée lui était probable à la cervelle, mais son nez se plissa à l'imaginer si proche de son jeune ami. Car c'était également si dangereux..
La voix de la blonde retentit alors, qui manqua une nouvelle fois de le faire soupirer tant il trouvait sa réflexion superficielle.  
Dîtes, vous trouvez pas qu'on se comporte de plus en plus bizarrement ? Comme si la jungle nous influençait...
Il braqua ses yeux opalescents dans ceux de la jeune fille, sa voix intimidement spectrale se levant de sa gorge maigre.
" Vu la situation, non. Nous agissons simplement selon le schéma qui se présente à nous. C'est cette situation qui est bizarre, pas nos comportements." Il marqua une pause, pensif , avant de redresse le visage en sa direction. "Mais si tu sens que tu ne contrôle plus tes gestes...préviens nous."
La crise passée, il reprit enfin la parole envers Swatch, lui adressant un mince sourire discret.
"Ne parle pas de fardeau, nous sommes dans la même histoire..."
Birdy finit par prendre la main du petit brun, et commença à marcher vers la jungle qui ouvrait ses feuilles de moiteur étouffante à son approche. " Allons-y... Swatch, pas besoin de soutient ?..."
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Lun 10 Fév - 18:53

Ce n'est qu'un léger tremblement d'air, presque imperceptible. Un petit mouvement qui enrobe Birdy et Moustique. L'iule couine un peu, se recroqueville alors que tout s'accélère.
Le temps d'un battement de cœur les deux personnes ont disparu. Comme ça. Ils se retrouveront dans la mangrove, en 2h-4h.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Mer 12 Fév - 20:14

Moustique panique. Birdy tente de le calmer. Et moi j'essaie de tenir debout. On est dans de beaux draps... Le moineau prend la main de Moustique et je commence à les suivre vers la jungle, un peu plus lentement. J'ai encore la vue un peu troublée par la douleur et j'ai du mal à voir où se trouve Babouche. Sûrement devant moi. J'avance en me guidant grâce à l'ombre de Birdy et Moustique. Ils ne sont plus très loin. Tient, ils n'avancent plus ! Ont-ils vus quelque chose ? J'avance, j'avance ... BAAAM. Je me retrouve les fesses par terre. Ce que j'avais pris pour mes deux compagnons étaient en fait un arbre. Merde, où ils sont ? Je regarde autour de moi. Rien. Mon coeur et ma respiration s’accélèrent. Je crois que je commence à paniquer ! Inspire, expire... AAAAAAAAAAH ! Je tourne autour de moi et je ne les vois nulle part. MEEEEEERDE !

    « QU'EST CE QU'IL SE PASSE ICI BORDEL ?! »


Mes nerfs lâchent.

    « MOUSTIQUE ?! BIRDY ?! »


Je trouve enfin Babouche, non loin de moi. Je me dirige vers elle à toute vitesse, boitillant.

    « Ils sont où ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Robin des bois en herbe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Robin des bois en herbe
Messages : 143
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 18
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Sam 15 Fév - 21:02

Tout va très vite. Tout va toujours trop vite. Tout va beaucoup trop vite. Elle a du mal à suivre le court, des bruits par ci, des voix par là. Dans sa tête sa bouillonne, mais pourtant elle n'a pas de fièvre. En se concentrant, elle arrive à se rendre compte des faits. Moustique qui, peu de temps avant c'était retrouvé à genoux en plein somnambulisme, est de retour sur ses pieds regardant tout autour de lui.
« Il n'est plus là ! » Pendant les quelques secondes qui suivent, on l'entend marmonner des phrases. Il semble raconter à l'oiseau se qui vient de se passer. Ce dernier le regarde tendrement, le tenant toujours par les aisselles. Si on se retrouve tous à voir un pédophile devant nous, c'est pas gagné. Et puis tout d'un coup, sa vision se trouble encore plus. Elle pense s'écrouler mais non, ses jambes restent droite. Ce n'est pas sa vision qui se brouille, mais bien l'air. L'air qui, en un clignement d’œil devient opaque. Puis, quand cette brume se dissipe, elle tente de regarder autour d'elle. Elle tend l’œil, encore et encore, sans rien voir... Puis elle entend une voix.

« MOUSTIQUE ?! BIRDY ?! » C'est la voix de Swatch. Le chausson se guide du son pour se diriger, puis au final tombe sur le blond. Il lui pose une question, la localisation des deux autres. Babouche regarde autour d'elle, personne. Personne à part eux deux.
« Putain mais qu'est-ce que j'en sais ! J'suis dans la même merde que toi, j'l'ai vois pas ! » Elle re-pivote sur elle même, à la recherche d'une présence humaine « Ils ont pas pu aller bien loin de toute façon, vu comment le p'tit était traumatisé»

_________________


Signature Swatch & avatar Judas.♥️
#3E626A
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Lun 17 Fév - 11:43

Moi j'en ai marre. Cette plage me fait peur. Je veux partir d'ici.

    « Putain mais qu'est-ce que j'en sais ! J'suis dans la même merde que toi, j'l'ai vois pas ! Ils ont pas pu aller bien loin de toute façon, vu comment le p'tit était traumatisé »


Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression qu'ils sont partis beaucoup plus loin que Babouche ne veut le croire. Mais non, c'est totalement idiot, réfléchit cinq secondes Swatch, comment ils auraient pu partir super loin en moins de quelques secondes ? Non. Il faut être logique, ils doivent être à coté. Mais peut on vraiment chercher une logique à ce qu'il se passe ici ? Arrête, arrête de te poser trop de questions. Il faut que je me reprenne en main. Les deux autres mecs ont disparus et celui qui était le plus calme de tous, Birdy,, n'était plus là. Il fallait que quelqu'un soit là à présent pour rester calme. Et ça serait moi. Oui, moi ! Une petite voix éclate dans ma tête : Haha, comme si tu en étais capable ! Raaah tais toi ! Si je ne suis même pas capable de contrôler mes pensées comment je vais contrôler ma peur moi ?

Aller, hop, on se prend en mains ! Je boitille vers Babouche.

    « Allons voir dans la jungle, ils ont dû continuer tout droit et on ne les voit pas à cause des arbres. »

Je ne crois pas une seconde à ma théorie, mais je dois me comporter en homme maintenant, alors il ne faut pas que Babouche soit trop inquiète. Même si pour l'instant c'est moi qui est été le plus paniqué de nous deux.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 32
Date d'inscription : 24/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Sam 22 Fév - 15:32

Pas si vite, pas si vite jeunes gens ! Attendez-moi voyons ! Le vieil homme marche dans leur direction, s'appuyant sur sa canne et agitant son chapeau haut de forme. Voyons, voyons, pas de panique chers petits amis. Et si je vous racontais une jolie histoire ? La main derrière l'oreille, il fait mine d'écouter un son qu'il semble être le seul à entendre, sourire aux lèvres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Robin des bois en herbe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Robin des bois en herbe
Messages : 143
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 18
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Sam 22 Fév - 18:23

Ils ont du continuer tout droit ? Bah bien sûr. Et ils nous attendent bien sagement au pied d'un arbre ? Swatch semble se croire au pays des bisounours, tout va bien, tout va toujours bien. Mais non, là ça ne va plus. Pendant quelques instants la chaussure à l'impression qu'il souhaite reprendre la situation en main, mais ses paroles et sa démarche ne le rende pas du tout crédible. Bon, elle va devoir aussi gérer la situation si elle ne veut pas se retrouver perdu.

Swatch lui emboite déjà le pas, mais une ombre commence à se dessiner. Le jeune homme ne semble pas le remarquer, il ne manquerait plus qu'elle est des hallucination comme l'insecte. Le vieux s’appuie sur sa canne et agite son chapeau tout en s'approchant des deux perdus. Lorsque son visage devient plus nette, la jeune femme aperçoit un sourire lui montant presque aux oreilles. Il tend la main à l'arrière de son oreille, comme s'il écoutait un bruit inexistant. Pour une fois, Babouche semble commencer à paniquer.
« Merde merde. Dit moi que tu le vois aussi...»
Spoiler:
 

_________________


Signature Swatch & avatar Judas.♥️
#3E626A
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 23 Fév - 16:01

Alors que je commence à m'avancer vers la jungle, j'entends la voix de Babouche qui résonne derrière moi, comme paniquée.

    « Merde merde. Dit moi que tu le vois aussi...»


Je me retourne aussi vite que je peux et j'aperçois une ombre non loin. Je m'avance vers elle, intrigué et mort de trouille à la fois. Arrivé à la hauteur de la blonde, je remarque qu'il s'agit d'un vieil homme qui agite son chapeau dans notre direction. Puis il s'arrête et fait mine d'écouter un bruit que je ne perçois pas le moins du monde, un grand sourire aux lèvres. D'instinct, je prend la main de Babouche, autant pour me rassurer moi que pour la rassurer elle. Je murmure.

    « Je le vois... »


Et si c'était le vieil homme que Moustique avait aperçu un peu plus tôt ? Il va peut être nous faire disparaître nous aussi ! Je suis mort de peur... Mais la dernière fois que j'ai agis sans trop réfléchir, j'ai fini avec une cheville carbonisée, alors cette fois on reste calme. Calme, on reste bien calme. Je murmure de nouveau, à l'intention du vieil homme cette fois.

    « Qui êtes-vous ? »


Je ne sais pas s'il m'a entendu ou pas, mais bizarrement je n'ose pas parler trop fort, comme si crier de nouveau aller attirer de nouvelles choses sur lesquels je n'arrive pas à mettre de mots.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 32
Date d'inscription : 24/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Lun 24 Fév - 18:30

L'Illusionniste sautille dans leur direction et leur touche à chacun l'épaule. Soudain leur vision se floute tandis qu'ils replongent dans leur passé.
Babouche:
 

Swatch:
 
Revenir en haut Aller en bas
Robin des bois en herbe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Robin des bois en herbe
Messages : 143
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 18
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Mer 26 Fév - 17:23

Un contact. Swatch vient de lui prendre la main et, d'instinct, elle sursaute. Comme si ce contact lui brûlait la peau, mais cette main semble presque trembler. Elle n'ai plus seule à avoir peur et, même si elle n'aime pas tout le temps le caractère du blondinet, il faut se mettre à l'évidence : elle ne peut pas refuser cette main. Puis la voix du blond lui murmure à l'oreille une réponse. Il le voit aussi. Pendant quelques instants, il semble réfléchir, perdu dans ses pensées. Comme s'il avait peur des actions qu'il allait faire. Puis son pou diminue, elle le sent à travers sa main. Il lance d'une voix faible, presque inaudible, une question à l'inconnu.

« Qui êtes-vous ? » Juste trois mots, mais trois mots qui semblent avoir atteint le vieil homme, même à ce ton si bas. Il commence à s'exciter, sautillant dans leur direction. Babouche a envie de reculer, de se battre. Mais cette peur la contrôle totalement. Elle se refuse elle-même de se sentir contrôler, mais la peur est un sentiment plus fort que tout. Alors elle abandonne, laissant le vieux les approcher. Mais il s'approche trop près d'eux, beaucoup trop près.

En un clignement d’œil, l'homme vient leur toucher l'épaule. Elle tourne la tête vers Swatch, un regard interrogateur. Puis le flou totalement, sa vision s'assombrit avant de ne laisser place à de simples taches noires. Un souvenir, juste un. Mais un souvenir horrible. Ce qu'elle vient de voir lui tourne encore plus le couteau dans la plaie, lui rappelant d'avantage qu'elle est faible. Non ce n'est pas possible...Submergée par tous ces sentiments, elle se mets à genoux, comme l'avait fait l'insecte quelques temps avant.
« C'est pas possible... se répétait-elle sans cesse. Non, impossible. »

_________________


Signature Swatch & avatar Judas.♥️
#3E626A
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Jeu 13 Mar - 19:12

Il sautille dans notre direction, tel un enfant dans une cours de récré. Il tend son bras vers moi et pause sa main sur mon épaule. Tout se floute, je me sent vaciller. J'ai l'impression d'être dans un film. Tout va très vite. Des flèches sifflent. Je sens la peur autour de moi, la mienne comme celle de la petite blonde que je tente de protéger. Puis un défi, un combat...

    « Jamais je ne perdrais face à toi ! »


Je regarde autour de moi. Je suis de retour sur la plage. Je me suis réveillé. Un souvenir. Oui, ce n'était pas un film, c'était un souvenir ! Je l'ai vécu, je le sens au plus profond de moi. Celui que j'étais dans mon souvenir me semble bien différent du moi maintenant. Tellement plus sûr de lui. Tellement plus fort. Il faut que je redevienne celui-là. C'est indispensable. Sans m'en rendre compte, je place ma main sur le manche du couteau que j'ai dans la poche. Je ne m'étais pas rendu compte que je l'avais dans ma poche... Où est le vieux monsieur ? Il doit en savoir plus sur mon passé ! Où est-il ? Je ne le vois plus... Il faut le retrouver !

Puis soudain, éclair. J'ai oublié quelque chose ! Mon parapluie ! Celui qui était à coté de moi quand je me suis réveillée ! Je me lève et me tourne vers Babouche pour lui dire que je retourne le chercher, quand je me rend compte qu'elle est accroupie sur le sol. Elle a l'air beaucoup plus touchée que moi. Elle semble marmonner quelque chose :

    « C'est pas possible... Non, impossible. »


Je m'approche d'elle, vacillant. En plus d'avoir mal à la cheville, je me rend compte que ce souvenir m'a puisé de toutes mes forces. Je m'accroupis à coté d'elle, retenant toujours et encore un cri de douleur et la prend dans mes bras.

    « Courage... »


Ce n'est pas grand chose, mais je ne sais pas quoi dire et je me rend bien compte qu'une blague ne serait pas la bienvenue. Il faut que je sois courageux, pour elle, comme je l'ai été pour la petite blonde...
Revenir en haut Aller en bas
Robin des bois en herbe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Robin des bois en herbe
Messages : 143
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 18
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Mar 1 Avr - 9:27

Swatch semble finalement tout aussi touché qu'elle. Il parle seul, lâchant quelques mots. Il veut se battre. Non, il s'est battu ? Elle n'y comprend plus rien. Tout est trop brouillon. Entre la disparition des deux amoureux et leur mésaventure avec cet étrange homme, elle a l'impression que sa tête va exploser. Mais elle ne doit pas se montrer faible, même si cette vision prouve totalement le contraire.
Après s'être plaint que tout cela était impossible, elle entend le jeune homme s'approcher d'elle. Qu'est-ce qu'il comptait faire encore ?! Se prendre pour un dieu tout puissant et la sauver de ce pétrin, bouah ! Il est dans le même état qu'elle. Mais la vision la fait faillir, ses faiblesses se rebellent contre elle, lui interdisant de repousser Swatch. Elle ne résiste pas, de toute façon à quoi servirait un ennemi de plus ?

« Courage... » Il la prend dans ses bras, tel un enfant apeuré. Elle reste froide face à ce contact, ne souhaitant pas révéler ce qu'elle vient de voir. Mais elle craque. Une larme coule, puis une autre. Elle tremble. Ses dents claquent, elle se colle contre Swatch. Pendant - ce qui sembla être de longues heures - une minute, elle resta ainsi. Blotti dans les bras rassurant du grand blond. Puis elle se ressaisit, lève la tête, le regarde dans les yeux. Avec le revers de son bras, elle essuie les larmes de faiblesse.

Puis elle réalise quelque chose, une chose qu'elle aurait dû se rendre compte avant. « Elle veut nous... » Elle réfléchit, doit-elle réellement lui dire ? Mais le moment est tellement bien qu'elle se tait, laissant ses mots se perdre dans le silence de la plage.

Spoiler:
 

_________________


Signature Swatch & avatar Judas.♥️
#3E626A
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 6 Avr - 11:03

Elle craque dans mes bras. Eclate en sanglots. Je ne sais plus quoi faire, je ne suis pas à l'aise avec ce genre de situations. Alors j'attends. J'attends qu'elle aille mieux et que je puisse desserrer l'étau de mes bras. J'attends qu'elle aille mieux et que je puisse aller chercher mon parapluie. J'attends qu'elle aille mieux et que je puisse enfin me lever pour cesser les cris de ma chair tendu par la position que j'adopte. Puis, elle reléve la tête comme prise d'une révalation. Je la regarde, intrigué.


    « Elle veut nous... »



Elle veut nous quoi ? Qui est elle ? Pourquoi la petite chaussure se tait-elle ? Mon regard pleins de questions soutient le siens. Allez, vas y, lance toi. Dis moi ce que tu voulais dire. Mais elle ne semble pas décider à m'en dire plus. Et moi, j'ai un parapluie à récupérer nom d'un alien. Je lui fais un sourire, murmure un rapide : « Je reviens ! » ; et boitille aussi vite que je peux jusqu'à notre ancien feu de camps. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaah y a encore les bestioles ! Eurk. Je récupère mon parapluie et m'enfuie sans demander mon reste. Puis, arrivé à la hauteur de Babouche je la regarde avec un grand sourire et lance :


    « Au moins s'il pleut, on aura le pouvoir du parapluie avec nous. »




Hop là, le roi des blagues de merde et de retour, qu'on l'applaudisse mesdames et messieurs ! Puis, histoire de lui faire comprendre que je ne suis pas complétement félé d'la noix d'coco, j'ajoute, un peu plus sérieusement.

    « Je me suis réveillé avec ça à mes cotés. Je pense que ça cache quelque chose, je préfère le garder avec moi... Parfois j'ai l'impression d'être dans un... »



Dans une émission de télé-réalité. Comme si on vous avez placé là pour vous être observer et que tout le monde vous regarde. Mais je me tais. Non, elle va encore croire que je déconne et ne va pas me prendre au sérieux. Alors je lance un regard vers la jungle qui est devant nous et ajoute.


    « On s'lance dans l'aventure ? »



Spoiler:
 

Edit Bella : Vous pouvez tout à fait avancer vers la mangrove mes loulous :). (Pensez juste à bien mettre le lien d'où vous venez)(AH et aussi de maj votre gestion 8D) ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille...

Revenir en haut Aller en bas

» Réflexion personnelle : L'eau ça mouille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: Le Lagon Sud-