AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

» Réflexion personnelle : L'eau ça mouille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Sam 14 Déc - 19:55


    « C'est pas ce que je rêverais de boire, mais ça déshydrate un petit peu. »


Je prend la coco que Babouche me tend et bois un peu. Moi j'aime bien ce goût. Et puis c'est sûrement meilleur que l'eau de la mer. J'ai remarqué toute à l'heure qu'elle cherchait à voir à quoi elle ressemblait et je me rends compte que moi non plus je ne sais absolument pas à quoi je ressemble. Enfin, y a plus important. Mais Babouche est une fille, elle doit trouver ça important elle. J'hésite. J'essaie de la décrire à la lumière de la torche ou je ferme ma bouche ?

    « Tu es blonde, toute fine. Et tu as des yeux verts magnifiques. - Petit haussement d'épaules - Je peux pas mieux faire désolé. »


Je rajoute, dans ma tête. Et tu sembles être un peu bourgeoise, très propre sur elle. Je lui fais un petit sourire, puis cale la coco ouverte avec encore un peu de jus dedans sur le sable, avant d'en casser une autre.

    « Je propose qu'on garde la dernière pour plus tard, genre demain matin. »


Puis je me relève. La dernière coco que je n'ai pas encore ouverte semble un peu plus lourde que les autres. C'est étrange, elle fait pourtant la même taille... Peut être y a t'il plus de chaire à l’intérieure, on verra bien plus tard. Je la tend à Babouche et prend les deux coco ouvertes.

    « On retourne abreuver les autres ? Et pour les racines bah... Elles sont dans mes poches, si on a le courage, ou bien trop faim, on les essaiera... »


Je ne savais même pas de quelle sorte d'arbre je les avais arraché, mais étant donné notre état d'amnésie, je savais que cela n'aurait rien changé. Le fait de savoir de quels arbres elles venaient ne nous aurait absolument pas plus avancé...
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier à la chaussette
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier à la chaussette
Messages : 658
Date d'inscription : 16/10/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 15 Déc - 0:53

Piercing ? Moustique fronce les sourcils tandis qu'il jette une œillade à l'oiseau. Il n'y croit pas vraiment mais... mais veut bien l'admettre. Ça irait avec le personnage, sans doute, l'allure général, le genre donné... et aussi, il repense, encore, à sa main qui a pu si bien se fermer sur le poignet fin. Trop de chose à penser. Il secoue la tête et classe intérieurement Birdy comme « à protéger ». Il est plus grand, certes, mais encore plus brindille que lui. Ne jamais se fier aux apparences. Lui, il est p'tit et semble faiblard, mais il peut être fort aussi, il le sait.

De bien belles pensées qui s'interrompent d'elles-même quand le grand brun lui attrape la main. Geste qui ne manque pas de faire ouvrir les yeux à Moustique ronds comme des soucoupes.

« Heu, je crois pas être... » Gaaaay, hurle la voix dans sa tête, mais il se raisonne. Il n'y a aucune raison pour qu'un geste aussi banal que prendre la main puisse être interprété spécifiquement de cette façon la. Oui, voilà : sans doute Birdy cherche-t-il juste du réconfort sans arrière pensée aucune. Foi de Moustique-qui-s'emballe-bien-vite-pour-pas-grand-chose, cette première quêtes sera expressément exaucée. Alors, sans lâcher la main, il s'assoit à côté du grand, le gamin, emmêle leurs doigts un peu plus, tandis qu'il serre les jambes contre son torse, pose sa tête sur ses genoux et ferme doucement les yeux. « Je vais nulle-part, promis » marmonne-t-il doucement « j'te protégerai. » finit-il avec force et conviction.

Il se sent paisible. Les vagues le bercent, il n'est pas seul dans son malheur, le feu lui donne de nouvelle ressources pour avancer. Et sa bêtise, fidèle amie, lui donne l'impression d'être utile, ne lui faisant pas vraiment comprendre qui protège et qui est protégé.

_________________


Avatar et signature par Judas ! Un gros merci à elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 15 Déc - 16:06

Du coin des yeux, il observe le nid malsain des arbres qui les couvent de leurs milliers d'yeux, tandis que son attention se reporte sur l'insecte, aussi paumé qu'un enfant devants le tombe de son double du même nom. Il ne remarque la main de Moustique dans la sienne que lorsque ce dernier écarquille yeux et commence une phrase, dont l'oiseau de paradis en saisit la fin. "Gay. Homo. Pédale." et l'image, unique diapositive qui sursaute derrière ses paupières, aux instants des yeux clos, retrouve sa bande son: "votre maladie..enculés..". Mais le déroulement de ce sinistre court-métrage ne tourne pas au drame, et le petit brun s'assied près de lui, resserrant même sa prise , mêlant leurs doigts et se roulant en boule.
J'te protégerait.
Un sourire attendrit vient orner les lèvres de Birdy, grimace de douceur, mêlée d'une amertume de douleur et d'un grincement de macabre. Il sait , il sent, qu'il ne sera jamais celui à profiter de la bienveillance des autres, si ce n'est des "siens". L'interrogation vient étaler ses tentacules de moisissure dans les méandres grisâtres de sa cervelle, tandis qu'il observe les reflets oranges des flammes. Orange, comme la tignasse grisée de crasse du gars qui flotte dans sa tête.S'il détournait les yeux de cette chevelure mouvante, il verrait l'estafilade gravée sur la chaire blanche de son bras.
Après tout, lorsqu'un corps morts et putride pend à sa corde, ce sont les corbeaux qui les premiers , ouvrent la prison de chaire de leurs coups de bec, et défendent de leurs plumes d'ébènes, ceux qui ont l'estime de ces fins pantins d'os et de plume.
Revenir en haut Aller en bas
Robin des bois en herbe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Robin des bois en herbe
Messages : 143
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 19
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 15 Déc - 17:12

« Tu es blonde, toute fine. Et tu as des yeux verts magnifiques. - Petit haussement d'épaules - Je peux pas mieux faire désolé. » A croire qu'il l'observait au moindre fait et geste qu'elle faisait. Mais sa réponse l'intéressait, il l'a décrivit tant bien que mal - certes de façon très courte - mais cela la rassura. A première vue, elle avait du charme et cela lui servirait pour dompter les trois garçons. Elle le remercia d'un sourire.
Puis il cassa une deuxième coco. Il comptait les manger toutes sans en laisser aux autres ? Bon, il faut avouer, cela ne dérangerait pas Babouche mais quand même... les deux garçons restés près du feu semblaient très utile. Elle regarda les deux cocos qu'elle tenait dans ses mains et se ravisa de sa réflexion, on en aurait largement assez.
« T'inquiète, j'en ai encore deux ça devrait suffire. Pour les racines, on verra bien ce que ça donne. » Je tend un regard vers la torche, l'invitant à la reprendre avant de repartir vers le dit "campement".


[c'est pire que minable mon poste là t.t]

_________________


Signature Swatch & avatar Judas.♥️
#3E626A
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 15 Déc - 18:29

    « T'inquiète, j'en ai encore deux ça devrait suffire. Pour les racines, on verra bien ce que ça donne. »


J’acquiesce, cale les deux coco contre mon bras et mon torse, prend la torche, avant de me diriger à petit pas vers notre petit feu. Ne renverse pas les cocos, ne renverse pas les cocos... J'aurais l'air malin devant nos deux autres compagnons si j'arrive avec deux cocos vides ! Arriver près du feu, je remarque que Birdy et Moustique étaient assis, se tenant la main. Aaaaaaaaaah comme ils étaient mignons ! Ils c'étaient bien trouvés finalement. Je m'approche d'eux et un grand sourire aux lèvres et leur tandis les deux cocos ouvertes.

    « Tenez, ça vous désaltérera. Une fois que vous aurez bu tout le jus on les ouvrira pour avoir la chair. »


Je m'assois en face d'eux. Comment le reste de la nuit aller se dérouler ? En fait, je me vois mal rester assis toute la nuit. Je n'ai pas du tout envie de dormir... Je commence à être légèrement nerveux. Il faut que je trouve quelques choses à faire pour m'occuper, sinon je vais ressasser cette absence de souvenir qui emplit mon cerveau d'un vide effrayant. Je regarde mes pieds et je me rend compte que j'ai oublié mes chaussures près du cocotier.

    « Eeeeet merde, mes chaussures... »


[ Mais Babouche, pourquoi tu dis que je vais tout manger, je les ouvre pour euuux :'( *incomprise* xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier à la chaussette
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier à la chaussette
Messages : 658
Date d'inscription : 16/10/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 15 Déc - 20:39

Birdy reste silencieux. L'espace d'un instant, Moustique se demande s'il n'a pas dit quelque chose qui ne fallait pas. Mais plutôt simplement, il écarte cette possibilité de ses tracas potentiels. 'Sont des hommes, des vrais, s'ils ont un truc qui dérangent, ils se le diront et régleront le tout soit avec les poings, soit avec une bonne pinte de bière. Voir les deux. Ou, la virilité (très arrêtée) selon Moustique.

Les autres reviennent ; l'insecte ré-ouvre les yeux, lève la tête et regarde Swatch. Ah, il a repéré la ''proximité'' de l'équipe Feu, hein ? Bien loin de s'en contrarier, le jeune brun lève leurs mains, vainqueur et lâche :

« Et oui ! Pendant que vous étiez pas là, nous, on concluait. Personne ne résiste à mon charme ! »

Il en rigole, rosie un peu aussi, mais la lueur orangée aura sitôt fait de cacher ça... et souhaiter ne pas avoir commis de nouvelles gaffes. Moustique adresse un sourire large à Birdy, lui dit d'un ton solennelle « Tu es libre ! » et attrape sa noix de coco tendue. Il regarde, fronce les sourcils, passe sa langue sur une goutte qui s'échappait et teste.

« C'est... c'est spécial. » Il hausse les épaules, goûte une nouvelle fois. « Particulier. » Il regarde Birdy, interrogateur. Toi, autorité masculine, montre l'exemple au Moustique qui hésite ! Car lui, il se demande si c’est très homme de dire qu'il aime pas plus que ça et qu'au fond, il a pas si faim non plus...

_________________


Avatar et signature par Judas ! Un gros merci à elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 15 Déc - 21:56

Les deux autres égarés leur revinrent, tendant de quoi manger et se désaltérer, sous le faciès d'une noix de coco. Il se rappela une légende urbaine, qui se concluait par le fait que les trois trous de la noix de coco furent deux yeux et une bouche, tels un crâne ricanant, momifié et velus.
Sa main se leva alors, sous une plaisanterie du petit brun qui le fit sourire, tandis que ses doigts engourdis retrouvaient leurs mobilité d'araignée. Il remercia silencieusement Swatch, d'un signe de tête, saisissant la noix et buvant le liquide blanchâtre et sucré, essayant de ne pas penser à cette histoire de tête tranché, mais ne pouvant s’empêcher d'y entrevoir un mauvais signe, un chef a la cervelle coulante. Le vaudou est emplis de signe préventif et de malédiction.
C'est... c'est spécial. Particulier.
Le petit être lève les yeux vers lui, et Birdy lui rend son regard, hochant la tête. "Même si c'est assez mauvais, il vaut mieux boire et manger ça...on ne sait pas quand on en trouvera d'autre..ok ?" Un sourire doux vient écarter ses plaies, s'étant approprié l'avis de l'insecte pour le souligner à voix haute, tandis qu'il repose les lèvres sur l’écœurante bouche de la tête mutilée, buvant le jus insipide qu'elle lui offre de ses entrailles.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Lun 16 Déc - 11:50

Deux déjà ont été ouvertes, deux on été partiellement consommées. Seul le jus a été vidé, il reste encore la plus lourde. Maintenant qu'elle a été transportée et coupée de son arbre ne pas l'ouvrir ne servirait à rien, elle attend juste son heure, tranquillement.

Le jus douceâtre et sucré aura beau couler dans vos gorges, il vous désaltérera bien un certain temps mais plus le jus est bu, plus la faim est grande. Le cocotier ne donnera plus de fruits, ce que vous possédez sont les seules vivres que vous pourrez à jamais trouver sur la plage de sable fin. Poussés par la faim vous serez bien obligés de migrer, sois vers la mangrove, soit vers les eaux claires pour y chercher de quoi se sustenter. Votre temps viendra bien assez vite.
Revenir en haut Aller en bas
Robin des bois en herbe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Robin des bois en herbe
Messages : 143
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 19
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Lun 16 Déc - 17:22

Apparemment, Babouche n'était pas la seule à apprécier réellement ce jus. Certes elle était légèrement désaltérée bien que le goût sucré lui laisser une bouche encore un peu pâteuse, mais son ventre ne cessait de gargouiller. En tendant l'oreille, elle se rendit compte qu'elle n'était pas la seule.
C'était étonnant, pendant l'absence des deux "cuistots", les deux hommes avaient tissé un réel lien, une sorte d'amour paternel presque. Moustique tourna la tête vers Birdy, lui demandant presque l'autorisation de boire. D'un côté, c'était fort émouvant mais d'un autre, on pourrait penser que ce jeune garçon était quelqu'un de sensible et de faible. Restait à voir comment il se débrouillerait dans la jungle. Enfin Babouche pensait, pensait et pensait encore mais elle ne savait pas elle même si les petits insectes, les pieds qui s'enfoncent dans la boue et les drôles de bruit ne la dérangeraient pas. Alors elle garda cet aperçu dans un coin de sa tête, se promettant d'y revenir plus tard.

Entre temps, Swatch remarqua qu'il était pieds nus. Il faisait chaud, mais le temps pouvait très bien tourner et il risquait de tomber malade.
« Tu veux que quelqu'un t'accompagne pour aller les chercher ? » Elle attendit de voir lequel de ces trois garçons se proposeraient. En attendant, elle en profita pour rajouter « Ou alors on mange tous, on y va tous ensemble et on visite l'île ? »

[Ahhh beuh oui j'avais mal compris ton action désolé. T.T]

_________________


Signature Swatch & avatar Judas.♥️
#3E626A
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Lun 16 Déc - 19:53



    « Tu veux que quelqu'un t'accompagne pour aller les chercher ? Ou alors on mange tous, on y va tous ensemble et on visite l'île ? »


C'est comme si elle avait lu dans mes pensées. Elle aussi n'a sûrement pas envie de rester assise là toute la nuit. Je récupère les deux cocos que le moineau et le moustique avaient finis de boire et à l'aide de mon couteau, je les ouvre pour en récupérer la chaire. Je tend une moitié à chacun et commence à manger la mienne. C'est un peu galère à récupérer, ça colle aux parois et c'est un légèrement visqueux, ça glisse. Mais... Huuum... Moi j'aime beaucoup. Les autres ont l'air plus sceptiques, je l'avais remarqué à leurs têtes lorsqu'ils avaient bu le jus de coco. Bof tant pis, tant qu'ils ne meurent pas de faims, tout va bien. Une fois que j'ai fini ma moitié, je répond à Babouche.


    « Moi je suis pour la deuxième solution. L'idée de rester assis là toute la nuit ne m'enchante pas tellement. »



Je m'imagine là, assis toute la nuit, immobile. A regardé Birdy et Moustique se faire des câlins comme s'ils se connaissaient depuis toujours. Comme des frères ? Comme des amants ? Je n'arrive pas à mettre de descriptions sur la relation qu'ils ont construits en si peu de temps. Je m'imagine ensuite couverts de toiles d'araignées après avoir attendu toute la nuit immobile. N'importe quoi. Je souris avant de sortir de mes pensées et de revenir à la réalité, pousser par les gargouillis de mon ventre. Merde, j'ai encore plus faim qu'avant...
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier à la chaussette
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier à la chaussette
Messages : 658
Date d'inscription : 16/10/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Lun 16 Déc - 21:06

Il a bu alors, puis a vu sa noix de coco prise et coupée. Doucement, il met sa main sur son estomac. Lui qui n'avait pas faim, le voilà qui a le ventre qui gargouille. Comme si avoir bu avait aussi réveillé son estomac. La sensation le dérange, le fait grimacer. « J'aurais mieux fait de pas boire, j'crois bien » marmonne-t-il pour lui même.

Il attrape tout de même la moitié qui lui est tendue, mordille comme il peut ce qu'il arrive à chopper et mâchonne de mauvaise grâce la pulpe qu'il parvient à arracher (mélangée à une bonne dose de coque qu'il recrache aussi discrètement que possible).

« Pour tes chauchures, tu chais où elles chont egjactement ? »

Oui, bah, ils sont entre homme, non ? Pas de manière et... ah, mais si, y'a une demoiselle (quoi qu'elle se montre plus masculine que lui à certain moment). Une dame, même, si on regarde les vêtements. Moustique avale à la hâte sa bouchée, noix comprise et s’essuie le coin de la bouche d'un revers de poignet.

« S'cuse. » Léger silence perplexe «  Enfin, dîtes... moi, j'ai de plus en plus faim, en fait. Plus je mange, plus j'ai faim.  » Il regarde un instant sa noix de coco. Il n'en a presque rien mangé, mais elle lui inspire de moins en moins confiance. Il regarde les autres. C'est pareil pour eux ou c'est seulement lui ?

_________________


Avatar et signature par Judas ! Un gros merci à elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Lun 16 Déc - 21:44

Ses dents raclèrent la carapace du crâne végétal, écoutant les paroles de chacun. Il avait l'impression d’écorcher un crane pour en extraire les dernière cellules vivantes consommables, devenues coriace par la réfrigération. Tandis qu'il avalait ces petits bouts de chairs, il sentait un besoin d'en avoir plus, plus à manger, et il resta un instant fixer l'éclat de noix qui crânement, luisait dans la lumière.
Enfin, dîtes... moi, j'ai de plus en plus faim, en fait. Plus je mange, plus j'ai faim.
La même sensation s'était emparé de lui, aussi reposa t-il prudemment la coque brune et traître.
Je suis de son avis aussi. Son visage se tourne alors vers Swatch et Babouche. Et du votre. J’espérai passer les heures nocturnes ici, en sécurité, en attendant le jour..Mais visiblement..Il soupira, les yeux perdu dans les ondulations aériennes des flammes, On va devoir y aller. Qui sait, peut-être trouverons nous de quoi survivre, et de quoi comprendre notre situation.
Il espérait se réveiller n'importe où, dans un lit, un sofa, une pièce abandonnée, les lèvres humectées de salive et de psilocybine marine, ailleurs que dans ce délire divaguant, mêlé de paranoïa et de menace constante, malgrès un regret pour la petite créature brune qui réchauffait son flanc.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Mar 17 Déc - 16:15

La noix isolée se met à bouger imperceptiblement, c'est plus le bruit qui pourrait alerter les quatre comparses. Un bruit léger mais sourd, régulier. La noix roule plus près d'eux, elle se fissure sous l'assaut correspondant au bruit. Et finalement dans un craquement un gros ver noir de plus d'une quinzaine de centimètres se fraie un chemin hors de la coque dure. Plus mille-pattes que lombric des centaines de petites tiges s'agitent sous l'insecte. Il est suivi par une vague de petits vers blancs qui se rapprochent de la source de chaleur, totalement aveugles.

L'intérieur de la noix de coco a été partiellement rongé tandis que la pulpe restante a pourri, le jus s'en libérant délivrant une puanteur de décomposition avancée. Si les vers blancs sont fragiles et sensibles aux semelles, la carapace du lombric noir est aussi dure que la pierre et il semble en posséder plusieurs couches. Ils sont lents, mais ils avancent.
Revenir en haut Aller en bas
Robin des bois en herbe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Robin des bois en herbe
Messages : 143
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 19
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Mer 18 Déc - 16:26

La troupe décide finalement d'aller explorer la forêt, ou plutôt la jungle, même si l'oiseau ne semble visiblement pas très enchantée. D'un seul coup, elle se rend compte que la lune ne descend pas. Elle semble restée bloqué en haut du ciel, comme si le soleil ne voulait plus pointer le bout de son nez et que la lune avait décidé de prendre sa place. Imaginez le cauchemar, ce serait un coup à devenir fou. Plus de jour, plus de nuit, plus de rythme. Juste le néant. Chacun mangea sa part de chair mais la faim ne passe pas.
« Vous n'êtes pas les seuls... j'ai aussi l'impression que mon ventre gargouille de plus en plus. »
Tout d'un coup, Babouche entend un bruit près d'elle. Au début, elle n'y prête pas attention mais lorsqu'un craquement sec se fait entendre, elle ne peut s'empêcher de tourner le regard. Quelque chose de long, suivit de minuscule truc gluant vers bougeaient.
« Putain c'est quoi cette merde ! » Elle se décala légèrement, observent cette chose progressé doucement mais surement vers le feu.

_________________


Signature Swatch & avatar Judas.♥️
#3E626A
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Mer 18 Déc - 17:41

Tout le monde semble avoir plus faim qu'avant. Merde, merde, merde, qu'est ce qu'il se passe ici ? J'ai un mauvais pressentiment. Moustique me demande si je sais où sont mes chaussures, j’acquiesce en montrant du doigt le premier cocotier qui penche sur la plage. Mais avant que je n'ai eu le temps d'ajouter quoi que ce soit, quelque chose attire mon regard. Je tourne la tête et vois la dernière noix de coco se met à trembler, s'ouvre et un ver immense, noir, dégueulasse, en sort, suivit de plusieurs petits vers blancs et se met à ramper vers le feu. Ils n'ont pas l'air féroce, juste déguelasse, mais on ne connaît rien à ce qu'il se passe ici et je préfère me méfier.


    « EURK ! Ça a pas l'air sympas !»


Je crois qu'il est largement temps de bouger. Je soulève rapidement Moustique pour le mettre sur ses frêles jambes avant de me tourner vers Birdy.


    « Bon, les extraterrestres attaquent, tu peux le porter ? Je suis pas sûr qu'il arrive à courir. A moins qu'on arrive à leurs piquer leur soucoupe volante. »



C'est pas le moment de dire n'importe quoi Swatch, concentre-toi bordel ! Mais j'y peux rien, j'ai peur de ce que pourrais réellement nous faire ses bestioles et il faut que je débite de la merde. Je prend la torche que j'avais planté dans le sable et la tend à Babouche.


    « Tiens, éclaire les deux autres, j'essaie de couvrir vos arrières. »


Je suis étonné de ce que je viens de dire. J'ai qu'une envie c'est partir le plus loin possible de ces choses immondes. Pourquoi je décide de jouer les héros maintenant ? ABRUTIS ! Trop tard, c'est dit. Je sors mon couteau et le plante dans une buche de bois qui brûle avant de la lancer juste devant les vers. Puis je réitère plusieurs fois mon geste, espérant ainsi tuer ces affreuses bêtes avant qu'elles n'arrivent à nous. Le gros noir à pas l'air très gentil et ça n'a rien de raciste ! Mais pourquoi je pense ça moi ?! Idiot !
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier à la chaussette
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier à la chaussette
Messages : 658
Date d'inscription : 16/10/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Ven 20 Déc - 12:37

Spoiler:
 

Il a eut ce petit moment de dépit où, sans réagir, il a regardé les gros insectes sortir de leur noix et se ruer vers le feu. Le moment où son cerveau, brave gars toujours un peu dans ses pantoufles, s'est demandé ce qu'il avait pu ingurgiter exactement pour voir ce qu'il s'imagine voir. Puis le moment où deux, dégoûtés, s'écartent à l'unissons dont un qui le relève brusquement, forçant le dit cerveau à admettre que les bestioles ne sont pas un simple fruit d'imagination. Moustique reste là, un peu bête, observant Swatch dans les yeux, le rouge aux joues.

Porter ? Comment ça porter ? Ça y est. Dans un cliquetis de compréhensions, les engrenages du cerveaux moustiquiens se mettent en route. Ainsi que le sentiment d'indignation.

« Hey, s'offusque-t-il en mettant les mains sur les hanches, c'est bon, j'suis pas une fifillette non plus ; j'peux très bien courir par moi même ! » Il se tourne vers Birdy, l'assurant rapidement d'un air déterminé : « Je peux courir. »

Sauf qu'il ne se met pas à courir selon les instructions de Swatch. Il regarde les actions de ce dernier, un moment intrigué, puis interloqué. Le brun se jette sur le blond, lui attrape le poignet et l'écarte un peu.

« Mais arrête ça ! T'espère faire quoi, les tuer ? C'est p'tet pas ragoutant comme bestioles, mais on a pas le droit de leur faire ça : c'est nous les intrus sur cette plage ! Et ils ne nous ont rien fait de mal ! »

D'un coup de pied, il tente d'envoyer du sable sur le feu, histoire d'étouffer celui-ci, que les insectes ne se brûlent pas. Puis si les insectes se rebellent, il sera toujours temps de courir, non ?

_________________


Avatar et signature par Judas ! Un gros merci à elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Ven 20 Déc - 15:17

Le crâne en repos avait laissé échapper ses plus sombres pensées sous la métaphore d'un souverain  mille-pattaires et de sa suite blême. Et les dieux savent combien les cauchemars sortis des tréfonds de l'âme peuvent être corrosifs.
Les insecte se dirigeaient droit sur les flammes, attiré par la chaleur orangé du foyer, poussé par un appétit avide qui les plongeait, semblait-il, dans l'ignorance des être humains présent.
Lent, mais précédé d'une odeur de cadavre innommable, Il ne répondit ni à Swatch ni à Moustique, hormis d'un regard, mais tandis que les deux allaient au devants des créatures, il pose brièvement la main sur l'épaule de Babouche avants de les rejoindre, les ramenant vivement à lui en haussant Moustique sur l'une de ses épaules et faisant reculer Swatch, après qu'il eut jeté les brasiers.
"- Ils sont attirés par le feu, pas par nous. Allons nous en, et ne cherchons pas après eux...il faut espérer que la torche ne les attireras pas, sans quoi, nous devront avancer sans..." Sa voix était étrangement calme, comme si aucune émotion ne venait le paniquer, alors que la tête brunit leur avait offert ses tourments rongeurs de chaire. Il détourna les yeux vers la jungle, reposant le jeune homme avec douceur. "..je m'excuse."
Il repensait a ces vers blancs, asticots se précipitant vers une chevelure orange, ses sourcils froncés dans un mal-être physique qui lui tordait les tripes.
Revenir en haut Aller en bas
Robin des bois en herbe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Robin des bois en herbe
Messages : 143
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 19
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Sam 21 Déc - 15:26

Pourquoi tant d'énergie d'un seul coup ? Babouche semble totalement perdue. Certes il y a ces asticots bien dégueulasses, mais pourquoi tant de remue-ménage tout d'un coup ? Swatch saute sur ses jambes, mets sur pied le petit insecte, demande à l'oiseau de porter le jeune homme aux jambes tremblantes et tend finalement à la jeune fille la torche. Quoi ? Il faut qu'on court ? Non mais quand Babouche avait lancé l'idée de visiter l'île, c'était pas en mode fanfare quand même. Swatch avait l'air décidé à tuer les bestioles, mais Moustique brutalement l'en empêcha.
« Bon tout le monde se calme. Ces trucs blancs et noirs sont bien dégueulasses mais pas besoin de paniquer, on risque surement de rencontrer pire ici. » Elle paraissait calme, mais pourtant en elle même elle paniquait totalement. Merde on fait quoi ? On court ? ON COURT ! Non on reste là, on réfléchit et après on agit.

« Je sais pas vous, mais on devrait peut-être aller dans cette jungle. On a une torche mais il en faudrait plutôt deux. » Par chance à ses pieds, elle trouva un bout de boit plutôt sec. « Quelqu'un veut bien déchirer un bout de ces fringues ? Je veux pas finir à poil quand même... » Après on envisagera. On respire, on envisage.

_________________


Signature Swatch & avatar Judas.♥️
#3E626A
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Sam 21 Déc - 17:44

Ils s'arrêtent, hésitent. Ils ne voulaient de mal à personne, ils voulaient juste se réchauffer et chercher des petits insectes à manger avant d'aller retourner hiberner dans le sable chaud. Les créatures sont du genre dociles et calmes mais elles savent se défendre.

Les bûches ont écrasés quelques vers blanc mais la carapace du lombric sombre est assez dure et surtout, ignifuge. Il ouvre la gueule et en jette directement sur la cheville de Swatch un filet baveux verdâtre assez douloureux pour le persuader de ne pas s'approcher plus. Aucun d'eux ne sont les maîtres ici, ils arrivent et décident de tuer tout ce qui ne leur plaît pas.

Sur la cheville de Swatch une zone rouge commence à apparaître, ça brûle et surtout, ça commence à gratter. Il vaudrait mieux éviter de trop toucher, c'est peut être contagieux par contact, peut être qu'il y a des risques d'extension s'il y a grattage.

Les chenilles et autres vers n'ont pas attaqué les autres, elles se défendent et voilà tout. Elles se rassemblent toutes autour du feu sans demander leur reste.
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 22 Déc - 17:43

Moustique essaie de m'empêcher de cramer les bestioles. Birdy le porte, l'éloigne. Babouche propose de faire une torche et de partir dans la jungle. J'ai l'impression que tout ce passe très vite et c'est un peu ma faute. J'ai été surpris par l'arrivée de ses bestioles et j'ai un peu tout accéléré. Après tout, elles sont assez lentes, on aurait pu bouger tranquillement, sans créer un léger mouvement de panique. Je suis vraiment bête.

    « Quelqu'un veut bien déchirer un bout de ces fringues ? Je veux pas finir à poil quand même... »


Je m'approche du feu pour aider ma coéquipière à allumer une nouvelle torche. Je déchire le bas de mon pantacourt et le donne à Babouche, avant de lui dire rapidement, un petit sourire aux lèvres.

    Nous sommes des gentlemans quand même, on va pas t'laisser finir à poil !

A peine j'ai dis ça que je sens une horrible douleur à ma cheville.

    AAAAAAÏE !!!

Je regarde et découvre un long filet baveux. La douleur augmente rapidement, avant de se transformer en démangeaison. AAAAH BORDEL CA FAIT MAL ! Je cours sur le bord de l'eau et plonge mon pied dans la mer pour essayer d'apaiser la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Chevalier à la chaussette
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Chevalier à la chaussette
Messages : 658
Date d'inscription : 16/10/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 22 Déc - 19:08

Le feu crépite de protestation à chaque grains de sable reçu et farouchement, il continue de brûler comme pour manifester au petit brun qu'il en a rien à foutre du sable. Nargué, Moustique s’apprête à continuer mais son pied donne un coup dans l'air. « Hé ! » il est soulevé, porté. « Hé mais non ! » Et s'il ne lui faut pas longtemps pour retrouver la terre ferme, c'est bien assez pour le vexer. Depuis le début, il est le faible du groupe. Celui qu'on soulève, qu'on porte, celui qu'on n'écoute pas et ça le fait fulminer. La colère a un goût de frustration et tandis qu'il ouvre grand la bouche pour déverser son feu intérieur, Birdy s'excuse du geste.

Sa colère explose alors avec autant d'intensité qu'un pétard mouillé. Les grands mouvements qu'il prévoyait se transforment en bras et épaules tombants. Son flot d'horreur verbale en un soupir et son rouge colérique en un rose gêné aux joues.

« Pas grave. J'présume que c'est ma faute si on me voit comme ça. »

Petite chose à protéger. Il veut bien être stupide, mais pas trop con, quand même. Il sait qu'aucun des geste fait n'a eut comme but la méchanceté. Qu'il ressent ce qu'il ne faut pas voir. Alors, il prend sur lui, se disant aussi, que ce n'est pas le moment de se battre avec les autres. Il fronce les sourcils avec détermination, clame avec force :

« Mais je vous montrerai que je suis capable. »Il sourit. « Vous verrez ! »

Avec le temps, avec les actions, il y croit. Pendant ce temps, ça déchire ses vêtements, ça hurle. Moustique tourne la tête juste le temps de voir le jet de bave, Swatch touché qui court vers la mer. Un regard pour les deux autres, il leur souffle un « Chaussures ! Récupérez les chaussures, je récupère Swatch ! » et va rejoindre le blond.

« Hey, ça va ? Tu peux marcher ? Faut partir d'ici, maintenant que t'as excité les insectes, je suis pas certain qu'ils veuillent revoir ton visage. » Il lui tend la main et le regarde avec sérieux « je t'aiderai à marcher, si besoin. »

Car maintenant, il faut partir. Fuir. La pensée lui donne un frisson, lui serre l'estomac. Et naît aussi le doux sentiment d'être en milieu connu.

_________________


Avatar et signature par Judas ! Un gros merci à elle ♥
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Dim 22 Déc - 20:46

« Pas grave. J'présume que c'est ma faute si on me voit comme ça. »

Birdy secoue la tête, une fois le calme revenu. Il n'offre pas un regard à la blonde, qui semble décider de jouer l'héroïne sans réaliser que personne n'est réellement paniqué, tandis qu'elle reformule sa proposition de partir. Au moin, il sait quel sera son genre, et quel genre de décision elle pourrait prendre.
"Non, ne t'en fais pas. Swatch aurait été à ta place, c'est lui que j'aurai saisi. Tu était simplement le plus près." Il entend d'ailleurs résonner la voix de ce dernier, dom juan masculin typique à en faire frissonner l'échine de l'oiseau.
Tirade mielleuse finissant par ailleurs sur un cri de gorge; de surprise et de douleur se mêlant à l'acidité d'une nouvelle odeur. Son regard se détourne et se baisse sur le jeune homme, tandis qu'il file vers l'encre mouvante de l'océan. De l'eau salée sur une brûlure d'acide est particulièrement déconseillé, rongeant la chaire déjà entamée par le liquide visqueux mais probablement l'étrange éphèbe l'ignore t-il. Le doux ronronnement du Moustique résonne de nouveau à ses oreilles, tandis que ses yeux se perdent dans les miroitements de la carapace noire du bel insecte.
Chaussure ? Birdy regarde ses propres pieds , aux orteils maladroitement peints et acquiesça. "Je vais les chercher, la lune me suffira pour m'éclairer. Babouche, peux-tu ? le feu sera moin traître que la lune ,dans l'eau. Et je pense qu'il va vite saisir la douleur du sel sur sa plaie."
Ces paroles lâchées, il se détourne vers la bouche béantes et humide de la jungle, l'embrassant de tout son être.
Revenir en haut Aller en bas
Robin des bois en herbe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Robin des bois en herbe
Messages : 143
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 19
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Jeu 26 Déc - 20:13

[désolé pour le retard ! Les fêtes m'ont prises plus de temps que prévu .w.]

Moustique ne semble pas avoir eu le temps d'éteindre le feu. En effet, l'oiseau le prend soudainement sous les bras et le porte. L'homme pris pour "handicapé" se défend tant bien que mal en poussant des cris, il arrive finalement à se débattre. Finalement, voyant la pitié qu'avait ce jeune homme pour les larves, Babouche se décide d'éteindre le feu. Mais rapidement elle le regrette, le grand blond commence à hurler et sautille jusqu'à l'eau. Un filet de bave semblait pendre sur sa cheville. L'insecte lui court à près et d'après ce qu'elle peut entendre, il lui propose de l'aider à marcher. Finalement, tout le monde semble d'accord pour "s'enfuir".
« Ouai bon là j'en ai assez vu, je propose qu'on aille voir autre part ! » Elle récupère la torche qu'avait préparé Swatch puis la tant à Moustique. Si on a un blessé parmi nous, se ne sera pas une mince affaire. Mais le groupe est solidaire - du moins il le semble - alors ils devraient bien s'en tirer, normalement. Mais le normalement est en trop.

_________________


Signature Swatch & avatar Judas.♥️
#3E626A
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Lun 30 Déc - 13:02

Mauvaise idée l'eau de mer. Ça ne gratte plus, non, ça pique. Et fort en plus. Le sel creuse la plaie un peu plus à chaque seconde, jusqu'à ce qu'on le tire de l'eau. En parlant de tirer, tirez-vous vite. Enfin, surtout l'agresseur blond qui a décidé d'attaquer les créatures de l'Île.
Revenir en haut Aller en bas
Protecteur de ces dames
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Protecteur de ces dames
Messages : 102
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille... Mar 31 Déc - 2:51

A peine j'ai plongé mon pied dans l'eau que je sens la douleur augmenté. Ça brûle encore plus.

    AAAAAAAAAAAAAAAAAAAH BORDEL !


Je sens autour de moi que j'ai crée une certaine agitation, je sens qu'un de mes nouveaux compagnons s'est approché de moi. Mais la douleur est à présent trop forte pour que je réalise de qui il s'agit. Je sors mon pied de l'eau et retourne en titubant sur la plage. Putain que ça fait mal ! Ma vision est brouillée par la douleur, je ne sais pas trop où je vais. J'ai l'impression que l'eau a encore plus creusé ma plaie. Je titube encore un peu sur la plage, oubliant complétement ce qu'il se passe autour de moi et m'assoit. Enfin, je me laisse plus tomber que je ne m'assois vraiment. Mais peut importe, mon esprit n'est plus que focalisé sur une chose : la douleur. Je sors mon couteau et déchire à nouveau un bout de mon pantacour, celui de l'autre jambe cette fois et le noue autour du trou pleins de sang que j'ai à présent au niveau de la cheville. Puis je me relève et essaie de reprendre mes esprits. Je remarque Moustique, pas loin de moi. C'est lui qui a dû venir me voir quand j'avais le pied dans l'eau. Mes chaussures, où sont mes chaussures ? Merde, je n'ai plus de suite dans les idées. Je titube vers Moustique, essayant de faire disparaître le masque de douleur que doit sûrement affiché mon visage. Je sens de la transpiration perler sur mes tempes. Plus jamais je n'attaque une créature qui ne m'a encore rien fait. Dorénavant je serais beaucoup plus prudent. Une fois près du petit brun, je lui fais un sourire forcé et dis :

    « On a plus qu'à me faire une jambe de bois, j'pourrais faire le pirate ! »


Toujours raconter de la merde. Important. Puis je suis le reste du groupe qui se dirige vers la jungle, me concentrant pour marcher le plus normalement possible malgré la douleur atroce qui me vrille la cheville.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: » Réflexion personnelle : L'eau ça mouille...

Revenir en haut Aller en bas

» Réflexion personnelle : L'eau ça mouille...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» [Jeux/Réflexion] Psycho-délire
» [Western Town] Compte-rendus de parties, impressions et pistes de réflexion
» La gestion du temps de réflexion pour les parties sur serveur
» Réflexion héros qui se redressent
» Après réflexion... [Enrolée][puis écartelée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: Le Lagon Sud-