AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tu seras mon futur, à présent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Tu seras mon futur, à présent. Mer 4 Déc - 22:08

0H-2H 0h-2h

Il fait chaud. Tu as chaud. Quelque chose pique et gratte, sur la peau nue de ta nuque et ta tête semble être posée sur quelque chose de mou. Quelque chose d'humide et de désagréable. Tes yeux collés s'entrouvrent et la pénombre te surprend. Étonnamment tu es presque trop lucide. Presque car à bien y réfléchir tu ne sais ni comment tu t'appelles, ni où tu es ni même comment tu es arrivée ici.

Tu te redresses lentement, appréhendant les signaux d'une quelconque gueule de bois, mais rien n'arrive. Tu passes ta main dans tes cheveux, du sable, mouillé. Tes habits sont imprégnés d'humidité, une veste bleue à boutons ouverte sur une chemise blanche, une jupe courte noire et de longues bottes blanches. Et un miroir, posé sur le sable, tes mains te semblent inconnues quand tu l'attrapes pour le porter devant ton visage. Un visage fin et de longs cheveux blancs se reflètent, un faciès qui te dirait presque quelque chose, le tien.
Quelques coups d’œil paniqués aux alentours t'apprennent que tu es sur une plage d'où tu vois l'épave d'une vieille caravelle, qu'il fait nuit noire et que tu n'as rien pour t'éclairer.

Et maintenant, tu fais quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Jeu 5 Déc - 16:54

0H-2H 0h – 2h

L'Île a écrit:
 Il fait humide, tu ne trouves pas ? Et chaud. Mais où as-tu bien pu tomber ? Réveille-toi, regarde autour de toi ... Bienvenue chez Moi. Ici, il te faudra te battre, petit jouet, il te faudra oublier ton monde bisounours et réaliser que pour survivre, il faut parfois être plus malin que le grand méchant loup. Oui, je vois que tu commences à douter d'être prête pour cela, toi qui es si naïve. Alors regarde, un petit coup de main : à côté de toi, tu trouveras une boîte d'allumettes. Maintenant debout et bats-toi !
Chaleur. C'est le premier mot qui lui vient à l'esprit alors qu'elle émerge de son sommeil apparent. Et inconfort. Cette matière inconfortable à cette heure tardive et humide la dérange, elle gigote, roule les épaules avant de tenter de réaliser où elle se trouve. C'est du sable, humide, il fait chaud. Elle s'efforce à retrouver le pourquoi du comment, le quand et le où,... Mais rien ne vient.

Alors elle entrouvre les yeux, sentant déjà l'obscurité autour d'elle. Distinguant la plage grâce à la lumière de la lune, elle entend, écoute aussi la houle des vagues. Un bruit berçant aux airs paradisiaques. Elle était peut-être venue ici en vacances ? En posant les mains sur le sol pour se relever, elle touche quelque chose. En le rapprochant le plus possible de ses yeux pour bien voir, elle remarque que ce n'est qu'une boîte d'allumette. Mais plutôt que de la laisser là, elle la fourre dans sa poche. Peut toujours être utile.
Elle se relève d'un bon, plutôt positive contrairement à ce qu'on pourrait croire et inspecte rapidement sa tenue – de ce qu'elle peut voir – qui est composée d'une robe de couleur, basket avec un petit gilet. Elle frotte le tout pour enlever le sable humide et fait de même avec ses cheveux. Tient, ils sont courts.

Ne s'attardant pas plus, elle commence à marcher en inspectant les environs. Bien, elle ne voit presque rien. Donc, elle se dit que rechercher une personne plutôt que quelque chose serait plus judicieux, pour l'aider à savoir pourquoi elle est là.

«  Heu... Hé, ho, il y a quelqu'un ?  »

Toute personne normale crierait pour se faire entendre, mais elle n'en a pas envie. Crier pour faire du bruit ce n'est pas son truc, s'il y a quelqu'un sur cette plage, cela suffirait à attirer son attention.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 28
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Jeu 5 Déc - 19:06

0H-2H 00h-02h

Le calme, bercé par le bruit des vagues. J'aime pas le calme, c'est chiant. J'entrouvre un oeil, gémissant légèrement. Ma tête me fait mal, comme à un lendemain de soirée trop arrosé. Mais qu'est-ce que je foutrais sur une plage moi ?

- Heu... Hé, ho, il y a quelqu'un ?

Cette voix aigu me brise les tympans, je me redresse en position assise, collant la paume de ma main contre mon crâne.

- Tu peux pas fermer ta gueule, il y a des gens qui dorment ici putain.

Je regarde les alentours, du sable, de l'eau... C'est quoi ce bordel ? J'essaye de me rappeler des événements de la veille, mais rien ne me revient. Osef, je me concentrerais là-dessus plus tard. Je distingue deux silhouettes, deux filles. Bloqué sur une plage avec deux gonzesses... Paradis ou horrible enfer ? Je regarde celle lui avait parlée en première. Enfer. Puis, mon regard se pose sur la seconde, plutôt bien foutu. En fait non, paradis. En voulant me redresser, ma main se pose sur un objet à côté de moi, une boite à musique vraisemblablement. J'hausse un sourcil. C'est quoi cette merde ? Sans doute une gosse de dix ans qui a laissée ça ici. Je la fourre tout  de même dans ma poche, on sait jamais.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Jeu 5 Déc - 19:37

Il y a du bruit et des mouvements, une autre fille s'agite pas loin de toi suivie de près par la voix d'un type. Dans quel merdier tu t'es encore fourrée, c'est la question du jour. Tu pousses un grognement en réponse, cette sensation de ne plus rien maîtriser t'agace et te fous les nerfs en pelote.
En poussant un soupir tu lèves la main pour attirer son attention.

- Ouais j'suis là, pour la sieste c'est mort j'pense.

En tout cas, tu as l'air bavarde. Dans un relent de motivation tu coinces ton nouveau miroir dans tes poches, sait-on jamais. D'un pas prudent tu t'approches de la première silhouette, enfin d'un pas titubant si on prend en compte tes talons qui s'enfoncent dans le sable.

- À tout hasard, personne n'a de quoi s'éclairer ?

Ça ne coûte rien de demander, il va bien falloir trouver un moyen de se repérer et dans le meilleur scénario se reconnaître et se souvenir. Ou peut être dans le pire des cas. Sans vouloir verser dans le pessimisme tu es quand même consciente que tu ne sais rien ni de ces gens, ni de toi-même.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Jeu 5 Déc - 20:32

«  Tu peux pas fermer ta gueule, il y a des gens qui dorment ici putain.  »

Elle fronce les sourcils.

«  Ouais j'suis là, pour la sieste c'est mort j'pense.  »

«  Ce n'est pas l'endroit pour une sieste.  »

Lâche-t-elle d'un ton assez neutre. Elle repère plus ou moins les deux silhouettes et s'approche de la plus imposante, un homme, le vulgaire. Elle pourrait l'être aussi, si elle veut.

«  À tout hasard, personne n'a de quoi s'éclairer ?  »

Elle pourrait ne rien dire et garder ça pour elle, au cas où la situation venait à s'envenimer. Mais non, elle ne pense pas à tout ça. Dans sa grande honnêteté et naïveté, elle dit.

«  J'ai des allumettes. Mais je pense plus judicieux de les préserver, en cas de nécessité. La lune est suffisante.  »

Sa façon de parler et de voir les choses pourraient énerver. Mais tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 25
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Jeu 5 Déc - 21:06

L'Île a écrit:
Oh le joli rêve que voilà... Un lit somptueux, sur lequel tu te prélasses pendant qu'une ravissante jeune femme te murmure des mots doux en te prodiguant un délicieux massage... Le Paradis. Mais maintenant, il est temps de te réveiller. Non, ce n'est pas un cauchemar, c'est la réalité. Bienvenue chez Moi, Blanche Neige, bienvenue en Enfer. Ici, tu devras survivre. Dans ma grande bonté, je t'offre de quoi te défendre : voici une pince à épiler. L'aventure commence, surprends moi princesse.



Une planche en bois vole, depuis l'épave.
Blanche-Neige fait son entrée en scène. Lui, il était coincé près du bateau moisi, et un bon coup de pied a suffi pour créer une ouverture un tant soit peu praticable. Mais faut-il mentionner ce qu'il y eut avant ? Je pense, oui.

Avant, il y voyait presque rien. Parce qu'il était coincé en dessous d'un bout de coque, et qu'il venait de se lever réveillé par un type qui gueulait. Le sable, la chaleur, vous l'avez déjà tous dit, je pense qu'on imagine bien son état. Il avait trouvé une foutue pince à épiler qu'il avait gardé en pestant, puis s'était relevé en se souvenant de cette scène, dans un appartement. Il s'était cogné, puis avait tambouriné contre la paroi avant d'en sortir dans un magistral coup de pied frontal. Fin de l'entracte, on a une princesse qui sort d'un bateau avec les cheveux humides et de mauvaise humeur.


S'habituer à la lumière, fait. Se mettre debout, fait. Constater qu'on avait des gants et qu'on était au milieu de nulle part, fait. Maintenant, voyons, trois silhouettes ...
À tout hasard, personne n'a de quoi s'éclairer ?, disait l'une d'elles. Inventaire des poches. Papier, papier, stylo, cigarettes, petit couteau. J'ai des allumettes. Mais je pense plus judicieux de les préserver, en cas de nécessité. La lune est suffisante. Ah, tout de suite, ça devenait intéressant. Approchons nous.

Alors, qu'est-ce qu'on a ici ? Un dératé à moitié par terre, une nana avec des allumettes, une nana sans allumettes, moi je vois que ça. Et les allumettes m'intéressent vachement, dans l'instant présent. Elles doivent pas être trop ruinées.
J'ai pas de quoi non plus mais j'veux bien une allumette pour ma clope. On est quatre, on est ... Quelque part on sait pas où, et je doute que faire bande à part soit une bonne solution. Parce que je sais pas vous mais ...


Il fixe les montagnes, non loin de là.
... J'ai aucune connaissance en survie en milieu hostile.
Et, tout au fond de sa caboche, trottait une simple question.
Toute simple. Ce souvenir.

Pourquoi Blanche-Neige ?
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 28
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Jeu 5 Déc - 21:30

Je prend la peine de bien me réveiller, m'approchant de l'eau pour m'asperger le visage avec. Sa race, réveil de merde. Note à moi même : ne plus boire autant, ou ne plus prendre de drogue, enfin, je sais même pas ce qui a fait que je sois dans cet état. La gonzesse de tout à l'heure revient, demandant si un de nous possédait quelque chose pour s'éclairer. Bah écoute ma fille, tu as une lune dans le ciel, tu veux quand même pas que je te la décroche du ciel pour tes beaux yeux ? Tch.

Une nouvelle personne arrive, un mec. ENFIN. Fini les discutions de barbie et compagnie. Il parle de clope, je ressens soudainement une sensation de manque. Instinctivement, je fouille dans ma poche, trouvant un paquet de clope et, oh miracle, un briquet. Je souris avant de m'en griller une.

- Tient mec, attrape, mais il s'appelle revient.

Je lui lance mon briquet. Je lui donne pas, je lui prête seulement. Si par hasard je viens à me retrouver seul, j'en aurais besoin, et pas qu'un peu. Survie en milieu hostile... Sérieux c'est le casting secret de Koh-Lanta ou bien ?! Je soupire d'ennuie, tirant une latte sur ma clope.

- J'y connais rien non plus, mais j'ai la dalle.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Jeu 5 Déc - 22:14

Soupir. Soupir pour toi-même, pour le monde, pour la merde dans laquelle tu t'es fourrée. Ouais, les allumettes pourraient servir si vous trouviez du bois mais vu l'humidité... Pas moyen. Tu entends une troisième voix, masculine, encore. Milieu hostile ? Depuis quand une plage c'est hostile ? Dans une grimace tu te rassois, tu vas avoir du mal là. Au moins il fait chaud, tu retires ta veste, récupérant le miroir et essayant d'apercevoir encore une fois ton reflet, sourcils froncés. Souviens toi.

Un grand appartement, une odeur de cigarette froide. Comme les effluves de tabac qui arrivent à tes narines, imprégnées dans le tissu et le journal. Le journal tombé par terre alors que tu attends quelqu'un. Tes cheveux te grattent, le sable gratte, assise le cul dans la masse humide. Putain.

- Ouais, ok. Tant pis pour l'éclairage, mais le premier qui vient pleurnicher aura le droit à mon pied dans la figure.

Direct et simple. Et tu sais que tu le feras. Tu poses ta main sur le poignard dans ta poche, pas rassurant l'affaire. En y réfléchissant tu as faim aussi, sauf qu'il n'y a rien à manger présentement.

- Pour manger ça risque d'être compliqué sauf si tu peux sortir un truc comestible comme par magie de tes poches.

Et l'autre putain il vient d'où merde ? Narmol, un truc qui vole et un type apparaît. Non mais oui et Alice aux pays des merveilles elle arrive quand ?

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Ven 6 Déc - 18:32

«  J'ai pas de quoi non plus mais j'veux bien une allumette pour ma clope. On est quatre, on est ... Quelque part on sait pas où, et je doute que faire bande à part soit une bonne solution. Parce que je sais pas vous mais ... ... J'ai aucune connaissance en survie en milieu hostile.  »

Elle se contente de lancer son regard vers la provenance de la voix, une autre personne. Un homme. Elle aimerait bien pouvoir détailler ces gens, mais elle ne peut pas se fier à ses yeux et elle doute que de les tâter avec ses mains leur plairait. Donc elle se contente de regarder ce qu'elle peut avec des yeux de merlans fris. Elle ne comprend pas tout et aimerait bien être éclairée. Le seul problème est qu'ils sont dans le même cas, heureusement qu'elle s'en rend compte.

Le premier homme lance son briquet au nouvel arrivant. Si elle faisait attention elle pourrait peut-être voir leur visage éclairé par la flamme du briquet, mais elle s'en fiche et n'y fait pas attention. Tant pis.

«  Pour manger ça risque d'être compliqué sauf si tu peux sortir un truc comestible comme par magie de tes poches.  »

Poches... À cette pensée elle fouille les siennes, bien qu'elle aurait peut-être dû le faire plus tôt. Elle en sort ce qu'elle pense être un bic, un bout de papier, quelque chose est écrit mais elle ne sait le lire, et un bout de tissu qu'elle n'identifie pas et pour finir un élastique. Elle soupire, cela ne l'aidera pas.

«  On devrait peut-être aller en chercher nous-même de la nourriture, au lieu de se plaindre.  »

Alors elle regarde autour d'elle cherchant une issue à cette plage. Elle pense apercevoir des falaises. Trop compliqué. Des roches. Moi j'ai pas envie de manger, mais je doute que des crabes leur soit suffisant. Une forêt. Ou plutôt une jungle, vu la chaleur et l'humidité. Un minimum de bon sens quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 25
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Ven 6 Déc - 19:29

Un briquet vole dans sa direction.
Tiens mec, attrape, mais il s'appelle Reviens.

Tranquillement, il prend une clope -d'ailleurs, il en manque une- de son paquet avant de se la foutre au bec et d'amorcer la bombe à retardement que constitue la nicotine. La première bouffée fait un bien fou, bien plus fou qu'on puisse se l'imaginer. Stress interne important, rien de mieux qu'une bonne clope pour décompresser et poser ses idées.
Le briquet repart aussi vite qu'il est arrivé.

Tiens l'ami, merci. Maintenant on peut parler.

D'ailleurs, mis à part ce type assis qui, à priori, a les cheveux clairs, qu'avons-nous là, de l'autre côté de la conversation ? Pour manger ça risque d'être compliqué sauf si tu peux sortir un truc comestible comme par magie de tes poches. On devrait peut-être aller en chercher nous-même, de la nourriture, au lieu de se plaindre. D'accord, une femme au caractère bien trempé ça lui fera de la concurrence, et une autre qui prend des décisions, ça lui fera de la concurrence. Tant que le groupe ne se dissout pas déjà, elles peuvent pester l'une contre l'autre tant qu'elles veulent. En attendant, il anticipe le conflit en se plaçant entre les deux. On sait jamais ce que l'une ou l'autre peut faire. Mains tendues dans chaque direction, histoire de garder leurs distances. Le héros en puissance, coucou.

Et si on commençait par connaître ne serait-ce que notre nom respectif ? Ou surnom, si bien sûr vous êtes atteints d'amnésie, comme moi ... Il avait, au moment même où il avait pensé à cette phrase, songé à un surnom. Parce que malgré tous ses efforts, malgré la clope ... Son nom lui revenait pas. Vraiment pas. Comme le pourquoi de sa présence ici. Comme ... Un peu tout son passé. Juste, ce putain de souvenir. Pourquoi Blanche-Neige ? Putain, pourquoi ? Il avait beau penser à tout et n'importe quoi, rien ne convenait. Chef, non. Dieu, non. Génial, non. Loup-blanc, non plus, trop cliché. Ne venait plus que ...


Il arrête de jouer le pacifiste, pour ôter la clope de son bec et faire quelques pas vers la mer, cigarette au bout des doigts & main dans la poche. C'était un mauvais début pour paraître crédible, que de commencer ainsi. Désarroi.



... Moi ce sera Blanche-Neige. Me demandez pas pourquoi, c'est tout ce qui me vient en tête.
Et j'vous emmerde, moquez-vous si vous voulez. Tant que je sais comment vous appeler.
Putain de merde, pourquoi, Blanche, Neige ?!
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 28
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Ven 6 Déc - 20:41

Bon, analysons. Le mec, il a l'air cool. Déjà un bon point. Ensuite, la fille plutôt bien gaulé, elle a l'air d'avoir un peu trop de répondant. Une femme, ça ferme sa gueule, ça l'ouvre pas pour agresser les gens, surtout moi, on ne me dit pas ce que j'ai à faire, les ordres que j'accepte d'effectuer viennent de moi et uniquement de moi. L'autre fille aussi à l'air d'avoir un caractère de merde. Sérieux, île paradisiaque de merde. Il manquerait plus que les deux nanas se fight sur la plage, un combat de catch féminin dans la boue j'aurais pas dis non, mais sur une plage c'est tout de suite moins attrayant. L'autre s'interpose, essayant de calmer le jeu, bonne chance mec, t'interposer entre deux meufs en rogne, on va te lâcher dans un magasin de fringue le jour des soldes, tu changeras rapidement d'avis avant de t'interposer.

- Et si on commençait par connaître ne serait-ce que notre nom respectif ? Ou surnom, si bien sûr vous êtes atteints d'amnésie, comme moi ...

C'est vrai que maintenant qu'il le dit, mon prénom ne m'est toujours pas revenu. Amnésie collective ? Putain, on se croirait dans Very Bad Trip là. Si c'est une caméra cachée c'est pas cool, je refuse qu'on...

- ... Moi ce sera Blanche-Neige. Me demandez pas pourquoi, c'est tout ce qui me vient en tête.
Et j'vous emmerde, moquez-vous si vous voulez. Tant que je sais comment vous appeler.


... se foute de ma gueule... . . . Attend, quoi ? Blanche-Neige ? Seriously ? J'étouffe un rire, amusé. Blanche-Neige, comme l'autre greluche avec ses sept gnomes ? Encore une salope parmi tant d'autres qui à pas assez d'un mec et qui s'en tape sept à la fois. Allez, tu vas relever le niveau quand même, un surnom qui claque sa mère. Je tire une latte sur ma clope avant de recracher la fumée avec classe, ouai, toujours le swag.

- Très bien, comme moi aussi je me souviens plus de mon prénom, vous pouvez m'appeler... Je sais pas moi, Daredevil ? C'est la première chose qui me vient en tête.

Ouai, Daredevil, ça sonne bien. Mais pourquoi ce mot ? J'en sais strictement rien, mais ça a de la gueule.


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Ven 6 Déc - 21:05

Elle t'agace la gamine. C'est pas comme si tu te plaignais, tu énonces juste un fait et si ta façon de faire ne lui plaît pas c'est pareil. Tu n'as pas le temps de répondre que le second type s'avance entre vous deux, retiens le roquet mec toi tu te sentirais mal au fait de frapper une enfant. Même si tu te doutes que les remords ne dureraient pas longtemps. D'une voix posée tu réponds.

- Bien sûr et tu comptes repérer ton chemin comment sans lumière ? Est-ce que tu n'as ne serait-ce qu'une seule petite idée d'à quoi ressemblent les potentiels fruits d'ici ? Perso j'ai pas vraiment envie d'aller patauger entre les racines sans rien y voir.

Et après ça te fait des leçons sur le bon sens. La remarque du plus grand a le don de t'arracher un sourire en coin plus grand que ce que tu aurais pu te croire possible. Blanche-Neige hein, on t'en dira tant. Sauf que tu ne te souviens pas non plus de ton prénom. L'autre aux cheveux clairs lance nonchalamment un "Daredevil" pendant que tu cogites. Ouais. Non. Ça ne vient pas. Pas le choix que de se chercher un truc potable. Une fleur, une fleur et un poison.

- Belladone, on va dire ça.

Tu cherches des yeux sur la plage des bouts de bois, quelque chose. À la limite si vous pouviez apporter de la lumière peut être qu'il serait possible de s'aventurer plus loin. Mais pas avec ces chaussures. Tu te mets alors à délacer tes bottes en commençant par le haut, arrivant mi-cuisses en essayant de réfléchir au meilleur moyen de manger en restant en sécurité relative.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Ven 6 Déc - 21:32

«  Bien sûr et tu comptes repérer ton chemin comment sans lumière ? Est-ce que tu n'as ne serait-ce qu'une seule petite idée d'à quoi ressemblent les potentiels fruits d'ici ? Perso j'ai pas vraiment envie d'aller patauger entre les racines sans rien y voir.  »

Olàlà ils s'énervent tous contre elle ! Elle ne pensait pas à mal la petite, elle énonçait juste les faits tels qu'elle les percevait. Elle ne donnait pas d'ordre, ne pensait pas être agressive. Enfin bon, c'est juste question de mal-interprétation. Ses muscles se crispes, elle ne voulait pas ça. Ses pensées sont simples et dénuées d'arrières-pensées. Sa voix s'élève claire et sans animosité, souriante.

«  Je ne cherchais pas à mal, pas besoin de s'énerver et d'être agressive... On est tous calés ici alors je pense que nous devrions nous entendre. Ou alors tu peux aller toute seule dans la forêt, ou je peux y aller aussi, j'ai des allumettes.  »

'J'ai des allumettes.' Le truc le plus utile du monde.
Et le grand blanc qui s'interpose entre elle et l'autre jeune femme, ça pourrait presque paraître ridicule, mais elle se contente d'afficher un air grave et désolé.

«  Et si on commençait par connaître ne serait-ce que notre nom respectif ? Ou surnom, si bien sûr vous êtes atteints d'amnésie, comme moi ... Moi ce sera Blanche-Neige. Me demandez pas pourquoi, c'est tout ce qui me vient en tête. Et j'vous emmerde, moquez-vous si vous voulez. Tant que je sais comment vous appeler.  »

Rien ne vient puisqu'ils sont amnésiques. Elle trouve ça logique, ne panique pas plus que ça. Enfin si, elle est angoissée par cette situation, ce qui est normal. Mais ça doit être une sorte de test où le but est de retrouver sa mémoire. Cette explication lui convient pour l'instant.

«  Très bien, comme moi aussi je me souviens plus de mon prénom, vous pouvez m'appeler... Je sais pas moi, Daredevil ? C'est la première chose qui me vient en tête.  »

«  Belladone, on va dire ça.  »

Elle n'a pas d'idées, et trouve ça stupide de s'appeler par de faux noms, qui n'en sont même pas.

«  Hum... Je n'ai pas d'idée... Et puis je trouve cette idée de pseudonyme un peu trop abstraite.  »

Franchise quand tu nous tiens. Tu devrais t'abstenir parfois, tu dis cela sur un ton tellement naturel, ils pourraient le prendre mal, alors que tu ne fais que dire ce que tu penses sans chercher plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 25
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Ven 6 Déc - 22:20

Voilà.
Les deux dames sont calmées, se sont expliquées plus ou moins, et le mec cool a récupéré son briquet. On peut commencer à parlementer. Personne ne s'est foutu ouvertement de son foutu pseudonyme, et rien que ça, ça prouve qu'on peut faire quelque chose avec ce groupe. Ils ont pas l'air de vouloir se séparer, et lui n'a pas envie de perdre quelqu'un, mais si ça nuit à l'entente du groupe ... Il faudra sacrifier la main d'oeuvre. C'est comme ça qu'on fait en commerce: si la perte est compensable on peut se permettre de la jeter. Attends, comment il sait tout ça ? Pourquoi ça lui revient comme ça, subitement, cette méthode abstraite de gain dans un échange ou un conflit ? Aucune idée. Mais sa clope, apparemment, lui donne les idées claires. Dieu merci, la mer est reposante comme elle.

Alors qu'il entend et mémorise Daredevil, puis Belladone, contemplant toujours la mer, il tâte le bout de papier, dans sa poche gauche. Il en sort la photo, qu'il essaye d'éclairer du mieux qu'il peut. Une femme. Juste une femme, souriante, excessivement belle d'ailleurs. Qu'est-ce que ça fout là ? C'est peut-être qu-


Hum... Je n'ai pas d'idée... Et puis je trouve cette idée de pseudonyme un peu trop abstraite.
Il y a toujours des contradictions dans un groupe, il fallait s'y attendre. C'est pour ça qu'il garde son calme, c'est pour ça qu'il se retourne le plus normalement du monde. Il a l'air, comme d'habitude, un peu contrarié par les événements comme c'est souvent le cas, mais surtout parce qu'il réfléchit. À que faire, comment, et surtout comment tourner la chose. Il les rejoint, fumant toujours sa cigarette avec la tranquillité de la mer à laquelle il tourne le dos à présent. Le mec est là, l'autre fille enlève ses bottes, bonne initiative, et la petite les considère toujours. Très bien. Faisons ainsi.

Si on trouve pas de moyens de s'identifier, ça va être tendu petite. Alors je t'appellerai Gamine, ou Petite, à moins que ça te plaise pas et que t'aies une autre idée.
Voilà pour le petit discours personnel. Être franc, c'est un détail essentiel lors de la formation de groupe de travail ... Putain, faut que j'arrête de penser à ça moi. Bref, ils n'allaient pas rester sur la plage, surtout qu'il faisait nuit. Il avait déjà son petit plan en tête, la cigarette lui ayant porté conseil comme la nuit qui les berçait. Let's go.


Bon, on a tous de quoi s'identifier. On a tous faim, je pense aussi. Cependant, on peut pas courir chercher à bouffer en pleine nuit. Je propose qu'on regarde ce qu'on a à disposition et qu'on s'organise. Choisissez-vous un chef si ça vous chante je m'en fous, tant qu'on soit prêt pour aller chercher de quoi survive à terme.


Lui-même avait déjà fait l'inventaire de qu'il avait en poche, bien qu'il en ait vaguement oublié la moitié déjà. La pince à épiler, ça il s'en souviendrait. Son carnet et sa photo aussi, il les sentait clairement. Ses clopes, parce que c'est essentiel. Et quoi d'autre ? Il commence, lui-même, à faire son inventaire personnel.
Alors voyons voir ... Des préservatifs, vous êtes prévenues mesdames ... Un stylo, on s'en fout ... Du papier, on s'en fout ... Un couteau, ça, ça peut servir. C'est à peu près tout. Et vous donc ?
Tu vas me revenir en tête, mais je veux savoir pourquoi Blanche-Neige.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 28
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Ven 6 Déc - 23:06

- Si vous avez besoin d'un chef, je suis votre homme.

Je croise mes bras derrière ma tête, en mode décontracter. Pourquoi se stresser après tout ? On finira bien par nous retrouver, un gros SOS sur le sable comme dans les films et on nous retrouvera. L'autre mec fait l'inventaire de ses poches. A part un couteau, rien d’intéressant. Je commence donc à fouiller mes poches à mon tour.

- Hm... Déjà j'ai mes clopes et mon briquet, ensuite un médiator, un portable, un ipod... Un couteau suisse, utile... Et la boite à musique que j'ai trouvé à côté de moi en me réveillant. D'ailleurs, ça m'intrigue, ça doit pas être à moi de base, qu'est-ce que je foutrais avec un truc de gonzesse ?

Je l'enclenche, peut-être que quelque chose me reviendra en entendant la mélodie qu'elle produira.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Ven 6 Déc - 23:36

C'est ça, comme si tu allais suivre des ordres bien tranquillement. Il aurait fait preuve d'un minimum de bon sens ou d'intelligence jusqu'ici peut être à la rigueur mais là. Pas moyen. Tu étouffes un ricanement en finissant d'enlever tes bottes, faisant un nœud entre les lacets pour pouvoir les transporter sur ton épaule plus facilement. Sans te relever tu vides tes poches sur le sable.

- Une paire de gants, une épingle à cheveux, du mascara, deux fioles de lotion oculaire, une photo d'identité dont on ne voit presque rien et... Ça.

Le dernier objet que tu gardes en main est le poignard à large lame. La seule chose de vraiment utile à vrai dire même si la photo aurait pu t'aider, maintenant qu'elle est gribouillée de partout c'est impossible. Dans un soupir tu ranges tout dans tes poches.

- Ah. Il y avait ce miroir à côté de moi aussi.

Tu agites le petit objet entre tes doigts fins. Tu écoutes la mélodie d'un air absent sans réellement réussir à savoir si tu la connais ou pas. Tu te remémores les seules images floues qui te sont revenues.

- J'me souviens quand même d'un truc. Mais ça ne m'apprends ni qui je suis ni ce que je fous là.

Tu ignores volontairement la petite brune qui n'a pas trouvé de nom. Elle ne voulait peut être pas à mal mais elle ferait bien de surveiller son langage. Dans un énième soupir tu étires tes membres endoloris en te relevant enfin, tu n'aimes pas trop avoir à lever la tête. C'est comme ça que tu réalises que tu es plutôt grande, alors tu t'avances pour te rapproche de Machine la fille sans nom pour regarder votre différence de taille. Tout est bon à apprendre, elle est peut être encore jeune mais ça te donnera un ordre d'idée. Presque dix centimètres d'écart.

Un air interrogatif s'affiche sur ton visage alors que tu sors une nouvelle fois le miroir pour regarder le peu que tu aperçois : Des cheveux blancs et long, des yeux clairs mais impossible de définir la couleur précisément, une cicatrice horizontale sur la joue droite, presque sous l’œil et enfin une chaîne d'argent autour du coup que tu t'empresses de tirer pour en voir la totalité. Il y a juste une croix au bout. Super.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Sam 7 Déc - 9:19

«  Si on trouve pas de moyens de s'identifier, ça va être tendu petite. Alors je t'appellerai Gamine, ou Petite, à moins que ça te plaise pas et que t'aies une autre idée.  »

Elle fait la moue mais n'a rien de mieux à proposer. Et puis, c'est ce qu'elle est.

«  C'est ce que je suis alors ça devrait pas poser de problème.  »

Une gamine ? Oui. Trop insouciante, pas les pieds sur terre, naïve. Elle sourit bêtement.

«  Bon, on a tous de quoi s'identifier. On a tous faim, je pense aussi. Cependant, on peut pas courir chercher à bouffer en pleine nuit. Je propose qu'on regarde ce qu'on a à disposition et qu'on s'organise. Choisissez-vous un chef si ça vous chante je m'en fous, tant qu'on soit prêt pour aller chercher de quoi survive à terme.  »

Je n'ai pas faim moi, mais je ne veux pas rester toute seule.
Le chef, Daredevil – ce surnom, elle le trouve vraiment stupide mais pour une fois elle s'abstiendra – ce qui n'est pas étonnant. Ils énumèrent les objets qu'il y avait dans leur poche, de mémoire elle s'y met aussi.

«  Hum.. Pour ma part la seule chose d'utile que j'ai, ce sont les allumettes. Sinon j'ai un élastique à cheveux, un bout de papier avec quelque chose d'écrit dessus que je ne sais pas lire et un morceau de tissu. »

Elle entremêle ses doigts devant son ventre et inspire profondément l'air marin. C'est apaisant. Et puis elle repense au fait que c'est une île déserte, et que... Blanche-Neige – elle ne fera pas de commentaire non plus au risque de s'en prendre une -  a dit qu'il allait falloir s'organiser. Mais s'organiser pour quoi faire ? Et puis c'est la nuit, ce ne serait pas bien de bouger alors qu'il fait nuit, rester sur la plage jusqu'au matin serait plus raisonnable. Alors qu'il y a deux minutes elle y serait bien allée. Mais, c'était pour les aider, vu qu'ils voulaient de la nourriture, et encore maintenant d'ailleurs, mais j'ai peur, en fait.
Elle s'embrouille elle-même les pensées, son petit coeur s'emballe, elle se laisse tomber sur le sable comme une masse. Calme. C'est l'après-coup, il faut le temps que les informations arrivent au cerveau on dirait.

«  J'me souviens quand même d'un truc. Mais ça ne m'apprends ni qui je suis ni ce que je fous là.  »

Elle laisse son petit monde de côté et tend les oreilles, si Belladone – celui-là a de la classe – se souvient de quelque chose, pourquoi pas elle ?
Alors elle tente de fouiller sa mémoire, plus profondément que la première fois. Et oui, il y a bien quelque chose. Chaleur, soulagement, elle ne comprend pas trop le sens de ce souvenir mais peu importe, ça ne l'aide pas non plus. Elle se racle la gorge.

«  Pareil.  »

Sa petite voix retentit.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 25
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Sam 7 Déc - 10:49

Quelle fine équipe. Monsieur sûr de lui, maintenant Daredevil, se propose en tant que chef. Bien qu'il doute qu'il soit compétent aux vues de son attitude, ça vaut mieux que d'être le chef, lui. Il n'aime pas vraiment les responsabilités prises directement, dans la mesure où le moindre faux pas peut coûter -ici en tout cas- la vie ou un bras au groupe. Il s'était étonnamment vite plongé dans l'optique de survie, mais apparemment il avait l'habitude du danger, hein Blanche-Neige et les trois messieurs en costard ?

Ressaisissons-nous. Le groupe se compacte, et fait l'inventaire de ce qu'ils ont. Tout le monde, ou presque, a un couteau plus ou moins gros. Surtout Belladone. Très bien, on peut se défendre un minimum. Des allumettes et un briquet pour s'éclairer, c'est un bon début. Plein d'autres objets inutiles mais qui peuvent s'avérer intéressants dans des situations X ou Y: on a jamais d'inutile sur soi. La pince à épiler si on se plante un truc, le miroir pour voir si on a pas de séquelles sur son visage, les photos pour demander si quelqu'un se souvient, m'enfin ... Maintenant, ils, enfin surtout le chef, devaient prendre une décision. On s'aventure ou pas ? Mais évidemment, rien ne se passe jamais comme prévu.



J'me souviens quand même d'un truc. Mais ça ne m'apprends ni qui je suis ni ce que je fous là.
Pareil.
Moi ça m'aide à savoir qu'on m'appelait Blanche-Neige déjà avant ... Et pareil, moquez-vous si vous voulez, j'sais pas non plus pourquoi.


Le temps que Daredevil réponde, il jetait son regard vers la jungle, les montagnes, et la mer. Le plus "sage" serait la jungle, et encore. Le plus sage serait de rester ici, même si les ressources manquent sur cette plage étouffante et déserte. Sa cigarette se finit presque, quel dommage. Il doit rester un post ou deux, au plus. Mains dans les poches, il s'approche des deux filles, juste pour vérifier un truc. Et c'est bien ce qu'il lui semblait: il est bien plus grand qu'elles, et même que l'autre mec. Une tête de plus. Facilement. Elle tombe au sol, compréhensible: on a tous envie de se poser, après tant de questions, de réponses floues et d'inconnues dans nos équations de vie.

Bon, Daredevil, tu proposes, comme t'as voulu prendre la main. On fait quoi, maintenant ?
Un peu de pression en moins pour notre princesse nationale.
C'est déjà ça de pris.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 28
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Sam 7 Déc - 16:42

Maintenant qu'ils en parlent, moi aussi je me souviens de quelque chose, bien que flou. Une nana qui me demande un autographe, est-ce que ça veut dire que je suis quelqu'un de célèbre ? Enfin, sur une île déserte emploie d'amnésique, je suis célèbre de rien du tout.

- Je pense qu'on nous retrouvera rapidement de toute façon, moi aussi je me souviens de quelque chose, une fille qui me demande un autographe, donc si je suis quelqu'un de célèbre on remarquera bien ma disparition non ?

BN me demande de prendre une décision sur ce qu'on allait faire. Enfin je vais pouvoir exercer mon rôle de chef. Je souris, commençant à réfléchir.

- Hm... On pourrait déjà commencer par explorer les alentours, il y a peut-être d'autre paumé. Pour l'éclairage, j'ai mon briquet mais il nous faudra du bois pour faire une torche.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Sam 7 Déc - 16:57

Ouais. Paie ta célébrité quand même. Dans un coup d’œil tu te rends compte que malgré ta différence de taille avec la Petite, Blanche-Neige a l'air très grand comparé à toi. En faisant quelques pas pliée en deux tu finis par ramasser quatre bouts de bois relativement longs, ils sont légèrement humides mais qu'à cela ne tienne, tu reviens vers le groupe pour t'y asseoir et sortir ton poignard. Bon là ma grande va falloir être habile.

Tu commences par la manche droite de ta chemise, découpant le pourtour en essayant de ne pas te couper le bras avec. Une fois fini tu recommences avec la manche gauche sans t'écorcher, tu aurais aussi pu découper ta veste mais vu que tu ne connais pas bien le climat tu préfères la garder intacte.
Tu finis par découper des lambeaux et les enrouler autour des bâtons, improvisant des torches.

- Avec de l'huile ou de l'alcool ça aurait été mieux mais... Bah. Ça fera l'affaire, pour économiser les allumettes ou le gaz on ferait mieux d'en allumer une seule et d'embraser les autres à la première.

C'est quand même bien artisanal ton truc. Heureusement qu'il fait chaud en plus, parce que là tes bras sont nus et ta veste est trop épaisse pour que tu la portes. Plus de chaussures, plus de manches, tu vas finir par te trimballer en sous-vêtements en pleine jungle si ça continue.
En haussant les épaules tu commences par tendre les torches à tes compagnons de galère. Tu as préféré en faire quatre, t'as pas vraiment envie de te retrouver dans le noir total si le porteur de torche décide de se la jouer solo.

- Par contre pour les prochaines, démerdez vous j'ai plus rien à enlever là.

Tu repères tes cicatrices sur ton mollet sans y faire bien attention et tu finis par épousseter ta jupe pleine de sable. Bon bah. Il n'y a plus qu'à.

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
30 millions d'ennuis
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
30 millions d'ennuis
Messages : 255
Date d'inscription : 01/12/2013
Age : 21
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Sam 7 Déc - 23:40

Tout le monde semble dans le même cas qu'elle, alors elle ne s'inquiète pas plus.

«  Bon, Daredevil, tu proposes, comme t'as voulu prendre la main. On fait quoi, maintenant ?  »

«  Hm... On pourrait déjà commencer par explorer les alentours, il y a peut-être d'autre paumé. Pour l'éclairage, j'ai mon briquet mais il nous faudra du bois pour faire une torche.  »

Bonne idée, elle pourrait également utiliser ses allumettes, utile. Belladone quant à elle prend en main les choses en se faisant une torche et en tendant un bout de bois aux autres.

«  Avec de l'huile ou de l'alcool ça aurait été mieux mais... Bah. Ça fera l'affaire, pour économiser les allumettes ou le gaz on ferait mieux d'en allumer une seule et d'embraser les autres à la première. Par contre pour les prochaines, démerdez vous j'ai plus rien à enlever là.  »

Alors elle s'exécute et prend le bois en main. En prenant soin de retirer les affaires de ses poches – l'élastique autour du poignet, le bout de papier, la boîte d'allumettes et le tissu dans son soutient-gorge, l'endroit parfait – elle retire son gilet et l'enroule bien autour du bout de bois, le faisant tenir avec son élastique, utile. Elle se concentre en regardant sa torche faite maison. Pas mal.

Elle décide d'utiliser une allumette pour allumer, si elle peut aider elle en serait ravie. Elle ressort donc la boîte de son décolleté et avec soin en sort un petit bâton à la tête rouge. C'est mignon quand même une allumette. Et elle la fait brûler d'un coup sec puis dirige la flamme vers son pull qui petit à petit, prend feu. Elle sourit bêtement, peu fière d'elle.

«  C'est peut-être un peu précipité mais au moins, c'est fait !  »

Et elle tend la torche en avant en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Adepte des plans à 4
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Adepte des plans à 4
Messages : 248
Date d'inscription : 02/12/2013
Age : 25
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Dim 8 Déc - 12:45

Hm... On pourrait déjà commencer par explorer les alentours, il y a peut-être d'autre paumé. Pour l'éclairage, j'ai mon briquet mais il nous faudra du bois pour faire une torche.


Et déjà là, les têtes de groupe s'organisent. Nos chances augmentaient. Belladone sacrifiait sa chemise pour en faire des matières inflammables correctes. T'as plus rien à enlever, certes, c'est le cas de le dire. La Gamine quant à elle, chope son propre gilet pour en faire une torche un peu plus correcte. Puis elle saisit, non sans difficultés, une allumette pour allumer la première torche du jeu. Qui s'enflamme, petit à petit, donnant naissance à une flamme de taille convenable qui lui fit un peu mal aux yeux d'ailleurs. Il prit son bâton sans mot dire et se contenta de le tendre pour que le sacrifice de Bella ne soit pas vain.

Enfin, 'se contenter', non. Car l'éclairage permettait enfin de distinguer les visages, les yeux, les traits de chacun. L'on pouvait finalement distinguer ce qui faisait la particularité de chacun. Les couleurs, aussi, importantes. Car l'on y voyait vraiment pas grand-chose. Et quelques constats lui vinrent à l'esprit peu après cette initiative d'analyse de chacun.


Des détails de merde comme Daredevil est blond aux yeux verts, et a de nombreuses cicatrices sur le corps. Tête brûlée. Comme Belladone a quelques cicatrices sur le visage, et a l'air de garder son calme. Comme Psyché sourit de tout son plein, avec ses yeux bleus & ses cheveux noirs. Et d'autres, beaucoup plus importants. Comme mis à part lui, ils portent tous des couleurs comme du rouge ou du bleu, des couleurs qu'on ne trouve pas en abondance dans une jungle. Comme ils ont des cheveux blonds ou blancs, ce qui n'aide pas non plus. Et il lui manque une chose capitale, surtout.

Il prend sans se précipiter le miroir des mains de Belladone, juste pour se voir, lui. Pour constater qu'il a des yeux gris, et un visage à l'air contrarié mais calme au fond. Il avait oublié à quoi il ressemblait, lui. Il se plaît plutôt bien. C'est un bon début. Il lui rend, tout aussi doucement.



Merci, j'en avais besoin [...] C'est bon fais pas la gueule, c'est ton miroir, t'auras ma pince à épiler si tu veux te refaire une beauté ... Bon, on a nos torches, on a nos armes, il nous manque plus que l'accord du chef de groupe. On entre dans la jungle ou autre chose de prévu ?

Les hostilités commencent.
Intra comme Extra-groupe.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 28
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Dim 8 Déc - 14:59

Je choppe ma torche, approchant le tissu de la miss sans nom pour l'enflammer. Enfin, on y voit un peu plus clair, mais cette jungle reste quand même chelou. Je regarde les autres un à un, est-ce qu'on doit vraiment passer par là ? En même temps, si on reste sur la plage, on va pas trouver grand chose de neuf. Ils attendent mon "accord" comme dirait l'autre.

- On y va, je suppose qu'en tant que chef je dois ouvrir la route.

Je passe devant, torse en avant, éclairant du mieux possible les alentours, une main dans ma poche pour saisir mon couteau au moindre son suspect.


[HRP : Bon, c'est court, je vous laisse ouvrir un nouveau sujet si tout le monde est OK pour aller dans la jungle o/]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Belle plante (qui mord)
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Belle plante (qui mord)
Messages : 276
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 27
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent. Dim 8 Déc - 15:20

La suite est du coup <3

_________________

Speaking of the devil.

Merci Judas pour l'avatar ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tu seras mon futur, à présent.

Revenir en haut Aller en bas

Tu seras mon futur, à présent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Bignozz, un futur plus intelligent ? [lvl 16x ; Feu/Air]
» aerdala futur panda air sur hécate
» Tu sais pas quoi faire quand tu seras grand?
» Manga-killer,futur panda Feu/PO axé PvP (niveau 134)
» Vodka-Bambou futur panda eau/terre?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: La Crique Est-