AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

On va probablement tous mourir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 9
Date d'inscription : 23/10/2014
MessageSujet: On va probablement tous mourir. Ven 21 Nov - 22:26

8H-10H 8h-10h

C'est tellement une mauvaise idée.
C'est tellement une mauvaise idée.


Plus ils avancent vers la forêt, plus le sentiment d'inconfort de Pigeon grandit. Des arbres crochus semble émaner une odeur pestilentielle, et il ressent presque l'humidité qui en émane. Ils approchent, et plus ils approchent, plus l'évidence s'impose.

« C'est un marais. »

Mais il ne se retourne pas. Il ne propose même pas de rebrousser chemin. Il sait que Sword a raison: rester immobile ne sert à rien. Et puis il sait aussi que ce dernier y ira même s'il n'est pas accompagné, et il refuse de le laisser y aller seul. Alors Pigeon avance, il suit, et il garde obstinément sa main gauche dans sa poche, vérifiant à chaque seconde si l'oeuf est bien intact. Il le garde au creux de sa main, délicatement, comme si c'était son propre enfant. Cet oeuf lui apporte un réconfort que même son dog tag ne lui donne pas.

C'est comme si l'oeuf était dans la même situation que lui, perdu sur une île qu'il ne connaît pas. Peut-être parce qu'il l'a trouvé à ses côtés, comme si il lui était offert. À vrai dire il ne comprend pas trop, mais il s'accroche à ce réconfort parce que c'est la seule chose qui lui permet de ne pas paniquer. Dans sa tête, à travers les questions et les inquiétudes, apparaît toujours de temps à autre cette tourterelle triste qui ne l'a jamais quitté.

Ils pataugent dans la vase du marais. Ils ne s'enfoncent pas beaucoup, mais Pigeon reste méfiant. Ce dans quoi ils marchent est beaucoup trop opaque, il ne peut voir ce qu'il y a en dessous, mais dans tous les cas il est heureux de porter des bottes. Cependant, il s'arrête.

« Je pense pas qu'il soit sage de marcher dans une direction arbitraire. On pourrait se perdre facilement, et je dois dire que je n'ai pas vraiment envie de me perdre ici. Il faudrait décider vers où nous allons. »

Il caresse doucement la coquille de l'oeuf. Il faut dire que ne pas savoir sur quoi il marche le rend très nerveux, et il a peur de s'enfoncer.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 6
Date d'inscription : 23/10/2014
MessageSujet: Re: On va probablement tous mourir. Ven 21 Nov - 22:49


Aussitôt eurent-ils mit un pied dans la mangrove que Fil ressentit en lui grandir une vague non pas de stress, mais d’appréhension. Au fur et à mesure qu’ils s’enfonçaient dans la gluance du marécage, qu’ils se frayaient un chemin sous les branches des saules et des ormes morts, qu’ils se perdaient davantage dans ce qui n’était qu’au départ une île déserte, mais qui maintenant se transformait en tombeau végétal, cette vague grandissait. Elle grandissait puis caressait les récifs de sa raison, sans les détruire. Elle les apprivoisait è la manière d’un amour interdit. D’une certaine façon, le sentiment d’appréhension lui servait un peu de béquille : il le maintenait sur ses gardes, alerte à tout danger, et comme cet ami qui vous vole la surprise dans un film d’horreur, la vague lui permettait de moins paniquer et de savoir plus ou moins à quoi s’attendre.

Seule chose qui diffère cependant de la métaphore : Fil n’appréhendait pas la simple surprise de voir surgir un meurtrier inoffensif, prisonnier d’une télévision. Il appréhendait la mort. La mort bien réelle, bien définitive, et qui semblait vouloir être très violente.

Il tâchait tout de même d’espérer le mieux. Il s’accrochait à sa promesse, gardant dans sa main droite l’épée de plastique comme s’il s’en fût une arme redoutable et avançait, inébranlable, décisif et sérieux. L’heure n’était pas aux blagues et aux rêveries d’enfant. Il fallait être un roc pour tous comme pour lui-même. Un seul faux pas leur coûterait à chacun la peau, et ça, Fil ne se le permettrait jamais, vivant ou mort.

« C’est un marais. »

Fil acquiesça d’un hochement de tête, quoiqu’il doutait que Pigeon ait pu le voir.

« Les mecs, qu’est-ce qu’on fait? Soit on se la joue discrétion et on essaie de passer le plus inaperçu possible, soit on fait le plus de bruit possible. C’est comme les ours, ils ont plus peur de nous que nous d’eux. En faisant du bruit, ils savent qu’on est pas des prédateurs. »

Aussitôt qu’il ouvrit la bouche, Fil sentit sur lui plus de deux paires d’yeux braqués sur lui. Il tourna puis retourna sa tête, essayant de couvrir tous ses angles morts, regardant rapidement dans les ombres des plantes et des racines lointaines, mais, sans surprise, ne trouva pas personne qui pourrait l’épier.

Fil, ressaisis-toi. T’es en train de péter un câble. Vous êtes seuls, pour l’instant. Calme-toi. Calme-toi. Calme-toi!

_________________



__________
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 16
Date d'inscription : 14/10/2014
Age : 24
MessageSujet: Re: On va probablement tous mourir. Mar 2 Déc - 20:18

En avant, toute !

Enfin, l'air lourd et corrompu d'une mangrove à peine habitable par les quelques espèces suffisamment braves pour y rester envahissait les narines de l'impétueux. L'épée avait été rangée dans la ceinture de notre bon vieil inconscient, et ses pas auparavant rapides avaient été remplacé par de larges enjambées à travers boues et herbes.

Il se retournait, parfois, pour voir où en étaient ses compagnons. Et ses compagnons, eux, semblaient avoir hâte d'en découdre, littéralement. Il ne comprenait pas le goût des gens pour la stabilité. Il y avait tant de mystères, tant de choses à découvrir ici, pourquoi fuir ? Il fallait attaquer !


« Je pense pas qu'il soit sage de marcher dans une direction arbitraire. On pourrait se perdre facilement, et je dois dire que je n'ai pas vraiment envie de me perdre ici. Il faudrait décider vers où nous allons. »

Il s'interrompit. La remarque n'était pas stupide, et l'ombre des arbres menaçants aux alentours lui avait fait passer l'envie de réfléchir. Mais il le fallait, et aller nulle part pourrait les faire tourner en rond. « Les mecs, qu’est-ce qu’on fait? Soit on se la joue discrétion et on essaie de passer le plus inaperçu possible, soit on fait le plus de bruit possible. C’est comme les ours, ils ont plus peur de nous que nous d’eux. En faisant du bruit, ils savent qu’on est pas des prédateurs. » Il les regarda, tour à tour. Surpris.


Lui, il n'avait pas de cerveau quand l'aventure s'y prêtait. Eux, par contre, réfléchissaient. Peut-être était-ce ce sentiment de peur commun qui semblait lui échapper, qui leur permettait ça. Du moins, pour une des rares fois dans sa vie, il fut reconnaissant d'avoir été arrêté dans sa course folle. Heurter un mur ne sert à rien, surtout que cette fois, il est mortel. Il préférerait l'enjamber.


Eh bien, euh ..., aborda-t-il en se grattant la tête, Je n'en sais trop rien, c'est un endroit super vaste, tout ça ... On pourrait faire du bruit oui, ça attirerait soit des gens soit des bêtes affamées à nous, moi je suis pour ça ! Nous sommes les prédateurs ! Et pour la direction ... Choisissez. Vraiment.

Il détourna son attention sur les éventuels bruits alentours, aux aguets. Tant de mouvements, de présences ... Il avait envie de leur hurler dessus, mais il se dit qu'ils ne seraient pas d'accord. Leur avoir imposé la Mangrove était déjà assez.
Retiens-toi, tiens-toi prêt. Je suis sûr que ça va commencer.
Quoi donc ? Hmm ... Je l'ignore, mais ça va être drôle.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 9
Date d'inscription : 23/10/2014
MessageSujet: Re: On va probablement tous mourir. Jeu 4 Déc - 2:14

Comme les ours? Ont plus peur de nous qu'eux? En faisant du bruit ils savent qu'on est pas des prédateurs? Mais de quoi il parle? Si Pigeon se retrouvait devant un ours, il ne penserait pas qu'il avait plus peur que lui. Un ours, ça tue. Et du bruit, ça indique justement qu'ils sont des prédateurs, non? Essayer d'être plus gros, plus fort, ou du moins faire semblant, ça sonne comme quelque chose qui paraîtrait menaçant.

Et de toute manière, pourquoi Fil parle-t-il comme s'ils étaient entourés? Pigeon comprend qu'il y a de grandes chances qu'il y ai des animaux sauvages dans les parages, mais ils ne sont pas présents. Et d'ailleurs, pour l'instant, la menace d'animaux absent n'est pas exactement la plus grande priorité. La priorité, c'est plutôt de trouver où aller. Un endroit habité, où des gens pourront leur expliquer ce qui se passe.

Mais Pigeon se tait. Il caresse doucement la coquille de son oeuf et regarde autour de lui. Il essaie de trouver où aller. D'ailleurs Sword semble aussi penser qu'attirer des gens ou des bêtes sauvages est une bonne idée. Pourquoi a-t-il fallu qu'il se retrouve avec des gens comme ça? Qui jettent la prudence par la fenêtre et font n'importe quoi?

Il soupire. Aucun côté ne semble plus favorable que l'autre. Mais il l'a décidé, c'est lui qui dira où aller. Il ne fait pas exactement confiance à ces deux autres qui, bien qu'ils sont aussi perdus que lui, semblent plutôt vouloir s'attirer des ennuis. Pigeon lève son visage vers le ciel, observant la position du soleil qui continue toujours à se lever tranquillement.

« Je crois pas qu'ils soit judicieux d'attirer... quoi que ce soit à nous. »

Il hausse les épaules, la main toujours fourrée dans sa poche, il tient l'oeuf au chaud tout en caressant doucement la coquille. Il ne sait pas ce qu'il y a dedans. Peut-être est-ce simplement un oeuf comme ceux qu'on mange. Ou même, peut-être que la chose qu'il y a dedans est déjà morte. Et même si son pessimisme lui impose la dernière option, il garde l'oeuf. Il attend. Il ne sait pas ce qu'il attend, mais il attend.

« Je propose qu'on aille au nord. Ça me semble logique, la mer est au sud et c'est plus simple de suivre le nord. »

Mais il ne sera pas celui qui y va en tête. Ça, non. Que les deux qui n'ont que faire de la prudence le fasse. Immédiatement, il se sent coupable d'avoir ce genre de pensée. Mais il n'empêche qu'il ne veut absolument pas y aller en premier. Alors il attend.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 6
Date d'inscription : 23/10/2014
MessageSujet: Re: On va probablement tous mourir. Jeu 15 Jan - 2:58


Pigeon se tenait debout, à quelques pas de lui, interdit, alors que Sword affichait son exact contraire. Près à l’aventure, près à conquérir la mangrove. Fil, de son côté, semblait comme un malheureux mélange des deux.

Quelque chose entre une boule de nerfs, qui voit plus à se jeter tête-première dans l’horizon. Simplement, l’horizon s’affichant devant lui comme la parois rocheuse d’une falaise sur l’océan.

Non, comme la gueule d’un gigantesque animal. Et Fil, en cet instant, se serait jeté dedans sans plus de question.

Est-ce un rêve?

« Je crois pas qu'ils soit judicieux d'attirer... quoi que ce soit à nous. »

Vrai.

La chaleur humide de la mangrove commençait à travailler son chemin le long des pores de sa peau, de sa nuque jusqu’au bout de ses doigts, et avec l’embryon de frayeur qui somnolait tranquillement au creux de son estomac, les minuscules gouttes de sueur qui commençaient à perler sur sa peau laiteuse envoyèrent un frisson parcourir son échine et fit dresser les petits cheveux sur sa nuque.

« Je propose qu'on aille au nord. Ça me semble logique, la mer est au sud et c'est plus simple de suivre le nord. »

Fil se contenta d’hocher la tête en signe de réponse.

Inexplicablement, le sentiment d’être dans un endroit totalement inconnu, sans but précis autre que de découvrir où ils étaient ― et, conséquemment, qui ils étaient ― lui semblait sans équivoque étrange et… peu familier. Peut-être pouvait-il blâmer cela sur le fait que rien ne lui semblait familier désormais, la mémoire de ses années de vie effacées. Ou sur l’anxiété que le lieu lui provoquait, lieu qui avait un certain mysticisme à lui seul.

Et soudain, la pire chose imaginable en cette situation frappa sournoisement.

« Eh, avant qu’on avance, est-ce que c’est possible que j’aille pisser plus loin? »

HRP:
 

_________________



__________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On va probablement tous mourir.

Revenir en haut Aller en bas

On va probablement tous mourir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 2012... On va tous mourir !! Ou pas
» [Aide] Débloquer tous les bâtiments .
» Tous les donjons solotables par un panda
» On en a tous eu au moins un comme celui là
» Pourquoi Phoenix gagne-t-il (presque) tous ses procès ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: La Mangrove-