AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Dissolved Girl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 20
MessageSujet: Dissolved Girl. Lun 2 Juin - 20:33

Dissolved Girl
6H-8H 6-8h
ft. Eon, Birdy, Rêve.


Je ne sais pas qui se passe, tout d'un coup je en suis plus au même endroit, plus au même moment, en train de me regarder agir sans pouvoir rien y faire, emprisonnée dans mon propre esprit, regardant la scène, impuissante, sans la comprendre. Qui sont ces gens ? Je ne sais plus.
Je ne me rend pas compte que je perds conscience, mais je suis réveillée par le froid, un froid glacial qui me transperce jusqu'aux os. J'ouvre les yeux et le monde est blanc et opaque. Le bruit des vagues ne se fait plus entendre. Qu'est ce qui m'arrive ? Enfin, je veux dire... Pour la scène précédente, peut-être est-ce une chose commune pour les amnesiques ? Peut-être que j'ai un autre genre de maladie mentale ? Mais pourquoi est-ce que le monde est si blanc ? C'est comme si tout était recouvert par une brume très épaisse. L'air est humide d'ailleurs -ce qui ne m'aide pas à me rechauffer - donc c'est peut-être même le cas ? Je me leve prudemment, ça tangue un peu mais ça tient. Je m'avance à tatons et finit par discerner devant moi une forme noire qui se détache vaguement. J'avance ma main et sent ce qui semble de l'écorce, rêche sous mes doigts. Je me déplace et je vois tout autour de moi ce qui semble être des arbres, rendus fantomatiques par la brume. Mais j'étais sur une plage... Peut-être que quelqu'un m'a deplacé pendant mon inconscience ? Peut-être Doctor, voulant m'éloigner de la créature à la pince ? Oui, c'est probablement ça... Mais où est-il maintenant ? Et Hide ? Ils ne m'auraient probablement pas laissé seule ici... Peut être qu'il leur est arrivé quelque chose ? Ou qu'ils sont tout près mais que je ne peux pas les distinguer.

-Hide ? Doctor ? Vous êtes là ?

Pas de réponse. Je ne peux pas partir à leur recherche avec cette visibilité, je réussirait probabklement juste à me perdre. Alors je me laisse descendre contre un arbre, et je me frictionen les bras dans l'espoir de me rechauffer un peu. Cette brume perce vraiment tout, et je n'ai plus qu'un débardeur. Refroidie encore par l'inaction, je commence à avoir la chair de poule. Je me relève donc, fais quelques pas, finit par me rasseoir, appelant de nouveau periodiquement. J'essaye de rester calme mais malgré moi je trouve cela de plus en plus difficile. Rien que l'idée de ne pas être calme commence à me faire paniquer de plus en plus. Je prend une inspiration profonde, ma main dans ma poche trouve une lame et la serre jusqu'à ce que le sang commence à perler. Elle rencontre aussi les deux cachets dont j'avais oublié l'existence. Sans trop savoir pourquoi, je les place dans ma bouche un par un, et les avale sans difficulté. Pas vraiment rassérénée, je reprends tout de même mes cris.

-Quelqu'un ?
Revenir en haut Aller en bas
tRêve de bavardages
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
tRêve de bavardages
Messages : 30
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Mer 11 Juin - 19:29

 6H-8H 6H-8H 

 Tout a changé. Rêve est perdue dans un enfer blanc. Elle sent qu’on la transporte, même si on ne la touche pas. Elle sent tout bouger autour d’elle, mais elle ne voit rien, ses yeux lui font défaut.  La brume est tellement épaisse qu’elle croit d’abord avoir perdue la vue. Une idée plus étrange lui vient à l’esprit. Peut-être est-elle enfermée dans une cellule semblable à celles qu’on trouve dans les asiles ? Non, ce n’est pas possible. La fine couche de brindilles à peine perceptible sur la terre noire la ramène à la raison. Une explication plus rationnelle lui vient alors en tête. Ne serait-elle pas tout simplement entrain de rêver ?

Elle tend ses bras devant elle, les coudes verrouillés, dans l’espoir de rencontrer un quelconque objet au bout de ses doigts. Malheureusement, la seule chose que rencontrent les extrémités de ses mains, est encore et toujours ce satané brouillard. Tous ses sens sont alors en éveil. Chaque bruit autour d’elle lui fait tourner la tête. Chaque ombre qu’elle croit percevoir dans ce voile blanc attire son attention. La pression de l’air, froid et lourd d’humidité, qui pèse sur elle la rend mal alaise et parvient à créer une tension  le long de sa colonne vertébrale. Elle sent qu’elle craque. Cette atmosphère l’oppresse au point que ses jambes cèdent sous son poids.

Elle est alors à genoux au milieu de cette brume qui lui donne la migraine. Elle se résout à fermer les yeux et pense enfin à autre chose. Écho!  Où est-elle ? Pourquoi n’entend-t-elle-même pas sa voix l’appeler ? Encore une fois, des dizaines de questions se bousculent dans le crâne de Rêve. On a certainement été séparées par ce brouillard… Elle repense alors à l’autre personne qui était arrivée juste avant ce phénomène étrange. Serait-ce son œuvre ? Elle n’ose pas se le demander. Tout ça lui paraît fou, plus rien n’a de sens. Ce n’est qu’un cauchemar plus que malsain. Voilà tout.  Je ne vais pas tarder à me réveiller, me souvenir de mon prénom, et tout sera à nouveau normal.  Elle ouvre enfin les yeux et découvre que la brume blanche a laissé place à un océan de ténèbres. Ses yeux s’habituent doucement à l’obscurité et elle parvient enfin à discerner des troncs d’arbres autour d’elle.


« C’est déjà mieux… »



Rêve sursaute brusquement en entendant une voix percer le silence qui règne dans ce cauchemar.


« Quelqu’un ? »


Devrait-elle répondre ? Oui elle le doit. Elle ne supporterait pas de rester seule plus longtemps, que ce soit un rêve ou non. Sa gorge est serrée. Elle sent que sa voix sera cassée quand elle appellera cette inconnue.

« Oui, par ici ! »



Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Lun 16 Juin - 22:26

La brume est dès lors plus matérielle que jamais, telle échappée d'un Kiseru de bambou porteur de malédiction et emplis de rêve. Des émanations d'une fumée bleutée et opaque qui viendrait remonter les cloisons nasales du jeune homme, et venir s'enfouir dans les méandre d'un labyrinthe de connexions électriques, grillées par des images olfactives perturbantes. Soudainement, la chaleur, l'odeur de métal et la sensation d'une peau recouverte d'une sueur sale disparais, au profit de la fraîcheur de l'Île, inquiétante déitée d'un panthéon méconnu, semblable à Shiva aux deux visages..
L'enfant perdu lève les yeux, recherchant la lueur maternelle de l'astre lunaire, à travers le voile hypnotique, entendant des voix. Ses doigts viennent chercher le contact lisse de sa compagne, tandis que ses yeux sans âge se posent sur les silhouettes qu'il aperçoit au loin, pantins de forme et d'illusions déformées.
Il tourne le dos, et silencieusement, s'enfonce dans l'ombre, vers la matrice de la Forêt Blanche.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 20
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Mer 18 Juin - 20:41

Une voix casse le silence. Pas la mienne. Une voix de fille. Pas celle de Hide non plus. Je suis defintivement ailleurs. Où... On verra plus tard. Si la brume se dissipe ou si j'apprend à voir au travers. Sinon, on verra pas. Tant pis. Ca garde un peu de mystère je suppose. Mais je preferais que ça s'arrete. J'ai trop froid ici. J'enfonce mes mains dans mes poches. La lame tinte un peu quand elle retombe à sa place. Je n'ai pas plus chaud pour autant. Je me dirige alors vers la voix, puisqu'il faut faire quelque chose et que je n'ai pas grand chose d'autre à faire.
Je commence à distinguer la silhouette quand je suis à quelques mètres de la fille. Je m'avance encore de quelques pas. Je peux la voir plus clairement. Elle doit avoir mon âge, à peu près. Elle est jolie. Je ne sais pas trop ce que je suis censée dire, ou faire. Je me contente donc de la saluer, d'une voix basse, à la limite de l'audible, tranchant nettement avec mes cris de tout à l'heure :

-Bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
tRêve de bavardages
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
tRêve de bavardages
Messages : 30
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Lun 30 Juin - 16:05

 6H-8H 6H-8H 


Rêve est franchement surprise. Tout d'abord par la personne qui se tient désormais face à elle. Dans l'obscurité elle ressemble à première vue à une enfant de par sa taille. Mais en s'attardant sur les traits de son visage, elle réalise qu'elle n'est pas si jeune. Elle est ensuite surprise par ce qu'elle lui dit. Il faut avouer qu'elles ne sont pas vraiment face à des circonstances normales mais aucun autre mot ne serait mieux approprié que "Bonjour". Ce qui aide Rêve à enfin réaliser que les épais feuillages au-dessus de leurs têtes sont transpercés par de timides rayons de soleil. Elle se décide à parler, avec moins de timidité qu'avant et lui dit à son tour ce fameux "Bonjour" qui sonnerait presque faux alors qu'elle est perdue au milieu de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 20
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Lun 30 Juin - 20:12

Voilà des salutations en ordre. C'est magnifique. Je ne sais plus quoi dire maintenant. Ou quoi faire. Ou quoi penser d'ailleurs. A part que j'ai froid. Je jette un coup d'oeil vaguement envieux sur le gilet de la fille, mais ne dis rien. Elle doit avoir aussi froid que moi de toute façon. Alors je reste là à me frotter les bras en trépignant vaguement d'un pied sur l'autre, cherchant sans succès un coin de soleil pour me réchauffer un peu. Je finis par lui lancer un regard interrogateur, laissant implicitement entre ses mains la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
tRêve de bavardages
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
tRêve de bavardages
Messages : 30
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Mer 9 Juil - 22:27

 6H-8H 6H-8H

Rêve examine l'inconnue un certain moment, constatant qu'elle se trémousse comme une enfant ayant une envie pressante. Décidément, la puérilité suinte de toute part de son être.  Cette attitude éveille en Rêve un sentiment d'oppression, semblable à une impulsion que l'on retient par politesse lorsque l'on est en société. Mais pourquoi se retenir? Après-tout, soit elle nage en plein cauchemar, soit elle est perdue au beau milieu de la forêt avec une gamine asociale. Elle serre les poings et souffle doucement. Est-ce que ça en vaut la peine? Bien sûre que oui, ça l'aidera certainement à déterminer si elle est éveillée ou non.  Elle remue brièvement les doigts de sa main droite, les resserre le plus possible sur son pouce et projète son poing dans le visage du personnage face à elle.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 20
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Dim 13 Juil - 20:04

La jeune femme me regarde d'un air étrange pendant un moment, ne semblant pas disposée à faire quoi que ce soit. Puis elle retourne son attention de moi, s'absorbant dans la contemplation de ses mains serrées en poings. Je regarde les miennes également, n'y découvre pas grand chose de bien transcendant. J'entreprends de les frotter l'une contre l'autre dans l'espoir de les réchauffer.
Le choc est rude, et quelque peu surprenant. Je couvre mon visage de mes mains, incrédule. Mon coeur bat à toute vitesse, plus par peur que par douleur. Celle-ci afflue à contre-temps, après que je sois un peu remise du choc. Je peine à retenir mes larmes. J'observe la fille en face de moi entre mes doigts. Son visage ne montre aucune trace d'émotion. Je recule d'un pas, puis d'un autre, et encore un autre. Quand l'inconnue se tient à plusieurs mètres de moi, je finis par lui tourner le dos et partir en courant droit devant moi, évitant les arbres tant bien que mal, les larmes coulant librement sur mon visage maintenant. Pourtant je suis étrangement calme, tandis que mon corps s'agite de lui même pour se mettre à l'abri du danger. J'ai l'impression d'être une simple observatrice à l'intérieur de moi. Je regarde le paysage défiler, rendu flou par l'eau dans mes yeux. Des arbres, des arbres, encore et toujours des arbres, blanchis par la brume. C'est joli.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Dim 13 Juil - 20:33

Ça s'agite.

Ça s'agite trop. Ça court. Ce n'est pas plaisant. Ça ne fait pas de bruit pourtant.

Ça... s'en fiche.

Tu cours petite Anesthésie. Tu cours et c'est étrange tout ce que tu arrives à observer. Les arbres cachés par la brumes, les ombres qui passent, ce ne doit être que de la végétation, à n'en pas douter. Tu cours vraiment vite. Pourtant, l'as-tu vu, celle là ? Ta cheville qui se prend dans quelque chose, quelque chose qui s'enroule autour, l'agrippe fermement et te retient en arrière. Trop d'élan, tu t'écrases par terre, au milieu des racines et des feuilles mortes. Et c'est quoi qui t'as fait tomber, pour commencer ?!

Regarde. Ça a des doigts. Ça a un poignets. Oh, c'est un bras ça. Mais oh, ça n'a rien d'autre. Et pourtant. Pourtant, cette main, ce bras... il te tire en arrière. Te traîne. Ça a de la force...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
tRêve de bavardages
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
tRêve de bavardages
Messages : 30
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Mar 15 Juil - 19:01

 6H-8H 6H-8H


Mince quelle idiote... Rêve regarde l'inconnue reculer. Elle l'a certainement terrifiée avec cette expérience absurde. Ses yeux se déportent alors sur sa main, toujours encore refermée, dont les jointures sont devenues blanches. Le choc lui a fait mal. Elle n'ose même pas imaginer à quel point ça peut être douloureux pour l'autre. Elle relève les yeux et la voie fuir. Elle court entre les arbres et disparaît progressivement.

"Attend..." Rêve parle si bas qu'elle s'entend à peine parler.

La question ne se pose pas. Elle la suit bien évidemment. Elle essaye même de la rattraper. Ce qui apparemment fonctionne. La jeune fille réapparait petit-à-petit entre les troncs rendus grisonnants par la semi-obscurité. Sa silhouette se dessine dans la brume, mais que pour un cour instant. En une fraction de seconde elle disparaît. Rêve s'arrête et fixe. Ce qu'elle fixe? Elle ne le sait pas. C'est là, devant elle. C'est vide. Ça ne correspond à rien, mais elle le fixe.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 20
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Dim 20 Juil - 16:49

Soudain le sol se dérobe sous moi comme quelque chose retient ma cheville. J'ai tout juste le temps d'interposer mes mains entre mon visage et le sol irrégulier. Je m'écorche, je crois. Je reste par terre un moment, à respirer bruyamment. Quand ma respiration et mon coeur se sont un peu calmés j’entreprends de remuer mon pied pour le libérer de la racine où il a du s'accrocher. J'ai juste l'impression que la prise se resserre, je sens une désagréable pression sur ma cheville. J'essaye tant bien que mal de me retourner pour démêler tout ça, mais je ne peux pas vraiment, parce qu'en fait il n'y a pas de racine. C'est.... une main ? On dirait une main. Je cherche, en vain, la personne qui me retient. Il n'y a personne. Juste une main et un bras. On ne dirait même pas que le reste du corps est enterré. Juste qu'il n'est pas là. Je met un peu de temps à réaliser l'étrangeté de la situation, mais de toute façon tout est tellement étrange depuis un petit moment que ça ne change pas grand chose. Puis le monde commence à bouger. La main me traine, mue par une force invisible mais vraiment très...forte. Je fais de mon mieux pour épargner mon visage du frottement du sol, j'essaye de me débattre, de me liberer de l'emprise de la chose, en vain. Je remarque alors une silhouette qui me regarde passer, sans bouger. Je reconnais la fille de tout à l'heure. Je n'ai pas beaucoup d'espoir, sachant qu'elle a l'air de ne pas m’apprécier, pour une raison qui m'est inconnue, mais quand même, je tente le tout pour le tout.

-Aide moi !
Revenir en haut Aller en bas
tRêve de bavardages
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
tRêve de bavardages
Messages : 30
Date d'inscription : 10/12/2013
Age : 20
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Dim 20 Juil - 17:27


Rêve est absorbée par l'absence de celle qu'elle suivait. Elle la cherche en fixant le vide. Comment peut-on disparaître aussi vite? Quelque chose bouge. Difficile pour elle de discerner ce que c'est dans le peu de lueur que lui procure le soleil.


" Aide moi ! "


Un sursaut la secoue et un frisson la réveille. Là, au sol, l'inconnue est tirée vers l'obscurité de la forêt. Oui elle est tirée. Mais par quoi? Y aurait-il quelqu'un d'autre qui voudrait s'en prendre à elles? Pas le temps d'y penser. Rêve agrippe les avants-bras de la jeune femme et la tire de toutes ses forces. Tout en essayant de la sortir de cette situation, elle cherche ce qui peut bien essayer d'emmener l'inconnue au loin. Ses yeux se posent sur sa cheville. Une main?! Oui ça ressemble à une main, même un bras. Mais il est loin d'être ordinaire. Rêve est incapable de distinguer ce qu'il y a derrière au bout. Elle aimerait pouvoir se jeter sur ce bras et le blesser afin qu'il lâche prise, mais malheureusement, le temps qu'elle bouge et qu'elle dégaine son arme, il se pourrait bien qu'elle voit disparaître la jeune femme à tout jamais. Son étreinte se resserre, ses appuis se stabilisent et son corps tracte du mieux qu'il peut la fille aux cheveux noirs.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Dissolved Girl. Dim 20 Juil - 18:23

La main tient bon. Elle tire de pied d'Anesthésie, encore, encore et quand le moment lui semble opportun, elle lâche, ses doigts secs s'écartant d'un coup, comme pour faire une mauvaise farce. Elle se traîne après lentement, dans le sens de sa tractions, les ongles grattant le sol, les racines. Bientôt, la Brume l'avale, il n'y a plus que le bruit des ongles contre le sol... bientôt, il n'y a plus rien du tout.

Puis dans le dos de Rêve, un coup. Un coup sec et pas très douloureux, mais surprenant tout de même. Quelque chose s'accroche dans les fibres de ses vêtements et tire, tel la griffe d'un chat coincée. Mais ce n'est pas une patte de chat. Retournez-vous et voyez par vous même !

Il s'agit d'un pied, d'une jambe, cassés à de multiples endroits, aux angles qui ne devraient pas exister. Il est au niveau de votre taille, comme tenu par une corde. Mais il n'y a pas de corde. Il tourne légèrement sur lui-même, offrant à qui veut le voir des lambeaux de peaux qui se détachent. Des ongles jaunis se décollent, sont abîmés. Ah. C'est ça qui s'est accrochés aux vêtements.

La sentez-vous cette odeur ? C'est infâme. Une odeur de putréfaction envahi soudain vos narines. Une odeur de peur, aussi.

La jambe se prépare. Elle prend un élan sinistre, vous entendez quelque chose qui cède à l'intérieur, un craquement sec et quelque chose qui se déchire.
Des feuilles qui tombent. Des branches qui vous tombe dessus et d'en haut, il y a des ombres qui vous observent. La brume les rends éthérés, incertains. Pourtant, on dirait encore des mains. Des bras. Des jambes. Ça semble vous regarder. Et soudain, ça semble fondre sur vous.

Puis une barrière de blanc. La brume rejoue avec vous, à la dernière secondes, quand vous alliez être frappé, elle vous a entouré d'un manteau de blancheur. Elle vous a emmené, bercé. Vous y avait entendu des chuchotements, un pleur au loin, un cri. Et Rêve à ouvert les yeux. Elle est au phare, face à une jeune brune.

Ansthésie aussi, ouvrira les yeux. Mais plus tard, elle est pour l'heure inconsciente, étant tombée dans les pommes. Qui sait ce que la brume a pu lui faire entendre ? Voir ? Qui sait si elle s'en souviendra...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dissolved Girl.

Revenir en haut Aller en bas

Dissolved Girl.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Dissolved Girl.
» Remake du clip Cosmic Girl
» Pom Pom girl Skaven pour CD+ WIP Nurggle BB
» Sanae = good girl ? Screw that !
» The Beloved Tomboyish girl débarque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: La Forêt Vierge-