AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Never meant to belong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 13/07/2014
MessageSujet: Re: Never meant to belong Mer 16 Juil - 19:18


Il est 6H-8H 6H-8H dans la Grotte
Je suis avec Leonem

Leonem ? D'accord. C'est original. Ça ne ressemble à rien que tu connais... Enfin, que tu connais actuellement. Peut être que tu connaissais, du temps où tu te souvenais. Ceci dit, ce n'est pas trop à toi de parler... Tu as choisi un nom de roues de skate. C'est moyennement classe. Enfin, elles sont jolies, ces roues. Tu aimes bien leurs couleurs flashy.  

Et puis... Tu as une planche de skate entre les lanières de ton sac et des roues à l'intérieur. C'est sûrement que tu devais aimer ça. Tu as un soupir, continuant à marcher sur les cailloux glissant. C'est un monde, ça, ne pas savoir ce qu'on aime ou pas. Est ce que tu serais capable de remonter dessus, de skater ? Par automatisme, tu touches le bois peint de du plateau, dans ton dos.  

Quand même, c'est du grand délire. Tu étais incapable de te souvenir de quoi que ce soit, à part cette vague bribe de mémoire... Bribe courte et dénuée d'intérêt. Tu n'arrivais pas à identifier le lieu ou à te souvenir des visage. Le seul élément que tu retrouvais, c'était toujours ta planche de skate. Ah, ça craint, qu'est ce qu'il pouvait bien s'être passé ? Est ce que tu étais en vacances dans le coin, quelque chose comme ça, et tu t'étais perdu, avait été séparé de ton groupe ou de ta famille, pour finalement arriver ici, et perdre d'une quelconque manière la mémoire ? C'était extrêmement tiré par les cheveux, mais tu ne voyais pas d'autre raison, d'autre histoire qui tienne plus ou moins debout -même si celle-là restait très, très bancale.  

Et puis il y avait Léonem, la mystérieuse gamine à coté de ses pompes. Elle ne semblait pas s'inquiéter de quoi que ce soit, mais n'avait pas l'air de savoir grand chose. non plus. Elle marche devant toi, en trottinant, en fouillant dans tous les recoins comme si elle cherchait quelque chose. Tu la regardes faire sans trop intervenir, te contentant de te précipiter pour la relever -ou mieux, l'empêcher de se casser la gueule-, de temps en temps. Malgré tes soins, elle tombe plusieurs fois, et tu ne pouvais pas t'empêcher d'être vaguement inquiet pour elle. Elle saignait, elle était déjà blessée, apparemment, et ce serait quelque chose de de grave que son état s'empire. Encore une fois, elle glisse sans avoir l'air de trop s'en inquiéter, et tu la rattrapes sous les aisselles pour l'empêcher de se faire mal:

"Hop, attention ! Qui tu comptes aider si tu te fait mal ?

Encore quelques mètres, dans le relatif silence de vos pas, et tu ne peux pas t'empêcher de demander en murmurant :

"Dis, Léonem. Tu sais où on est ?
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 19
MessageSujet: Re: Never meant to belong Mer 16 Juil - 20:07

"Hop, attention ! Qui tu comptes aider si tu te fait mal ?"

    Il avait raison, elle devait se ressaisir ! Elle n'était pas là pour explorer les lieux ou partir à l'aventure, mais pour trouver la raison et la provenance de ces pleurs. Elle se redressa en veillant à ne pas se faire mal une nouvelle fois en faisant preuve de maladresse comme elle le faisait depuis leur rencontre, et épousseta le bas de sa jupe encore humide, avant d'observer les alentours. Dans la zone où ils avaient fini par arriver, de plus grands trous dans les parois, ici et là, leur permettait enfin de distinguer les lieux. De larges flaques recouvraient partiellement le sol. Elles n'étaient pas très profondes, et lorsque l'eau cessait d'être troublée par les gouttes qui tombaient des stalactites pour y terminer leur plongeon, on pouvait voir un mélange de sable et de boue au fond de chacune de ces étendues. Leonem n'y avait pas prêté grande attention, et avait sautillé jusqu'à l'une de ces flaques, levant ses grands yeux vers le ciel qui illuminait alors sa chevelure claire. A vue d’œil, il était probablement tôt dans la journée. Et ça, la montre brisée que la jeune fille portait à son poignet n'avait clairement pas pu lui indiquer. Au moins, il n'était pas l'heure de s'inquiéter pour trouver un endroit où passer la nuit.

"Dis, Léonem. Tu sais où on est ?"

    La jeune fille tourna la tête en direction de celui qu'elle s'était mise à identifier sous le nom de Honey Pot, intriguée par ses murmures. Elle gonfla ses joues en croisant les bras. Humpf. Voilà qu'il s'inquiétait à nouveau. S'approchant de lui, elle répondit, en relâchant ses bras pour les laisser se balancer le long de son corps, les yeux rivés sur le trou qui leur apportait enfin un peu de lumière :

"Une grotte. Peut-être près de la mer. Peut-être sur une île."

    Elle l'attrapa timidement par l'avant-bras, fuyant son regard pour éviter tout reproche de sa part, et l'entraîna avec elle pour l'inciter à faire quelques pas, avant de lui faire signe de lever la tête, d'un geste du menton. Le ciel était beau. Légèrement coloré, et tacheté de nuages dont la pâleur révélait une certaine fragilité. Il n'y avait pas beaucoup de soleil, mais elle aimait ça. Et elle appréciait d'autant plus la légère brise qui s'était engouffrée dans la cavité pour la faire résonner, faisant voleter les mèches blondes qui cachaient les contours si fins de son visage infantile.
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 13/07/2014
MessageSujet: Re: Never meant to belong Jeu 17 Juil - 7:46


Il est 6H-8H 6H-8H dans la Grotte
Je suis avec Leonem

Tu lèves les yeux, contemplant l'endroit où vous vous trouvez. Tu te sens nettement plus à l'aise ici que dans le petit boyau de même pas un mètre de large que vous aviez traversé. Un vent frais rentre par les ouvertures du toit, et il ébouriffe tes cheveux bruns, qui volent autour de ta tête. Effectivement, l'endroit avait une espèce d'aura de calme particulièrement agréable. En baissant la tête, tu peux apercevoir ton visage qui miroite dans l'une des flaque d'eau. Et un peu de panique te prend à nouveau en constatant qu'il ne te dit absolument rien. Les tâches de rousseurs sur le nez et les joues, la tignasse décoiffée, le teint mât. Tu t'étais complètement inconnu.

"Une grotte. Peut-être près de la mer. Peut-être sur une île.

Tu te retournes vers Léonem. Oui, ça se tient. L'eau dans lequel tu avais barboté était salée. Mais elle venait aussi de te confirmer qu'elle non plus, elle ne savait rien, ou du moins ne voulait pas te le dire, même si la première solution te paraissait la plus probable. Tu es surpris quand elle t'attrape le bras pour te forcer à avancer et de lever la tête au plafond pour entrevoir le ciel. Ça te fait sourire, on dirait qu'elle veut te rassurer. Alors tu te prends au jeu, tu regarde les nuages clairs défiler doucement au dessus de vos têtes.

"C'est joli...

On dirait que c'est le matin, très tôt.Tu aurais donc passé la nuit ici ? Si c'était le cas, les secours devaient déjà être en route. Parce que quelqu'un se sera bien rendu compte de ton absence, non ? Tu lance un coup d'œil à Léonem, qui a l'air proprement fascinée par les nuages. Et... Bordel, c'est bien elle qui saignait. Maintenant que la luminosité est à son maximum, tu vois bien que sa chemise est pleine de sang. Au niveau du ventre, en plus.  

"Léonem, c'était bien toi qui saignait.

Tu avais dit ça doucement, d'une voix calme, pour ne pas l'effrayer ou la brusquer. Mais bordel, elle ne pouvait pas se trimballer avec la chemise pleine de sang comme ça.  

"Est ce que ça te dérange si je regarde ? Pour te soigner. Si tu ne veux pas que je te touche, tu me le dis, hein.

Après tout, c'était pas parce qu'elle n'est pas particulièrement farouche qu'elle doit apprécier qu'un homme inconnu regarde son ventre. Même si, bien sûr, tu es les bonnes intentions personnifiées.
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 19
MessageSujet: Re: Never meant to belong Jeu 17 Juil - 17:37

"Est ce que ça te dérange si je regarde ? Pour te soigner. Si tu ne veux pas que je te touche, tu me le dis, hein."
 
    Leonem se fit muette pendant les minutes qui suivirent ces paroles. Ici, à cet endroit précis, et comme en témoignait son regard illuminé par l'admiration qu'elle portait pour le paysage extérieur, elle se sentait bien. Le sel avait beau creuser la plaie qui ornait son torse, elle n'avait même plus besoin de serrer les dents pour faire taire ses gémissements douloureux. Ce qu'elle voyait la fascinait, littéralement. C'était la première fois qu'elle voyait l'extérieur depuis sa récente naissance en ces lieux aussi effrayants qu'incroyablement mystérieux. Et elle était enfin gagnée par le sentiment de liberté qu'elle avait eu du mal à percevoir en progressant dans la grotte. C'était ça. C'était ça, qu'elle cherchait.

    Lorsqu'elle baissa la tête, comme changée par ce qui avait l'air, pour elle, d'être une illumination, elle avait toujours ce fin sourire qui dégageait cette sensation si difficile à capturer. Comme une caresse éphémère qui se voudrait salvatrice. Elle baissa les yeux sur la chemise après avoir suivi le regard du jeune homme dont elle venait de lâcher le bras, et son sourire disparu presque aussitôt. Alors il venait de là, tout ce rouge ? Outre le fait qu'elle fut intriguée par la présence d'autant de sang sur ses vêtements, une autre question gagnait peu à peu ses pensées. Elle se réveillait ici, avec la chance de renaître, de tout redécouvrir, c'était merveilleux ! Alors pourquoi est-ce que le seul souvenir rongeant ses pensées avait un lien direct avec cette matière écœurante, amère et infecte ?

    Cette question déclencha un certain blocage dans l'esprit candide de la jeune fille qui s'appliquait alors à défaire un à un les boutons de sa chemise souillée. La présence de cette chose sur son corps était certes désagréable, mais elle ne comprenait pas ce soudain besoin de l'inspecter en détail de la part de son compagnon. M'enfin, puisqu'il le demandait... Se mordant le coin de la lèvre inférieure, elle tirait sur le vêtement pour dénuder son corps blessé, et quand son regard pu enfin se poser sur la plaie brûlante dont le contact avec le tissu l'avait forcée à contracter les muscles de son ventre, elle se redressa, les mains rougies par le liquide qui s'écoulait de ce qui semblait être une vieille blessure dont la récente cicatrisation avait cédé suite au choc, et dit :

"On peut continuer, maintenant que tu l'as vu ?"
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 13/07/2014
MessageSujet: Re: Never meant to belong Jeu 17 Juil - 21:21


Il est 6H-8H 6H-8H dans la Grotte
Je suis avec Leonem

Ah, oui, effectivement elle n'en a rien à foutre non plus de se mettre à moitié à poil devant un parfait inconnu.

"On peut continuer, maintenant que tu l'as vu ?

Tu ne réponds rien, te baissant pour voir la plaie d'un peu plus près. Ça te fait grimacer, c'est moche. On dirait que c'est quelque chose de réouvert, une cicatrice, un truc. Tu n'es sûrement pas médecin ni quoi que ce soit, mais vu le nombre de vieilles cicatrices que tu as sur les jambes et les bras, le skate doit être un domaine qui ne t'avait pas laissé intact -ce qui n'est pas du tout étonnant, ceci dit-, alors tu avais sûrement eu l'occasion de pisser du sang partout. Il n'est pas question de la laisser repartir avec une plaie comme ça sur le ventre, elle a toute la chemise tâchée par le sang. Tu veux bien aller à la source des bruits bizarres avec elle, pas de problème, mais tu ne peux simplement pas la laisser partir blessée comme ça. Elle n'a vraiment pas l'air d'avoir quoi que ce soit à foutre de son état, mais toi tu l'aimes bien, la gamine à coté de ses pompes, avec ses yeux qui prennent la couleur du ciel, tu n'es certainement pas prêt à la laisser se vider de son sang. Ça a l'air de l'énerver un peu, ou du moins de lui passer au dessus de la tête -mais alors carrément au dessus, hein, à des kilomètres-, mais tu t'estimes dans ton plein droit de te servir du "je suis ton ainé, je décide". Tu ne le sais même pas trop, si tu es son aîné, parce que tu ne connais pas ton âge et pas assez ton visage pour pouvoir le deviner, mais tu es bien plus grand qu'elle, en taille, alors on va dire que ça compte. Comment ça, c'est arbitraire ? Mais noooon.

"Non, mademoiselle. On va nulle part tant que t'es pas plus ou moins soignée.

Bon, réfléchissons. Qu'est ce qu'on peut faire ? Elle n'a pas de sac, et tu doutes qu'elle qu'elle se trimballe un kit de premier secours dans son écharpe boa -qui n'est même pas la sienne mais passons- , alors tu supposes ne pouvoir compter que sur tes propres ressources, qui sont bien maigres. Tu jettes un regard autour de vous, et tends la main pour cueillir une goutte d'eau et la porter à ta bouche : elle est douce. Sûrement vient-elle de la pluie ou d'une infiltration quelconque. Tu souris à Léonem et propose :

"Ce serait bien de te laver la plaie avec de l'eau, et de se servir de ta chemise comme bandage. J'ai un pull dans mon sac, je te le passerai. Après je te laisse tranquille. D'accord ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Never meant to belong Jeu 17 Juil - 23:01

Les grincements se sont arrêtés, comme fatigués pendant un instant. De temps en temps, il reprend. Puis plus rien. Et puis, quelque chose, qui gratte, gratte gratte. C'est loin, mais l’écho parvient jusqu'à vos oreilles, rebondissant sur les parois humides vous entourants.

Gratte, gratte, gratte.

Le puis de lumière que vous observiez s'est bouché, le coin de ciel que vous aimiez s'est recouvert d'un voile gris, puis blanc, comme un nuage lumineux. Descend alors, comme un filet d'eau rare, une fine traînée de fumée opaque. Elle a l'air légère comme une plume, volatile comme un nuage et si douce... Elle se pose avec délicatesse sur le sol, sans un bruit.

Elle s'écoule et s'accumule. Mais ne s'étale pas pour autant. Étrange ? Et que diriez-vous si vous voyiez alors la brume s'accumuler à avoir la taille d'un adulte ? Que diriez vous si elle se dissipait en un souffle et que là, à la place, se trouvait quelqu'un ?

J'attends, qu'allez-vous dire ? Car c'est ce qu'il se passe. Ce qu'il s'est passé. Quelqu'un arrive avec vous.

Et au fond de la gorge dans laquelle vous vous trouvez... ça gratte, gratte, gratte. Grince. Gratte...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Never meant to belong Ven 18 Juil - 14:22

Alors qu'il était perdu, dans les méandres grises de ses souvenirs floutés par l'eau salé, la brume s'est grimée en toile, et l'a étreint comme un amant furtif,presque agressif. Ses iris se dilatent, prennent l'aspect de puits sans fond, ou l'on pourrait entrevoir le nerf optique brodé des couleur qui font des images trompeuses et inverses. Il passe du blanc lumineux et étouffant, draps d'humidité sans odeur, sans forme..sans visage..comme ce qu'il est,à une tendre obscurité, éclairée par un cimetière de piraterie perdue.
Ses pieds reprennent un appuis, ses yeux retrouvent leurs repères, et son souffle gonfle à  nouveau ses poumons, les forçant à racler sa cage thoracique et ses bronches embourbées de goudrons et de chagrin. Il s'étouffe lui même, et ses doigts de pantin passent un instant sur sa gorge, alors qu'une cigarette y est encore agrippée.
Deux nouveaux être sont devant lui, et son regard s'égare un instant, s'embrumant à son tour. Combien de personne a t-il été obligé d'abandonner..? Qui sont-ils,..eux quatre..
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 19
MessageSujet: Re: Never meant to belong Lun 21 Juil - 17:41

"Ce serait bien de te laver la plaie avec de l'eau, et de se servir de ta chemise comme bandage. J'ai un pull dans mon sac, je te le passerai. Après je te laisse tranquille. D'accord ?"

    Après une nouvelle apparition de sa fameuse moue boudeuse, la jeune fille avait fini par hocher la tête, en laissant ses lèvres s'entrouvrir pour expulser un petit soupir. Elle ne comprenait toujours pas pourquoi il insistait autant, mais soit. Elle quitta la veste de son uniforme, la posant sur une roche qui semblait sèche, et fit de même avec sa cravate, le boa coloré dont elle avait bien du mal à se séparer, et finit même par retirer sa chemise, sans aucune forme de pudeur, pour dévoiler son corps fragile et s'approcher de lui pour le laisser faire ce qu'il avait à faire. Mais en quelques secondes, son attention et sa curiosité la forcèrent à détourner le regard ; il faisait plus sombre...

    Distraite par la fumée qui se transformait en une fine brume, non loin d'eux, elle s'efforça de détourner le regard. L'humidité réveillait ses sens, la faisant frissonner, mais elle ne semblait pas plus dérangée par cette sensation, à en juger par le léger sourire qui se gravait progressivement sur ses lèvres. Elle tapait du pied, se mordant les lèvres avec l'envie coupable de se retourner pour voir ce qu'il se passait, mais elle ne voulait pas contrarier une seconde fois le jeune homme, alors elle se contenait, cherchant son regard du sien pour s'y accrocher.
     
     Et finalement, elle céda. Après tout, où était le mal à jeter un petit coup d’œil ? Il n'allait pas lui en vouloir pour ça, si ? Il a dit qu'il la laisserait tranquille, si elle le laissait la soigner... Constatant donc par ce regard furtif que la brume se changeait en une forme humanoïde, elle sembla satisfaite de cette simple découverte, puisqu'elle se retourna aussitôt vers Honey Pot, et prit un air étonné pour lui dire, presque comme elle lui ferait un reproche :

"Tu ne vas pas lui dire bonjour ? C'est plus important que de nettoyer c'truc !"

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Never meant to belong Mar 29 Juil - 11:28

les yeux de Birdy semblent noir, faute à ses pupilles dilatés qui fixe le flou de ses yeux, quelques instant, avant que la mise à jour ne se fasse parmi ses cellules grises électrocuté. Il les voit nettement maintenant..une autre jeune fille, et encore un garçons, d'à peu près son âge sans doute. Combien cela fait-il..alors que les visages rencontrés défilent comme dans une salle de cinéma derrière ses globes oculaires, ses doigts reviennent avec une lenteur mesurée glisser la cigarette dans son écrin de tissus..l'encre s'étale un peu plus sur le fin papier, brouillant d'autant le sourire du smiley cynique.
En se comptant, il atteint le nombre de 10.
10..c'est un peu comme une arche que l'on passe..on commence à poser deux chiffres..et en termes de vies humaines, c'est bien trop, surtout que l'on peut s'attendre à ce que la Fortune s'amuse à ne pas garder un chiffre rond.Shiva devient Rudra, et son coeur tambourine dans sa cage d'os, expulsant un soupir profond comme seul soulagement de ses maux empathe.
-"...Je m’appelle Birdy. Etes-vous là depuis longtemps ?" La question est simple, emprunte de normalité, alors que ses yeux de lune décrépie passe d'un visage à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 13/07/2014
MessageSujet: Re: Never meant to belong Mer 30 Juil - 10:21


Il est 6H-8H 6H-8H dans la Grotte
Je suis avec Leonem et Birdy

Tu lèves les yeux vers Léonem quand elle te reproche ton manque de politesse. Mh, de quoi elle parle ?

Tu étais bien trop occupé à tenter de lui garder son sang à l'intérieur de son corps pour te concentrer sur ce qu'il se passe autour. Tu as vaguement vu la brume bouger, mais sans y prêter trop attention. Pendant qu'elle se désappait -sans aucune pudeur, c'est pas grave- tu avais mis ton sac à terre pour sortir ton gros pull. Tu tends ta main sous un stalactite qui goutte, pour recueillir de l'eau et lui laver un peu le ventre - Mh, c'est pas très beau-, avant de te démerder plus ou moins pour lui nouer sa chemise autour du ventre, en serrant bien pour que le sang soit contenu. Bon, t'es loin d'être médecin, alors c'est pas un chef-d'œuvre, mais on se contentera de ça pour le moment.

Tu te relèves pour lui passer ton pull, quand l'information arrive enfin à ton cerveau : qu'est ce que c'est ce que ce bordel, encore ? C'est jamais fini ?

Le seul truc qui pourrait te rassurer -très ironiquement, tu es rassuré que dalle-, c'est que le nouveau venu a l'air d'avoir pris la ligne de brume plutôt que de bus pour venir dans la grotte, ce qui prouve donc que tu n'es pas fou, tu n'es pas le seul à pouvoir faire ça. Mais, c'est quoi, ce truc, une sorte de réunion ? Tu es devenu héros de manga sans le savoir ? (Où est la protagoniste à bonnet G, dans ce cas ?) Tu enfonces le pull sur la tête de Léonem sans trop y penser, histoire qu'elle ne reste pas en soutif, -le truc est trois fois trop grand pour elle, elle nage dedans, le logo de la marque doit faire la taille de sa tête, mais c'est mieux que rien, hein-, et tends ta main vers le nouveau venu (Mademoiselle Léonem est contente ?);


"Je- On... Je viens de me réveiller, y'a... Quoi, dix minutes ? On était dans le début de la grotte par-là bas. Tu sais où on est ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 19
MessageSujet: Re: Never meant to belong Lun 11 Aoû - 8:58

Une fois habillée, Leonem leva les bras pour constater de la grandeur du vêtement lorsqu'elle vit que ses fines mains peinaient à atteindre l'extrémité des manches. Pourtant, ça ne semblait pas la gêner. Elle se blottissait déjà dans le confort du tissu chaud et douillet qui cachait sa peau claire en souriant, s'amusant à se balancer de ses talons jusqu'à la pointe de ses pieds, les bras dans le dos. Une vraie gamine. Ce pull avait une odeur particulière, d'ailleurs. Mais la jeune fille ne notifiait pas le parfum masculin dont le vêtement était empreint ; pour elle, ce n'était pas clairement l'odeur du jeune homme qui charmait ses sens, mais la sensation d'être protégée, à laquelle elle attribuait une senteur, comme pour en traduire les informations dans son langage, dans son monde.

    Le petit culbuto s'arrêta net, le temps de réaliser qu'elle avait elle aussi manqué de politesse à leur nouvel invité. Secouant la tête en soupirant, presque exaspérée par son propre comportement, elle changea aussitôt d'expression en se tournant vers le nouveau venu, et leva un bras bien haut. Elle se racla la gorge, se préparant à se présenter, avant que son attention ne soit retenue par la manche qui retombait le long de son bras, à cause de son geste. Pensant aussitôt à Honey qui, un peu plus tôt, semblait ne pas comprendre son manque de pudeur, elle s'empressa de la rattraper de l'autre main, et de la remonter avant de la relâcher pour constater que son action était vaine. Elle baissa donc le bras pour le joindre à l'autre et les croiser. Son expression joyeuse avait laissé place à une moue boudeuse peu crédible qui durerait surement peu de temps avant qu'elle ne se remette à sautiller partout pour une quelconque raison.

"Si tu as perdu ton écharpe, on l'a trouvé." finit-elle par dire doucement, en montrant du menton le tas de plumes qui reposait toujours sur l'une des roches humides de la grotte. De toutes manières, ce pull était bien plus intriguant que cette écharpe.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Never meant to belong Jeu 14 Aoû - 14:17

L'antre humide résonne des bruits, griffes cherchant à percer un cercueil de pierre, esprit prévenant de son courroux ou de sa sauvagerie. Birdy s'accroupit, le coeur emballé par les efforts, la faim et ses multiples réflexions creusant leurs nids dans sa matière grise illuminée. Ses yeux se relèvent vers le jeune homme, empruntés d'une douleurs qui commencent à naître alors qu'il propose réponse.

"..Je sais seulement qu'il s'agit d'une île, un hospice sauvage d'oublis, où vos souvenirs vous sont rendus au compte-goutte et où des hères vivent..Sans doute sommes-nous déjà chez l'un d'eux."

Un long craquement suit le déroulement de sa colonne vertébrale, tandis qu'elle passe de crête d'affamé à réel soutient quelque peu penché, Yulia suivant le mouvement en restant blottie au creux de la chaire pâle de son cou famélique. Il mordille ses lèvres, tâtant du bout de la langue le fruit pourri qui pousse là où sa chaire fut explosée, savourant le goût rassurant du métal..Ses yeux se tournent vers ce que désigne l'autre enfantôme, plus âgée que son esprit à lui..et dévie vers les trésors éventrés de corsaires de jadis..Comme ce mot de Tortuga lui saute aux yeux, île monstrueuse et merveilleuse, mère des hommes libres..

"..Nous devrions rejoindre l'air libre..il y a une crique..et des plages, de ce que j'ai vu.."

Il serait bien tenté de prendre l'un des sabres émoussés qui tendent leurs dents abîmés par les gémissement du vent et la morsure du temps salés, mais il reste persuadé que lorsque la dernière sentinelle protège le trésor au-delà de la mort, le seul moyen de la pousser à faillir à sa tâche est de la rejoindre.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Never meant to belong Dim 17 Aoû - 21:28

Spoiler:
 

Les grattements se sont tuent. Les grattements reprennent. Un nouveau grincement pleuré part en ricoché sur les roches de la grotte pour troubler la douce quiétude du petit trio. Puis un nouvel élément. Une voix. Une murmure au loin. Un son à la fois désolé et catastrophé.

Un claquement sec de fer contre pierre. Un grincement long d’une craie sur un tableau. Et la voix qui s’élève de nouveau, paniqué.

Une excuse puis un ton qui se veut rassurant. Mais qui souhaiterait tant qu’on le rassure...
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 13/07/2014
MessageSujet: Re: Never meant to belong Lun 18 Aoû - 19:02


Il est 6H-8H 6H-8H dans la Grotte
Je suis avec Leonem et Birdy

Tu regardes Léonem s'emmêler dans ton pull, avec un sourire. Bon, c'est sûrement du dix-huit tailles trop grand, mais on se contentera de ça.

"Non, je ne crois pas que ce soit lui le propriétaire. On retrouvera à qui c'est, t'en fais pas, va.

Puis, tu reportes ton attention sur Birdy. Oulah, il cause riche, ça détonne un peu avec la situation. Toi, depuis tout à l'heure, tu jures comme la poissonnière du Vieux-Port. Il cause riche, mais au final, il confirme tes craintes : lui non plus n'a pas de souvenir. Qu'est ce que c'est que cette situation de fous ? Comment vous êtes sensé vous sortir de ce merdier ? Tu hoches la tête courageusement. Allez, c'est sûrement pas aussi compliqué que ça ne le parait. Il va certainement y avoir des secours ou des marins qui vont être à votre recherche, si effectivement vous êtes sur une île. En attendant, tu jettes de nouveau un coup d'œil à Léonem et réponds :

"Elle veut absolument voir ce qu'il y a dans le fond de la grotte, je peux pas la laisser y aller toute seule. Si tu veux, tu peux nous attendre, là, je pense pas qu'on ressorte quelque part d'autre.

Il y a un instant de silence, et tu reprends :

"Au fait. Elle c'est Léonem, moi Honey Pot.

Mais à peine as-tu fini ta phrase que ta voix est couverte par des bruits. Le fond de la caverne semble s'agiter. On dirait que des gens parlent, entourés de bruits étranges. Tu te mords la lèvre. Toi aussi, tu crèves de curiosité.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 19
MessageSujet: Re: Never meant to belong Mer 20 Aoû - 13:31

"Elle veut absolument voir ce qu'il y a dans le fond de la grotte, je peux pas la laisser y aller toute seule. Si tu veux, tu peux nous attendre, là, je pense pas qu'on ressorte quelque part d'autre."

    La jeune fille avait fièrement opiné, glissant à nouveau ses bras dans son dos. Pendant l'instant de silence qui précéda les présentations brièvement faites par Honey, elle en profita pour s'éloigner de quelques mètres des deux hommes, en trottinant. Elle attrapa la veste et la cravate de son uniforme, fit de même pour le boa, et replia les vêtements sur l'un de ses avant-bras pour les serrer tout contre elle. Etant donné que Léonem se refusait à abandonner cette écharpe sans avoir trouvé son propriétaire, et jugeait tout aussi nécessaire de garder son uniforme au complet -malgré l'état dans lequel il s'était retrouvé suite à sa chute-, l'usage d'un sac à dos n'aurait pas été de refus. Elle agita ses lèvres et se mordit l'intérieur des joues en regardant les alentours, pour finalement frotter sont petit nez rosé contre le tissu des vêtements mouillés qu'elle serrait contre elle, et éviter un éternuement.

    Elle eut tout juste le temps de revenir auprès des deux hommes, quand le bruit qui semblait venir du fond de la grotte reprit. Cette fois-ci, elle pouvait jurer avoir entendu une voix. Elle tendit l'oreille en restant immobile un moment, comme un chien de chasse à l'arrêt qui aurait repéré une proie, et se mit brusquement à reprendre une marche rapide, en attrapant le tissu du haut de Honey pour l'entraîner avec elle. C'était presque comme un réflexe. Elle n'avait même pas pris le temps de lui demander s'il voulait bien continuer. Après tout, il l'avait presque clairement dit, non ? Pourquoi perdre du temps à débattre alors qu'elle était persuadée que non loin d'eux, quelqu'un s'efforçait de les appeler. Et puis elle n'aimait pas beaucoup le nouvel inconnu qui s'était joint à leur aventure. Son odeur lui piquait les narines à la manière d'un méchant rhume. Evidemment qu'elle n'était pas du genre à juger les gens si rapidement. Généralement, c'était tout un processus. Mais il avait l'air d'être ce genre de personnes terre à terre. Son style dégageait un air sérieux qui la rebutait un petit peu. Pourtant, elle ne lui en voulait pas. Léonem en voulait rarement à quelqu'un, elle jugeait juste qu'ils n'avaient pas les outils nécessaires pour s'ouvrir à son monde, pratiquement sûre qu'une méchante petite créature infiltrée dans leur tête leur imposait des pensées sombres.
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Never meant to belong Mer 20 Aoû - 15:39

Le regard de lune s'était encore perdu dans les torpeurs de vapeur qui voilaient la grotte lorsque l'hère agitât ses chaines au fond de sa geôle. Des murmures, des pardons, une scènes de lutte intérieure dans un monde de réalité dupliquée..Encore une fois, la plante vénéneuse quémande de l'aide, suppliante et désireuse.

et le duo s'ébranle, sous le joug de l'immature. Birdy saisit bien leur désir, possédant le même, motivé par sa foutue compassion qui finira par le tuer. Qu'en sait-on, son cadavre est peut-être actuellement empalé au grappin d'une grue de chantier homme-nivore. A son tour, il les suit sans ajouter un mot, marchant avec prudence en étouffant le bruit de ses pas nus. De toute les créatures qu'il a rencontrées, elle est celle dont il redoute le plus de voir le visage.

Sa joue se presse contre la carapace luisante de sa première rencontre, pensant aux esprits enfermés sur cette ïle-temple. Chaque sanctuaire possède ses règles, aussi modulable que le plus ouvert des esprits humains, et parfois aussi trompeur qu'une certitude d'unicité chez un modèle artificiel.Comme il désirait cristalliser la souffrance de ces créatures, l'enfermer en lui s'il en eu été possible...
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Never meant to belong Ven 22 Aoû - 12:46

Trois dans une grotte, le bruit de vos pas chantent en canon. Les pieds de Birdy sont plus sourd, comme un murmure fredonné. Les plics des gouttes qui tombent sont d'autant de carillons légers qui accompagnent le petit orchestre de vos vies. La lumière devient de plus en plus rare, quelques rayons têtus parviennent à lutter contre l'obscurité, mais bientôt, il faudra vous espérer être nyctalope... Et vous approchez.

Les sons au fond de la grotte se stoppe d'un coup, comme on retient son souffle un instant puis la voix que vous distinguiez questionne :

« ...quelqu'un... ? »

Elle est encore à quelques pas, presque timide et se retrouve vite recouverte par les grattements, un grincement long et plaintif tandis que quelque chose frotte et craque. Là voix tonne alors avec autorité :

« N'bouge pas mon gars ! T'vas juste t’abîmer d'avantage ! »

Plus prêt, plus prêts, la voix s'approche. Elle s'approche de vous et parvient à recouvrir les couinements pleurniché qui eux, reste à même distance.

« Montre-toi et pas d'faux gestes, j'suis armé ! »
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 13/07/2014
MessageSujet: Re: Never meant to belong Mer 27 Aoû - 19:36


Il est 6H-8H 6H-8H dans la Grotte
Je suis avec Leonem et Birdy
Vous avancez, tous les trois. Tu es devant, un bras un peu en arrière, en un geste paternel de grand-frère qui empêche les gosses de traverser au rouge. Il fait noir, humide, c'est pénible de marcher sans savoir où on met les pieds, avec ta sueur qui t'arrive dans les yeux.

D'un coup, une voix retentit, couvrant des bruits étranges, assez humains pour être inquiétant. Tu fais passer d'office Léonem derrière ton dos, consultant vaguement Birdy du regard. De toutes façons, la voix semble vous avoir parfaitement repéré et localisé. Fuir ? Ça te paraissait dur, parmi les rochers et dans cette saloperie d'obscurité. Il -puisque la voix est masculine- n'a pas l'air très exactement dans l'état d'esprit pour une tea-party, mais peut-être est-il simplement effrayé, comme vous ? Tu as un peu peur, bien sûr. Cette histoire est complètement dingue. Mais tu n'es pas seul pour t'occuper de Léonem, il y a Birdy, qui a l'air moins enclin à se poser vingt milles questions que toi, et puis... Merde, un mec de ta taille et se ta carrure, ça ne se tabasse pas comme ça ! Puis même, vous n'êtes absolument pas là pour chercher le conflit. Si vous deviez partir, vous le feriez de bonne grâce.

Tu murmures à Léonem, te tournant un peu vers elle :

"Planques toi dans l'ombre , là, derrière la caillasse... Et si tu vois que ça tournes mal, tu te poses pas de question, tu cours vers l'entrée de la grotte sans t'arrêter."

Tu lances d'une voix blanche :

"J'suis là... J'cherche pas la merde, j'suis perdu. Qu'est ce qu'il se passe ici ? "

Tu préférés parler comme si tu étais seul, histoire qu'il ai une mauvaise surprise au cas où il voudrait attaquer.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 19
MessageSujet: Re: Never meant to belong Jeu 28 Aoû - 11:14

Quand bien même cette voix et ces menaces n'avaient pas l'air de couper l'élan de Leonem, elle fut pourtant bien forcée de s'arrêter lorsque Honey la fit passer derrière elle en un geste protecteur. Manquant de perdre l'équilibre dans sa maladresse légendaire, elle avait posé la main sur la roche humide avoisinante qui aurait pu cogner sa tête si elle avait fait 5 centimètres de plus. Un peu perdue, elle jeta son regard d'enfant curieux en direction de Birdy, pour essayer de décrypter l'expression qui habillait son visage, avant de s'attarder une nouvelle fois sur Honey, ne semblant pas comprendre. Cette personne avait sans aucun doute besoin d'aide. Peut-être plus qu'eux, à en juger par sa voix tremblante. La réaction de Honey lui laissait facilement deviner un danger, mais ils étaient en supériorité numérique. Pour elle, il n'y avait aucune raison de s'arrêter.

Alors qu'elle allait s'avancer, Honey se tourna vers elle, et répliqua :

"Planques toi dans l'ombre , là, derrière la caillasse... Et si tu vois que ça tournes mal, tu te poses pas de question, tu cours vers l'entrée de la grotte sans t'arrêter."

Elle suivit son regard, hocha la tête, et afficha brusquement un air sérieux, accrochant son regard à la première chose qu'elle pu trouver pour s'accorder une seconde de réflexion. Fuir ? Fuir la raison même de leur avancée ? De qui d'autre pouvaient provenir ces pleurs ? Pour elle il était évident qu'ils avaient trouvé la clé. Il n'y avait aucune raison de fuir, voyons ! Relevant timidement la tête vers Honey, elle essaya de s'interposer d'une voix timide :

"Mais j-"

"J'suis là... J'cherche pas la merde, j'suis perdu. Qu'est ce qu'il se passe ici ?"

Trop tard. Qu'est-ce qu'il était en train de faire, au juste ? Elle supposa qu'il n'y avait plus qu'une chose à faire : lui obéir et aller se cacher. Il lui en aurait voulu si elle avait osé ignorer ses ordres, non ? Elle prit la direction du rocher qu'il lui avait montré en traînant péniblement des pieds, tordant ses fines lèvres pour lâcher un murmure si peu audible qu'il sonna comme une série de mots incompréhensibles. A quelques centimètres de la roche, elle eut du mal à s'empêcher d'observer une dernière fois Birdy. Et lui, que pensait-il de tout cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Never meant to belong Jeu 28 Aoû - 13:03

Les pupilles dilatées du jeune vagabond obscurcissent ses yeux, lui donnant d'autant plus l'air d'un junkie sous le rideau de cil orné de vaporines gouttes d'eau , comme autant d'yeux d'insecte. Ses pas feutrés le porte lentement vers ses voix, alors que ses cellules grises s'ébouillantent de reflexion sur cette dernière sentinelle, marin accompagnant le capitaine enterrer son trésor, avant d'être abbatut, son corps reposant parmis les trésors et l'or des peuplades perdues..

Là sont des échos, des habitants de cette île gorgée de mirages. Il s'accroupit sur un rocher arrondis, tels le roi grenouille, observant la gosse obéir à la figure fraternelle pour se réfugier derière un rocher. Nuancé, il écoute les mots de Honeypot, chantonnant en silence un air de pub des ports..yo ho..yo ho..et une bouteille de rhum..Un lyrisme plus bas à première vue, mais en profondeur digne des ravins marins, ne sont-ce pas là les premiers poètes maudits ?

L'oiseau maigre se relève et reste dans l'ombre, appuyant le chevalier de sa présence silencieuse, la soulignant de sa voix paisible et ethérée.

"..On ne bouge pas. Que vous arrive t-il, pour que nous ne vous voyons pas encore ?.."

Dissous dans les vapeurs d'opium, perdus dans les limbes du temps, ou simple camouflage manifeste d'esprit obscurcit par la rage et la haine. Des gestes discrets des doigts tracent dans l'air opaque des signes d'apaisement, invoquant la bonne fortune pour ces évenements..Il se fie à sa tendre amie, guettant le moindre signe de crainte ou de furie de sa déesse Doorga..

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 21
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 19
MessageSujet: Re: Never meant to belong Ven 29 Aoû - 18:13

Fourchette marcha, traversa la plage dans sa largeur, accéléra, s'arrêta. Elle regarda droit devant elle, puis se retourna et fit face à la mer, se remit à marcher, puis s'arrêta encore une fois. A quoi bon cela allait-il la mener ? Il fallait qu'elle trouve un endroit où aller, un endroit où débuter sa recherche sur cet endroit étrange. Et si possible, en croisant des personnes qui pourraient s'avérer être des personnes de confiance. Mais comment faire ? Comment savoir ?

- Aaah. Mais pourquoi je suis lààà...! Et en plus on y voit rien ici !

 La jeune fille plaça sa tête entre ses mains, ferma les yeux, psalmodia des mots inintelligibles que personne, et même elle, n'aurait compris s'il y avait eu quelqu'un pour les entendre. Puis elle rouvrit les yeux et son regard se figea sur un grain de sable qui s'ébrouait et glissait sur ses congénères, comme mué par une force invisible, s'arrêtant jusqu'à une petit butte de sable sur la plage.

- Oooh... un grain de sable qui bouge tout seul !

Fourchette se releva, regarda aux alentours, -mais ne vit rien que le sable et la brume-, écouta encore une fois le bruit des remous sur la surface de l'eau, et s'en alla poursuivre la route du petit grain de sable, son sac sur la dos et une flûte à la main. Elle marcha, marcha, marcha, et longea ce qui semblait être un rempart de roche, ou un mur à l'étrange aspect rocheux. Quand enfin le mur s'arrêta, il donna place à une entrée de caverne. Fourchette s'arrêta elle aussi, observa la grotte, vit l'eau qui s'y engouffrait à ses pieds, et remarqua qu'elle avait les pieds trempés ; elle poussa un cri de frayeur et de stupeur, ou de surprise ; peut-être les trois en même temps :

- Aaaaaiiiih !!! Mes chaussures !! Elles sont toutes mouillées !!

Il était trop tard pour reculer, maintenant. Ses chaussures étaient trempées ; il n'y avait plus d'hésitation à avoir. Explorer cette caverne, ou retourner sur la plage était du pareil au même, elle aurait les chaussures définitivement mouillées. A la seule différence que cette grotte pouvait peut-être l'aider à en savoir plus sur l'endroit où elle se trouvait.

Fourchette décida alors de s'aventurer à l'intérieur, marchant dans l'eau. Seulement, le sol descendait, et elle ne l'avait pas prévu. Rapidement, ses jambes rencontrèrent le froid aqueux de l'eau, sa jupe rose devint d'un rose pâle détrempé, et le reste de ses vêtements connut l'éclaboussement de l'eau qui stagnait dans le coin. Son sac s'avéra être pile poil de la bonne hauteur pour ne pas finir trempé, et ses affaires conservèrent un certain sec apparant, bien qu'elle n'eut pas assez de courage pour le vérifier. C'est ainsi que le sol commença à remonter, alors qu'elle entendait des voix. Et tandis que Fourchette commençait à prendre en compte qu'elle ne distinguait plus clairement les contours des objets comme elle les voyait sur la plage, -quand elle voyait-, des bruits étranges retentirent au fond de la grotte, loin. Ou plutôt, pas si loin que ça. La jeune fille faillit crier à grande voix "Quelqu'un ?!", mais se retint. Non, ça n'était pas le moment. A la place, elle souffla :

- Heee, heu... s'il vous plaît ! Il y a quelqu'un... ? Ohéé !

Puis continua à marcher attirée par sa légendaire curiosité, cependant très, très lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Never meant to belong Lun 1 Sep - 22:35

Oh oh oh, il n'aime pas ça. Pas du tout. Le premier mec, il pue l'arnaque. Il fait genre il est tout seul alors que non. Et il se croit malin ? Et l'autre il s'accroupit et il attend. Non mais qui m'a foutu des boulets pareils... J'vais leur en poser moi des questions débiles...

"Tu cherches pas la merde mais tu pourrais la trouver ptit gars ! Il m'arrive que mon copain a une galère et qu'vous avez l'air d'une belle bande de bras cassés pas foutus de m'filer un coup d'main"

La voix se met à ronchonner tandis qu'un gémissement retentit au fond de la grotte derrière elle.

"Bon faut qu'j'y r'tourne moussaillons ! Le premier qui tente une attaque dans l'dos j'l'empale. Et si y'a un dégourdi qu'a d'la lumière y peut avancer. Sinon dégagez d'ici j'ai pas l'temps pour les bleus."

Et l'inconnu s'éloigne dans un bruit de fer tintant sur la roche, comme une jambe artificielle qu'on traînerait sur les cailloux. Sans avoir prêté attention aux discrètes demoiselles.
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 13/07/2014
MessageSujet: Re: Never meant to belong Mer 3 Sep - 12:58


Il est 6H-8H 6H-8H dans la Grotte
Je suis avec Leonem, Birdy & Fourchette

Ton oreille capte à peine les exclamations de l'autre coté de la grotte, comme un écho de quelqu'un qui crierait, que l'espèce de voix de Captain Crochet de réponds. Tu pinces les lèvres en l'entendant. Ouais, vous vous êtes fait griller, il a bien devinez que vous êtes plusieurs. Ça c'est pas cool. Il n'a pas l'air agressif. Ça, c'est déjà plus cool. Tu fais signe à Léonem de sortir de derrière son rocher. Tu ignores comment il fait ça, mais autant être honnête, maintenant.
Tu te tournes vers tes deux compagnons, et demande doucement :

« On fait quoi ?

Pas que tu ne sois pas deux cent pourcents sûr de la réponse de Léonem, mais... La voix de l'autre coté se fait de nouveau entendre :

« Vous... avez entendu ?

Revenir en haut Aller en bas
Moineau vaudou déplumé
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Moineau vaudou déplumé
Messages : 80
Date d'inscription : 01/12/2013
MessageSujet: Re: Never meant to belong Dim 14 Sep - 11:47

L'oiseau de nuit écoute patiement, ses synapses lui montrant la réalité des faits. Là sont-ce des esprits ou souvenirs qu'il est incapable d'aider et qu'il ne désire pas plus tourmenter que celà. Ses compagnons originels de cette fortune étrange creusent un manque en sa cage d'os dessechée, et il acquiesce doucement aux paroles du second jeune homme.

-"..Personellement, je ne vais pas rester ici. Je ne peut les aider..alors je préfère ne pas les déranger. et Oui. Je crois qu'il s'agit d'une nouvelle arrivante..."

De nouveau, ses muscles faciaux s'étirèent en un douloureux sourire tandis qu'il se détournait de la scène pour reprendre son sentier sans sillage dans cette Ile de mémoire en morceau.
Revenir en haut Aller en bas
Tout juste débarqué
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Tout juste débarqué
Messages : 32
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 19
MessageSujet: Re: Never meant to belong Sam 20 Sep - 14:06

Recueillie dans l'espace étroit que lui avait indiqué Honey un peu plus tôt, l'adolescente à la chevelure dorée observait alternativement les deux jeunes hommes, les écoutant plus ou moins parler. Elle avait posé ses mains sur la roche qui lui faisait face, et restait silencieuse, un air naïf dévorant les deux grands yeux qu'elle leva finalement vers le plafond de la cavité. Incapable de comprendre ce qu'ils attendaient, et un peu agacée d'avoir à s'accroupir, elle préférait porter son attention sur autre chose. Ses genoux pliés devenaient douloureux, et le bas de sa jupe frôlait la surface d'une flaque à l'apparence poisseuse. Elle lâcha la roche, faisant attention à ne pas atterrir sur les fesses dans l'onde impure qu'elles avaient effleuré, et caressa lentement les plumes du boa qu'elle gardait contre elle comme un petit animal blessé, le regard toujours perdu dans l'obscurité de cette grotte.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Never meant to belong

Revenir en haut Aller en bas

Never meant to belong

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Never meant to belong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: La Crique Est :: La Grotte-