AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

What the hell ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 27
MessageSujet: What the hell ?! Dim 1 Juin - 21:41

What the hell ?
 6H-8H 06h - 08h

Alors que tu te préoccupais tant de ces deux gamines, tandis que tu t’apprêtais à leurs demander si elles allaient bien. Plus rien. Hide et Anestésie t’enrageait et pourtant loin de toi l’idée de les abandonner, de les oublier et de rester toi-même seul. Aucune idée de ce qui se passe, tu ne sais pas plus combien de temps tu es resté dans le néant, rien vu, rien senti, rien entendu.

En sursaut ! Voilà comment tu te réveil. Mais où est tu Doctor ? Les gamines ne sont pas là, tu regardes, tu cherches et même…

- HIiiiiide, Anesssss ?!

Tu les appelles –tout en diminuant le surnom d’Anesthésie qui selon toi comporte trop de syllabe-.
Rien, elles ne sont plus là, et partout c’est brumeux et ce n’est plus du sable sous tes fesses. En plus de tout ce changement soudain, tu as de plus en plus ce désir poignant d’allumer une cigarette, alors tu vérifies si elles sont bien avec toi, si tu as bien le briquet de Hide. Affirmatif. Elles sont sèches ? Si c’est le cas tu n’hésites pas, et ne te pose pas la question une seconde fois pour en allumer une et ce avant même de se lever –ce que tu ferras par la suite-.

- Héééééhoooooo ?! Hiiiiiiide ? Aneeeessss ?

Oui tu fais du bruit, mais qu’est-ce que ça change ? Un autre monstre ? Aucune importance contrairement aux filles pour qui finalement tu t’inquiètes… Mais tu ne sais pas encore ce qui t’attends, heureusement que tu t’adapte aux situations particulières.
Revenir en haut Aller en bas
Réveillée plein phare
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Réveillée plein phare
Messages : 33
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Mar 3 Juin - 13:21

Le silence est le père de la sûreté. Peut-être bien que t'aurais dû te taire tu vois. Sûrement que t'aurais dû te taire. Maintenant, tout a changé. Dire que tu commençais à peine à t'habituer. Seulement tout pouvait pas être si simple tu vois. Tout pouvait pas être aussi facile... T'aurais déjà dû le savoir mais comme tu ne sais plus rien maintenant. Tout a changé. Le sable sous tes pieds s'est transformé après que le brume soit venue te chercher. Peut-être que t'aurais dû t'accrocher à ce grand garçon à tes côtés. Peut-être que tu n'aurais pas dû lâcher prise aussi facilement.

"Si tu continues avec tes suppositions, je t'abandonne."

Ta voix craquelée m'écorche les oreilles. Mais c'est bien Lip. On voit que tu peux parler. C'est bien. Le seul truc que t'as pas pris en compte et qui aurait sûrement été très intelligent pour toi, c'aurait été de ne rien dire. De te taire. Parce que là, je ne pense pas que les gens vont trouver ça super normal. Tu sais, le fait que tu te parles à toi-même. Et en plus, tu peux pas m'abandonner mon chou. Tu auras beau dire, tu ne peux pas. Par contre le mec devant toi, oui, celui avec trop de cheveux blonds... Et bien lui, il est bien présent. Je dirais même un peu trop mais bon, on ne refait pas le monde en six jours que tu me diras.

"On le fait en sept."

Ça Lip ! Ça, il faut que tu arrêtes ! Combien de fois faut-il que je te le dises ? Bon, va le voir et dis lui un truc, ptet qu'il fera moins de bruit. Dans ta main, un objet rond. Une boule à thé. Elle ne t'a pas quittée.

"Faut que tu coupes tes cheveux là, ça devient important."

D'accord. Tu veux jouer à ça ? Jouons...
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Mer 4 Juin - 6:52

Elle ne leur fait pas confiance, mais elle doit reconnaître que les deux inconnus peuvent lui être utiles. Survivre dans un milieu aussi hostile que cette jungle menaçante, ce n'est pas dans ses cordes. Elle est même certaine qu'en moins de deux, elle pourrait se faire bouffer par une bête féroce sans même que les deux zigotos ne s'en rendent compte. Autant le dire : elle est vraiment dans une sacrée merde.
Et l'horreur s'approche du trio, dansant entre les arbres, semblant tout ravager sur son passage. C'est une épaisse fumée blanche qui vient faire taire les cris appeurés de la jeune femme, l'entourant de ses bras humides et l'arrachant de la jungle. Elle est presque certaine de ne plus sentir le sol sous ses pieds. Est-ce qu'elle vit encore, en fait ? Ou est-ce qu'elle va enfin se réveiller de ce cauchemar ? Elle se sent étouffer, suffoquer, dans cette mélasse blanche qui l'oppresse et l'enlace toujours un peu plus fort.

Et qui la recrache.

Ses genoux et ses mains s'enfoncent dans un sol boueux. Son cœur s'emballe à nouveau. Autour d'elle, elle ne peut apercevoir que de la brume, dessinant la silhouette floue d'arbres morts. Ok, la plage, la jungle, et maintenant un putain de marécage ? Quelqu'un ou quelque chose joue clairement avec ses nerfs, et cela marche. Ses deux grandes amandes turquoises viennent fouiller rapidement ce paysage hostile. Personne. Elle desire tellement crier à l'aide, trouver quelqu'un lui prouvant qu'elle n'est plus à nouveau seul, quelqu'un qui ca l'aider à s'en sortir. Mais aucun son ne daigne sortir de sa bouche entrouverte. Ah, tu as l'air bien conne, comme ca.
Elle sort ses mains de cette boue visqueuse et assez peu ragoutante, et les porte au niveau de son visage pour mieux les voir. Qu'est-ce qu'on a fait d'elle ? La jeune femme n'a aucune idée de qui elle peut bien être, de qui elle a pu être. Et pourtant. Une boule se forme dans sa gorge alors qu'elle réalise qu'elle a lâché dans l'étrange fumée la paire de chaussures avec laquelle elle a débarqué sur l'Ile. Peu pratiques, mais de si beaux escarpins perdus dans la nature, c'est du gâchis.

Mais oui, quel énorme gâchis. Elle est arrivée coiffée comme une princesse Disney, maquillée comme une star, et habillée comme une grande actrice montant le tapis rouge de Cannes. Et la voilà face contre terre, la moitié du corps endolori et couvert d'une boue froide et ne lui inspirant guère que le dégoût. Mais putain. C'est dégueulasse. Une espèce d'aiguille vient titiller quelque chose quelque part dans son cœur, ou peut-être dans sa mémoire éteinte. Elle se sent si désemparée, carrément arrachée à ce qu'elle devrait être. Oui, elle est importante, elle le sent, elle le sait, sans même avoir à s'en rappeler. Celui qui l'a réduit à cet état de pauvre chose gisant dans un marécage va le payer très cher.

Et un cri désespéré et nostalgique pourfend la brume épaisse. Parce qu'il n'y a plus que ça à faire, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 27
MessageSujet: Re: What the hell ?! Mer 4 Juin - 18:44

Personne ne te donne de réponse, tu les as perdues ! Elles sont se faire dévorer si tu n’est pas avec elles pour leurs sauvés la peau. Comme si les filles ne pouvaient pas survivre sans un adulte. Étais-tu père dans une autre vie ? Un fois levé avec la clope au bec, tu sens que tout va mieux, simplement parce que tu peux fumer. Donc un certain laps de temps c’était écouler jusqu’à ton réveil, suffisamment longtemps pour que tes cigarettes humides sèches en tout cas !
C’est alors que tu entends une voix, elle se parle à elle-même ? Sur quoi es-tu encore tombé ?! Une sorte de schizophrène paranoïaque ? Parce que ce n’était certainement pas une voix d’homme que tu as entendu ! Toutefois tu ne la vois pas au travers ce calvaire.

- Hé ! Je t’entends ! T’es où ?

Ce n’est pas Hide, ni Anesthésie, ce ne sont pas leurs voix. Mais soudainement tu entends autre chose, un cri, une alerte se fait en toi comme le déclenchement d’une arme à feu et immédiatement tu te diriges vers ce cri, celui ayant transpercé l’épaisse brume. Encore une enfant… mais… celle-ci a quelque chose de magnifique et de délicat, une vraie poupée fragile.

- Hé ça va ?

Que tu lui demande de ta voix à la fois méfiante et intrigué d’homme d’âge bien trop mure pour ce fruit si pure. Cette fille vient d’un autre monde. Heureusement, rien ne l’attaque, mais à la voir, la jungle et ces choses ne sont pas les endroits qu’elle fréquente le plus. Toi non plus, mais être dans la merde ne t’es pas si étranger, c’est surement pour ça que tu ne te laisse pas autant ébranler malgré le fais que tu ne cesses de bouillonner de l’intérieur comme une cocote minute sur le point de jurer comme un pape.

- Je ne te veux pas de mal.

Doctor n’est pas avenant mais il ne veut pas non plus que la gamine se mette à hurler d’avantage et ne lui jette tout ce qui lui tombe sur la main, à la figure.
Revenir en haut Aller en bas
Réveillée plein phare
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Réveillée plein phare
Messages : 33
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Jeu 5 Juin - 8:17

Et bien mon chou, t'es pas sortie de l'auberge. De un, celui avec qui tu as essayé de parler ne te réponds pas et de deux, une blonde se met à crier. Avoir peur, sentiment inconnu. Crier, mot inconnu. Et cette fille, cette blonde les réalise facilement. Très facilement. Tu ne trouves pas ça injuste ? Que le mec avec ses cheveux ne s'intéresse pas à toi et en plus, que la blonde soit si différente de toi. Tu as froid et tu es triste. Trop de choses en si peu de temps. La brume peine encore à se dissiper mais pour toi, il est temps de se remuer. De se bouger. Soif, faim, tu ne connais pas. Froid, injustice, tu les ressens et tu n'en as aucune envie. Aucune. Cette fille aura beau crier, tu ne l'aideras pas à se relever. Toi, tu n'as pas peur.

"-Eh le blond, laisse la crier. Laisse la pleurer. Ça ne résoudra rien."

Tu veux bien leur parler de ce que tu ressens, toi qui vient d'arriver. Tu veux bien leur parler de tes sentiments mais il faut qu'ils t'écoutent. Tu ne peux leur laisser la parole. Tu n'es pas comme ça toi. Il faut que tu sois au centre de l'attention. Alors bouge toi. Bouge toi !

"-Ok, c'est bon, je me remues..."

Tu vas chercher la fille. Tu passes devant l'homme. Tu la prends sous les aisselles et tu la soulèves. Mince, elle est plus lourde que prévu...
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Ven 6 Juin - 17:06

Une mélancolie certaine la frappe de plein fouet, plutôt d'une détresse. Elle se sent délaissée par ce qu'elle devrait être, par ce qu'elle se sent être. Sa vue est brouillée par le ruisseau qui lui coule des yeux, mais elle peut apercevoir sa longue chevelure presque blanche traîner telle une vulgaire serpillère dans cette épaisse boue à l'aspect répugnant. Putain. Elle sert un peu plus fort contre elle son sac en bandoulière, et plonge son visage perdu entre ses mains tremblantes. Elle ne devrait pas être ici. Elle ne devrait pas être ici. Elle ne devrait pas être ici. Elle ne cesse de se répéter à voix basse cette phrase qui se perd dans ses sanglots. Elle veut une douche, elle veut enfiler sa robe pailletée et ses escarpins plus hauts encore qu'un mur d'escalade, elle veut boire du champagne, elle veut danser, elle veut être au centre de l'attention.

Elle veut être une princesse.

Parce qu'elle ne se sent rien d'autre qu'une misérable petite chose roulée en boule dans un marécage menaçant. Ah, si elle se voyait de l'extérieur, elle se ferait bien honte. C'aurait été une autre, elle aurait affiché un sourire narquois et un regard assassin. Pauvre petite merde qui s'est perdue dans le ridicule, qui s'est perdu dans un milieu qui, elle le sait, n'est pas le sien.

On la touche. Elle relève la tête. Et, comme, par réflexe, elle se débat comme une dingue en gueulant.

"NE ME TOUCHEZ PAS !"

Elle tourne ses deux amandes turquoises - quoique bien rougies par les larmes - vers ces mains qui ont osé tenter de s'en prendre à elle. Elle découvre une jeune femme et un homme aux cheveux plutôt longs, qui la fixent. Elle ne les a même pas entendu s'approcher d'elle.
Jamais elle n'aurait cru demander de l'aide. Jamais elle n'aurait cru être si désespérée. Mais cette sorte de nostalgie d'un passé qu'elle ignore la submerge bien trop.

"Ramenez-moi chez moi."
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 32
Date d'inscription : 24/12/2013
MessageSujet: Re: What the hell ?! Ven 6 Juin - 18:42

Il n'est pas un génie qui exauce les vœux, juste un vieil homme distingué et silencieux. Son chapeau haut de forme ne cache aucun lapin blanc et sa canne n'est pas l'étui d'une baguette magique... Il dévoilera son pouvoir à Blanche dans quelques instants. Si cette dernière veut bien prendre la main qu'il lui tend avec un sourire.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 27
MessageSujet: Re: What the hell ?! Sam 7 Juin - 0:33

Tu ne la connais pas, ce n’est ni Hide ni Anesthésie mais bien une autre créature délicate. Les filles dans le coin te semblent assez fragiles ou bien c’est toi qui es d’une grande rudesse ? Laisse la pleurer que l’on te dit. Peut-être en a-t-elle besoin ? Mais qu’est-ce que t’en sais au juste ? T’es juste un vieux grincheux avec une clope au bec. Deviner ce dont a besoin une jeune fille n’est pas ton point fort mais toutefois tu ne peux pas la laisser sur le sol et alors que tu t’apprêtais à filer un coup de main à la p’tite nouvelle, la jeune fille délicate la repousse. Dans un sens, t’es bien content que ça ne te sois pas arrivé à toi, mais quand même.

Elle te fait pitié à voir, tu n’aimes pas ça, c’est chiant. Tes dents grincent sur ta cigarette bientôt fini. Les souliers à tes pieds n’ont plus rien de stérile comme le reste de ton uniforme et à cette pensée tu réalises que tu peux jouer là-dessus mais pas maintenant.

- Allez princesse, on va commencer par te sortir de cette merde et ça sera déjà un début.

Tu ne lui donne pas le choix, tu t’approches d’elle et la soulève comme une princesse. Elle est si légère ! Ce qui t’arrange parce que tu n’as pas très envie de te ramasser prisonnier de cette boue. Après avoir trouvé un coin plus solide, tu la dépose doucement sur ses pieds.
La cigarette fini tu la jette au loin pour mieux te concentrer sur les deux nouvelles compagnes que t’as donnée le destin. Ouais, ben t’es dans la merde !
Revenir en haut Aller en bas
Réveillée plein phare
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Réveillée plein phare
Messages : 33
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Lun 9 Juin - 12:51

Bien. Ce mec là, venait de t'humilier. De t'humilier en plein devant une autre fille. Une fille peu intéressante, certes, mais tout de même... Il t'avait regardé peiner à la soulever puis il s'était approché et l'avait prise comme si elle avit pesé le même poids que la plume d'un pigeon. Une plume de pigeon. Ca, ça, ce n'était pas supportable. Tu avais parlé. Tu avais entamé la conversation mais eux. Eux étaient restés bloqués sur leurs petites existences pourries et sans interêt. Leurs petites existences pourries. POur qui se prenaient-ils, à ne pas se soucier de toi. Tes cheveux verts et tes muscles fins auraient dû les interpeler. Ils n'auraient pas dû te laisser dans le doute. Tu étais Lip, fille de personne parce que tu ne t'en souvenais plus, mais tu étais Lip. Lip. Lip. Comment avaient-ils fait pour ne pas réagir. Pour ne pas se rendre compte de ton importance.

Tu avais voulu que le jeu commence. Il était peut-être temps non ? Oui, il était grand temps.

Une fois que le mec eut fini de soulever la fille et l'eut déposée, tu te posta devant lui. Tu le fixa de tes yeux bleus et enfin tu te remis à parler.

"- Bien, écoutes moi bien Grand Blond. Oui, je te parle avec mépris car je te méprise. Moi, je viens de me réveiller sur la plage bizarre et soudainement, alors que j'essayais de reprendre mes esprits, je me suis retrouvée ici. Tu veux savoir comment je me suis réveillée ? Comment je me suis évanouie ? Et bien, sache que je me fous de toi et de Elle. Oui, je me fous de vous. Je vais vous mépriser avec force parce que vous n'en avez rien à carrer de moi. Moi, je veux bien être gentille un moment, parce que ce moment là, il est important. mais ce moment là est dépassé. Le dernier grain de sable s'est écoulé. Il a martelé la montagne de sable d'une telle force que je l'ai entendu résonner. Alors maintenant, on va se bouger. On va aller chercher du bois ou quelque chose comme ça parce que j'ai vraiment froid. Et si vous faites pas ce que je dis, je vous explose la tête contre le sol. C'est compris ? Non, en fait je me fous de votre réponse, moi, j'y vais."

Un dernier regard de mépris puis tu te retournes. Bon, maintenant que ça c'est fait, où aller ?
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Mer 11 Juin - 6:51

Et sa vue n'est toujours plus qu'un tableau de Picasso, déformée par le torrent de larmes qui lui coule des yeux depuis que la brume l'a recraché dans cet endroit plus lugubre encore que le précédent. Étrange, ses pensées n'arrivent pas à se concentrer sur les deux inconnus qui tentent de lui porter secours. Elle ne pense qu'à son malheur. Son malheur. Elle n'a aucun souvenir, mais son cerveau lui envoie des images de lieux réconfortants, luxueux. TOUT sauf là où elle se trouve. Putain. Et la jolie créature tremble de tout son corps, en enlaçant sa pauvre carcasse de ses bras frêles. Regarde toi, petite princesse, on dirait une folle. Cela ne te ressemble pas. Où est passé ton sang-froid et ton mépris envers ceux dont tu es justement entrain d'adopter le comportement ? Les faibles. Oui, c'est ça, tu es une faible. La honte.

Mais la poupée de cire n'a pas le temps de penser à quel point elle peut paraître ridicule face aux deux inconnus dont les voix semblent se perdre dans le brouillard. Elle n'entend qu'un écho lointain, et les voit encore moins, toujours à cause de ses pleurs incessants qui coulent en continue sur ses joues.
Et c'est alors qu'on la soulève. Cette fois-ci, elle ne se débat pas. Elle se sent bien. Elle se sent au chaud. Elle se sent là où elle devrait être. Un léger sourire perdu naît sur ses lèvres jusqu'alors déformées dans une expression paniquée. Oui, elle est en sécurité, ici. Elle ferme les yeux. Elle voudrait rester dans ces bras toute une vie.

Mais on la dépose à nouveau au sol. Elle tente de s'accrocher pour ne pas redescendre, mais celui qui la porte a l'air déterminé à la poser. Non, non, pas la boue. Ses pieds touchent une surface plus stable, plus accueillante déjà. Et c'est en ouvrant les yeux que notre belle créature voit l'inconnu qui tentait de lui parler tout à l'heure. Ils sont donc à lui, ces bras magiques qui ont effacé l'espace d'un instant son désespoir et sa nostalgie.

"Qui êtes-vous ?"

Non, la jeune femme aux cheveux blancs ne s'adresse pas à son chevalier servant. Non, elle l'a déjà oublié, pour mieux observer le drôle d'homme qui vient d'apparaître derrière lui. Il n'était pas là il y a deux secondes. Elle en est certaine.

"Certainement pas !" Dit-elle en essuyant ses larmes lorsqu'il lui tend une main assurée.

Et puis merde. Alors qu'elle entend l'inconnue de tout à l'heure sortir une longue tirade en arrière plan sonore, elle s'empare de la main du drôle d'homme au chapeau, semblant irréel.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 32
Date d'inscription : 24/12/2013
MessageSujet: Re: What the hell ?! Lun 16 Juin - 23:40

Le vieil homme sourit en sentant la main de la belle blonde se poser sur la sienne. Il ne la sauverait pas de la mangrove et ses habitants mais il pouvait l'aider à s'échapper l'espace de quelques courts instants. Irréels, presque. Souvenir.

Spoiler:
 

Note BD : Je suis en retaaaaaard ! Désolée pour l'attente, je serai plus vive la prochaine fois. Amour sur vous et bon courage pour la suite ♥.
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 27
MessageSujet: Re: What the hell ?! Lun 16 Juin - 23:52

C’est moi où elle te pète une crise d’adolescente en direct dans ta face ? Ce n’est les cheveux vert d’une petite fille en crise d’identité, avec un vocabulaire trop particulier et des métaphores tout aussi étrange qui va attirer ton attention, si ? Tu préfères les princesses aux petites filles mal élevé. T’es un adulte certainement dans la trentaine et une gamine hausse le ton… Ça t’agace, ça t’irrite, mais tu te contiens, n’est-ce pas ? Déjà t’es content que la princesse t’aie pas lancé une baffe et tu n’as même pas remarqué que durant ce petit moment elle s’était bien sentie, alors l’avis de la plante verte n’est pas si importante, n’est-ce pas ?

- Je ne t’aime pas non plus.

Que tu réponds sèchement à la gamine insolente en fronçant tes deux sourcils blonds. Si elle n’est pas capable de comprendre que tu donnes de l’attention à la personne qui a besoin d’aide à la place de celle qui semble en pleine forme c’est qu’elle est perdue trop de temps à prononcer autant de mots. Personne ne parle comme ça dans la vraie vie. « Exploser la tête contre le sol », honnêtement, t’aimerais bien voir ça, une gamine d’à peine vingt ans contre un vieux dans la trentaine.

Dans tous les cas, elle t’agace et peu bien faire tout ce qu’elle veut. Tandis que la jeune princesse semble ouvrir la bouche à nouveau, demandant qui nous étions. Cependant, Doctor, tu te rends bien compte que même si elle regarde vers toi, ce n’est pas toi qu’elle voit. Tu as cette étrange impression mais tu es incapable de savoir pourquoi, alors tu lui réponds quand même.

- Doctor.

Finalement, t’aime bien ce nom !
Revenir en haut Aller en bas
Réveillée plein phare
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Réveillée plein phare
Messages : 33
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Mar 17 Juin - 19:09

Mais tu l'envoies balader. Là, maintenant. Il ne t'écoutes pas et puis quand tu le forces, il te dit simplement qu'il ne t'aime pas. Fuck off. Tu ne désires pas continuer de palrer avec lui. S"il préfère parler avec la blondasse, qu'il parle avec la blondasse. Toi tu t'en fous. tu as froid et trouver du bois et du feu est tout ce qui compte. Tu lui jettes un dernier regard de mépris et tu t'enfonces un peu plus dans la mangrove. Toujours un peu plus. Tu n'as pas envie de rester à rien faire. Il faut bouger. Bouger même si tes pieds s'enfoncent dans la boue. Bouger même si tes membres grelottent. Tu n'as ni soif ni faim. Tant mieux. Dès que tu auras trouvé le feu, tout ira pour le mieux.

Tu récupères le plus de bois que tu peux trouver. Tu grimpes sur les arbres, tentes de casser quelques branches puis, à bout de force et trempée, tu les rejoins. Avec trois branches;

"-Lamentable."


Oui, tu l'es. Une vraie sauterelle sans véritable force. Tu ne vaux rien mais je ne t'en veux pas.

Le blond tente d'entamer la conversation avec la blondasse qui, elle, semble parler dans le vide... Tu préférais tes compagnons d'avant le brouillard. Eux, au moins, ils avaient de la lumière. Peut-être que ceux-ci ont le feu ?

"-Vous n'auriez pas du feu ?"

Sans mépris cette fois-ci, faut bien survivre.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Ven 20 Juin - 7:09

Même les deux téléportations qu'elle vient de vivre à cause de l'Ile ne lui ont fait ressentir l'émotion qu'elle reçoit en s'emparant de la main de l'homme au chapeau. Elle se sent transportée, et elle l'est. Elle voit tout. Elle se voit. Elle voit cette sublime réception, cette sublime robe. Elle voit sa longue chevelure soyeuse et d'un blanc presque immaculé. Elle voit le coup de téléphone. Elle voit le pauvre gosse qu'elle sort du commissariat. Elle voit une vie aisée, un milieu riche, un air de mepris. Elle voit une sœur pour laquelle elle abandonnerait même une réception, juste pour lui rendre service. Elle voit une grand lumière, et se sent arrachée à tout ce qu'elle a pu observer en l'espace de quelques secondes.

Retour à la réalité.

L'homme au chapeau a disparu. Et ses deux nouveaux compagnons sont toujours présents. Elle a quitté les paillettes pour retrouver la sympathique humidité de la Mangrove. Alors ce n'était pas un cauchemar. Le rêve, c'était bel et bien ce qu'elle vient de voir.
Le temps ne semble pas avoir bougé. Alors tout cela s'est passé dans sa tête ? Les deux autres n'ont rien remarqué ? Impossible. Et elle prend la décision de la boucler. De ne rien dire. Elle va garder cela pour elle, pas besoin de s'épancher auprès des deux insectes qui commencent à se chamailler.

Tandis que la femelle s'enfonce dans la Mangrove, disparaissant de la vue de notre princesse, l'homme d'une bonne trentaine d'années se présente à elle sous le nom de Doctor.
Merde. Son nom. Elle n'en a aucune idée. Pourtant, quelque chose lui vient à l'esprit, comme une évidence.

"Blanche."

Alors, petite chose, que vas-tu faire maintenant ? Si tu pars de ton côté, tu en crèveras - littéralement. Tu te dois de rester avec les deux autres, même s'ils ne lui paraissent pas de très bonne compagnie. Ceci dit, les deux d'avant n'avaient pas l'air mieux, quoique plus débrouillards que l'autre qui se ramène avec trois branches humides. C'est qu'elle compte rester ici ?

"Allumer un feu, ici ? Ridicule, il vaudrait mieux un endroit moins dangereux et étouffant."

Blanche a commencé à reprendre des esprits. Elle réunit assez de force pour se décoller de l'arbre auquel elle est accrochée depuis tout à l'heure. Ça va aller. Elle va s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 27
MessageSujet: Re: What the hell ?! Ven 20 Juin - 17:49

Elle ne semble pas très heureuse, et se barre pour une raison que tu ne comprends pas vraiment. Comment dire, le plus sécuritaire serait de prendre au moins quelques minutes pour analyser les choses, comprendre avec qui l’on est atterris et savoir à peu près où l’on est. Non ? Partir comme ça dans la nature et seule… ce n’est pas très sage. Vas-tu encore jouer les adultes responsables ou supposer que la gamine à simplement les jambes qui la démange ? Quoi qu’il en soit, la demoiselle lui répond. « Blanche », oui, ça colle bien, même si pour toi elle reste une princesse. Reste à savoir si tu vas vraiment la nommée ainsi pour respecter son choix ou bien la renommée « Princesse » à ta guise… ?

Tu lui fais un bref signe de tête pour signifier que la réponse a bien été entendu et ton attention est rapidement rediriger. Trois branches humides… D’accord, ça c’est très drôle, tu retiens quand même un rire étouffer puisqu’elle te demande du feu. Oui, tu en as. Dans l’une de tes poches se trouve un paquet d’allumette et dans l’autre le briquet d’Hide…

Mais comme tu voulais lui faire comprendre que rien d’humide ne peux prendre feu, Blanche s’empare de la réponse.

- Elle a raison.

Que tu ajoutes simplement en pointant la jeune blonde.

- C’est tellement humide ici que rien ne va prendre en feu.

Tu restes camper sur ta toute première idée. Trouver d’autre « survivant » et surtout retrouver tes compagnes d’avant qui doivent elles aussi être aussi perdues.

- On bouge ?

Tes vêtements stériles ne le sont plus vraiment, tu n’aimes pas plus l’humidité étouffante de l’air et trouver un sol un peu plus stable serait grandement apprécier, sans parler que tu meurs encore d’envie d’allumer une autre cigarette.

Tu fais alors quelque pas dans la direction qui te semble la plus sécuritaire et te retourne vers les deux filles, savoir si elles te suivent ou reste planté là.
Revenir en haut Aller en bas
Réveillée plein phare
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Réveillée plein phare
Messages : 33
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Lun 23 Juin - 16:31

Ils savent tout mieux que toi. Ils sont au courant de comment faire, de quoi faire et de pourquoi le faire. Ici, ton instinct ne sert à rien. Tu vois, tu le ressens déjà. Tu ressens leurs moqueries, leur envie d'en finir et de laisser aller. Leur envie de trouver quelque chose à faire et aussi d'en trouver les raison. Toi, avec tes trois bouts de bois humides, tu sembles inutile. Tu es inutile. Eux s'en foutent et rigolent. Mais toi tu as froid. Tes membres grelottent. Tes poils se dressent. Et tu as froid. Que tes dents claquent, ils semblent s'en foutre. Ils s'en foutent.

Où est-ce qu'on va aller ? Sans feu, sans lumière dans cet endroit trop sombre. Toi, tu as bougé. Tu sais que tes pieds s'enfoncent et qu'il ne semble rien y avoir. Rien. Alors où veut-il aller ?

"-Ah mon grand, c'est beau de vouloir aller quelque part. De se planter devant le vide et de se dire : Tiens, ça m'a l'air super plus propre et sûr qu'ici par là ! Rigole, c'est tout ce que tu sais faire. Tu crois qu'on va aller loin en passant par là ? Tu crois qu'on va avoir moins froid, moins soif, moins faim ? Tu crois qu'on va trouver du monde ? Je vais t'apprendre un truc. Avec des si, on refait le monde. Je ne sais plus d'où ça vient ni de qui ça vient, mais cette phrase existe et elle est juste. Donc pour rêver, je sens qu'on est parti."

Tu laisses tomber tes trois bouts de bois. Reste la chaleur de la boule à thé dans ta poche. la chaleur de quelque chose de présent. Quelque chose qui devient précieux. Ton oreille te gratte, ton éléphant tangue et toi, tu suis le blond. S'il te mène dans un endroit inutile, ou moins sûr que celui-ci, tu le butes. Pour sûr.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Jeu 26 Juin - 9:34

Un regard noir parvient jusqu’à la jeune fille aux trois branches humides qui n’a pas donné son nom. Blanche la toise de son regard hautain, et serre les dents. Quelle petite idiote. Quel âge a-t-elle ? On dirait une vraie gamine immature se vexant pour un rien. Elle n’a pas besoin d’une adolescente incapable pour survivre. Elle a l’air de ceux qui parlent plutôt que d’agir. Et qui parlementent sur tout et n’importe quoi. Ces deux traits da caractère tapent sur le système de Blanche, qui sent une drôle de colère monter en elle. Ce qu’elle ignore, c’est que ce n’est pas de la colère, mais du mépris.
Elle serre son sac en bandoulière contre elle et suit l’homme qui a pris les devants. Lui, a l’air bien plus efficace et déterminé. Il sera utile, certainement très utile. Le suivre est probablement la meilleure chose à faire – et la seule, de toute façon, puisque rester sur place n’est même pas une option. Tout en avançant dans cette boue répugnante, la jeune femme sent la semelle de ses baskets coller au sol, ce qui extirpe un soupir d’énervement à sa bouche entrouverte.

Il est important de rester concentrée sur la trajectoire. Ne pas se laisser perturber par les drôles de bruits qui entourent notre petit trio, ni par le froid qui engourdit peu à peu les membres de Blanche. Allez, un pied devant l’autre, ce n’est pas compliqué. La honte. La faire elle marcher ainsi dans la boue, ses cheveux d’un blanc presque pur tâchés par cette infâme texture marron, c’est clairement une honte. Oui, la colère monte progressivement en elle. En colère contre l’idiote derrière. En colère contre ce lieu la trimballant à droite à gauche dans des endroits de plus en plus glauque. En colère contre elle-même, qui commence à sentir son ventre se tordre, se noueur, pour finalement grogner.

« Il faut absolument que je mange. Vous savez chasser, pas vrai ? »

S’adressant à l’homme dont elle suit les pas, elle est on ne peut plus sérieuse. Eh bien quoi, c’est un homme, non ? Et les hommes savent faire de genre de conneries, prendre une grosse pierre et éclater la tête d’un lapin pour qu’ils puissent se nourrir un minimum. Ouais, c’est à l’homme de ramener la bouffe.
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 27
MessageSujet: Re: What the hell ?! Mar 1 Juil - 22:00

Dans une situation de survie comme celle-ci, le pire des choix c’est de n’en faire qu’à sa tête et de ne pas prendre le temps de savoir avec qui l’ont est. Ne sait-on jamais si l’un de nous n’est pas un dangereux meurtrier ! Que la jeune fille à la langue bien pendue raconte de très longue phrase ou s’éloigne subitement en pensant bien faire, n’est rien de plus qu’une perte d’énergie. Elle a froid ? Faim ? Si seulement, elle était plus gentille, si seulement ce n’était pas une petite vipère, tu lui aurais peut-être fait plus attention et prêter ton sarreau, mais là, non.

T’es un homme, un adulte, tu es supposé avoir beaucoup plus de réponse qu’elles et pourtant tu es tout autant dans le flou et ne pas savoir qui tu es te gêne beaucoup. La grande gueule reprend du service en critiquant son désir de se déplacer.

- Si on ne bouge pas, ya pas de chance de trouver quelqu’un, à manger ou même un coin sympa ou dormir.

Bien sûr que tu es agacé par cette petite fille insolente mais tu travail fort pour ne pas hausser le ton d’avantage, déjà que tu démontre beaucoup ta frustration lorsque tu lui parle. Tu progresse, met un pas après l’autre, t’assurant que ce soit sécuritaire et que tu ne t’enfonceras pas dans le sol comme un imbécile quand tu te fais sortir de ta concentration à nouveau. Si tu sais chasser ? Instinctivement, tu comprends que tu sais tuer mais tu n’es pas certain du genre de gibier dont il est question.

- Je suppose.

Que tu lui réponds un peu vaguement.

- Trouve-moi un truc à tuer dans ce brouillard et j’te prépare un super mijoter de lapin.

Franchement.
Mais oui, tu sais tuer ou du moins tu crois pouvoir le faire. Après tout, un Docteur ça doit voir la mort souvent, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Réveillée plein phare
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Réveillée plein phare
Messages : 33
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Ven 4 Juil - 10:12

Eh ben les gars... On est pas sortis de l'auberge... Y en a pas un pour rattrapper l'autre.ils font tous genre qu'ils savent s'en sortir dans la jungle. Regarde les, avec leurs airs... Tu sais chasser ? Trouve moi un truc, j'arriverais peut-être à le tuer ! Ne souris pas trop Lip. n'éclate pas de rire. Surtout, ne fais pas ça, ils reisqueraient de te détester. Encore plus qu'ils ne le font déjà. Fais atention, ta première entrée dans ce joli bout de monde est un peu trop chaotique à mon gout. Un peu beaucoup trop alors, il va falloir te calmer. Il va falloir te taire parce qu'ils ne semblent pas aimer ta répartie. Ces adultes... Ils te font bien rire. Leur credo ? Bouger en reflechissant. Toi, tu aimes l'action, tu réflechos après. Mais si la reflexion leur semble si importante... Tu restes silencieuse et tu les suis. Tu regardes comment ils vont s'en tireret tu évites de marcher dans des trous. Ok.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: What the hell ?! Sam 12 Juil - 21:07

L'air est normal, lourd d'humidité, presque aqueux avec la brume qui vous entoure. Vous n'avez pas froid pour autant. L'avancée est compliqué ; vous devez esquiver des branches que, finalement, vous ne voyez même pas avec toute ce brouillard. Mais il se passe quelque chose.

L'air s'embrase soudainement, tremblant sous l'effet de la chaleur. La brume blanche devient rouge, inondant votre champ visuel. L'air semble prendre feu. Les arbres rougeoient éclairé par un incendie soudain. Vous voilà cerclé d'une flamme rouge intense presque aveuglant. Pourtant, le remarquerez-vous ? Vous n'avez pas plus chaud. Une flamme sans chaleur ?

Un rire perce le silence, il est cruel, rieur, moqueur et méchant. Il est inspiré, comme quelqu'un à bout de souffle qui rirait de vos malheurs. Il rit à en perdre ses poumons. Et vous entendez, à côté, une supplique pleurée.

« Non, non, pas comme ça. »

Le rire continue.

« Personne ne s'en amusera ! »

Le rire s'arrête. La voix aspiré reprend, lourde qui fait tomber chaque syllabe comme une marteau dans vos crânes.

« Vous. Vou. Lez. Jouuuuer ? »

Et à côté, la deuxième voix pleure.

« Non, non, non ! »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Jeu 17 Juil - 8:59

Celle qui semble désormais s'appeler Blanche ne prête pas attention à ses compagnons. Ses pas la guident sans qu'elle ne jette un seul regard vers les deux âmes en peine la suivant. Si l'homme a l'air efficace et plus ou moins utile - il dit savoir tuer des bêtes, c'est pratique - l'autre gamine semble être un véritable boulet. Râleuse, utilisant un peu trop sa langue, semblant assez dérangée, si elle tombe dans un trou, Blanche ne lui tendra pas la main pour l'aider à s'en sortir. A croire que la sympathie n'est pas son point fort, que voulez-vous. Sans se retourner, elle avance bêtement dans cette végétation hostile, retroussant le nez lorsque quelque chose d'un peu trop visqueux frôle sa jambe maigre.

Mais quelque chose la fait s'immobiliser, stupéfaite - même si plus rien ne l'étonne, sur cette île maudite. Elle laisse traîner ses yeux sur la brume changeant subitement de couleur pour arborer un rouge menaçant, semblant vouloir s'emparer du petit groupe. Et soudain, un terrifiant feu éclate dans l'arbre en face de nos trois compères, qui se crispent à la vue de cet incendie inattendu. Merde. Blanche se retourne, complètement désemparée face à ce spectacle. Son regard se plonge dans ceux de ses compagnons. Vite, qu'ils trouvent une idée.

Et le rire s'élève, plus menaçant que le feu encore, s'amusant de ce spectacle terrifiant et des pleurs d'une seconde voix suppliante. Le sang de notre belle créature se glace instantanément. Garder son calme, son sang-froid. Allez, c'est ce qu'elle sait faire le mieux.

"Si on joue, qu'avons-nous en retour ?"

Et le feu gagne progressivement les arbres entourant le groupe. C'était quitte ou double : soit elle répondait à la voix, soit ils s'en allaient en courant comme des lâches. La lâcheté ne mène nulle part.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 27
MessageSujet: Re: What the hell ?! Jeu 17 Juil - 16:48

Tu avances, tes pas son machinal alors que tu réfléchis a une façon de quitter ce trou à rat. Malheureusement, tu n’as aucune connaissance en survis dans la boue, ni même en forêt d’ailleurs, alors même pas moyen de dire sur un ton connaisseur que si la mousse est de ce côté de l’arbre c’est que nous allons vers tel ou tel direction. Tu te contentes simplement d’avancer. La jeune fille à la langue bien pendue s’est enfin fermer la bouche et la seconde semble bien déterminer à rester aussi propre que possible. Toi t’es là, tu marches, tu te moque bien d’être tout sale même si tu rêves de passer la soie dentaire dans ta bouche.

Et soudainement, le gros délire ! Le brouillard change totalement l’Ambiance. Est-ce que ce n’est que dans ta tête comme le mec étrange ? Tes yeux parcours les deux demoiselles et tu te rends rapidement compte que ce n’est pas qu’une simple image dans ta tête mais qu’elles partagent ta vision. Ça ne semble pas net ! Ce n’est pas plus chaud.
À ta grande surprise, la princesse répondit à la demande de jeu. Tu n’as aucune envie de jouer et encore moins avec des psychopathes.

- Fermez-là bande de cinglées !

Doctor ! Cesse de serrer tes dents comme ça où elles vont se briser dans ta bouche ! T’es furieux et franchement écœuré de tout ça, tu veux juste rentrer chez toi.

- Sortez-nous d’ici ou fichez nous la paix !

Tu es clair, précis et tu ne te gêne pas pour cracher ton venin même si Blanche semblais plutôt chercher à aller dans leurs sens, tu n’étais pas convaincu que ce soit la bonne idée.

- Je doute qu'on en gagne quoi que ce soit.

Que tu adresse à la jeune princesse, sans détourner le regard du lieu où semblais provenir les voix.
Revenir en haut Aller en bas
Réveillée plein phare
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Réveillée plein phare
Messages : 33
Date d'inscription : 12/04/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Jeu 17 Juil - 22:52

Tu n'as pas parlé. Tu n'as rien dit. Durant tout le chemin, tu t'es tue. Ils ont marché. tu as marché. Pendant longtemps et tu n'as pas parlé. Ta bouche est restée fermée et tu les as suivis. Avec difficulté, tous. Vous semblez tous perdus. Tous les trois, vous ne savez pas vraiment où aller. Vos vêtements se prennent dans les branches et vos pieds glissent dans la boue. Tu as un peu peur. Peur de tomber et de ne pas pouvoir te relever. Tu as moins froid. l'exercice te réchauffe alors tu continues à ne rien dire. Tu fermes la marche, c'est plus pratique, peut être utile. Tu ne sais pas vraiment. Tu ne sais plus. Tu es de nouveau déroutée, comme lorsque tu t'es réveillée sur la plage. Comme si, s'arrêter de parler de déroutait. Mais tu ne réessaies pas. Tu n'as pas envie de les embêter. Tu n'as plus envie de les embêter. Marcher ferme ton esprit. Marcher t'apaise. C'est bien.

Soudain, tu sens un souffle derrière toi. Une légère pression du vent contre ton dos. Tu te retournes et tu voies ce qui ne devrais pas exister, ce qui ne devrais pas être là. Du feu. Sans chaleur. Qui embrase toute la végétation et forme un cercle autour de votre groupe. un feu sans chaleur. Tu n'oses pas te pincer, tu sais que ce n'est pas un rêve. Ou peut-être que tout est un rêve, depuis ton réveil. Et les voix qui s'élèvent, elles sont peut-être inexistantes. Et pourtant...

Pourtant, vous semblez tous les entendre. Vous semblez tous les comprendre. Et elles font froid dans le dos. Elles tapent contre ton esprit avec fermeté. Avec sadisme. Pourquoi est-ce que tes compagnons leur répondent ? Pourquoi est-ce qu'ils semblent rentrer dans le jeu de cette méchante voix ?

Toi, tu restes là, scotchée et apeurée. Comme la voix qui pleure, tu as envie de crier "non, non, non !" Tu n'as pas envie de jouer. Tu fermes les yeux et tu attends.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: What the hell ?! Jeu 17 Juil - 23:45

La voix s'est arrêtée de rire. D'un coup, il n'y a plus de bruit dans la mangrove. Certains insectes tentent de s'enfuir et, malgré l'absence de chaleur, se consument à l'approche des flammes. Ça sent même l'insecte grillé. C'est répugnant. Un vent souffle dans votre dos, vous déstabilisant presque. Ce vent est accompagné d'un bruit. D'un étrange bruit d'inspiration. Puis, la voix rieuse reprend, éructant, furieuse :

« Vous jouerez, sans conditionner ! »

Le vent fut là inverse, s'écrasant contre votre visage avec force. Les flammes ont grandi, grondent autour de vous et se sont rapprochées de quelque pas, vous n'en doutez pas. Et puis, passant ces flammes, il y a une nouvelle couleur qui s'offre à vos yeux. C'est du bleu.

Une petite flamme bleue approche, pas plus grande de quinze centimètres. Elle plane en votre direction, doucement, comme une condamnée. Elle ouvre deux grands yeux ronds comme des billes et vous regarde d'un air désolé.

« Il faut jouer » souffle-t-elle d'une petite bouche qui apparaît alors. Elle hésite un peu, regarde le sol avec tristesse. « et vous vivrez... » Elle ferme ses yeux et finit d'une toute petite voix :« en bonne santé. »

Elle a presque un sursaut quand l'autre voix rugit de nouveau.

« 1, 2, 3, Soleil !
Oui, quelle merveille !
C'est à ça que nous allons jouer.
Si l'arbre vous touchez,
Alors, vous vivrez !
Là, est-ce assez ?
 »

La flamme bleue vous regarde et se secoue ; ça semble être un hochement d'approbation, un geste qui se veut encourageant. Un embrasement bleu entoure alors un arbre, à une dizaine de mètre de vous. Un arbre bleu prit d'une beauté presque spectrale dans son linceul bleu.

« Touchez, et vous vous en sortirez » dit le froid. L'autre voix rit. Et elle compte, avec lenteur...

« 1... 2... »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 21
Date d'inscription : 10/02/2014
MessageSujet: Re: What the hell ?! Mar 22 Juil - 7:58

Les compagnons de Blanche adoptent des réactions autres. Si la gamine fixe les environs, totalement tétanisée et frappée de stupeur par cet étrange phénomène, Doctor, lui, semble bien déterminé à envoyer bouler ces deux voix effrayantes tentant d’impressionner la petite troupe. Et elles sont tombées sur les mauvaises personnes. Quoi qu’il arrive, ils ne se laisseront pas faire. Blanche est prête à se battre jusqu’au bout, pour sa propre vie.
Elle devrait demander aux deux autres ce qu’ils comptent faire. Oh oui, elle devrait. Mais travailler en équipe, cela ne lui ressemble pas. Tu veux jouer ? On va jouer. Blanche aime ça, Blanche est joueuse encore plus qu’elle n’est hautaine. Et quand elle joue, elle gagne. Et ce jeu, elle le connaît, elle en est sûre – peut-être y jouait-elle dans son enfance ?

La voix, froide et terrifiante, s’élève pour commencer le compte à rebours. « 1… » La princesse s’élance, ne quittant pas de ses yeux l’objectif : le gros arbre en face du groupe, semblant s’animer d’une drôle de magie bleutée. « 2… »  Elle s’arrête. Elle ne va pas prendre plus de risques, et elle est encore à bonne distance de l’arbre. Retenant sa respiration, elle n’ose jeter un regard en arrière pour vérifier si ses compagnons ont joué ou non. Et elle attend. Elle attend que la voix grave et mystérieuse prononce « soleil » comme une sentence divine.

Alors, maintenant que tu as joué, vas-tu gagner ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What the hell ?!

Revenir en haut Aller en bas

What the hell ?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Romans Hell Dorado
» [Doom II] Hell Revealed II
» Figurines Hell Dorado
» Hell Achéron, futur Doyen Tourmenteur
» Hell Revealed II - Map 30 : Source Control

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: La Mangrove-