AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Et le vent l'emporta...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
A succombé à l'Île
Racine

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 30
Date d'inscription : 07/05/2014
MessageSujet: Et le vent l'emporta... Et le vent l'emporta... EmptyJeu 8 Mai - 13:13

Racine - 36 ans

Caractère


Il fait partie de ces personnes d’un flegme à toute épreuve. Comme si tout ce qui arrivait, à n’importe qui, ne lui importait que peu. Y compris lui-même. Certains iraient même jusqu'à dire qu’il semble un peu mort intérieurement. Ce qui est un peu stupide, il ressent, bien sûr, parfois il est même en colère ou triste, mais rarement il le montre, pour empêcher que trop de personnes ne s’intéressent à lui. Il n’aime pas particulièrement attirer l’attention et préfère largement qu’on le laisse tranquille. Son maître mot, avoir la paix, vivre sa vie comme il le souhaite, un peu en marge, en dehors des affaires des autres gens.

Cette façon de pensée, et malgré le calme qu’il respire, l’empêche de s’attacher de trop aux personnes qui l’entourent et qu’il lui arrive de côtoyer. Il préfère laisser une barrière entre lui et les autres. Il a un véritable problème pour faire confiance, il sera toujours méfiant, pas véritablement de manière visible, mais avec subtilité. Rarement il laissera quelqu’un d’autre faire quelque chose à sa place. Il est d’avis que l’on est jamais mieux servi que par soi-même. Et que, surtout, seul lui sait ce qui est bon dans sa vie.

Fortement individualiste, il est une sorte de loup solitaire. Cependant, il lui arrive, et parce que son sens moral lui interdit de rester passif, d’aider une personne dans le besoin. Dans ce genre de cas, il tentera, dans la mesure de ses moyens, de remettre sur les rails cette personne, sans véritablement s’attacher, on le jugera alors sur ses actes et non sur ses paroles. Oui, il aura une plus grande tendresse pour ces chiots abandonnés sur la route de la vie, mais lorsqu’il quitte la « maison » de leurs propres ailes, il continuera simplement le long de la berge, sans se retourner.

Son parcours a fini par en faire une personne très peu matérialiste, qui ne s’accroche qu’à de rares objets qu’il garde précieusement, souvent à la symbolique très forte pour lui. Un petit rappel du passé qu’il ne regarde pourtant que très rarement. Pour lui, il n’y a jamais de retour en arrière, les choses ne peuvent être déliées, il vit au jour le jour, programme très peu pour l’avenir. Il préfère vivre chaque jour comme si jamais il ne verrait le soleil de l’aube du lendemain. Pas de regret, ni de remord.

Il est une personne très manuelle, loin de se retourner la cervelle pour chercher des réponses, une sorte de spécialiste du système D. Quand il peut réparer, il répare, il se fiche que se soit neuf ou pas, tant que ça fonctionne alors il utilise.

Dans un groupe (s’il lui prend l’idée d’en rejoindre un) il ne sera jamais le leader, mais il pourrait lui arriver d’être la force dissidente ; la personne qui gêne mais qu’il arrive qu’on écoute, lors d’une situation désespérée, par exemple.

Physique


On repère souvent les mêmes choses lorsqu’on arrive près de quelqu’un. Lui, il est grand, le genre qui dépasse d’une tête tous ceux qu’on croise. Un mètre quatre-vingt-dix-sept plus précisément, forcément, cela peut être impressionnant. Cependant il n’est pas particulièrement épais, tout en nerfs et en muscles tendus.

Ensuite, on voit ses cheveux clairs, très très clairs, qui lui donnent presqu’un air de vieillard sauf qu’il n’a pas tend de rides que cela sur le visage. On dit que les cheveux blanchissent après des coups durs ou de grands moments de stresse, peut-être que c’est à cause de quelque chose dans ce goût là, ou pas. Il a aussi les yeux bleus, d’un céladon clair, quasiment transparent. Comme le regard de ces animaux sauvages prêt à la chasse.

On pourrait dire qu’il a un air fatigué, et c’est vrai, il a des cernes sous les yeux et un air apathique inscrit sur le visage, de sourires rares qui n’ont jamais marqué la commissure de ses lèvres, un œil morne presque terne aux yeux de certains. Un œil seulement, car l’autre est toujours caché derrière une mèche de cheveux, opaque comme un secret bien gardé.

Il a les avant-bras et les mains parcourues de petites cicatrices blanches et d’autres un peu plus rosés et la paume de ses mains aussi rêche que du bois. Elles sont durs, des mains de travailleurs, comme des monts et des vallées lorsqu’on les retrace, des mains fortes habitués à des durs conditions et qui rassurent lorsqu’elles touchent le visage.

Il est habillé d’un pantalon en tissus épais brun, d’une chemise grossière avec un col en v, d’une longue veste, elle aussi marron et d’une paire de pompes montants sur la cheville, au cuir éliminé et à la languette pendante.

En arrivant, il avait dans ses poches un paquet de cigarettes à moitié plein, un couteau-suisse, un briquet. Il tenait aussi à la main, une anse déchirée d’un sac.


Quête de l'Identité



Un peu de vous

PUF : Cer' se sera très bien ^^.
Prénom : Appelez-moi Éminence o/  Et le vent l'emporta... 1788640600. Non non. Irène pour moi ^^.
Âge : 18 ans.
Acceptez vous que votre personnage soit tué si vous deviez vous absenter - ou trop chatouiller un PNJ ? Bien sûr, je prends toute la mesure de mes actes !
Blabla à votre propos : Ah j'aime pas trop m'étendre sur mon sujet, pas que je sois particulièrement secrète (comme monsieur en haut xD) mais j'ai tendance à ne jamais pouvoir m'arrêter !


Revenir en haut Aller en bas
Men in Black éreinté
Moriarty

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Men in Black éreinté
Messages : 368
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 24
MessageSujet: Re: Et le vent l'emporta... Et le vent l'emporta... EmptyMer 14 Mai - 20:00

Eeeeet, te voilà validé o/ Je crois que tu en as déjà eu, mais parav, ici on ne lésine pas sur les gourmandises : voilà ton cookie de la bienvenue ! Et le vent l'emporta... 2285927895 Je serai ton historienne référente, tu peux venir te rouler à mes pieds me poser toute question ou me faire part de toute exigence (a)

Tu commences donc dans la Crique Est, en tranche horaire 2H-4H 02-04H. Tu peux contacter Lip, qui commences au même moment et au même endroit, ou bien rejoindre un groupe jouant déjà dans cette tranche horaire. Amuse-toi bien ! Et sache qu'écrire ta fiche fut un vrai plaisir, muhuhu (a)

L'Île a écrit:
Entends-tu Ma mer ? Entends-tu le fracas du ressac sur Ma plage et Mes rochers ? Oui, je sais que tu les entends. Et pourtant, tu as l'air si ... si indifférent. Comme si rien ne pouvais te surprendre. Mais tu ne gagneras pas longtemps à ce petit jeu-là. Oh non. Tiens, et si nous faisions un pari, toi et Moi ? Si je parviens à t'étonner, c'est Moi qui l'emporte. Mais je te préviens, je suis mauvaise perdante. Haha, non, je rigole bien sûr ! Je ne perds jamais. Bienvenue dans Mon jeu, bienvenue sur Mon île. En guise de cadeau d'arrivée, je t'ai laissé une perruque rouge. Elle te changera un peu de ta couleur claire et si voyante. A bien vite ...

_________________

Et le vent l'emporta... MoriartySigna_zps677916f5

Et le vent l'emporta... Fox_smiley_9 Ring-ding-ding-ding-dingeringeding ... Et le vent l'emporta... Fox_smiley_9
Revenir en haut Aller en bas

Et le vent l'emporta...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Malhou, se réchauffe auprès vent Lvl.146 MAJ [20/11/10]
» petite question sur site de vent en angleterre
» Ravage, la revue au vent en poupe
» La ronde du vent (en cours)
» Gueule de bois ou peur du vent et de la pluie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: Le registre :: Fiches Validées-