AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Quand les os craquent... Les miens, tudieu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 25
Date d'inscription : 24/03/2014
MessageSujet: Quand les os craquent... Les miens, tudieu ! Lun 24 Mar - 22:44

Chausson - Trois quarts de siècle passés !

Mentalité


Caractère : De ces vieux dont on veut prendre soin jusqu'à... Ce qu'ils aient ouvert la bouche. Ou n'aient fait montre d'une autonomie vous rabaissant au rang de petiot en couche culotte. Ce qu'il fait volontiers sentir à l'individu lui traînant dans les pattes sans son consentement. Indépendant, tête de mule, légèrement paranoïaque envers les personnes "qui se veulent attentionnées envers lui" - vade retro compassion - mais qui en réalité "veulent l'envoyer chez les vieux pour qu'il y soit assommé à coup de médicaments". Une personnalité qui donne envie d'y aller à tâtons, ou... A coups de masse. Car le bonhomme n'est pas tendre. Avec personne, surtout pas lui-même. Bien que méfiant, il se révèle protecteur dans les moments difficiles, tout en conservant son approche aussi douce que le dos d'un hérisson punk, et délicate que la charge d'un rhinocéros qui n'a pas apprécié la tentative de soin par suppositoire. D'une patience à toute épreuve pour la survie, il peut en aller de même avec autrui, comme il peut décider que la compagnie ne lui convient pas et envoyer dans les fleurs tout le petit monde. Peu bavard (sauf quand il s'emporte) et volontiers solitaire, se savoir coincé sur une île avec plein de petits jeunes n'est pas pour le faire bondir de joie. Peut-être juste faire remonter les commissures de ses lèvres en un sourire de vieux roublard.
Talents : Taper sur le système d'autrui. Sens de l'orientation - boussole intégrée dans la boîte crânienne ? -...
Compétences : Pêche, piège - aussi bien pour les bêtes que les hommes d'ailleurs -, combattant au corps à corps - quand il ne se coince pas quelque chose - tout à fait respectable... Des nœuds marins à danser le tango, en passant par un peu de mathématique, le gaillard se devine plus habile à user de ses mains qu'à compter parmi les esprits les plus cultivés de ce siècle.

Physique


Physique : S'il peut en imposer par son tempérament, il n'en va pas de même quant à sa morphologie... Spécimen mâle dépassant vaillamment le mètre soixante-dix - l'âge serait-il passé par là ? -, efflanqués comme une vieille bête de somme, mais possédant en réalité une musculature noueuse recelant encore une once d'efficacité... Pouvant en surprendre plus d'un. Quant à la figure, une chose ancienne, usée et aux trais marqués, surplombée d'une tignasse pouvant être qualifiée de crinière si elle était domptée, et si son gris ne tirait pas sur le jaunâtre du fait d'une certaine saleté. Quant à ses oncles usés... [CENSURE]. A noter : un regard de glacier. Du moins quand son regard se fait lourd, son interlocuteur a un aperçu du ressenti de ce qu'aurait pu ressentir le Titanic s'il avait cogné plutôt que longé l'iceberg l'ayant éventré.
Vêtements : Il a eu le plaisir de finir sur le sable avec un simple débardeur, un jean - au nombre de poches atypique, dépassant quatre et demi - et des baskets. Le tout usé et aux couleurs passés... Ou s'étant "renouvelées".
Signes particuliers : La fâcheuse manie de pouvoir s'endormir en plein milieu d'une phrase (l'une des siennes ou d'un interlocuteur), pour se réveiller quelques secondes ou minutes plus tard comme si de rien n'était. A part cela, un réseau de cicatrices diverses sur l'ensemble de son corps. On peut y reconnaître impacts de balles comme des brûlures ou de banales coupures.
Contenu des poches : Une clé anglaise, un chausson esseulé, une pomme survivante, un bon couteau dans sa gaine de cuir, et un porte-feuilles avec quelques billets détrempés... Et de vieilles photos dont les couleurs n'ont pas résisté au voyage.




Un peu de vous

PUF : Mentheloup.
Prénom : Obiwan Le moment venu, petit scarabée °^°
Âge : Majeur et quelques mois de poussières.
Acceptez vous que votre personnage soit tué si vous deviez vous absenter - ou trop chatouiller un PNJ ? Si vous me le tuez, trouvez lui une mort qui vaille la lecture. Sinon je reviendrai pour vous piquer tous vos cookies 8D
Blabla à votre propos : Etudiante qui s'accroche au RP malgré les études (écrire, c'est le bieeeeeen *-*), me voilà sur votre plage à la noix du fait de votre concept qui m'intrigue. Ne pas définir l'histoire de mon personnage n'est pas banal °-° Je souhaite d'ailleurs bien du plaisir aux Historiennes en imaginant imaginer celle des futurs membres, en croisant les doigts pour que mon bonhomme en face partie *tousse* Oh, et la taille des réponses aussi. Avec la pression (fin d'années, concours, tout cela), écrire de longues réponses m'est plus difficile, aussi un rythme rapide mais avec des réponses courtes favorisant l'interaction... Je ne pouvais pas rater cette opportunité *-*


Revenir en haut Aller en bas
Men in Black éreinté
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
Men in Black éreinté
Messages : 368
Date d'inscription : 16/10/2013
Age : 23
MessageSujet: Re: Quand les os craquent... Les miens, tudieu ! Dim 30 Mar - 12:43

Et tadaam! je te valide ! Je serai ton historienne référente, c'est moi qui déciderai de tes liens et déciderai de tous les malheurs qui sont arrivés à ton personnage (a) Si tu as la moindre question ou demande, n'hésite pas à me contacter.

Savoure bien ton cookie de la bienvenue Tu commences en tranche horaire 2H-4H 02H-04H à la Crique Est. N'hésite pas à contacter les autres joueurs présents sur ce lieu et à ce moment pour commencer à RPer. Bon jeu !

L'Île a écrit:
Réveille-toi, allez, réveille-toi donc ... Ah voilà. Dis-moi c'est que tu as l'air d'un battant, toi. Mais ... Non ! Ne te rendors pas tout de suite ! Ne sens-tu pas que ta situation est des plus anormales ? Oh certes, tu as sans doute vu et vécu bien des choses, ais t'es-tu jamais retrouvé amnésique et perdu ? Haha, que ne donnerais-tu pas pour le savoir ... Je vais aimer jouer avec toi. Et ne te fais pas d'illusion, tu n'es pas de taille à lutter. Tiens, pour rester dans tes habitudes, je t'ai laissé une paire de charentaises. Pas sûr que ça t'aide à survivre, mais au moins tu marcheras confortablement sur Mon sable.

_________________



Ring-ding-ding-ding-dingeringeding ...
Revenir en haut Aller en bas

Quand les os craquent... Les miens, tudieu !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: Le registre :: Fiches Validées-