AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Du sable entre les...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 28
MessageSujet: Du sable entre les... Dim 9 Mar - 6:54

2H-4H 02H-04H

Citation :
Toi, tu ne m'inspires pas confiance mon bonhomme. Moi non plus, étrangement, Je n'inspire confiance à personne. Je crois qu'on va bien s'entendre ! Enfin, qui aime bien châtie bien on dit. Tu peux compter sur Moi, en la matière, Je suis un as. Ne Me fais pas attendre, debout ! J'ai hâte de jouer avec toi. Pour te le prouver, Je t'offre cette paire de charentaise, qui saura te séduire, J'en suis sûre...

Ça te démange, tu ne sais pas pourquoi ça gratte dans le fond de ton pantalon de tissus mince et bleu poudre. Machinalement, tu portes ta main là où ça dérange et tu racle le sable incrusté là où il ne le faut pas. Seulement, tu ne t’en rends pas compte, jusqu’au moment où tu goûtes a cette terre humide ! Où est tu ? Même en ouvrant les yeux et en découvrant avec surprise que tu es sur une espèce de plage, tu n’as pas la moindre idée de l’endroit où tu te trouves… Pas de panique, ça ne sert à rien. Lève ta carcasse de ce sol humide, débarrasse toi de ce qui te colle à la peau et… T’es un foutu docteur ?! La question même est troublante lorsqu’on y pense, depuis quand ce demande-t-on ce genre de chose ?

Alors que tu constates ton accoutrement, ton regard s’arrête sur… euh… une paire… de… chose là… ça ressemble à des pantoufles en feutre avec un nom qui t’échappe. Curieusement, tu les prends et les gardes, comme si tu avais le sentiment qu’elles étaient là pour toi et qu’elles étaient à ta taille.

Gauche, droite, gauche, droite. Il fait noir, y’a du sable, de l’eau et t’es pas trop au sec ni au chaud pour le moment. C’est sûr, tu pourrais prendre deux secondes et te demander la question fatale, celle que tu n’oses même pas te demander sur le coup mais qu’après tu réalises que tu ne sais rien. De toi-même, de cet endroit, de ces charentaises bizarres, de ton propre prénom. Dans tous les cas, t’es blond, t’es habiller en docteur/infirmier (?) et tu as une superbe paire de charentaise... Ce qui est déjà pas si mal comme information.

- Hum… Y’A QUELQU’UN ?

Normalement, tu crois être un naufragé d’une tragédie quelconque. Ça te semble déjà plus logique, alors habituellement il y a d’autres… survivants, non ?
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 21
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Dim 9 Mar - 15:06

Un mal de tête affreux me tire du néant. C'est comme si chaque battement de mon coeur se répercutait, amplifié, dans ma boîte crânienne, dans l'espoir peut-être de la briser - quelque chose est enfermé dedans et essaye d'en sortir avec toutes ses forces - ou bien seulement de réduire mon cerveau en bouillie. Je soupire, et me laisse submerger par la douleur, espérant vaguement que ça va passer tout seul. En effet, les coups lancinants finissent par refluer, me laissant seule avec le bruit des vagues et le murmure du vent dans les rochers. Ce calme relatif est bientôt interrompu brutalement par un cri qui déchire le silence. "Y a quelqu'un ?"
Je prends conscience de la position dans laquelle je me trouve. Je suis étendue sur le dos, mes membres dispersés autour de moi, comme désarticulés, sur une surface dure, froide et humide. Mon poing droit est crispé sur quelque chose.
J'ouvre les yeux, un ciel clair et étoilé me renvoie sa neutralité énigmatique. Je me redresse doucement, passant en position assise. Ma tête tangue un peu, mes yeux se referment instinctivement. Je leur demande de se rouvrir, et tombe nez à nez avec l'étendue infinie de la mer, sur laquelle se reflète la lumière d'une lune presque pleine. A part ça, seulement du sable.
J'ouvre la main, y découvre un petit cadenas métallique. Je hausse les épaules, le glisse dans une poche. Je ne la trouve pas vide, et je réalise que je n'ai aucune idée de son contenu, ce qui mène au bout d'un moment la réalisation plus importante que je n'ai aucune idée de rien d'autre : ni de ce que je fais ici, ni d'où c'est ici, ni même de qui je suis. Je sors le contenu de mes poches, puisque c'est vraisemblablement le point le plus facile à éclaircir. Je pose sur mes genoux tour à tour un papier plié en quatre, deux cachets blancs que je n'arrive pas à identifier, une lame de rasoir - je la serre instinctivement dans ma main, ce qui m'apporte un peu de réconfort, sans pourtant me couper - et un ruban rouge. Je déplie le papier, y lis "RDV Anesthésiste : 2 février", ce qui ne m'éclaire pas beaucoup. Je range tout dans mes poches.
J'entreprends de me lever, m'époussete un peu pour essayer d'enlever du sable. Il en reste quand même beaucoup, ça gratte. J'examine ma tenue, qui se compose d'un pull noir trop grand sur un débardeur vert et d'un pantalon de jogging noir aussi. Je n'ai rien à mes pieds.
Je me rappelle alors du cri, et essaye de déterminer sa provenance, regardant autour de moi. Je remarque, loin derrière, des falaises, et, à une centaine de mètres à gauche, une forme humaine, d'où provient vraisemblablement l'appel. Je n'ai rien de mieux à faire qu'aller voir, je suppose. Je me dirige donc vers lui, et rencontre ainsi un homme, plus vieux que moi, aux longs cheveux blonds, en tenue de docteur. Je reste à une distance prudente, ne sachant pas trop à quoi m'attendre, et dit d'une petite voix :
-"Euh, bonjour...?"
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 28
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Lun 10 Mar - 4:24

Et si tu pouvais tomber sur quelqu’un qui se souvient de toi ? Ça pourrait être bien pratique en tout cas ! Mais évidemment, ce n’est pas en demandant que la réponse nous tombe du ciel. Un long silence te fait face alors que tu tapote les poches de ton accoutrement à la recherche d’un portefeuille avec ton identité mais les seuls choses que tu trouves c’est qu’en plus d’être docteur, tu fume, que tu as besoin de lunette et que tu as sur toi une seringue… Géniale, au moins ça explique le besoin de nicotine. Toutefois, tu vas devoir prendre ton mal en patience parce que le tabac ça se fume SEC.
En pensant à ce détail, du te mord la lèvre inférieur, frustré de devoir attendre que les cigarettes soient sèches pour les faire griller. Oh ? Une petite voix parvient à tes oreilles entre deux pensées noires alors machinalement tu te retournes et trouve une jolie jeune fille. Tu bouges pas plus, tu veux pas lui foutre la trouille, après tout, elle te connais pas et ça pas l’air d’être le genre qui fait confiance aux inconnus.

- Salut.

Tu la regarde encore un peu, sans chercher à la dévisager mais plutôt à savoir si en fin de compte tu la connais, mais rien ne semble l’indiquer alors tes lèvres s’animent à nouveau.

- Ne t’inquiète pas, je ne mords pas.

Ou peut-être que si, justement tu mords, mais tu n’es sûr de rien depuis ton réveil alors tu joues le jeu.

- C’est bon de savoir que je ne suis pas seul, tu vas bien ?

Puisque logiquement vous êtes surement des victimes d’un naufrage ou d’un truc du genre alors autant savoir si la gamine est blessée…
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 21
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Mar 11 Mar - 17:17

Le type a l'air vaguement nerveux, sans plus. Il ne bouge pas, et m'adresse la parole d'une voix qui se veut probablement gentille, pour ne pas m'intimider peut-être, mais qui réussit juste à sonner condescendante. C'est pas grave, l'intention est bonne.
Il finit par me demander si je vais bien. Est-ce que je vais bien ? Aucune idée. C'est sûrement pas très important de toute façon. Pas comme s'il pouvait y changer grand chose. Quoi que, s'il est docteur, c'est un peu son job de faire en sorte que les gens aillent bien. Mais bon. Ça avait pas l'air d'un "ça va ?" de docteur. Plus d'un qu'on jette en passant quand on fait la bise à quelqu'un par automatisme, sans même attendre la réponse avant de passer à la personne suivante. Pas une question très importante, en somme. Et j'ai pas de réponse très importante. Je me contente de hausser les épaules et d'esquisser un sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 28
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Mar 11 Mar - 17:54

Tu vois bien que ta tête fait peur ! La gamine ne répond même pas à ta question. Et ce n’est pas en soupirant que tout va s’arranger mais t’es quand même pas très content de faire la conversation tout seul, alors comme tu ne sais pas trop quoi dire tu regardes encore les Charentaises que tu tiens à ta main gauche. Est-ce ton manque de nicotine qui commence à te rendre irritable ? Ou simplement un sentiment d’angoisse ? Tiens, elles n’ont pas la même taille… alors à quoi elles servent ces maudites pantoufles en feutre !? Et tu réalises que la gamine n’a rien aux pieds…

- Tu dois avoir froid, met-ça.

T’approchant un peu tu lui tends les charentaises dépareillées jusqu’à ce qu’elle les prenne dans ses petites mains délicates. Après tout, tu as quelque chose dans les pieds et elle non, et puis tu as ses choses que tu ne sais pas quoi faire avec alors aussi bien les rendre utiles.

- Ça t’évitera de marcher sur un truc dangereux.

T’es visiblement pas un grand parleur mais puisque ton interlocutrice n’en fait pas autant tu prends le rôle de l’adulte responsable même si ça te fait étrange d’y penser. Habiller comme tu l’est pourquoi n’est tu pas capable de mieux parler et d’être plus rassurant ? Comme tu n’en sais rien, tu préfères ne pas y réfléchir et de vivre simplement le présent.
Une fois les charentaises débarrassées de tes mains, tu estimes qu’il est temps de bouger un peu pour voir s’il n’y aurait pas des débris sur cette plage capable de vous donner quelques informations, et si jamais il y avait un village ou une ville quelconque ? Tu ne sais même pas sur quoi t’es tombé, t’es peut-être sur le bord d’Hawaii ?

- Viens, on va chercher de la vie, on est peut-être pas seul.

Tu la regarde un moment, au fond des yeux, puis tourne légèrement ton corps pour faire quelques pas tout en t’assurant qu’elle te suive, si elle ne le fait pas, tant pis pour elle ! Non, t’es pas un mec comme ça, si elle ne te suit pas tu vas surement tenter de la convaincre ou même l’agripper par le bras s’il le faut.

- Et ça serait bien de tomber sur un Steak.

Ou encore des cigarettes secs avec un briquet… mais ça tu ne fais qu’y penser et parler pour toi-même.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 21
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Mer 12 Mar - 22:02

Il a pas l'air content, alors pour se venger il me refile ses pantoufles. Pourquoi il se balade avec des pantoufles ce type au juste ? C'est même pas les deux les même. Je les prends sans rien dire, mais je ne les enfile pas. J'aime bien la sensation du sable lisse et froid sous mes pieds. C'est étrangement apaisant. Et j'ai pas peur des trucs dangereux.
Il me demande de venir avec lui trouver des gens. Peut-être qu'il a débarqué ici de la même manière de moi et qu'il sait pas où il est non plus. J'ai pas outre mesure envie de voir des gens à vrai dire. Mais j'ai pas vraiment grand chose de mieux à faire non plus. Je le suis silencieusement à quelques pas de distances. Et je ne dis toujours rien quand il mentionne son désir de trouver un steak. Ça me semble assez improbable de tomber sur ça par ici, ça a un peu l'air désert et loin de toute trace de civilisation. Je suppose qu'il pourrait tuer une bestiole lui-même pour la manger. Moi, j'ai pas faim. Ou pas envie de manger. Je sais pas trop. Je sais pas trop ce que j'ai envie de faire. Je m’assoirais bien par terre pour regarder les vagues briller au clair de lune, un moment.
Mais je le suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 28
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Jeu 13 Mar - 6:11

C’est que cette petite commence à t’irriter de plus en plus. T’essai d’être sympathique, de te soucier d’elle puisqu’elle semble aussi perdu que toi et elle… bah elle dit rien, elle ne met même pas les trucs à ses pieds, elle te suit dans le silence et sérieusement, ça t’emmerde GRAVE. Tu s’arrête un moment pour la regarder, elle et puis ses pieds, reviens sur son visage et encore ses pieds… alors rageusement tu lui arrache les charentaises des mains en ajoutant rageusement :

- Viens pas te plaindre si jamais tu de coupe avec du verre et que tu chope le tétanos !

Petite inconsciente ! C’est bien comme ça que tu te rends compte des limites de ta patience et de l’influence qu’à le manque de nicotine sur ton propre corps. D’un pas légèrement moins calme tu poursuis ta route. Aider les gens qui ne veulent pas d’aide… pfff ! Et pourtant, tu sais très bien que tu seras incapable de la laisser seule a son sort parce que même si t’es une brute habiller en docteur, t’es pas totalement sans cœur.

- T’es parents-t-on pas apprit à parler ?

Le débit de ta voix se calme peu à peu, et tu reprends le contrôle en réalisant l’avoir perdu pour une raison futile et enfantine.

- HÉ HOOO !?

Que tu fais au loin en élevant la voix, espérant recevoir une réponse de l’au-delà. Tu ne sais plus rien, tu fonctionne surtout à l’instinct pour le moment… Parce qu’aucune notion de médecine ne te vient en tête et que ta seule obsession c’est de fumer. Pourquoi fait-il si chaud en pleine nuit ? Tu t’arrêtes un moment pour voir la tête de la jeune fille qui te suit dans le silence d’un cortège funèbre.

- Au fait…

ENFIN ! Tu réfléchi un peu !

- Sais-tu quelque chose que j’ignore ? Comme… l’endroit où nous somme, ou encore ton prénom ?

Bien que désireux de repousser ses questions étranges tu te décides finalement à les lui poser, quasiment certain de ne recevoir aucune réponse si ce n’est qu’un haussement d’épaule… Enfin, tu espères quand même que des sons vont sortir de cette petite bouche fine ou sinon tu auras sans doute l’impression de perdre la raison et d’être réellement seul. Cette gamine est peut-être le fruit de ton imagination, qui sait !?
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 19
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 22
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Jeu 13 Mar - 20:26

Citation :
" Il y a l'écho du roulis des vagues qui s'écrasent sur les rochers. Il y a l'odeur iodée du lagon qui te chatouillent les narines. Il y a ta mémoire vide de tout souvenir. Comme une nouvelle naissance. Tu es prête à tout recommencer Hide, à tout réapprendre, à tout reconnaître. Un objet te gêne. Tes yeux distinguent les contours d'un tube de dentifrice à la menthe, échoué sur le sable. Il sera ton premier compagnon sur l'île. Ne ta cache plus Hide. La vie recommence. "

Fraicheur. S'accrochant à son sommeil, elle se tournait une énième fois jusqu'à ce que quelque chose de mou s'accrochait à son visage. Doucement, la jeune blonde ouvrit les yeux en constatant qu'elle se trouvait allonger dans le sable. Les petites particules de couleur lui piquèrent les yeux et c'est bien pour cela qu'elle avait fini par se redresser doucement en position assise. Essuyant d'une main vive le sable coller au visage, elle observait, d'un regard encore endormie, ces chaussures et le reste de son allure. Un drôle d'objet c'était fourré entre jambe : un tube de dentifrice à la menthe. Et la question ? Quelle genre de personne laisserait traîner ça ici. Sans se poser plus de question, elle le fourrait dans sa besace avec le reste de ces objets alors qu'elle se redressait sur ces deux jambes. Elle était vêtue d'une longue chemise à carreaux rouge et noir ouverte avec un simple débardeur noir. Un slim troué au niveau des cuisses et des genoux et une paire de bottines noires à lacet au pieds. Ces yeux soudainement s'étaient agrandis.

Qui était-elle ? Son âge ? Sa date de naissance ? Nom ? Prénom ? Frères et soeurs ? Parents ? Sa vie tout entière effacée, si elle en avait eu une avant. Elle aurait voulu rigoler, mais la jeune blonde était juste estomaquée par cette amnésie soudaine. La solution qui aurait été la plus simple ? Le fameux coup sur la tête ! Mais rien ne semblait indiquer qu'elle s'était reçu un coup. Mais, plus elle réfléchissait, plus la migraine faisait son apparition.

D'un coup, elle sursautait en entendant une voix. Enfin... Elle pensait en avoir entendu une. A entendre son coeur battre à tout rompre et sa respiration qui se faisait de plus en plus s'accéder, on devinait aisément que la peur l'avait envahit. Fouillant, elle en sortie un couteau suisse (encore utilisable bien heureusement. Tout d'abord surprise, elle préférait passer au dessus de ça. La voix s'était interrompue.

Sans doute était-ce son imagination ? La jeune blonde le pensait très sincèrement. Le bruit d'un animal sauvage ou quelque chose était bien plus plausible à ses yeux. Alors elle fit le tour, comme pour se rassurer.

- HÉ HOOO !?

Nouveau sursaut. Mais loin de se dégonfler, elle sort d'un buisson, son couteau suisse dans les mains. Elle distingue alors deux personnages, totalement inconnus. Rangeant son couteau dans sa poche, la jeune amnésique les jaugeait à la fois d'un regard méfiant, mais soulagée. SURTOUT SOULAGÉE.

«  Je sais pas trop ce qui se passe là, mais... Vous êtes qui ? Dîtes-moi que vous me connaissez, parce que autrement, j'ignore totalement QUI je suis ! »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 21
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Ven 14 Mar - 16:42

Il m'arrache les pantoufles de la main. Je ne proteste pas mais je trouve ça un peu dommage. Si y faut marcher sur des cailloux ou quoi à moment donné ça aurait pu se révéler utile. Mais bon, garde tes chaussons, c'est pas grave.
Il commence à s’énerver, apparemment. Son ton monte. Je ne voulait pas l’embêter volontairement. J'essaye plus ou moins de m'excuser. Enfin non. Me justifier, je suppose.

-Si, j'aime juste pas trop.

Il se met à gueuler, pour chercher quelqu'un d'autre apparemment. Sa tentative semble en premier lieu un echec. Pour passer le temps, il me pose des questions qui suggèrent qu'il n'a pas plus d'idée que moi de qui il est ou où nous sommes. Etrange.

-Non, je sais pas.

Mais un bruit sort des buissons en face de nous. Puis une silhouette, une jeune fille aux cheveux blonds. Elle aussi à l'air complétement paumée. Je crois qu'à partir de ce moment, j'accepte que personne ici -où que ça puisse être - ne sait quoi que ce soit. Et que probablement tout le monde a du débarquer un peu de la même manière que moi.
Je laisse à l'homme le soin de répondre à l'autre fille, me contenant d'un sourire désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 28
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Ven 14 Mar - 23:35

Oui, cette petite te tape sur le système mais ce n’est pas de sa faute, c’est plutôt toi qui perd ton sang-froid face à une gosse inoffensive. C’est bien pour cette raison, que tu as pris une bonne inspiration pour changer le ton de ta voix et chasser la frustration gravé sur les rides de ton visage. Ce n’est pas grave, elle est peut-être aussi perdue que toi et finalement tu te sens juste pas fier de t’être emporter comme ça. La gamine veut se justifier mais ça n’a aucune importance, car tu sais que tu as été vraiment con. Tandis que tu élèves la voix dans le but de chercher un autre signe de vie, tu crois que tu n’auras aucune réponse et pourtant…

Surprise ! Une autre jeune femme… Et ce qu’elle dit confirme ce que tu présentais… Si bien que tu commences à te demander si vous n’êtes pas des sortes de rats de laboratoires surveiller par des scientifiques sadiques. Ton regard se tourne vers la première gamine, et tu prends pour acquis qu’elle n’a aucun souvenir, pour ensuite te tourner vers la blonde et lui répondre :

- Tu peux m’appeler… Doctor… et je crois bien qu’on est tous dans la même situation.

C’est con, mais c’est le premier truc qui t’es venu à l’esprit comme surnom… après tout, tu n’en sais pas plus que tes deux compagnes de fortune alors aussi bien faire simple. Dans tous les cas, tu es à peu près fixé sur la situation, aussi invraisemblable soit-elle, bien que choquante et manquant totalement de logique tu n’as pas le choix de t’y habituer rapidement. Il y aura sans doute de tes souvenirs qui te reviendront comme tout bon amnésique normale…. Non ? Ignorer qui l’ont est, est une nouvelle sensation mais peut-être que c’est pour le mieux ? Tu n’as aucune réponse, mis à part ce que tu avais dans tes poches a ton réveille et même ça, ce n’est pas d’une grande utilité.

- L’idéal serait de trouver de la civilisation.

Un village ou même une ville ça serait parfait ! Si seulement tu étais tombé sur un endroit habité par une forme de vie intelligente.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 19
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 22
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Dim 16 Mar - 19:26

En voyant le regard de la jeune fille au cheveux noirs, l'esprit pire que flou de la jeune blonde semblait empiré. Et la première phrase de l'inconnu finit par achevé la jeune blonde alors qu'elle priait n'importe quel Dieu qui existait sur cette putain de terre pour lui faire revenir la mémoire. Mais visiblement, soit aucun Dieu n'existait, soit IL trouvait un malin plaisir à torturer des âmes complètement paumées. La jeune blonde ne pouvait pas y croire. Elle refusait d'y croire. Cela ressemblerait presque à un film surnaturel où des amnésiques rôderaient sur une île inconnue. Presque quelque chose qui ressemblait à Lost, l'une des séries que la blonde adorait regarder, à la différence QU'EUX AU MOINS AVAIENT LES SOUVENIRS PLEIN LA TÊTE.

« Ok, OK, tout va bien. On est tous amnésique sur une île au beau milieu de la nuit... Dîtes-moi que c'est un cauchemar et que je vais me réveiller ! »

Voilà maintenant qu'elle se parlait à elle-même. Il y avait de quoi s'inquiéter.

S'appeler Doctor était... Original ? Il fallait bien trouver quelque chose histoire de crier le prénom de l'autre en cas de danger hein... C'est ce que la jeune blonde pensait alors qu'elle jouait nerveusement avec sa montre à gousset autour du coup. D'ailleurs, elle s'empressait de voir si elle marchait encore, mais visiblement, le petit bijoux avait rendu l'âme. Elle ne savait même pas si cette objet était significatif à ses yeux, ni d'où venait le couteau suisse de tout à l'heure d'ailleurs. Migraine. Rien n'était clair dans sa tête, alors qu'elle continuait de regarder la petite montre. Au dos de celle-ci, elle pouvait distinguait une petite écriture fine, Hide Inside.

« Vous pouvez m'appeler... Hide. On va dire que c'est déjà un début... »

C'était pas tellement jolie, ni esthétique, mais elle s'en fichait. La mémoire ça revient, et derrière ces blocage dans sa caboche, il y a une identité qui s'y cache.

- L’idéal serait de trouver de la civilisation.

Hide comprenait l'urgence de trouver des gens, ce serait un peu plus rassurant. Pourtant, elle préférait se conduire avec prudence.

« En pleine nuit ? Sans lampe de torche ni de feu ? Dans la foret ? Je pense pas que ce soit une bonne idée... »
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 21
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Mar 18 Mar - 17:35

Les autres arrivent apparemment à la même conclusion que moi, la fille un peu en panique, l'homme de façon assez calme et collectée, en apparence du moins. Il nous donne même un nom. Doctor. Il vient manifestement juste de l'inventer, et il n'est pas bien difficile de comprendre d'où il le sort, il suffit de jeter un oeil à son accoutrement.
La jeune fille suit son exemple, et nous offre l'enigmatique surnom "Hide". Je me demande bien d'où elle peut le sortir.
Je m'interroge brievement. Est-ce que je devrais, moi aussi, m'inventer une nouvelle identité ? Tirer un trait définitif sur le passé que j'ai perdu, me faire aussi vite à l'idée que ma nouvelle vie est ici, et maintenant ?
Oui, pourquoi pas.
En plus de la valeur symbolique du nom, je comprends son utilité pratique. Je sais pas où on est mais ça a l'air bien paumé. Faudra se débrouiller par nous même pendant un certain temps au moins. Et si on doit se séparer il faut pouvoir s'appeler. Ou pour mentionner une personne quand elle est absente. Enfin, je suppose que les premiers gens qui ont décidé d'avoir un nom on déjà réfléchi à ça en détail, et en ont conclut que c'était la meilleure solution. Va pour le nom donc. Je n'ai pas besoin de me fouiller l'esprit bien longtemps ; il est quasiment vide. Tout ce que je sais, sur moi, c'est le contenu de mes poches. Et les seuls mots qui y sont inscrits...

-Anesthésie.


Trouver de la civilisation... Bizarrement j'ai pas plus envie que ça. On est bien là, au calme. Et elle a raison Hide, ça va être galère. Et c'est même pas donné qu'il y en ait. Peut-être qu'on est sur un genre d'île déserte. Rien n'a de sens de toute façon, on est plus à ça près.

-On devrait rester là pour la nuit. Plus facile à défendre, plus éclairé avec la lune qui se reflète sur la mer. Espace dégagé pour fuir. Terrain praticable.

Ma propre analyse froide et stratégique de la situation me surprend un peu. Mais bon, admettons.
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 28
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Mar 18 Mar - 18:30

Doctor ça te va bien compte tenue de ce que tu portes comme vêtement c’est pas si mal… t’avais sans doute pas envie de porter le nom de ta marque de cigarette, surtout que ça passe mal pour un type habiller en docteur. Tu répondras alors à ce surnom comme s’il était le tiens, avouons que tu n’as pas vraiment le choix de toute façon, alors autant s’y faire dès maintenant. Cette idée d’ailleurs fut secondée par la jeune blonde qui choisit « Hide »… Étrange oui, mais ça ne l’est pas autant que l’autre gamine qui lâche « Anesthésie ». Sur le coup, tu rigole un peu dans ta barbe parce que l’anesthésie c’est un truc de d’hôpital et que toi-même tu as choisis Doctor… Enfin bref !

Hide pense être dans un cauchemar, ce n’est peut-être pas si loin de la vérité, mais tu n’en sais rien alors tu la regarde, un sourcil bien arquée, incrédule devant cette demoiselle se parlant à elle-même. Et voilà que les deux gamines veulent rester clouées sur place… C’est vrai que sans source particulière de lumière c’est risqué de s’enfoncer dans la forêt mais tu n’aimes pas l’idée de rester sagement inactif sur le bord d’une plage à la vue de tous. Des proies beaucoup trop simple et visible à l’ennemi.

Tu admets cependant que l’étrange répartie d’Anesthésie fait beaucoup de sens, même si tu n’aimes pas être contredis et que ça t’agace d’être pris dans le sable.

- D’accord, d’accord. Je propose alors que l’on s’approche des rocheuses, ce qui nous évitera toute surprise.

Ça te dérange un peu, puisque tu préférerais de loin chercher la civilisation et peut-être tomber sur quelqu’un d’autre mais comme tu es minoritaire dans plusieurs sens du terme, tu fermes ton clapet à parole. Tu es l’adulte, tu es sensé être celui qui prend les décisions et pourtant le calme que tu t’évertue à garder te demande beaucoup d’énergie. Mais comme tu es une vraie tête de mule, tu projette déjà ton départ au lever du soleil.

Passé ta main libre dans tes cheveux fait définitivement du bien mais ça ne t’enlève pas ton désir profond de foutre le camp maintenant, mais dans un autre sens tu ne peux te résoudre à laisser deux enfants seules sur une plage dont tu ignores tout.

- Je prends le premier tour de garde.

Si ça ne les gênes pas, tu ne veux surtout pas prendre le moindre risque et puisque ça semble être une situation de survis aussi bien faire comme ça, même si pour toi c’est plus l’histoire étrange de trois naufragées atteints de perte de mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 19
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 22
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Sam 22 Mar - 11:09

Anesthésie... Etrangement, ce surnom collait bien avec le caractère de la jeune fille aux cheveux noirs. Néanmoins, Hide ne pouvait détacher son regard de ce petit corps qui semblait si fragile. Et à regarder son visage fin, elle est probablement d'origine asiatique... C'était un peu galère toute cette histoire. Ne connaître personne, ne pas se connaître sois-même et c'était sans aucun doute le pire. Par la suite, Anesthésie appuya les dires de Hide en disant que pour leur sécurité, il est préférable de rester ici. La froideur de sa voix, Hide l'avait apprécié, ne sachant pas la réelle raison, sans aucun doute qu'elle lui ressemblait presque dans un sens. La jeune blonde écoutait ensuite le seul homme ici qui finit par capituler face aux deux jeunes femmes. Tout en se réfugiant près d'un endroit un peu plus sûr, Doctor proposait alors de prendre le premier tour de garde.

« Ok. Je ferais le prochain. »

Alors qu'elle se posait sur une pierre sec, Hide entreprit déjà dans sa tête de trouver un moyen de sortir de toute cette "merde". Il était absolument hors de question qu'elle se laisse piéger ici par je-ne-sais-qui. Plus elle y réfléchissait, plus elle trouvait cette situation effrayante. Au fond de sa tête, elle cherchait des réponses qui malheureusement ne lui parviennent pas alors que son visage n'exprimait rien d'autre qu'un masque froid qu'elle avait sans doute l'habitude de porter pour ne pas qu'on sache ce qu'elle ressentait. Sans regarder Anesthésie, sachant qu'elle l'écoutait, elle regardait le ciel d'un air presque inquiète.

« On a plutôt intérêt à rester tous ensemble. Cette île m'inspire pas confiance. Va falloir qu'on s'entraide. »

Observant de nouveau la jeune asiatique, Hide se rendit compte qu'elle n'avait pas de chaussure. Quelque chose lui disait qu'elle se sentait bien ainsi m'enfin... Elle la trouvait bien étrange.

« Sinon, ça va ? T'es pas blessée quelque part ? »

Hide avait repris son ton normal, qu'elle jugeait être toujours ainsi, un ton froid comme ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 21
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Jeu 27 Mar - 21:12

Nous suivons le docteur autoproclamé qui nous guide jusqu'à un coin un peu plus abrité par des rochers, sans protester. Il annonce alors qu'il prendra le premier tour de garde, suivi aussitôt par Hide qui prend le suivant. Bon, bah, je suppose que j'ai plus trop le choix. Non pas que ça ait une grande importance à mes yeux. Mais je sais pas trop si je vais réussir à dormir par contre. Je ne ressens pas de fatigue.

-Reveillez moi quand c'est à mon tour, si je dors.

L'homme va alors se poster un peu plus loin pour monter la garde, pendant que la jeune fille s'installe sur une pierre. Quand à moi, je me laissai tomber à mon tour, m'adossant contre un autre rocher. Mes mains jouent un peu avec le sable froid. Mon regard se perd assez vite dans le vide, où il reste confortablement. J'écoute le bruit des vagues au loin, celui du vent dans les rochers plus près. Je me sens pas mal. L'absence de souvenirs laisse ma tête toute vide et silencieuse, de rares pensées surgissent timidement, se perdent un peu dans le brouillard cotonneux qui remplit mon crâne, et meurent sans plus de remous. C'est plutôt agréable, vraiment.
La voix de la blonde interrompt un peu ma méditation, mais je la laisse me bercer comme un bruit de fond de plus, saisissant à peine les mots. Je met un peu de temps à me rappeler que je suis censée répondre.

-Ca va bien.

Je suis presque surprise de constater que ma réponse est honnête. J'ai comme l'impression diffuse que j'ai souvent menti, quand on m'a posé cette question. Je hausse les épaules, peu désireuse de m'attarder sur des spéculations sur mon passé, et m'absorbe de nouveau dans ma contemplation de rien en particulier.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 28
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Ven 28 Mar - 4:29

C’est absurde, tu ne comprends rien et ne pas savoir t’agace, t’irrite et te met royalement a vif mais tu te contrôle –du moins- autant que possible, parce que tu as conscience que la situation n’est pas régulière et que en tant qu’adulte tu ne te permets pas de péter un plomb. Alors que la jeune blonde surnommé Hide se propose pour le second tour de garde, elle rajoute un truc qui ressemble vaguement a une télésérie. Ça y est ! Tu sais ! Vous êtes tous dans la série Lost et en plus t’es même pas payer pour !
Sans commentaire, tu gardes ta salive et tes sarcasmes pour une autre fois. Ça ne sert à rien de lancer du venin, même si ça te ferrai un bien fou d’extérioriser tout ce que tu gardes en toi et qui ne devrais pas tarder à cédé vu ton tempérament de feu.

Mais à la place, tu t’assis, de façon stratégique et quasiment maniaque. Un brin de paranoïa ? Ce même petit élément qui depuis le début te pousse à vouloir bouger et quitter l’endroit le plus rapidement possible. Et si cette île était envahie par des primates mangeur d’hommes et d’enfants ? Absurde, oui.

Oh tiens ? Alors que tu croyais te perdre dans tes penser un moment, tu te surprends à regarder les deux jeunes demoiselles converser. L’Anesthésie vit sur une autre planète que la tienne et cette de la petite blonde. Elle semble apprécier l’endroit calme, la mer et ce genre de vide crânien… Si seulement tu pouvais avoir ce même état d’esprit ! Tu aurais beaucoup moins de rides, et tu ne grincerais plus des dents ! La paire de pantoufles à tes côtés, tu essai délicatement de sortir une clope de ton paquet, sans la briser, dans le but de la faire prendre l’air et sans doute sécher ! Ceci fait, peut-être qu’un petit feu serait une bonne chose ? Bien sûr, tu as des allumettes mais elles aussi sont trempés… alors tu prends une chance et tu demandes…

- L’une de vous deux aurait de quoi allumer un petit feu ?

En plus, ça vous donnerait de l’éclairage ! Et de la visibilité, si jamais un bateau venait à passer.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 19
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 22
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Lun 31 Mar - 13:19

Anesthésie semblait allait bien, même détendu. C'était loin d'être le cas de la jeune blonde. C'était toujours la confusion dans sa petite tête et ça risquait de ne pas s'arranger. Pourtant, elle avait ce masque froid sur son visage, un contrôle totale. Elle dominait avec une facilité déconcertante ces sentiments alors que plus aucune expression à part son air sérieux apparaissait sur ce visage fin. Dans une autre vie, elle avait sans doute eu l'habitude d'être ainsi, de penser ainsi et c'était un automatisme complètement fou pour elle. Malgré cette statut de glace qu'elle s'était forgée, dans son esprit, c'était le brouhaha comme on en entend que très peu de fois. Une part d'elle semblait soulager à l'idée que sa mémoire fut éteinte d'on ne sait quelle manière. C'était sans doute cette pensée qui était le plus étrange, mais Hide profitait néanmoins pleinement de ce moment de répit comme on en voit que très rarement dans une vie, du moins dans sa vie sans doute...

Fermant les yeux, elle semblait être à l'affût de chaque bruit, de chaque mouvement, comme si elle essayait de s'imprégner de l'endroit. Elle profitait de l'air frais qui lui caressait la nuque et la et ses cheveux lisses alors que l'odeur salé de la mer chatouillait ses narines. Cette situation n'avait rien de commun, tout cela était complètement fou et c'était tout ce dont Hide savait. Il va falloir s'y habituer pour un temps malheureusement indéterminé. Doctor (pour vous dire que ça sonnait bizarre dans la tête de la jeune blonde) quémandait alors un briquet. On pouvait voir qu'il prenait grand soin de sa précieuse cigarette... Hide se mit à fouiller ses poches, où elle ne trouvait rien d'intéressant que son couteau suisse de tout à l'heure. En fouillant dans sa besace, elle y fit encore de nouvelle découverte, dont un briquet. Allez savoir s'il marchait encore... Elle ne s'attardait pas plus sur l'objet et le balançait à Doctor

« Tiens, je sais pas si il marche encore donc... Bonne chance. »
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 21
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Mar 1 Avr - 16:28

Doctor s'assied un peu plus loin, se sort une cigarette avec précaution, nous demande du feu. C'est peut-être en partie pour ça qu'il a l'air aussi irritable. Ou alors c'est juste son caractère. Je hausse les épaules, et fait "non" de la tête en réponse à la requête. Hide, quant à elle, semble mieux équipée que moi, et lui tend un briquet en précisant que son fonctionnement n'est pas assuré. C'est sûr que s'il a pris un bain ça a pas du l'aider. Pauvre briquet.
Je bouge un peu, lisse le sable à proximité du dos de la main, puis m'allonge, la tête près du rocher auquel j'étais adossée, en chien de fusil sur le sable. Il est dur et froid, ce n'est pas très confortable, et j'aurais du sable partout, mais bon, c'est déjà mieux que de rester assise toute la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 32
Date d'inscription : 24/12/2013
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Dim 6 Avr - 12:34

Oh, de nouveaux arrivants... Bonjouuuuuuuuur ! Le vieil homme agite sa canne pour les saluer. Si seulement elles pouvaient le voir avancer de sa démarche presque sautillante, un petit sourire aux lèvres ! Mais seul Doctor peut discerner sa maigre silhouette dans son costume. Soudain, il s'arrête et plante ses yeux dans les siens. Il s'incline, tenant son chapeau haut de forme à la main et lui fait signe d'approcher, un air espiègle peint sur son visage ridé.
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 28
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Dim 6 Avr - 21:31

Contre tout attente tu reçois ce que tu demandes, ton cœur fait un saut dans ta poitrine tellement ce petit truc te rend heureux comme un pape. Un briquet. Selon toi, Anesthésie n’avait pas le profil d’une fille possédant ce genre de truc, alors tu avais misé sur la petite blonde et ce fut un choix gagnant. Il ne te reste plus qu’à le tester mais tu arrêtes ton geste. Quelque chose te regarde, tes yeux se détache dont du petit briquet. Vous n’êtes pas seuls et tu ne penses même pas à aviser les filles, car cette personne… cette silhouette ne te semble pas suffisamment réel et ce même si tes yeux croisent les siens.
Elles n’ont pas besoin de savoir. Elles sont à l’écart et ne te regarde même pas, elles sont sans doute en sécurité même si tu t’écartes un moment, disons… par curiosité ? Tu fronce les sourcils et bien que tu ne lui fasses pas confiance, tu te lèves en lâchant un petit :

- Je reviens. Toilette.

Afin de quand même prévenir son absence si jamais il advenait que ce soit dangereux. Prétextant une envie de « toilette » pour seule et unique réponse. Évidemment, tu restes sur tes garde, cette vision te semble hors de l’ordinaire mais ne pas y prêter attention serait dommage et tu risquerais de le regretter et d’ensuite te demander ce que tu viens de manquer. Donc, tu suis cette personne avec toujours ce briquet à ta main gauche.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 19
Date d'inscription : 11/02/2014
Age : 22
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Lun 7 Avr - 18:03

Hide, elle ne pouvait pas dormir. Elle savait d'avance qu'elle ne dormirait pas de la nuit. Il semblerait que les nuits blanches, elle s'y était habitué. Peut-être dormira-t-elle une heure ou deux si le sommeil pointe son nez. Mais pour le moment, c'est loin d'être le cas. Elle voit Docteur prétextant partir faire ses besoins alors qu'il arbore ce visage de quelqu'un qui vient de voir quelque chose de surnaturel. Mais lorsqu'elle regarde dans la direction où va Doctor, elle ne distingue rien de spécial hormis les branches des arbres s'agitant à cause du vent. Hésitante à le suivre, elle décidait finalement de rester à sa place.

Néanmoins, elle observait d'un oeil discret les mouvements de l'homme à la cigarette, comme pour le surveiller de loin. Pas qu'elle se soucis réellement de ce qui pourrait lui arriver, enfin à moitié, elle ne saurait pas comment l'expliquer... Mais elle ne se sentait pas réellement à l'aise là, maintenant tout de suite... Impossible à décrire, mais cette sensation d'être épier ne la quittait pas. Alors, Hide malgré son masque de glace, se rassurait en observant Doctor en se disant que rien ne pourrait lui arriver, elle l'espérait, autant à Anesthésie qu'à elle.

L'éventualité de bouger, sait-on jamais... Oui, elle s'y était préparé, il valait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
A succombé à l'Île
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire:
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur
A succombé à l'Île
Messages : 65
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 21
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Mar 8 Avr - 16:22

Je suis allongée depuis seulement quelques secondes que notre sentinelle annonce son départ, le justifiant de manière laconique, et que j'entends ses bruits de pas qui s'éloignent. C'pas franchement le tour de garde le plus efficace qu'on puisse imaginer, s'il se barre au bout de trois minutes. Y a pas de raison qu'il soit long, mais bon, quand même. Je me redresse, secoue un peu le sable, en vain. Il doit y en avoir à peu près autant dans mes vêtements que sur le reste de la plage maintenant. Ça gratte. Je vois que Hide, elle aussi, regarde dans la direction où il est parti, en alerte. Je décide alors de jeter un oeil dans le direction opposée, en quête d'une menace. Si le guet est pas foutu de faire son boulot cinq minutes d'affilée, je suppose qu'on a qu'à le faire à sa place. Enfin. Je pense ça vaguement, mais je ne suis pas vraiment enervée contre lui. L'aurais juste pu y aller avant.
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 146
Date d'inscription : 24/09/2013
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Jeu 10 Avr - 14:07

Clic. Cliqueli. Clic.

Ca fait du bruit. Il y a du bruit partout sur la plage. Et des petits bruissements d'airs. Comme si...quelque chose se déplaçait. Pourtant, on y voit rien. Simple impression ?
Revenir en haut Aller en bas
Voyeur sans complexe
avatar

Feuille de personnage
Tranche horaire: 6h-8h
Vêtements et objets en possession du personnage:
Bonus, malus et particularités:
Voir le profil de l'utilisateur http://Yorizura.deviantart.com
Voyeur sans complexe
Messages : 83
Date d'inscription : 21/02/2014
Age : 28
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Jeu 10 Avr - 17:16

Bien sûr que tu ne fais pas très efficace comme tour de garde mais en même temps tu te sens pousser par le mystère qu’entourait cette étrange forme. Alors prétexter une envie d’uriner te semblais être la bonne chose à dire, après tout, elles n’ont surement aucun désir de voir ton appareil reproducteur tout comme tu n’as pas envie de le montrer. Elles s’inquiètent de pas grand-chose, tu reviens très bientôt de toute façon.
Plus tôt que prévu, puisqu’une nouvelle impression et sensation te fait aussitôt revenir sur tes pas. Un bruit anormale, un cliquetis, l’air générale… non tu ne peux pas les laisser seules, un truc arrive, tu ne sais pas quoi, mais ce n’est pas normale.

D’un pas pressé, tu reviens vers les filles. Tant pis pour la toilette, tu y serais bien allé quand même que tu n’aurais rien trouvé.

- Vous l’avez entendu ?

D’accord, cette alarme te dérange, tu aurais tant aimé comprendre la vision que tu as eu, mais la sécurité du groupe passe bien avant tes propres fantaisies même si tout ce qui compte au final c’est toi-même. Tu es un docteur, donc, tu n’es pas le salaud que tu penses être, sinon tes vêtements et ton surnom n’auraient aucun sens. Machinalement, sans réfléchir, tu as glissé le briquet de Hide dans ta poche, vous auriez le temps d’y penser à une autre fois.

Le regard alerte, tu fouille dans le paysage pour trouver quelque chose qui cloche et brise la monotonie des lieux. Tu regrettes de ne pas avoir continué ta route au lieu de t’être posé sagement sur la plage. Certain d’avoir raison sur le fait de se déplacer, après tout, tu venais de te réveiller sur la plage, donc tu n’avais pas sommeil… et ne rien faire t’emmerde royalement.

Edit Moustique : Coucou mes amours :D
Il faudrait ne pas répondre par la suite, c'est à l’Illusionniste de répondre ! Si Doctor à sauter le tour (vilain. Pas d'chocolat pour toi), soyez gentille de l'attendre encore un peu.
Merci ! ♥

Edit Doc' : Vraiment désolé XD J'étais pas certaine et comme j'ai toujours très hâte de répondre j'ai passer tout droit >__<'
Revenir en haut Aller en bas
Âmes Damnées de l'Île
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Âmes Damnées de l'Île
Messages : 32
Date d'inscription : 24/12/2013
MessageSujet: Re: Du sable entre les... Dim 13 Avr - 22:26

Comment cela il recule ? Tout ça pour un petit cliquetis ? Le vieil homme lui offre un sourire un peu plus large. Pointant sa canne sur lui, il avance à pas de fourmis. Trois pas, un bond. Quatre pas, un petit coup de canne dans le genoux. Cinq pas, le voilà dans son dos. Et le noir quand ses deux mains se posent sur ses yeux. Souvenir.

Spoiler:
 

Note BD : pas de soucis pour le saut de tour, merci de leur avoir précisé ma rouquine, t'es  adorable ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Du sable entre les...

Revenir en haut Aller en bas

Du sable entre les...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Du sable entre les...
» Système d'échanges entre villes en mode solo
» [Biblio] Histoire de l'entre deux guerres
» La rédemption du marchand de sable (Tom Piccirilli)
» [RP] Entre Die et Embrun : Aspres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quelque Part ::  :: La Crique Est-